Table des matières

mkdir


La commande mkdir (de l'anglais MaKe DIRectory) crée un nouveau répertoire.

  mkdir
mkdir TOTO

Le répertoire TOTO a été créé dans le répertoire courant. On peut le vérifier grâce à la commande "ls" (pour cet exemple, le répertoire courant est le répertoire “home” de l'utilisateur).

ls
Retour de la commande ci-dessus
Bureau  Documents  TOTO

Créer plusieurs répertoires distincts

Avec un espace, vous pouvez créer plusieurs répertoires distincts d'une seule ligne :

mkdir TOTO COCO LULU

Résultat :

ls
Retour de la commande ci-dessus
COCO  LULU  TOTO

Nous avons nos répertoires distincts

Option -p (--parents)

Et si vous voulez créer un répertoire, dans un répertoire, dans un répertoire… hein ?

De l'usage de l'option -p

Soit :

mkdir -p TOTO/TATA/TUTU/ETCETERA

D'une ligne d'une seule, on se fabrique tout le chaînon des répertoires souhaités !

Une combinaison est toujours possible

écrire :

mkdir -p LULU TOTO/TATA/TUTU/ETCETERA

Où le répertoire LULU est distinct de la chaîne des répertoires engendrée dans TOTO. Soit :

ls
Retour de la commande ci-dessus
LULU  TOTO

- Qui a dit qu'ainsi TOTO l'avait dans le CUCU en ce qui concerne LULU ?
- Cancres incultes !

Lister l'arborescence créée ainsi :

ls -R TOTO
retour de la commande ci-dessus
TOTO:
TATA
 
TOTO/TATA:
TUTU
 
TOTO/TATA/TUTU:
ETCETERA
 
TOTO/TATA/TUTU/ETCETERA:

On peut procéder de même, avec cette écriture :

mkdir -p test/{coucou/{titi,toto},tata}

Visualisons le résultat à l'aide de la commande "tree"

tree test
retour de la commande ci-dessus
test
├── coucou
│   ├── titi
│   ├── toto
└── tata
4 directories, 0 files

Et voilà pour la commande mkdir, ainsi qu'un aspect de la commande ls et celle de tree. Yep !

1) N'hésitez pas à y faire part de vos remarques, succès, améliorations ou échecs !