Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).


L'icône rouge permet de télécharger chaque page du wiki visitée au format PDF et la grise au format ODT → ODT PDF Export

Impression 3D

Introduction

L'impression 3D consiste à transformer un objet numérique 3D en objet réel, lui aussi en 3D.

Passer du “bit à l'atome” se déroule généralement en trois étapes:

  • La modélisation sur ordinateur avec des outils de CAO.
  • La validation et adaptation de l'objet 3d numérique (mesh) en fonction des contraintes de l'imprimante.
  • L'impression, avec la possibilité d'utiliser plusieurs techniques, la plus répandu étant l'additive (AM ou ALM).

Pour les deux premières étapes des fichiers à télécharger sont disponible sur internet, prêt à être imprimer comme sur: http://www.thingiverse.com/
L'impression peut aussi être délégué à un site internet, en uploadant le fichier 3d sur l'un d'entre eux. Les frais varient en fonction des sites, des matières choisit et du volume à imprimer.

La modélisation

N'importe quel logiciel de CAO peut faire l'affaire tant qu'il gère la 3d, et qu'il est capable d'exporter dans un format pris en compte par l'imprimante: .stl .obj .dae

Logiciel de modélisation

  • blender: Logiciel 3D libre très complet, capable de modéliser à l'échelle.

Il est bon de modéliser à l'échelle en cm ou mm afin d'éviter les mauvaises surprises. Les logiciels qui gère l'imprimante 3d sont souvent capable de remettre à l'échelle et de redimensionner l'objet à imprimer.

La validation

L'imprimante 3d a des contraintes physique qui doivent être prise en compte comme:

  • l’inclinaison (overhang): Angle au delà duquel l'imprimante doit déposer la matière dans le vide.
  • la finesse d'impression (Thickness): La tête d'impression (Buse) à un diamètre minimum qui va déterminer la résolution de l'objet.
  • les intersections (Intersect): L'intersection entre deux formes, avec des facettes se trouvant au milieu de l'objet peut être une source de problème pour le logiciel d'impression
  • les facettes distordues (Distorted Faces): Facette carré dont les angles ont été trop distordu pour être valide et qui demande un redécoupage.
  • les angles trop prononcés (sharp)
  • la solidité (Solid): Il faut que le mesh soit fermé complètement (pas de facette manquante).
  • la validité des faces (Degenerate): Permet d'indiquer les faces nulles.

Pour toutes ces raisons, il est donc souhaitable de valider le mesh et de le corriger si nécessaire avant de l'envoyer à l'impression. Afin d'aider l'impression, on pourra ajouter des supports de structure comme montré dans cette vidéo:(en) http://www.youtube.com/watch?v=HolxfI4XgCE

Logiciels pour valider le mesh

L'impression 3D

Il existe plusieurs logiciels de gestion d'impression 3d. Le logiciel va le plus souvent découper en fine tranche l'objet et déterminer le trajet le plus court pour déposer les couches une par une. Ce calcul dépends des capacités de l'imprimante et du type d'impression que vous aurez choisit. Le logiciel communique en G-code avec l'imprimante, l'équivalent du postscript pour l'impression papier classique.

Logiciel de gestion d'impression:

  • cura Logiciel open-source et gratuit prenant en compte plusieurs imprimantes par défaut et auquel il est possible d'ajouter des profils d'imprimantes.

Liens

1) N'hésitez pas à y faire part de vos remarques, succès, améliorations ou échecs !
atelier/chantier/imprimantes3d.txt · Dernière modification: 03/07/2014 00:06 (modification externe)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB