Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).


L'icône rouge permet de télécharger chaque page du wiki visitée au format PDF et la grise au format ODT → ODT PDF Export

Systemd

Introduction

Systemd est une alternative au démon init de System V spécifiquement conçu pour le noyau Linux.

Il a pour but :

  • d'offrir un meilleur cadre pour la gestion des dépendances entre services,
  • de permettre le chargement en parallèle des services au démarrage,
  • et de réduire les appels aux scripts shell.

Le projet a été lancé par Lennart Poettering en 2010 et publié sous licence GNU LGPL version 2.11.
Le nom de ce programme vient de « system daemon » : le daemon du système.

C'est devenu le système d'init par défaut de Debian depuis la version Jessie (Debian 8).

Installation

Déjà installé par défaut.

Et on dit que le libre c'est compliqué dit donc ! ^_^

Utilisation

Les journaux système

Remarque importante !

Seuls l’utilisateur « root » ou le groupe « systemd-journal » peuvent consulter le journal.

Visualiser tout le journal

journalctl

Visualiser le journal relatif à un service particulier (exemple cups)

journalctl -u cups

Visualiser le journal relatif à un processus particulier

journalctl _PID=1

Visualiser le journal relatif à un exécutable particulier (exemple dhcpd)

journalctl /usr/sbin/dhcpcd

Visualiser le journal du jour

journalctl --since="today"

Visualiser le journal sur une période

journalctl --since="AAAA-MM-JJ hh:mm:ss" --until="AAAA-MM-JJ hh:mm:ss"

Visualiser le journal relatif au dernier boot (-b) avec les messages explicatifs (-x)

journalctl -xb

Visualiser les erreurs dans le journal (-p err) en commençant par la plus récente (-r)

journalctl -r -p err

Les unités

Systemd gère des services système mais également des périphériques, des points de montage, des timers, et d'autres composants du système.

Le terme générique pour tous ces objets dans systemd est une unité (Unit).
La section [Unit] stocke l'information qui s'applique non seulement aux services mais également à tous les autres types d'unité systemd.

Convention de nommage

Chaque unité utilise un nom d'extension en rapport avec son type :

  service : *.service
  groupe d’unités : *.target
  montage : *.mount
  socket : *.socket

Utilisation des unités

Lister les unités

systemctl list-units

Statut d’une unité

systemctl status kdm.service

Activer une unité (ici le gestionnaire graphique kdm)

systemctl enable kdm.service

Désactiver une unité (ici le gestionnaire graphique kdm)

systemctl disable kdm.service

Démarrer une unité (ici le gestionnaire graphique kdm)

systemctl start kdm.service

Arrêter une unité (ici le gestionnaire graphique kdm)

systemctl stop kdm.service

Regarder si il y a des unités qui posent problème

systemctl status

Gestion au niveau utilisateur

Pour gérer les services au niveau utilisateur, il faut ajouter l’option « --user ».
Par exemple désactiver le service « dropbox » ainsi :

systemctl --user disable dropbox

Les cibles (targets) : la méthode systemd pour les niveaux d'exécutions

Il est possible de regrouper plusieurs unités dans une unité spéciale dont le nom d'extension est target (cible).
Cela permet de reproduire le fonctionnement des niveaux d’exécution (runlevels de SysVinit).

Pour lister toutes les cibles2) :

systemctl list-units --type=target -all

Voici un tableau de correspondance avec l'ancien système : FIXME : tableau à contrôler :

Niveau d'exécution Cible systemd Notes
0 poweroff.target Arrêt de l'ordinateur
1 rescue.target Mode mono-utilisateur
2, 3, 4 multi-user.target Mode multi-utilisateur en mode texte
5 graphical.target Mode multi-utilisateur en mode graphique
6 reboot.target Redémarrage de l'ordinateur
emergency emergency.target Mode de secours

Par défaut, lorsque un gestionnaire de connexion est installé, la cible par défaut est graphical.target. Pour changer la cible par défaut au démarrage :

  • Avec systemctl :
    systemctl set-default multi-user.target
  • Ou bien, lors de l'amorçage de l'ordinateur, en ajoutant directement à la fin de la ligne boot: :
    systemd.unit=multi-user.target

Diagnostic système

Liens entre les services créés par systemd et les processus

systemd-cgls

Cela va créer une arborescence qui permettra de faire le lien entre les services et les processus.

les performances de démarrage

quelques outils intégré à systemd pour analyser le démarrage du système

temps simple du démarrage du système :

systemd-analyze
   Startup finished in 1.456s (kernel) + 6.752s (userspace) = 8.208s

temps détaillé de démarrage du système :

Startup finished in 1.456s (kernel) + 6.752s (userspace) = 8.208s
        1min 4.746s nmaj.service
        5.427s exim4.service
         386ms media-Divertissement.mount
         177ms ModemManager.service
         162ms keyboard-setup.service
         115ms media-docs.mount
         115ms accounts-daemon.service
          97ms ufw.service
          92ms rsyslog.service
          85ms systemd-logind.service
          84ms systemd-fsck@dev-disk-by\x2duuid-8a01a86d\x2d67be\x2d46d7\x2d821f\x2def50f7
          84ms lm-sensors.service
          82ms alsa-restore.service
          81ms console-setup.service
          78ms irqbalance.service
          73ms systemd-fsck@dev-disk-by\x2duuid-BC47\x2d8202.service
          72ms media-divers.mount
          54ms networking.service
          51ms systemd-resolved.service
          44ms lightdm.service
          43ms systemd-tmpfiles-setup-dev.service
          38ms systemd-networkd.service
          37ms kbd.service
          32ms systemd-tmpfiles-clean.service
          31ms user@1000.service
          30ms systemd-fsck@dev-disk-by\x2duuid-bc2b1652\x2d35c6\x2d4688\x2db7d2\x2d11de53
          27ms tmp.mount
          26ms resolvconf.service
          23ms polkitd.service
          22ms systemd-setup-dgram-qlen.service
          21ms udisks2.service
          20ms systemd-backlight@backlight:acpi_video0.service
          19ms systemd-udev-trigger.service
          19ms home.mount
          19ms dev-mqueue.mount
          18ms systemd-random-seed.service
          17ms sys-kernel-debug.mount
          16ms user@110.service
          16ms rdnssd.service
          15ms hddtemp.service
          14ms dev-hugepages.mount
          14ms var.mount
          13ms hdparm.service
          13ms systemd-modules-load.service
          13ms keymap.service
          12ms systemd-user-sessions.service
          11ms dev-disk-by\x2duuid-c67a739b\x2d917c\x2d4b33\x2dbf0d\x2dd72a0321d356.swap
          10ms boot-efi.mount
          10ms gdomap.service
           9ms rc-local.service
           9ms systemd-journal-flush.service
           8ms systemd-remount-fs.service
           8ms kmod-static-nodes.service
           8ms dev-sda5.swap
           7ms systemd-update-utmp.service
           6ms systemd-sysctl.service
           5ms systemd-tmpfiles-setup.service
           4ms systemd-update-utmp-runlevel.service
           4ms systemd-udevd.service
           3ms rtkit-daemon.service
           2ms sys-fs-fuse-connections.mount
           1ms udev-finish.service
systemd-analyze plot > plot.svg

Systemd en mode graphique

Installation

 apt-get install systemd-ui

Ce tuto vient très largement de Yopland ici: http://www.planet-libre.org/?post_id=18293

Sources d'informations sur systemd

1) N'hésitez pas à y faire part de vos remarques, succès, améliorations ou échecs !
2) actives ou non
doc/system/systemd.txt · Dernière modification: 08/01/2017 19:39 par smolski

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB