Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 Re : Le bar » Gilets jaunes » 07-12-2018 21:03:35

Il commence à y avoir des piques un peu personnelles, et je pense qu'il est temps de faire une pause pour laisser décanter smile
Et comme je n'ai encore rien dit, j'en profite pour meubler wink

Comme il y a « un peu de tout » dans cette manif, on peut facilement trouver des gilets jaunes casseurs, des gilets jaunes facho, des gilets jaunes anars, des gilets jaunes bobo, etc.
Un point important est qu'effectivement, tout ce beau monde est en colère.
Un point non-moins important est que c'est un peu leur seul point commun.

C'est pas top, mais c'est pas rien.
Pas rien parce que cette colère générale est là, et doit trouver un moyen de s'exprimer.
Pas top parce que chaque « idéologue » pas content reprend le mouvement à son compte.

En ce sens, chacun est biaisé… Par exemple, je dirais bien que :

captnfab a écrit :

Les gens sont énervés parce qu'ils ont l'impression de ne jamais être entendus, notamment lors des élections.
Ça inclut les extrêmes, mais aussi tous ceux qui n'ont pas voté au premier tour pour le vainqueur, et tous ceux qui en ont été déçus. Bref, ça fait du monde…
Et d'élections en élections, de déceptions en déceptions, y'a un moment où ça ne passe plus. Ce gouvernement impopulaire et prétentieux est une bonne occasion pour ouvrir la soupape.


Ceci-dit, je dirais aussi

captnfab a écrit :

Nous avons vécu pendant des décennies largement au dessus de nos moyens (en tant que civilisation), et nous voulons garder ce luxe, ce privilège.
Aujourd'hui, peu à peu, la « pauvreté » nous rattrape, et devient d'autant plus cruelle que nous avons bâti un système dans lequel le faible est méprisé et coupable .
Qui plus est, ceux qui sont là pour nous faire accepter cette paupérisation sont les plus cruels et profiteurs du système. Donc ils font d'excellents déversoirs à colère.


Mais d'autres explications proposées sur ce fil ou ailleurs se tiennent aussi, tout en étant assez incompatibles avec celles-ci, qui sont relativement incompatibles entre elles…

Du coup, plutôt que trop chercher à expliquer, ce qui serait prétentieux, peut-être devrions-nous nous contenter des faits isolés, et de les traiter comme tels, en considérant les gens impliqués pour ces faits isolés, indépendamment du reste, et sans généraliser ni les faits, ni les gens…

#2 Re : Installation de Debian » Problème dual boot de partition cryptées grub2 LVM LUKS » 06-12-2018 13:49:02

Plop,
Tu veux dire que tu as utilisé la même partition boot pour Debian et Kali ?
Tu sais que sur la partition boot il y a l'initrd, qui contient des scripts propres à la distro en question…
Donc si tu utilises le mauvais initrd, tu bootes pas sur le bon disque…

#4 Re : Scripts et automatisations de tâches » Un script shell de rangement... » 06-12-2018 10:31:17

Une petite explication de ce script smile

# On définit les variables SRC (qui pointe vers le dossier contenant tous les fichiers/dossier/etc. à trier)
SRC="mon/dossier/à/trier"
# et DST (qui pointe vers le dossier où déplacer tout le bazar, qui ne doit pas être un sous-dossier de SRC.
DST="mon/dossier/destination"
# find renvoie la liste des fichiers (-type f) qui sont dans SRC ou un de ses sous-dossiers et affiche leur chemin complet en terminant par un \0
# while récupère chacun des noms (via read) en s'arrêtant de lire quand il voit un \0, et enregistre le chemin dans la variable f
find "$SRC" -type f -print0 | while IFS= read -r -d $'\0' f
do
  # basename récupère le nom du fichier ($f contient le chemin complet du fichier)
  bn=$(basename "$f");
  # md5sum calcul un hash, qui est une sorte d'identifiant (à peu près) unique du fichier
  # Comme md5sum renvoie aussi le nom de fichier, cut découpe la sortie pour ne récupérer que la première colonne (-f1), ces colonnes étant délimitées par des espaces (-d' ')
  hash=$(md5sum "$f"|cut -f1 -d' ');
  # mv déplace le fichier vers le répertoire destination avec le nom composé du hash et du nom d'origine
  mv "$f" "${DST}/${hash}_${bn}"
done



Une version qui ne calcule le hash que si un homonyme est rencontré, et qui ne crée pas de doublon :

SRC="mon/dossier/à/trier"
DST="mon/dossier/destination"
find "$SRC" -type f -print0 | while IFS= read -r -d $'\0' f
do
  bn=$(basename "$f");
  # Si un fichier homonyme existe déjà dans $DST
  if [ -e "${DST}/${bn}" ]
  then
    hash=$(md5sum "$f"|cut -f1 -d' ')
    hash_homonyme=$(md5sum "${DST}/${bn}"|cut -f1 -d' ')
    # Si nos fichiers sont différents
    if [ "$hash" != "$hash_homonyme" ]
    then
      # On déplace le fichier vers le répertoire destination avec le nom composé du hash et du nom d'origine
      mv "$f" "${DST}/${hash}_${bn}"
    else # Sinon, on supprime le doublon
      rm "${DST}/${hash}_${bn}"
    fi
  else # Sinon (si pas de fichier homonyme)
    # On déplace le fichier sans le renommer
    mv "$f" "${DST}/${bn}"
  fi
done




Je rappelle qu'avant de tester ces scripts en conditions réelles, il faut remplacer les occurrences de mv et de rm par echo mv et echo rm pour ne pas vraiment faire les opérations (un simple petit bug dans le script pourrait tout supprimer)

#5 Re : Scripts et automatisations de tâches » Un script shell de rangement... » 04-12-2018 14:48:10

@otyugh: tu peux faire « si doublon -> je rajoute le hash dans le nom » ça évite de calculer le hash *tout le temps* comme je l'ai fait smile Et ça réduit fortement le risque d'écrasement (sauf collision md5, ce qui n'arrive que rarement par accident…)

#6 Re : Scripts et automatisations de tâches » Un script shell de rangement... » 04-12-2018 12:48:37

Un petit script qui pourrait servir d'esquisse à ce que tu voulais faire au départ sans écraser les faux doublons (à améliorer pour prendre en compte le type mime) :
À essayer avec "echo" au lieu de "mv" d'abord…


SOURCE="mon/dossier/à/trier"
DEST="mon/dossier/destination"
find "$SOURCE" -type f -print0 | while IFS= read -r -d $'\0' f
do
  hash=$(md5sum "$f"|cut -f1 -d' ');
  bn=$(basename "$f");
  mv "$f" "${DEST}/${hash}_${bn}"
done

#7 Re : Le bar » Barbus, quel est votre rasoir ? Moi, c'est le rasoir de sûreté ! :D » 04-12-2018 10:45:59

J'ai édité les liens du premier post pour enlever les « ?fbclid=IwAR2_dU6rmHtSqDubu6-CY6cETsROeuZ7Nl9r29dHloq60ke8D5Bp7CVT5Go » qui terminaient les url. ce paramètre fbclid est le « facebook click id », c'est un tracker qu'il convient de ne pas laisser dans les url que l'on partage…

Sinon, pour ma part, je dois utiliser 6 lames dans l'année, je les use jusqu'à ce que la peau vienne avec.

#8 Re : Le bar » Gilets jaunes » 04-12-2018 10:36:33

Et avec le gouvernement qui a maintenant des droits d'admin sur Facebook, c'est vraiment n'imp…

#10 Re : Gestion des paquets Debian » Echec de mise à niveau de Jessie vers Stretch - Start and stop action » 03-12-2018 17:47:58

Bonjour,

@torrgovin: est-ce que tu es sûr que le serveur a booté sur le nouveau noyau ?
Que donne « uname -r » ? (des fois que ce serait le noyau en netboot d'OVH…)

#11 Re : Le bar » Gilets jaunes » 20-11-2018 14:06:05

Y316 a écrit :

Elle est bonne celle là !
C'est pour faire des blagues ?   :-))


Ah, tu savais pas ? J'édite mes messages sur le forum via mariadb-client big_smile
(En fait, pour les admins, on peut choisir ou non d'afficher cette mention de dernière modification. Par défaut elle est désactivée chez moi.)

#12 Re : Vie de l'association » Capitole du libre 2018 - Toulouse - 17 et 18 Novembre » 19-11-2018 23:52:23

@lagrenouille: tu confonds, le stand c'était pour la monnaie locale occitanie. Pour Public Money / Public Code, il y avait des stickers, mais pas de stand.

#13 Re : Le bar » Gilets jaunes » 19-11-2018 14:56:08

Pour les histoires de train, un beau travail historique a été fait : voir l'évolution des réseaux ferrés en france.

#14 Re : Le bar » Gilets jaunes » 19-11-2018 14:41:17

@smolski: tu ne peux pas dire que c'est parce que les bobo râlaient contre les pauvres qui bloquent l'autoroute que les pauvres ont, dans un premier temps, bloqué l'autoroute. Que ça y joue par la suite, ok, mais au début, ça ne pouvait pas encore être ça vu qu'il n'y avait pas de blocage.

#15 Re : Le bar » Gilets jaunes » 19-11-2018 14:29:38

Voici ce que je crois avoir compris de cette manifestation :

  • la paupérisation touchant une population de plus en plus grande, chacun tente de sauver ses « intérêts de classe » (y'a 10 ans, avec le boulot que je fais, j'aurais pu me payer ça, là je peux plus, c'est pas normal, c'est un dû) ;

  • comme le fait remarquer smolski ci-dessous, cela s'accompagne par un mépris des classes moins privilégiées (« quoi y veulent pas manger industriel ? je m'en fous, je veux une piscine moi ! »);

  • une part grandissante de la population n'est « pas contente » ;

  • un des seuls point commun entre les manifestants est le mécontentement ;

  • il n'y a pas vraiment de mouvement politique organisateur, le mouvement est assez spontané (« je vais bloquer X, qui vient ? »).


Il y a (au moins) un truc que je ne comprends pas trop dans cette manifestation, et que je n'ai pas vu mentionnée dans ce fil :
Pourquoi bloquer ses concitoyens ? (dans quel but) Qui s'est dit à un moment que bloquer des gens qui sont dans la même galère (voire pire), aiderait à sortir de la galère ? Pourquoi les forcer à mettre le gilet jaune ?
J'ai un(e vingtaine de) voisin qui survit au RSA, je vais l'empêcher de sortir de chez lui jusqu'à ce que Macron rétablisse l'ISF, en lui demandant de porter une casquette jaune fluo sinon je joue de la trompette…
Ou est-ce qu'en fait ça ne marche pas comme ça et ça va juste énerver mon voisin… après moi ? J'ai pas du trouver la bonne page de manuel.

À tel point que je me demande vraiment qui a proposé ce mode de manifestation, et pourquoi ? Les effets à court terme c'est

  • Un fractionnement de la population « y me font chier à me bloquer » vs. « y me font chier à pas mettre le gilet jaune »

  • Une colère contre les mauvaises personnes (l'autoroute, c'est cool, c'est gratuit, par contre, les gilets jaunes me font chier à me bloquer ; les gilets jaune sont des sauvages ; etc.)

  • L'espoir de ceux qui râlent dans le vent (et les microparticules) qui va s'amenuiser face à l'absence de résultat…

#16 Re : Vie de l'association » Capitole du libre 2018 - Toulouse - 17 et 18 Novembre » 18-11-2018 22:36:42

Yep ! C'était super sympa.
Il y a eu pas mal de passage, je ne me souviens plus des chiffres (annoncés lors de la conf de clôture), je crois que c'était genre 1500 personnes le samedi, et 750 personnes le dimanche.
C'était vraiment la foule quand les confs faisaient une pause et que les gens venaient visiter le village associatif.

#17 Re : Réseau » mettre son serveur sur internet (box) » 16-11-2018 11:30:44

Plop,
Il te faut configurer une redirection de port sur ta box, ce qui se fait dans les paramètres NAT / routage de celle-ci. Tu rediriges le port 80 (http) et/ou 443 (https) de ta box vers l'IP de la machine A ou B.

#18 Re : Le bar » Gilets jaunes » 15-11-2018 11:33:58

Sauvez un train, mangez un politicien !

#19 Re : Les logiciels libres » Que devient le libre? » 13-11-2018 08:43:04

@d33p: je ne comprends pas cet argument récurrent chez toi de « on empêche les utilisateurs de migrer vers le libre. »

Ça n'a pas de sens, et ce n'est pas ce que la FSF prône.

La FSF incarne une définition du « logiciel libre », et un système n'est libre, suivant cette définition, que s'il ne contient pas de code non-libre (soit tu peux en faire ce que tu veux, soit non).

Donc, migrer vers une distribution Linux tout en conservant des blobs propriétaires, en installant skype et je ne sais quoi… C'est migrer vers Linux, c'est migrer vers probablement davantage de libre, mais ce n'est pas migrer vers un système libre ou « le » libre.

La FSF encourage et soutient le logiciel libre, mais quand elle doit montrer un idéal, un modèle, elle se doit de rester cohérente.

À quoi cela sert-il de migrer les gens vers Linux s'ils n'embrassent pas la cause du libre ? Regarde les smartphones… des centaines de millions d'utilisateurs (d'un fork) de Linux. Tu as l'impression d'être sur un système libre quand tu as un téléphone android ? Pas moi. Donc, la FSF a raison de montrer ce qu'est et ce que n'est pas le libre. Et ce, non-pas pour des histoires de querelles de clochers ou pour empêcher des utilisateurs de migrer vers « le libre », mais pour leur montrer qu'ils ont commencé à goûter au libre, mais que ce n'est qu'un premier pas…

Debian non-free est cette étape intermédiaire, ce premier pas. S'en passer est très compliqué aujourd'hui (ex: failles de sécurité dans les CPU mitigées seulement par des firmwares proprio).
Mais c'est la faute des fondeurs.Et il est important de montrer que Debian est imparfaite à cause de cette branche, et donc à cause notamment de ces fondeurs.

#20 Re : Les logiciels libres » Que devient le libre? » 12-11-2018 21:48:15

Je trouve aussi que la position de la FSF se défend.

Quelle que soit la lutte, il y a toujours deux points de vue qui s'affrontent : un point de vue un peu idéaliste, et un point de vue plus pragmatique.

Exemple : pour la cause Vegan, il y a ceux qui voudraient interdire de tuer des animaux pour les manger, et d'autres qui tentent de faire en sorte que la mise à mort soit la moins douloureuse possible. Les premiers souhaitent la seule solution protégeant les animaux, mais qui ne serait pas applicable socialement, les seconds œuvrent pour amoindrir leur souffrance, mais rendent du coup plus acceptable le fait de les manger.

Ce phénomène est présent dans le libre, à nous de nous y confronter avec intelligence et à réussir à avancer sur les deux tableaux. Car la question, ce n'est pas de savoir si une distribution qui propose optionnellement du non-libre doit être adoubée par les partisans d'un monde sans matériel non-libre. La question est plutôt de savoir comment, chacun peut lutter en ce sens, sans exiger de ses compagnons idéologiques qu'ils agissent comme soi….

#21 Re : Les logiciels libres » Que devient le libre? » 12-11-2018 12:54:30

@Sébastien: Au contraire, tout le monde cherche à se mettre « au libre », même ceux qui n'ont pas entendu parler de logiciels libres.
Le DIY, les commerces de proximités, la production autonome de légumes, le bio, le vrac, le fair-phone, etc. Ces choses là procèdent d'un sentiment de « réappropriation des moyens de production », au sens « je veux choisir la manière donc c'est fait » (sur un plan ético-écolo-geek), ce qui est déjà mettre un pied dans le plat du libre.

Pour ma part, je dirais que le libre est en explosion du fait de sa diversification. Beaucoup de domaines du quotidien sont touchés, et empreints de libre là où il n'y avait avant que consommation.
L'inconvénient, bien sûr, est que les forces s'éparpillent, mais j'ai tout de même l'impression qu'elles s'accroissent.

Certes, ce n'est pas la préoccupation de tout le monde, on trouve aussi tout le temps les pragmatiques qui cherchent le moyen le plus rapide et efficace de… foncer dans l'iceberg.

#23 Re : Le bar » Donne Olivetti M19 » 08-11-2018 12:20:52

Classe, c'est super intéressant pour qui veut comprendre sérieusement le fonctionnement architectural d'un ordinateur, voire refaire le sien avec des briques plus élémentaires… Dommage que l'Aube soit trop loin pour moi smile

#24 Vie de l'association » Capitole du libre 2018 - Toulouse - 17 et 18 Novembre » 07-11-2018 21:59:24

captnfab
Réponses : 33
Bonjour à tous,

Un petit message pour vous indiquer que cette année encore, Debian-Facile sera présente au Capitole du Libre pour son édition 2018.
Cette manifestation toulousaine est un rassemblement de libristes de tous poils, incluant nombre de stands pour les associations et autres projets, ainsi que plusieurs cycles de conférences très intéressants et pour tous les goûts. Je vous invite à consulter le programme.

Lagrenouille, Sushy, Antic-Bomber et moi-même seront sur place pour tenir le stand et manger les chocolats. Nous aurons a priori deux machines roulant Debian pour les démonstrations, ainsi que les goodies Debian-Facile qu'il nous reste.

Étant déjà venu l'an passé, j'ai trouvé que ces journées étaient une très bonne occasion pour discuter et faire la connaissance de vrais gens.
Bref, j'espère rencontrer quelques pseudos connus !

À bientôt !

#25 Re : Le bar » pc fixe vs pc portable » 05-11-2018 15:23:29

Pour ma part, j'ai relevé les points suivants :
- un ordi portable, c'est un peu du « jetable », difficile de réparer quoi que ce soit, et quand la batterie se fait vieille, difficile de la remplacer on doit passer par secteur, jusqu'à ce que le connecteur lâche… Pas un bon investissement quoi (un peu comme les smartphones ou les tablettes).
- un ordi portable, ça permet de travailler pendant de (longs) déplacements
- un ordi portable de récup, c'est bien, mais niveau autonomie c'est pas ça.
- un ordi portable, c'est assez contraignant : un ou deux disques durs, un ou deux écrans, une webcam intégrée, des haut-parleurs bof, une carte-son bof, une carte graphique bof… Sauf à vendre un rein pour l'acheter.

- un ordi tour, c'est bien plus facile à « upgrader », « diagnostiquer » ou simplement « démonter »
- un ordi tour, ça se monte soi-même, et ça permet de savoir ce qu'on a dedans comme matériel
- un ordi tour, ça se personnalise à souhait en fonction de ses besoins (nas, jeux, basse conso, ssd, multi-écrans, graveur blue-ray, ports usb, firewire, ram, etc.) Bien sûr, si on veut tout, c'est cher, mais si on a un besoin précis mais pointu, c'est plus accessible.

Du coup, je me suis construit une tour, qui évolue en fonction de mes besoins, et que je peux dépanner en cas de pépin. J'ai un portable LDLC premier prix avec un petit CPU basse conso, 2Go de Ram, un SSD, un ventilateur qui réveille les voisins (il se calme quand je lui tape dessus) mais… 10 h d'autonomie (à l'origine, plutôt 8h maintenant) que je n'utilise quasi que lors des déplacements.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB