Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#14276 25-05-2016 16:40:56

Coconuts
Membre
Lieu : Ici dans un Rucher d'abeilles
Distrib. : Jessie/ Stretch/Sid
Noyau : Linux Version 3.16.0-4-amd64/ Linux version 4.2.0-
(G)UI : GNOME/ Version 3.14.1/LXDM-MATE
Inscription : 29-06-2014

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

Bonjour à tous lol
Un grand Merci à kitmale pour m’avoir fait découvrir ce groupe de Cowboy Fringants big_smile

Les Cowboy Fringants - En berne

J'oublais: Cette chanson vaut grave pour la france aussi tongue Ok Merci kitmale, je plussoie..........+10

Le chocolat a un effet anti-fatigue et anti-déprime, n’hésitez pas à craquer pour un carré de chocolat, c’est bon pour le moral et pour l'esprit en général.
Des points-choco faciles pour piller la cassette à Smolski – Merci qui ? Merci bendia

Hors ligne

#14277 25-05-2016 20:52:34

golgot200
Membre
Lieu : AIN
Distrib. : Debian Jessie
Noyau : Linux debian 3.16.0-4-amd64
(G)UI : MATE
Inscription : 05-08-2007

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

Bonsoir à tous.

Blakmore's Night - Troika

https://www.youtube.com/watch?v=D0tAWivSlKo

L'ultime question ... l'intelligence a besoin de la bêtise pour s'affirmer, la beauté a besoin de la laideur pour resplendir, le courage nait dans la peur, les forts impressionnent au millieu des faibles, mais au final,... qui a donc besoin d'autant de connards ?

Hors ligne

#14278 25-05-2016 21:24:47

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

José Afonso - Chanson de la "Révolution des Œillets"

Ballata per l'anarchico Pinelli:

Quella sera a Milano era caldo                   Ce soir il faisait chaud à Milan
ma che caldo, che caldo faceva,                 Si Chaud, il faisait tellement chaud.
"Brigadiere, apri un po' la finestra!",           « Brigadier, ouvrez la fenêtre! »
una spinta ... e Pinelli va giú.                       Une bousculade ... et Pinelli est tombé.

"Sor questore, io gliel'ho giá detto,            « Mr. Questor, je vous l'ai déjà dit,
le ripeto che sono innocente,                      Je vous répète que je suis innocent,
anarchia non vuol dire bombe,                    L'anarchie ça ne veut pas dire les bombes,
ma uguaglianza nella libertá".                     mais l'égalité dans la liberté. »

"Poche storie, confessa, Pinelli,                « Plus de fumisterie : confesse toi Pinelli !   
il tuo amico Valpreda ha parlato,                Ton ami Valpreda a parlé,
é l'autore di questo attentato                      Il est l'auteur de cet attentat,
ed il complice certo sei tu".                         et tu en es le complice ! »

"Impossibile!", grida Pinelli,                      « Impossible! », S'écrit Pinelli.
"Un compagno non puó averlo fatto         « Un camarade n'aurait pas pu faire ça,
e l'autore di questo delitto                          et l'auteur de ce crime
fra i padroni bisogna cercar".                     est à chercher parmi les puissants. »

"Stai attento, indiziato Pinelli,                     « Regarde, suspect Pinelli
questa stanza é giá piena di fumo,            Cette pièce est déjà pleine de fumée,
se tu insisti, apriam la finestra,                   Si tu insistes, nous ouvrirons la fenêtre.
quattro piani son duri da far".                      Et 4 étages, ça fait haut. »

C'e' una bara e tremila compagni,              Il y a un cercueil et 3000 camarades,
stringevamo le nostre bandiere,                 Nous serrions fort nos drapeaux,
quella sera l'abbiamo giurato,                    Cette nuit nous avons juré,
non finisce di certo cosí.                              Que nous n'en resterons pas là.

E tu Guida, e tu Calabresi,                           Et toi Guida, toi Calabresi,
se un compagno é stato ammazzato,        Si un camarade était tué
per coprire una strage di Stato,                   Pour couvrir un massacre d'Etat,
questa lotta piú dura sará.                          Ce combat n'en sera que plus dur.

Quella sera a Milano era caldo                   Ce soir il faisait chaud à Milan
ma che caldo, che caldo faceva,                 Si Chaud, il faisait tellement chaud.
"Brigadiere, apri un po' la finestra!",           « Brigadier, ouvrez la fenêtre ! »
una spinta ... e Pinelli va giú.                       Une bousculade ... et Pinelli est tombé.

smile

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#14279 26-05-2016 10:07:56

Kusajika
Membre
Inscription : 08-04-2015

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

Bonjour les DF,
Du bon son "à l'ancienne":
Airbourne - Too Much, Too Young, Too Fast

Hors ligne

#14280 27-05-2016 06:31:41

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

Discours des fleurs

Sachant bien que même si
Je suis amoureux transi,
Jamais ma main ne les cueille
De bon cœur les fleurs m'accueillent.
Et m'esquivant des salons,
Où l'on déblatère, où l'on
Tient des propos byzantins,
J'vais faire un tour au jardin.


Car je préfère, ma foi,
En voyant ce que parfois,
Ceux des hommes peuvent faire,
Les discours des primevères.
Des bourdes, des inepties,
Les fleurs en disent aussi,
Mais jamais personne en meurt
Et ça plaît à mon humeur.


Le premier Mai c'est pas gai,
Je trime a dit le muguet,
Dix fois plus que d'habitude,
Regrettable servitude.
Muguet, sois pas chicaneur,
Car tu donnes du bonheur,
Pas cher à tout un chacun.
Brin d' muguet, tu es quelqu'un.


Mon nom savant me désol',
Appelez-moi tournesol,
Ronchonnait l'héliotrope,
Ou je deviens misanthrope.
Tournesol c'est entendu,
Mais en échange veux-tu
Nous donner un gros paquet
De graines de perroquet ?


L'églantine en rougissant
Dit : ça me tourne les sangs,
Que gratte-cul l'on me nomme,
Cré nom d'un petit bonhomme !
Eglantine on te promet
De ne plus le faire, mais
Toi tu ne piqueras plus.
Adjugé, marché conclu.


Les "je t'aime un peu beaucoup",
Ne sont guère de mon goût,
Les serments d'amour m'irritent,
Se plaignait la marguerite.
Car c'est là mon infortune,
Aussitôt que débute une
Affaire sentimentale,
J'y laisse tous mes pétal's.


Un myosotis clamait :
Non je n'oublierai jamais,
Quand je vivrais cent ans d'âge,
Mille ans et même davantage.
Plein de souvenance allons,
Cent ans c'est long, c'est bien long,
Même vingt et même dix,
Pour un seul myosotis.


Mais minuit sonnait déjà,
Lors en pensant que mes chats,
Privés de leur mou peuchère,
Devaient dire : "il exagère".
Et saluant mes amies
Les fleurs je leur ai promis
Que je reviendrais bientôt.
Et vivent les végétaux.


Car je préfère ma foi,
En voyant ce que parfois,
Ceux des hommes peuvent faire,
Les discours des primevères.
Des bourdes des inepties,
Les fleurs en disent aussi,
Mais jamais personne en meurt,
Et ça plaît à mon humeur.


Brassens

Des bourdes des inepties,
Les fleurs en disent aussi,
Mais jamais personne en meurt,
Et ça plaît à mon humeur.

big_smile

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#14281 27-05-2016 14:09:04

jiraya
Membre
Lieu : quelque part sur la planete
Distrib. : debian jessie 8.5
(G)UI : xfce
Inscription : 24-05-2013

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

coucou j'adore le nouveau de jean-michel jarre avec snowden , sa fait un bail que jean-michel jarre n'avait rien fait hate d'avoir son cd

Hors ligne

#14282 27-05-2016 17:08:05

Coconuts
Membre
Lieu : Ici dans un Rucher d'abeilles
Distrib. : Jessie/ Stretch/Sid
Noyau : Linux Version 3.16.0-4-amd64/ Linux version 4.2.0-
(G)UI : GNOME/ Version 3.14.1/LXDM-MATE
Inscription : 29-06-2014

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

smolski a écrit :

Discours des fleurs


http://musictonic.com/music/Les+Poetes#v=sSD6LM4daqE wink


Le chocolat a un effet anti-fatigue et anti-déprime, n’hésitez pas à craquer pour un carré de chocolat, c’est bon pour le moral et pour l'esprit en général.
Des points-choco faciles pour piller la cassette à Smolski – Merci qui ? Merci bendia

Hors ligne

#14283 27-05-2016 17:48:50

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

LES POETES DE SEPT ANS

Et la Mère, fermant le livre du devoir
S’en allait satisfaite et très fière, sans voir
Dans les yeux bleus et sous le front plein d’éminences,
L’âme de son enfant livrée aux répugnances.


Tout le jour il suait d’obéissance ; très
Intelligent ; pourtant des tics noirs, quelques traits
Semblaient prouver en lui d’âcres hypocrisies.
Dans l’ombre des couloirs aux tentures moisies,


En passant il tirait la langue, les deux poings
À l’aine, et dans ses yeux fermés voyait des points.
Une porte s’ouvrait sur le soir : à la lampe
On le voyait, là-haut, qui râlait sur la rampe,


Sous un golfe de jour pendant du toit. L’été
Surtout, vaincu, stupide, il était entêté
À se renfermer dans la fraîcheur des latrines :
Il pensait là, tranquille et livrant ses narines.


Quand, lavé des odeurs du jour le jardinet
Derrière la maison, en hiver, s’illunait,
Gisant au pied d’un mur enterré dans la marne
Et pour des visions écrasant son œil dame,


Il écoutait grouiller les galeux espaliers.
Pitié ! Ces enfants seuls étaient ses familiers
Qui, chétifs, fronts nus, œil déteignant sur la joue,
Cachant de maigres doigts jaunes et noirs de boue


Sous des habits puant la foire et tout vieillots,
Conversaient avec la douceur des idiots !
Et si, l’ayant surpris à des pitiés immondes,
Sa mère s’effrayait ; les tendresses, profondes,


De l’enfant se jetaient sur cet étonnement.
C’était bon. Elle avait le bleu regard, – qui ment !
À sept ans, il faisait des romans, sur la vie
Du grand désert, où luit la Liberté ravie,


Forêts, soleils, rives, savanes ! – Il s’aidait
De journaux illustrés où, rouge, il regardait
Des Espagnoles rire et des Italiennes.
Quand venait, l’œil brun, folle, en robes d’indiennes,


– Huit ans, – la fille des ouvriers d’à côté,
La petite brutale, et qu’elle avait sauté,
Dans un coin, sur son dos, en secouant ses tresses,
Et qu’il était sous elle, il lui mordait les fesses,


Car elle ne portait jamais de pantalons ;
– Et, par elle meurtri des poings et des talons,
Remportait les saveurs de sa peau dans sa chambre.
Il craignait les blafards dimanches de décembre,


Où, pommadé, sur un guéridon d’acajou,
Il lisait une Bible à la tranche vert-chou ;
Des rêves l’oppressaient chaque nuit dans l’alcôve.
Il n’aimait pas Dieu ; mais les hommes, qu’au soir fauve,


Noirs, en blouse, il voyait rentrer dans le faubourg
Où les crieurs, en trois roulements de tambour
Font autour des édits rire et gronder les foules.
– Il rêvait la prairie amoureuse, où des houles


Lumineuses, parfums sains, pubescences d’or
Font leur remuement calme et prennent leur essor !
Et comme il savourait surtout les sombres choses,
Quand, dans la chambre nue aux persiennes closes,


Haute et bleue, âcrement prise d’humidité,
Il lisait son roman sans cesse médité,
Plein de lourds ciels ocreux et de forêts noyées,
De fleurs de chair aux bois sidérals déployées,


Vertige, écroulements, déroutes et pitié !
– Tandis que se faisait la rumeur du quartier
En bas, – seul, et couché sur des pièces de toile
Écrue, et pressentant violemment la voile !


Arthur Rimbaud

26 mai 1871

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#14284 29-05-2016 07:20:13

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

Nuit debout

Le jour ils vivaient couchés, conditionnés
Le jour n’était pas leur jour
C’était le jour contraint
Le jour obéissant
Nuit debout voulait autrement
Debout ils n’étaient plus couchés
Debout ils n’étaient plus conditionnées
Debout ils n’étaient plus obéissants
La nuit remplaçait le jour
On parlait d’eux dans les journaux télévisés
On lisait sur eux dans les quotidiens nationaux
On parlait d’eux à l’assemblée nationale
On parlait d’eux aux cafés du commerce
Personne n’avait vu venir cet évènement
Un avènement peut-être ?
Aucun mot d’ordre
Aucun leader charismatique
Aucun parti politique
Aucun système établi
Personne ne réalisait ce qui se passait
Encore moins ce qui pourrait advenir
Nuit debout réveillait la société
Nuit debout voulait autrement
Une agora permanente remplaçait avantageusement le rituel des journaux télévisés
Changer le monde sans prendre le pouvoir
Le soleil avait rendez-vous avec la lune
Nuit debout avait débuté modestement Place de la République à Paris
D’autres villes avaient suivi Nuit debout
Puis d’autres villages s’étaient engagés
Le pays tout entier vivait Nuit debout
Dans le pays l’ambiance avait complètement changé
La démocratie représentative avait trouvé une nouvelle réalité
Tout le monde se parlait même sans se connaître
La nuit remplaçait le jour
Le jour debout était arrivé
Le soleil réconcilié avec la lune on pouvait enfin dormir la nuit


Chambéry avril 2016
Persona

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#14285 29-05-2016 09:00:31

Coconuts
Membre
Lieu : Ici dans un Rucher d'abeilles
Distrib. : Jessie/ Stretch/Sid
Noyau : Linux Version 3.16.0-4-amd64/ Linux version 4.2.0-
(G)UI : GNOME/ Version 3.14.1/LXDM-MATE
Inscription : 29-06-2014

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

Nuit debout

Tant que l’assaut de leurs ombres, au milieu des gaz
tâchera de sang notre espace lumineux ;

tant que, blafard et monocorde, leur discours,
fera des enfants des soldats du capital ;

tant que nos vies resteront aux mains du pouvoir,
comme sous la tutelle de mauvais parents ;

tant que les parents ne verront plus leurs enfants
otages de crèches, de l’école des grands-parents,

que ces enfants grandiront dans un monde en guerre ;
quelle valeur auront toutes les histoires d’amour ?

Quelles promesses d’avenir pourrons-nous tenir
menottés au passés, face aux demains aveugles ?

Les chaînes à briser, image démodée ?
Six milliards d’écroués, sordides solitudes

qui demandent encore des autorisations,
en sortant du boulot, pour pouvoir s’épouser.

Tant que l’assaut des ombres, toute l’histoire au gaz,
voudra choisir pour nous, nous ne grandirons plus.

Et quatre petits chats écoutent un chanteur,
un éléphant s’écroule, visé par un chasseur,

les cadavres d’Alep n’auront jamais cinq ans,
j’attends en cellule la sonnerie de l’éveil.

André – (Ecroués)
A.O. 9 mai 2016, 5h12.

Le chocolat a un effet anti-fatigue et anti-déprime, n’hésitez pas à craquer pour un carré de chocolat, c’est bon pour le moral et pour l'esprit en général.
Des points-choco faciles pour piller la cassette à Smolski – Merci qui ? Merci bendia

Hors ligne

#14286 29-05-2016 09:06:28

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

que ces enfants grandiront dans un monde en guerre


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#14287 29-05-2016 09:12:50

Coconuts
Membre
Lieu : Ici dans un Rucher d'abeilles
Distrib. : Jessie/ Stretch/Sid
Noyau : Linux Version 3.16.0-4-amd64/ Linux version 4.2.0-
(G)UI : GNOME/ Version 3.14.1/LXDM-MATE
Inscription : 29-06-2014

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

smolski a écrit :

que ces enfants grandiront dans un monde en guerre



ici neutral https://www.poesiedebout.org/2016/05/an … s-79-mars/


Le chocolat a un effet anti-fatigue et anti-déprime, n’hésitez pas à craquer pour un carré de chocolat, c’est bon pour le moral et pour l'esprit en général.
Des points-choco faciles pour piller la cassette à Smolski – Merci qui ? Merci bendia

Hors ligne

#14288 02-06-2016 13:34:51

Mercredi
Membre
Distrib. : Testing
Noyau : 4.8
(G)UI : Gnome
Inscription : 25-09-2015

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

/me les ai dans la tête depuis ce matin ceux- là alors je partage big_smile
Black Sabbath - Children Of The Grave

Les paroles en bonus :
Revolution in their minds - the children start to march
Against the world in which they have to live
And all the hate that's in their hearts
They're tired of being pushed around
And told just what to do
They'll fight the world until they've won
And love comes flowing through

Children of tomorrow live in the tears that fall today
Will the sunrise of tomorrow bring in peace in any way
Must the world live in the shadow of atomic fear
Can they win the fight for peace or will they disappear?

So you children of the world listen to what I say
If you want a better place to live in spread the word today
Show the world that love is still alive you must be brave
Or your children of today are children of the grave

Traduction Mercredi (pas toujours au point, peut contenir quelques erreurs tongue )
La révolution à l'esprit - les enfants se mettent en marche
Contre le monde dans lequel ils doivent vivre
Et toute la haine qui est dans leurs coeurs
Ils sont fatigués d'être bousculés
Et qu'on leur dise quoi faire
Ils combattront le monde jusqu'à ce qu'ils gagnent
Et l'amour se répandra

Les enfants de demain vivent dans les larmes qui coulent aujourd'hui
Puisse le lever de soleil de demain apporter la paix de n'importe quelle manière
Le monde doit-il vivre dans l'ombre de la peur atomique
Pourront-ils gagner la lutte pour la paix ou disparaîtront-ils ?

Alors les enfants du monde écoutez ce que je dis
Si vous voulez un meilleur monde où vivre répandez les mots aujourd'hui
Montrez au monde que l'amour est toujours vivant vous devrez être courageux
Ou vos enfants d'aujourd'hui sont des enfants dans leurs tombes

De toutes les forces de l'univers, la plus dure à surmonter, c'est la force de l'habitude. T.Pratchett - Trois Soeurcières.

Hors ligne

#14289 04-06-2016 12:21:26

golgot200
Membre
Lieu : AIN
Distrib. : Debian Jessie
Noyau : Linux debian 3.16.0-4-amd64
(G)UI : MATE
Inscription : 05-08-2007

Re : Je vous offre un petit café les DF ?


L'ultime question ... l'intelligence a besoin de la bêtise pour s'affirmer, la beauté a besoin de la laideur pour resplendir, le courage nait dans la peur, les forts impressionnent au millieu des faibles, mais au final,... qui a donc besoin d'autant de connards ?

Hors ligne

#14290 06-06-2016 20:23:34

DJHL
Membre
Inscription : 01-12-2015

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

Salut les poètes, le "bonobo" est de retour ! lol

Amitiés à smolski, milou, et divers membres qui m'ont patiemment dépanné par le passé. big_smile

C'est encore à cause de mon double-core (sous windows XP pro) que je ressurgis:
il me demande soudain un mot de passe session (pourtant désactivé à l'installation!)
Avant ça il y a eu une alerte virus par avast suivie d'un arrêt inopiné quelques heures après, puis la connexion au web HS après reboot.
Quoi que je fasse (dans le bios entre autres) il revient sur la fenêtre de log-in et n'autorise que l'arrêt du système (ou le redémarrage) roll

Je sais que ça ne relève pas de debian, mais j'ai un cd knoppix et voudrais savoir s'il y a possiblité de contourner ce foutu log-in par une opération quelconque.
Merci pour une aide éventuelle, à la vôtre et tienne, tonton Joel ! wink

PS: SOS posté ici par défaut, pas trouvé de rubrique "problèmes avec windows"
      Je vais cependant ouvrir une discussion dans "matériel" avec pour titre "réparer windows XP avec KNOPPIX"

Dernière modification par DJHL (07-06-2016 01:55:02)


" Il faut percevoir la plénitude du Vide et le vide de la Plénitude, et les forces de l'Univers vous seront révélées".
(Lao Tseu)

Hors ligne

#14291 06-06-2016 21:10:59

Proteos
Membre
Distrib. : Debian 8.4 Jessie
Noyau : 3.16.0-4 amd64
(G)UI : Kde
Inscription : 31-05-2016

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

Ah donc c'est là qu'on peut envoyer de la zic' ? smile

Comme j'aime beaucoup le cyber Metal, voici une des plus emblématiques de ma collection (et en plus j'aime les paroles) :

Herrschaft - Human Soul

https://www.youtube.com/watch?v=MRCvmaLs1JQ

Paroles :

I was born in a world n' my all life was programmed
Where everything's intended to become something high
Never knew defeat, neither fury, nor hatred
N' my existence was driving by my will

Even my own fate's already something clear
Even my own dreams're already something drew
Progressed in a world - everything was coded

I only knew the limits fixed by what I learned
Only knew the limits fixed by what I learned

When I look around I see people driven by
Something so powerful (that) they never question why
They're all walking on in the same direction
Toward an ideal symbol of purity
My civilization is becoming something Great
N'my society's becoming like a kingdom
Now there's no place to bad feelings and pain
But only for wisdom governing human souls

Human souls!

They only know the limits fixed by what they learned
You only know the limits fixed by what you learned

Faut toujours regarder là où on ne va pas, car là où on va, on aura tout le temps de regarder quand on y sera.

Hors ligne

#14292 06-06-2016 22:49:50

Frosch
Adhérent(e)
Lieu : Sion (CH)
Distrib. : Chakra
Noyau : Linux 4.5.7
(G)UI : Plasma 5.8
Inscription : 09-12-2015
Site Web

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

Proteos a écrit :

le cyber Metal


Du cyber-métal, j'en déduis que ça doit être du cuivre ? tongue


Schokolade ist keine Lüge.

Hors ligne

#14293 06-06-2016 23:58:10

Proteos
Membre
Distrib. : Debian 8.4 Jessie
Noyau : 3.16.0-4 amd64
(G)UI : Kde
Inscription : 31-05-2016

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

J'ai pas compris, désolé sad

Faut toujours regarder là où on ne va pas, car là où on va, on aura tout le temps de regarder quand on y sera.

Hors ligne

#14294 07-06-2016 11:11:03

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux 3.16-amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

687474703a2f2f636f6d6963732e6c6170696e2e6f72672f6162737572646f2f7374726970732f686f6c6c616e646573706f696c65722e6a7067

Hors ligne

#14295 07-06-2016 11:40:56

tatave
Membre
Lieu : France-Belgique
Distrib. : Debian 8.4x / Pfsense 2.3.x / esxi 5.5 / nas4free
Inscription : 23-06-2014
Site Web

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

glop glop all

a la votre, le sers un irish coffey ^^

humm cela fait du bien par ou cela passe;o

1 Cluster Pare-feu sous Pfsense 2.3.x (2wan,1wifi,1dmz,1lan)
1 Cluster Data center maison sous nas4free 10.3.x
2 Cluster Labo de Virtualisation 1 sous esxi et 1 sous hyper-v
----- vm prod debian, windows serveur 2012/2016, freebsd

Hors ligne

#14296 07-06-2016 13:00:21

Frosch
Adhérent(e)
Lieu : Sion (CH)
Distrib. : Chakra
Noyau : Linux 4.5.7
(G)UI : Plasma 5.8
Inscription : 09-12-2015
Site Web

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

Proteos a écrit :

J'ai pas compris, désolé sad


cyber ---> internet ---> réseau ---> câbles

métal des câbles ---> cuivre

Donc dans une musique «cyber-métal» je m'attends à l'utilisation d'instruments de cuivre tongue

OK je sors lol


Schokolade ist keine Lüge.

Hors ligne

#14297 07-06-2016 13:32:37

Proteos
Membre
Distrib. : Debian 8.4 Jessie
Noyau : 3.16.0-4 amd64
(G)UI : Kde
Inscription : 31-05-2016

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

Oula, fallait partir loin pour arrive à te suivre tongue

Sinon, dans un autre genre, je ne sais pas si certains d'entre vous aiment les musiques type bandes originales mais on n'en trouve pas que dans les films !
Et perso, je trouve qu'il n'y a rien de mieux pour s'évader un peu (ou pour se mettre dans une ambiance d'écriture) smile

Une petite sélection, j'espère que ça vous plaira :

Robert Slump - Forgotten Heroes

Tom Player - Beckoning

Quand on y ajoute des guitares saturées : Danny Cocke - Full Circle

Faut toujours regarder là où on ne va pas, car là où on va, on aura tout le temps de regarder quand on y sera.

Hors ligne

#14298 08-06-2016 15:32:22

Coconuts
Membre
Lieu : Ici dans un Rucher d'abeilles
Distrib. : Jessie/ Stretch/Sid
Noyau : Linux Version 3.16.0-4-amd64/ Linux version 4.2.0-
(G)UI : GNOME/ Version 3.14.1/LXDM-MATE
Inscription : 29-06-2014

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

Bonjour wink  
Un choix personnel cool  pour Milou et Paskal et les autres aussi  tongue
Sarah Brightman ft Fernando Lima Pasion

Le chocolat a un effet anti-fatigue et anti-déprime, n’hésitez pas à craquer pour un carré de chocolat, c’est bon pour le moral et pour l'esprit en général.
Des points-choco faciles pour piller la cassette à Smolski – Merci qui ? Merci bendia

Hors ligne

#14299 08-06-2016 17:12:46

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

@Proteos Je trouve cette musique un peu simpliste, boum boum boum au rythme cardiaque mais pas de recherche émotionnelle sincère. smile

@Coconuts vousentubes m'entube large, désolé je n'y accède pas car je refuse de valider quoique ce soit en interférence à l'accès.
Libre un jour, libre... big_smile

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#14300 08-06-2016 17:58:56

paskal
autobahn
Lieu : ailleurs
Inscription : 14-06-2011
Site Web

Re : Je vous offre un petit café les DF ?

Coconuts a écrit :

Bonjour wink  
Un choix personnel cool  pour Milou et Paskal et les autres aussi  tongue
Sarah Brightman ft Fernando Lima Pasion

cool  Merci pour cette magnifique chanson, Coconuts  smile

Emily Loizeau - Eaux sombres  wink


I'd love to change the world
But I don't know what to do
So I'll leave it up to you...

logo-sur-fond.png

Hors ligne

Pied de page des forums