Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 17-07-2015 21:13:19

Slyfox
Membre
Lieu : Pays du chocolat
Distrib. : GNU/Linux Debian Sid
Noyau : Linux 4.7.0-1-amd64
(G)UI : MATE
Inscription : 15-12-2013

GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

Bonjour,

Je suis tombé par hasard sur cet article: http://www.ginjfo.com/actualites/logici … n-20140507

Je cite...

Linux, trop ou pas assez de distribution ?

La communauté Linux est confrontée à deux grands courants l’un prônant le fait qu’il y a trop de distribution et d’environnement de bureau et l’autre affirmant tout le contraire. Il explique que la réponse ne peut pas reposer sur une comparaison avec une autre plateforme car Linux est unique permettant justement cette liberté d’avoir un vaste choix et surtout de faire ce que l’on souhaite.
Linux, le meilleur tient dans la diversité.


A ses yeux la réponse tient dans la multiplicité des offres. Linux a besoin d’être à l’origine de multiples systèmes d’exploitation (distribution) et environnements de bureau. Pourquoi ?

La multiplication des distributions n’est pas de la concurrence, c’est tout le contraire.  Les différents environnements ne sont pas identiques à plusieurs égards, et tous ont leurs forces et leurs faiblesses. La chose intéressante dans un tel choix est que lorsque qu’un programmeur apporte quelque chose de nouveau, qui n’a jamais été fait avant, d’autres projets ont tendance à l’adopter. Si quelqu’un fait quelque chose de bien, tous les autres développeurs voudront également le proposer.

Il y aurait ainsi une sorte d’émulation par le choix poussant chaque génération de distribution à adopter le meilleur d’entre elles.  Ceci serait donc un moyens pour qu’un projet soit influencé pour d’autres projets sans un partage de code mais seulement d’idées et de visions, reflétant au final le souhait et la tendance générale. Dans une optique différente, avec que quelques projets seulement, les développeurs ne pourraient pas exprimer leurs idées.

L’innovation ne serait que le résultat d’une bifurcation du meilleur, le moteur même de l’open source où n’importe qui peut faire ce qu’il veut avec le code source et c’est là, la grande force de cet environnement.



L'un des utilisateurs m'a interpellé en disant:

Le seule Linux vraiment « populaire » aujourd’hui est « android » …



Alors pourquoi pas une sorte d' "Android OS" (bien sûr sans Google roll ) basé sur GNU/Linux, après tout Apple à son Iphone, Microsoft son Windows Phone ?
... Bon d'accord Ubuntu à son Ubuntu Touch. smile

Franchement je pense qu'il a trop de distributions qui se ressemblent et qui sont des dérivés d'une distribution "mère".
Par exemple Liniux-Mint est basé sur Ubuntu qui est basé sur maman Debian.
Alors pourquoi pas unir nos forces sur moins de distributions ? Ne serait pas plus simple ?

Par exemple, pour un simple programme il faut créer un paquet Deb, Rpm voir un par version ou/et un par environnement de bureau !
Sans compter du nombre de forum et de tuto linuxiens qui traite souvent de la même chose voir qui traite de leur spécialité.

Le libre c'est bien ! mais trop de liberté ne tue t'il pas la liberté ?

Dernière modification par Slyfox (17-07-2015 21:24:07)

Hors ligne

#2 17-07-2015 21:21:45

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

Plus que le contenu, c'est l'état d'esprit qui change entre deux distributions. Je pense que c'est la raison principale pour laquelle les distributions ne peuvent pas fusionner. Cependant, de temps en temps, on observe des distributions qui « fusionnent. » Par exemple, Crunchbang n'est plus maintenue par son dev principal parce qu'il estime que c'est aussi bien et moins d'effort de configurer sa Debian vu ce qu'elle offre maintenant.

captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#3 17-07-2015 21:44:08

Debeee
Membre
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux 3.16.0-4-686-pae
(G)UI : Lxde / Openbox
Inscription : 11-02-2015

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

Perso, je ne suis pas contre le choix ; le problème, avec la multiplicité des projets, c'est qu'il y en a un paquet qui tombent à l'eau régulièrement, faute de ressources, de motivation, et aussi de "clients", et ça peut laisser des utilisateurs dans la misère.
Linux n'est pas qu'un système, c'est une distribution, avec des applis, et c'est là que le bas blesse.
Pour un OS, on peut pallier assez facilement une défection. Mais pour les applis, ça peut être critique. Je prends l'exemple de Gnumeric : je le trouve excellent et je l'utilise en abusant des choses infaisables avec d'autres tableurs (LO). Apparemment, y'a pas grand amateurs pour ce logiciel (faites une recherche sur le forum DF histoire de voir…), le développement a l'air de se ralentir. Gnome office va-t-il continuer à se développer dans un proche avenir ?
Bref, si ça tombe à l'eau, je me retrouve comme un c… avec des fichiers inutilisables, exactement comme je me suis fait avoir dans le passé avec Appleworks.
Beaucoup de projets = dispersion des ressources = pérénité des applis pas garanties = on se méfie, ou alors on utilise des machins comme LO pour assurer (perso, c'est vraiment pas par plaisir !)

Hors ligne

#4 17-07-2015 21:52:21

sogal
Black Metal Modo
Distrib. : Debian Testing
Noyau : 4.7
(G)UI : Gnome
Inscription : 09-05-2013
Site Web

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

Slyfox a écrit :

Alors pourquoi pas unir nos forces sur moins de distributions ? Ne serait pas plus simple ?


Peut-être aussi que certaines personnes se retrouvent dans l'esprit, comme le dit captnfab, d'une distribution GNU/Linux (et non juste "Linux" scrogneugneu !!!) et du projet derrière.
C'est une façon d'appréhender le libre, l'informatique ainsi qu'une communauté et un mode de fonctionnement qui leur convient ou pas. Est-ce que tous les contributeurs de Mint et Ubuntu participeraient à Debian si Mint et Ubuntu n'existaient pas ? J'en doute.
Je ne suis pas sûr non plus que si Debian avait 4 fois plus de contributeurs qu'elle n'en a elle serait 4 fois meilleure smile

Quant à la multiplicité des fora et tutos, chacun apporte sa pierre en ajoutant une astuce ou un type d'utilisation. Au moins on est sûr ou presque de trouver une réponse ou une piste.

Ce qui fait la force du libre c'est ce bouillonnement, s'il n'y avait que quelques gros projets il y a fort à parier qu'il y aurait une inertie et une stagnation importantes.


Machine perso : Thinkpad x230 Debian Stretch | Machine pro : Thinpad T450 openSUSE Leap 42.2

Hors ligne

#5 17-07-2015 21:53:50

Slyfox
Membre
Lieu : Pays du chocolat
Distrib. : GNU/Linux Debian Sid
Noyau : Linux 4.7.0-1-amd64
(G)UI : MATE
Inscription : 15-12-2013

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

sogal a écrit :

Ce qui fait la force du libre c'est ce bouillonnement, s'il n'y avait que quelques gros projets il y a fort à parier qu'il y aurait une inertie et une stagnation importantes.



Moi je trouve que cela fait trop longtemps qu'on stagne à 1 ou 2% de part de marché et je pense qu'il est temps qu'une distribution linuxienne viennent vraiment concurrencer les géants que sont Windows et Apple, marre de voir que GNU/Linux détenir 1 ou 2% d'utilisateurs ou part de marché. Il suffirait qu'un autre géant comprenne enfin que GNU/Linux et que l'open source ont du potentielle et le tour est joué.  big_smile
Ce qui me console s'est en voyant le nombre de machines qui sont équipés du noyau de Linux (Android, serveur, petit soft embarqué dans les appareils...) et là Windows et Apple ont du soucis à se faire. cool

Dernière modification par Slyfox (17-07-2015 22:04:20)

Hors ligne

#6 17-07-2015 22:07:40

sogal
Black Metal Modo
Distrib. : Debian Testing
Noyau : 4.7
(G)UI : Gnome
Inscription : 09-05-2013
Site Web

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

Slyfox a écrit :

Moi je trouve que cela fait trop longtemps qu'on stagne à 1 ou 2% de part de marché


Je parlais de stagnation dans l'évolution des projets. Regarde le nombre de versions de logiciel, de nouvelles distributions, les nouvelles fonctionnalités qui arrivent.
Le libre c'est vivant, relativement loin de contraintes qui pèsent sur les autres "géants" dont tu parles.
Quand je pense à fenêtre et à petit-mou, j'ai du mal à penser "informatique", si bill avait pu faire fortune et dominer le monde en vendant des micro-ondes il l'aurait fait tongue


Machine perso : Thinkpad x230 Debian Stretch | Machine pro : Thinpad T450 openSUSE Leap 42.2

Hors ligne

#7 17-07-2015 22:16:56

Slyfox
Membre
Lieu : Pays du chocolat
Distrib. : GNU/Linux Debian Sid
Noyau : Linux 4.7.0-1-amd64
(G)UI : MATE
Inscription : 15-12-2013

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

sogal a écrit :


Je parlais de stagnation dans l'évolution des projets. Regarde le nombre de versions de logiciel, de nouvelles distributions, les nouvelles fonctionnalités qui arrivent.


Autant pour moi, je t'es mal compris. big_smile

sogal a écrit :

Le libre c'est vivant, relativement loin de contraintes qui pèsent sur les autres "géants" dont tu parles.



Si c'est pas beau ça ! wink Bravo, bien dis !
Et en réfléchissant, c'est vrai Windows et cie, ça pue la mort et c'est d'une raideur cadavérique ! (j'arrête de faire le troll, je sors du sujet, mais ça m'aurait fait mal de pas le dire! tongue )

Edit:
Oups, en faisant une recherche,il semble que je me suis mal informé, Google a son OS avec un noyau Linux: https://fr.wikipedia.org/wiki/Chrome_OS et https://www.youtube.com/watch?v=z-JGhT9hQzY

Dernière modification par Slyfox (17-07-2015 22:36:33)

Hors ligne

#8 17-07-2015 22:57:29

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

Pour ma part, je ne crois pas que ces 1% ou 2% soient vraiment représentatifs d'une stagnation. Déjà, avec les avancées liées à SteamOS, GoG et autres distributeurs de jeux, les jeunes générations auront beaucoup moins de freins pour passer sur ce système. Après, il faut voir que les générations qui ont accepté de passer sous nux malgré l'absence de jeux, étaient de fait intéressées par le système lui-même. Ce ne sera pas forcément le cas des prochains % qui passeront sous nux.

De plus, la plupart des gens sont encrées dans leurs habitudes consuméristes « ça marche pas, ça fait pas ce que je veux, c'est pas normal. » Le monde du libre est tellement loin de ça…

Aujourd'hui, dans le monde du libre, une grande partie sait que derrière tout cela il y a énormément de bénévoles. Mais si Linux devient vraiment grand public, les gens ne le verront plus, voire, ce ne sera plus vrai et le libre sera entaché de plus en plus de non-libre. (Exemple: Android.)

Bref, be careful what you wish for smile

captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#9 17-07-2015 22:58:53

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

A propos de ChromeOS et Windows 10… Ce sont plus des Software As A Service que des systèmes d'exploitations. Ils sont gratuits, certes, mais nécessitent un compte chez leurs éditeurs respectifs pour fonctionner. Tout est fait (et fiché) dans le cloud.

captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#10 17-07-2015 23:14:35

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux 3.16-amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

La diversité a bien sa place, on peut prendre un certains nombres de distribution qui ont un véritable objectif et une identité sans oublier que certaines distributions ont des objectifs commerciaux et d'autres sont communautaires.
On identifie facilement Debian, Kali Linux, Fedora, Mageia et d'autres. Par contre, j'ai l'impression que certains démarre une distrib parce qu'ils ont un ego surdimensionné. L'apport n'est pas toujours évident (ajout de thèmes ou quelques paquets à l'installation) et pourrait facilement être intégré à une distribution mère. C'est préjudiciable pour celui qui veut tester GNU/Linux: on doit choisir sa distrib parmi XXX, choisir son DE, son architecture,... c'est pas rassurant et certains prennent l'habitude de dire, c'est mieux de commencer par celle-ci ou celle-là.


Sur la documentation et fora, je penses qu'il serait bon d'améliorer le réseau. Simplement quelles sont les sites qui parlent de Debian ou de KDE ... ça faciliterait les échanges.
On n'a pas besoin de chercher pour voir ou se trouve la meilleure documentation et la plus complète. On aurait tout à gagner en mutualisant une partie de la documentation.

Hors ligne

#11 17-07-2015 23:33:10

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux 3.16-amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

captnfab a écrit :

Pour ma part, je ne crois pas que ces 1% ou 2% soient vraiment représentatifs d'une stagnation. Déjà, avec les avancées liées à SteamOS, GoG et autres distributeurs de jeux, les jeunes générations auront beaucoup moins de freins pour passer sur ce système. Après, il faut voir que les générations qui ont accepté de passer sous nux malgré l'absence de jeux, étaient de fait intéressées par le système lui-même. Ce ne sera pas forcément le cas des prochains % qui passeront sous nux.

De plus, la plupart des gens sont encrées dans leurs habitudes consuméristes « ça marche pas, ça fait pas ce que je veux, c'est pas normal. » Le monde du libre est tellement loin de ça…

Aujourd'hui, dans le monde du libre, une grande partie sait que derrière tout cela il y a énormément de bénévoles. Mais si Linux devient vraiment grand public, les gens ne le verront plus, voire, ce ne sera plus vrai et le libre sera entaché de plus en plus de non-libre. (Exemple: Android.)

Bref, be careful what you wish for smile


Il y a effectivement une évolution dans la maturité des distribs. Il y aura aussi une meilleure compatibilité matérielle, ce qui n'est pas rien.
Il y a également une évolution des utilisations et avec l'utilisation de services en ligne, la différence se réduira fatalement.
Il y a une guerre marketing et d'idéologie. On "formate" les gens à un outil et on leur explique que c'est la manière façon de faire. Ensuite il y a une marque pour ceux qui veulent se regrouper selon une caste et on finit par dénigrer celui qui ose s'investir et maîtriser son outil.
On a créé des mythes sur les OS et la plupart se contente d'avoir un comportement moutonnier. Certains ose s'aventurer hors des sentiers, au mieux pour se renseigner pour savoir qu'il existe des alternatives.

Pour rappel, l'introduction des netbook étant une formidable opportunité pour nos distribs mais M$ a bien réagit et sortant de son chapeau un windows XP déjà vieillissant. Du coup, la révolution n'a pas eu lieu.

Hors ligne

#12 18-07-2015 10:16:23

deuchdeb
Moderato ma non troppo
Lieu : Pays de Cocagne
Distrib. : Jessie 8 + backports
Noyau : linux-image-3.16
(G)UI : KDE4.14 - Mate
Inscription : 13-01-2010

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

Linux stagne, c'est une façon de voir les choses si on ne regarde que les les ordinateur personnels.
Mais si on s'intéresse à d'autres domaines comme les supercalculateurs et bien il en va tout autrement.

Toolinux: "Au Top500 des supercalculateurs, GNU/Linux domine toujours. Et ce n’est pas une surprise."

Le classement des 500 plus puissants super-calculateurs à travers le monde (d’une puissance cumulée de 363 petaflops par seconde) vient d’être publié en ligne.
Pour cette 45ème édition, GNU/Linux domine encore très largement le domaine. L’an dernier, le système libre était présent 485 fois et cette année 486.
http://www.toolinux.com/GNU-Linux-roi-d … alculateur

Sans parler que la NASA utilise Debian sur ces ordinateurs portable à bord de la station spatiale internationale.

Et puis n'oublions pas que 20% des machines virtuelles sur la plateforme Cloud de Microsoft, Azure, tournent sous des OS Linux.
http://www.zdnet.fr/actualites/microsof … 808729.htm

Comme on peut le voir Linux est partout sauf sur les ordinateurs personnels.

Pour ce qui est du nombre de distributions je ne pense pas que si il y en avait moins ce serait mieux.
Je m'explique. Deux ou trois gros projets seulement empêcheraient aux individualités de s'exprimer car il faudrait mettre en place une hiérarchie et les personnes qui créent dans leur coin des distributions ou des logiciels n'y seraient pas forcément à leur aise et du coup ne participeraient peut être pas.

Moi je suis bien content qu'il y a ai des distributions comme Elementary , Linux Mint, Puppy Linux , HandyLinux, Emmabuntu ou dans un autre domaine BackboxLinux ou Nubuntu ou encore SystemRescueCd.

Hors ligne

#13 18-07-2015 10:52:04

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

Sans compter les parts de marché de Linux sur l'embarqué, à commencer par Android.

Plutôt que de réduire ne nombre des distribution (ce qui n'est pas vraiment possible, puisque chacun est libre de créer la sienne,) l'objectif semble plutôt de créer des infrastructure chez les distributions mères pour faciliter les retours et remontées des fonctionnalités introduites dans les distributions filles, et de faciliter les passerelles entre distributions mères.

captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#14 18-07-2015 10:57:35

sogal
Black Metal Modo
Distrib. : Debian Testing
Noyau : 4.7
(G)UI : Gnome
Inscription : 09-05-2013
Site Web

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

deuchdeb a écrit :

Mais si on s'intéresse à d'autres domaines comme les supercalculateurs et bien il en va tout autrement.


C'est excellent en effet mais contribue à l'image "GNU/Linux c'est pour les geeks et les mecs à grosses lunettes, les matheux etc..." roll

deuchdeb a écrit :

Comme on peut le voir Linux est partout sauf sur les ordinateurs personnels.


Et c'est bien cela qui est dommage, à ce sujet, je ne suis pas certain que la multitude des distributions aide, ni qu'elle soit un frein véritable puisque le marketing des géants auto-proclamés génère trop de bruit pour que d'autres voix puissent être entendues.
Et c'est terrible parce qu'en terme purement pratique les DE des distros proposent tous des avancées considérables par rapport à fenêtre par exemple : multi-bureaux, composition graphique, personnalisation poussée etc... Sans parler de la gestion des logiciels largement plus aisée et sure qu'avec des .exe douteux.
Sur la plupart des machines anciennes qui rament, écrasées qu'elles sont par le poids de l'ignominie du système privateur qui les animent bien malgré elles, une distro GNU/Linux fait des miracles big_smile


Machine perso : Thinkpad x230 Debian Stretch | Machine pro : Thinpad T450 openSUSE Leap 42.2

Hors ligne

#15 18-07-2015 12:22:40

robert2a
Membre
Lieu : France
Distrib. : Stretch
Noyau : Linux 4.8.0-1-amd64
(G)UI : Mate 1.16.1
Inscription : 15-11-2014

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

je ne trouve pas qu il y a trop de distributions linux , je me suis fixé sur debian , elle me convient mais pour avoir testé d autres distributions je trouve au contraire un "plus" dans le choix.
a ce sujet vous avez vu que win10 ne donnera plus le choix des mises a jour , ce sera obligatoire et invisible de l utilisateur.
le menu "démarrer" n a pas servi de leçon , mais a mon avis une raison de plus pour passer au libre smile

pour revenir a linux je suis pour la diversité des distributions. smile

Hors ligne

#16 18-07-2015 13:41:47

seb95deMLO
Invité

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

Bonjour,
Un jour je vais trouver le choix des distributions etre un atout et un autre jour ça sera pour moi  un désavantage. En gros Avoir le choix c'est bien et c'est un plus, mais le choix actuelle avec tout les parasites, c'est pas top.
Si on prefere, je suis pour les distribution mere et fille, comme forcement debian, slak, arch, mageia,... mais aussi pour ubuntu, fedora, manjaro .... Par contre la énième distribution dérivé de ubuntu avec un nom a la con comme MakuluLinux ou autre ubuntulike avec un theme changé me font chier.

C'est con mais si on avait pas ce choix, admettons debian et c'est tout, bah je serais heureux car c'est ma distribution adoré mais en meme temps je ne serais pas sous linux, car comme je l'ai deja dis, j'ai pas mal de freeze sous debian, sur au moins trois pc, qui sont d'age, de type etc, totalement different... Et aussi le fait que debian est plus gnome malgres le faux semblant de dire qu'elle ne prefere pas de bureau, si on regarde la finition de debian sous gnome, xfce et kde on le voit clairement.

Si il y avait que ubuntu je ne serais pas entierement content puisque qu'elle n'est pas entierement communautaire(meme pas du tout) meme si c'est sur celle ci que je suis...

Pareil  pour les bureaux, gnome j'y suis resté deux mois sous debian, j'ai apprecié car ça change des autres mais je me sentais a l'etroit, tres "coincé". Du coup vite ecoeuré! Pourtant pas mal l’idée de géré les bureaux virtuelles a la demande au lieu d'etre a nombre fixe. Mais pas pour moi le coté trop simpliste et le "manque" de parametre et de fonctions des applications. Et tout ceci malgres la qualité de "l'assemblage" du bureau gnome: c'est bien vrai que j'ai rarement vu quelque chose d'aussi propre que gdm+gnome-shell.

Unity, et bien que je l'utilise depuis la 12.04 n'est pas non plus exemple de defaut, deja on sent les restrictions de l'utilisation des applis gnome, le manque de fonctions et configuration, bien que moins troublant les menu classiques dans la barre des taches. C'est tres propre, c'est tres fini, ça fait meme penser qu'on est en face d'un OS proprietaire et payant. Mais voila, on est encore coincé au niveau de la personnalisation, et tout comme gnome, un bureau unity reste semblable a un autre bureau unity...

Il reste xfce et kde pour les grands nom de bureaux/environnements. Je commence par kde, tres mais la c'est peut etre trop, personnalisable, pleins de possibilité(voir meme infinité de possibilité) de configuration/personnalisation. Mais voila, c'est pas ou du moins ça me fait pas penser a quelque chose de pros et de fini, kdm+kde c'est quand meme et bien malgres la qualité de l'ensemble pas aussi propre que gdm+gnome-shell ou ou lightdm+unity(sous ubuntu). Et je suis kdeiste avant tout, donc c'est pas pour cracher sur kde alors que je le kiff. Par contre, contrairement aux autres DE, les applications sont completes et pleines de fonctions, possibilité, etc,...

Reste xfce, c'est celui qui est le plus légé mais le moins complet, par contre il reste tres configurable, contrairement a unity et gnome-shell mais pas autant que kde. Apres, je met des applis kde dans xfce pour le completer, et je suis toujours etonné de voir a quel point c'est vivace et ceci meme avec un live xubuntu ou/et surtout le live debian xfce, meme en live avec un cd, si on a deja ouvert l'application une premiere fois, firefox met seulement 2secondes(a peine) et thunar c'est instantané... Je n'ai jamais eu ça avec kde/gnome/unity en live...

La je me tenterais bien pour une xubuntu, en tout cas pour du xfce a la place de unity ou de kde qui me plait de moins en moins avec ce que j'ai pu voir de kde5 (ou kf5). Unity tout comme gnome meme si j'ai moins l'impression d'etouffer sous unity, me donne cette sensation de ne pas pouvoir choisir, de ne pas pouvoir avoir autre chose que le meme bureau choisis par les concepteurs. LA ou kde et xfce me permettent de tout changer et du coup de ne pas avoir le bureau de monsieur tout le monde.

J'appel personnalisation du DE, le faite par exemple de pouvoir changer la barre, son emplacement(en haut, en bas, a gauche ou a droite), les couleurs de cette barre...

Dernière modification par seb95deMLO (18-07-2015 13:48:40)

#17 18-07-2015 15:41:36

eriicj
Membre
Lieu : Paris
Distrib. : Debian Jessie
Noyau : 3.16.0-4-amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 11-03-2015
Site Web

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

Plutôt de l'avis de ceux qui pensent qu'il n'y en a pas trop. smile

Y a-t-il trop de variétes de pommes ou de cafés, trop de races de chiens, trop de livres à lire ?

Le problème du choix (dans tous les secteurs) se pose surtout quand le choix n'existe pas.

Côté informatique personnelle, effectivement, les systèmes GNU/Linux sont à la bourre (et on ne parlera pas des BSD libres). Mais pour deux bonnes raisons : le temps à investir et la curiosité de base à avoir. Le succès d'Ubuntu ne réside que là. La plupart des gens ont d'autre choses à faire dont nous profitons peut-être en tant que non-spécialistes de leurs domaines : pâtissiers, chocolatiers, brasseurs, etc. smile


à plus,

eriicj

Hors ligne

#18 18-07-2015 17:51:09

Slyfox
Membre
Lieu : Pays du chocolat
Distrib. : GNU/Linux Debian Sid
Noyau : Linux 4.7.0-1-amd64
(G)UI : MATE
Inscription : 15-12-2013

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

eriicj a écrit :

Le succès d'Ubuntu ne réside que là. La plupart des gens ont d'autre choses à faire dont nous profitons peut-être en tant que non-spécialistes de leurs domaines : pâtissiers, chocolatiers,



Si tu ne veux vraiment pas perdre de temps je pense que Linux Mint, Zorin ou Parsix sont plus encore plus adapté. wink (quoi que...)

Ubuntu est populaire car c'est un "vielle" distribution. En effet à l’époque c'était l'une des seules qui était orientée grand publique et qu'il avait aussi moins de distribution qu'aujourd'hui... les gens n'avaient pas encore le choix d'opter pour Linux Mint.

Et franchement Debian n'a rien de vraiment de compliquer comme on l’entend souvent, juste quelques paquets à installer et tout roule aussi bien que distribution User Friendly. De nos jours il y a d'excellents wikis qui traitent de ces sujets.Niveau stabilité Debian n'a rien à envier à Ubuntu et Linux Mint. Pendant longtemps je conseillais au "nouveau" d'installer Linux Mint ou Ubunut, j'ai trop souvent eu de mauvais retour sur le fait que certaines mises à jour faisait planter leur bécane. Depuis je leur propose d’installer Debian Stable et leur indique les petites astuces à faire pour avoir les mêmes options qu'une distribution User Friendly. En résumé, rien de plus compliquer que d'installer Windows Vista... tongue lol

Sinon une image très parlante: https://upload.wikimedia.org/wikipedia/ … meline.svg

Dernière modification par Slyfox (18-07-2015 18:20:45)

Hors ligne

#19 18-07-2015 18:57:20

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux 3.16-amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

captnfab a écrit :


Plutôt que de réduire ne nombre des distribution (ce qui n'est pas vraiment possible, puisque chacun est libre de créer la sienne,) l'objectif semble plutôt de créer des infrastructure chez les distributions mères pour faciliter les retours et remontées des fonctionnalités introduites dans les distributions filles, et de faciliter les passerelles entre distributions mères.



C'est certainement la seule chose à faire. Partager, les informations et le développement et avoir la possibilité de faire des choses en plus.

La question n'est pas tant de savoir s'il en faut plus ou moins, mais surtout quel est l'interêt et quelle valeur ajoutée.
En rationalisant le travail, je pense qu'on peut faire évoluer GNU/Linux plus vite et faciliter la création de distribution pour ceux qui en ont besoin.

Il y a  eu une conférence à la mini-deconf de Lyon par Antonio Terceiro et qui semble aller dans le bon sens dans la simplification de la gestion de paquet et configuration pour des applications complexe comme serveur de messagerie. Avec un tel projet, c'est la mort de nombreuses distributions mais avec une amélioration dans l'accessibilité.
Evidemment, la diversité n'est pas un problème et je pense que les développeurs des grandes distribs partagent beaucoup entre eux (j'ai quand même vu de la rivalité entre Fedora / Red Hat et Debian) et c'est le plus important.
L'objectif entre Debian, Fedora, RHEL, Arch, Tails, Kali, Mageia sont bien différents et ont une légitimité et on voit sur le long terme qui reste. Ce qui est gênant, c'est la fin de vie d'une distrib pour un utilisateur qui va être déçu et qui peut rencontrer des pb et au final avoir une mauvaise expérience.
De toute façon, pourquoi empêcher une initiative personnelle ? si on limite le nb de distribs, on se base sur quel critère ?

Comme le souligne captnfab, l'essentiel est dans la capacité à contribuer aux différents projet. Le reste n'a que peu d'interêt.

Hors ligne

#20 18-07-2015 20:37:07

seb95deMLO
Invité

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

Et franchement Debian n'a rien de vraiment de compliquer comme on l’entend souvent, juste quelques paquets à installer et tout roule aussi bien que distribution User Friendly. De nos jours il y a d'excellents wikis qui traitent de ces sujets.Niveau stabilité Debian n'a rien à envier à Ubuntu et Linux Mint. Pendant longtemps je conseillais au "nouveau" d'installer Linux Mint ou Ubunut, j'ai trop souvent eu de mauvais retour sur le fait que certaines mises à jour faisait planter leur bécane. Depuis je leur propose d’installer Debian Stable et leur indique les petites astuces à faire pour avoir les mêmes options qu'une distribution User Friendly. En résumé, rien de plus compliquer que d'installer Windows Vista... tongue


Alors la je me doute bien qu'on est sur debian-facile et que donc c'est mieux de faire des roses a debian, mais la de mon vecu c'est tout le contraire, un exemple recent, des imprimantes qui ne sont pas reconnu car pilote de la stable trop vieux, et du coup faut aller chercher les pilotes sur le site ou se faire une sid, bizarre sous ubuntu LTS ça marche... Debian n'est pas compliqué, mais marche pas mieux ou pas pire que les autres tenors.
Le truc c'est que si tu installes une distribution chez quelqu'un comme je le fais souvent et que tu geres tout, tu peux tout mettre mais sinon c'est du debian qui va etre parfait, surtout la stable, car tu peux dormir sur tes deux oreilles, et faire les mises a jour meme rarement, ça sera pas bancale( comme mageia et ubuntu LTS) contrairements a d'autre comme les ubuntu non lts. Je doute aussi des mises a jour de ubuntu LTS, car j'ai eu des soucis mais plus a cause des personnes que je laissais géré leurs pc en faisant des mises a jour et en coupant le pc en, pleine mise a jour....

Avant je mettais du ubuntu, je laissais les gens géré leurs pc, puis comme dit juste avant j'ai eu deux cas qui ont cassé leurs pc(coupure de courant en pleine mise a jour et l'autre a coupé car trop long...), du coup je suis passé a debian wheezy, j'ai été tranquille jusqu'a le changement pour jessie qui m'a bien emmerdé dont l'imprimante non reconnue, et surtout des freeze jusqu'allant a l'extinction du pc...
J'ai alors fais la connerie de mettre une arch chez mes parents, mais le peu de mise a jour effectué et le temps allant, c'etait bancale, notament kde4 -> kf5. Du coup j'ai remis du debian puis mageia.
Chez mon oncle c'etait ubuntu puis debian wheezy et maintenant c'est du mageia pour cause des plantages comme chez mes parents, jessie vraiment est merdique par moment... Mais je gere les mises a jour, en faisant deja chez moi.

#21 18-07-2015 22:12:15

Slyfox
Membre
Lieu : Pays du chocolat
Distrib. : GNU/Linux Debian Sid
Noyau : Linux 4.7.0-1-amd64
(G)UI : MATE
Inscription : 15-12-2013

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

seb95deMLO a écrit :

Alors la je me doute bien qu'on est sur debian-facile et que donc c'est mieux de faire des roses a debian



oups! J'ai fait une erreur diplomatique... big_smile
Avant d'être sur Debian, j'ai été sur Ubuntu, Linux Mint, LMDE donc je parle en connaissance de cause.

Je n'ai rien contre Ubuntu c'est une bonne distribution, mais c'est pas pour moi en tout cas pour le moment, après si ça convient à d'autres j'en suis ravi pour eux ! cool
Je ne veux surtout pas lancer un troll est dire que cette distribution et mieux qu'une autre, disons qu'il a assez de distributions pour avoir une affinité pour une. Et comme tu l'as dit il faut aussi voir quelle affinité à la bécane par rapport à la distribution.

Dernière modification par Slyfox (18-07-2015 22:38:01)

Hors ligne

#22 18-07-2015 22:53:31

seb95deMLO
Invité

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

Tu as bien raison big_smile

#23 18-07-2015 23:16:07

Slyfox
Membre
Lieu : Pays du chocolat
Distrib. : GNU/Linux Debian Sid
Noyau : Linux 4.7.0-1-amd64
(G)UI : MATE
Inscription : 15-12-2013

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

En résumé pour revenir à mon premier poste, je ne comprends pas pourquoi Linux brille dans de nombreux domaines mais pas dans les ordinateurs de bureau et portables avec 1 ou 2% de part de marché..
Il en a pourtant le potentielle ! cool
Et en lisant l'article de mon premier poste, je pensais que c'était du fait qui est "trop" de distributions.
A plusieurs reprise il aurait pu gagné quelque % mais trop souvent il a pas su prendre l'avantage et à louper le virage. sad
Alors je vais attendre et espérer... wink

Dernière modification par Slyfox (18-07-2015 23:33:23)

Hors ligne

#24 18-07-2015 23:58:28

seb95deMLO
Invité

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

Je sais pas si il a louper le virage mais une des raison de son peu d'utilisation est certainement du au faite qu'il doit etre installer par son utilisateur et qu'il n'est pas vendu en commerce ou peu en ligne...
Une autre raison c'est aussi que l'on ne le voit pas en pub, c'est con mais windows est vendu en grosse partie grace a ses pub marketing.
Une autre raison c'est des qu'il y a une distribution qui a du succes, il faut que ceux qui l'utilisent pas ou qui ne l'utilisent plus defoncent celle ci, car effet de mode, et c'est tellement cool d'etre sur une distribution plus hardu. Je parle notament de mandriva, et plus tard de la ubuntu... Bientot ce sera le tour de mint d'etre defoncer...
Une autre raison c'est aussi les mentalité de certains linuxiens, tout libre ou non.
Une autre est celle meme des distributions = le choix. Sous windows t'as pas le choix des composants, le son, la video, ect est géré depuis des annes par les meme trucs, alors que sous linux ça bouge, serveur pulseaudio pour le son, mir et weyland pour la video, kde/gnome/... pour le bureau...

Tout ça me fait dire qu'il faut une distribution qui ose le fait d'etre sans choix, c'est a dire un bureau unique et pas le choix de le choisir a l'installation, des pilotes non libre si c'est pas possible de faire mieux, des application choisi par popularité et pas par ethnique, ect... En gros ubuntu fait ce que je pense etre neccessaire d'etre fait pour marcher meme si du coup ça laisse perplexe le reste des utilisateurs.
Je suis revenu a ubuntu pour juste ça marche comme ça devrait marcher et sans prendre la tete, sans chercher a faire marcher.
Et encore je trouve vraiment qu'il y a eu des efforts, quand je regarde les imprimantes, j'en ai recheté une aujourd hui, je l'ai branché et aussitot branché aussitot fonctionnel sans rien faire, sans meme aller dans imprimante... La partie etait aussi fonctionnel sans rien faire sans meme avoir installé hplip-gui...

#25 19-07-2015 00:17:49

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : GNU/Linux, trop ou pas assez de distribution

@seb: sur ta distribution sans choix, il n'y aurait probablement aucun « vrai » libriste.

captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

Pied de page des forums