Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 12-11-2015 18:03:15

Haricophile
Adhérent(e)
Lieu : Pignans (Var)
Distrib. : SID
Noyau : 4.0.0-1-amd64
(G)UI : Mate / i3 selon...
Inscription : 14-09-2009

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

D'ailleurs, la dernière inondation en France a soulevé le pb d'ultra urbanisation qui est certainement une des raisons principales de ces phénomènes, au moins les amplifier créant des catastrophes.



Sur ce point je peux répondre précisément. Ils sont en train de construire une jolie zone industrielle avec de (très) grandes ambitions high-tech, ce qui fait que le niveau d'eau va doubler à la prochaine catastrophe, en sachant que celle-ci a eu lieu à cause de l'urbanisation depuis 30-40 ans (fait déjà signalé il y a fort longtemps mais resté sans écho aucun de la part d'un quelconque irresponsable public ou privé). J'ai la flemme de chercher les documents, mais je suis sûr qu'avec framabee.org on doit trouver.

Le problème de ce genre de "catastrophes" pseudo-naturelles, c'est le système de "dilution de la responsabilité" à la fois dans la masse et dans le temps. En réalité il y a des responsables, multiples certes, mais identifiables et on fait circuler la balle pour faire comme si c'était celle "de tout le monde", "de la fatalité", ou "des inévitables dommages collatéraux liés à toute activité humaine". Bien entendu il n'en est rien, il ne s'agit que de convoitise.

A chaque fois qu'il y a un procès ou quelque chose autour de ce type de problème, de nombreuses années se sont écoulées entre la causalité et les conséquences, et encore des années et des années entre les conséquences et le procès, et ça se termine la plupart du temps en jus de boudin faute de pouvoir qualifier des responsabilités directes. Le cas de l'Amiante en est un bon exemple même si les auteurs étaient des criminels pleinement conscient des conséquences de leur action. Pour le nucléaire, je n'ose penser que dans 200 000 ans et plus on essayera de faire des procès aux criminels qui pour produire quelques années d'électricité sacrifient la sécurité et la santé, et même avec une certaine probabilité, la survie des générations futures et ce pour des millions d'années si on est encore là (ce qui devient de moins en moins probable au fur et à mesure du "progrès qui fait rage").

Dernière modification par Haricophile (12-11-2015 18:06:01)


« La religion et l'art sont les luxes des lâches, qui permettent de fuir la réalité quand elle devient trop difficile à affronter. La différence c'est que la religion transforme tout mensonge en vérité alors que l'art transforme toute vérité en mensonge. »

Hors ligne

#27 12-11-2015 18:44:06

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux 3.16-amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

derrière l'alibi du changement climatique, certains acteurs se déchargent de toutes responsabilité.
je ne remets pas en cause le caractère exceptionnel des précipitations mais les inondations sont des phénomènes récurrents dans de nombreuses régions.

en regardant les anciennes habitations qui sont parfois très loin des cours d'eau, on voit que ces phénomènes étaient connus et redoutés mais on prenait ses précautions. maintenant on essaie de canaliser les cours d'eau pour urbaniser certaines zones (pour le business mais aussi à cause de la démographie). maintenant, on se rend compte que lorsque la nature se déchaîne et qu'il n'y a plus l'environnement naturel,  c'est une catastrophe assurée. pas tant à cause du caractère exceptionnel de la météo mais simplement parce qu'il n'y a plus grand chose pour retenir l'eau et de fait s'écoule comme un torrent.

avec les médias qui mettent des superlatifs partout, et la multiplication des images, on se croirait dans un film apocalyptique.


smolski a écrit :

Un lien tiré des réponses qui suivent l'article :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Positionn … climatique smile


il faudrait que je retrouve le site d'un chercheur au CNRS expliquant les nombreux biais qui sont utilisés par certains chercheurs. en plus, il faudrait financer des études sérieuses parce que c'est comme l'industrie du tabac qui finance des recherches. on n'a jamais démontré la nocivité du tabac grâce à eux. les chercheurs du GIEC et cie ont intérêt à sortir des études alarmistes pour continue à recevoir un financement.
j'ai eu la chance de discuté avec un enseignant chercheur dans ce domaine et m'a confié qu'on ne trouve que ce que l'on cherche.

il faudrait arrêté avec les superlatifs et se concentrer sur les choses importantes. pas la peine de chercher la quadrature du cercle quand on connaît tous les vrais pb concernant l'environnement. et ceux là sont bien tangibles et tout le monde peut les observer.

Hors ligne

#28 12-11-2015 19:34:54

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

nIQnutn a écrit :

les chercheurs du GIEC et cie ont intérêt à sortir des études alarmistes


C'est pas au niveau du débat ça... smile

Monde diplomatique novembre 2015 a écrit :

Il est bien légitime de questionner l’indépendance des scientifiques, en particulier lorsqu’ils sont sollicités par le politique, ou lorsque des lobbys au pouvoir financier considérable tentent de promouvoir des conjectures servant leurs intérêts. Comment ne pas risquer de se tromper, de voir ses travaux instrumentalisés quand on débarque dans le champ politique, dont on ne maîtrise pas les codes ? Pour avoir modestement mis la main à la pâte, je ne vois cependant pas comment les climatologues issus de la recherche publique, ces forgerons du savoir dans notre domaine, pourraient être globalement utilisés par un groupe de pression, ou renoncer à leur indépendance d’esprit. On peut difficilement imaginer que les 259 chercheurs en science du climat qui ont participé au dernier rapport du groupe 1 du GIEC puissent tous être coupables de connivences ; d’autant que le processus d’évaluation de ce document a rassemblé près de 50 000 commentaires d’experts de tous horizons, auxquels les auteurs ont eu obligation de répondre.


1824. Dans Mémoire sur les températures du globe terrestre et des espaces planétaires, le physicien Joseph Fourier énonce le principe de l’effet de serre.
1958. Le scientifique américain Charles Keeling (1928-2005) commence à observer la concentration en gaz carbonique de l’atmosphère sur la base du Mauna Loa (Hawaï). Il met en évidence le rôle de l’activité humaine dans son augmentation rapide.
Octobre 1987. Une équipe franco-russe établit une corrélation directe entre température et concentration en gaz carbonique de l’atmosphère dans les derniers cent soixante mille ans.

diplo idem a écrit :

En 1980, les bulles d’air emprisonnées par le froid commencent à livrer leurs secrets. Elles confirment que l’atmosphère du dernier maximum glaciaire, il y a vingt mille ans, recelait moitié moins de gaz carbonique. Cette valeur conforte l’hypothèse d’Arrhenius, qui attribuait le refroidissement de l’âge de glace à une décroissance de l’ordre de 40 % de la concentration en CO2.

L’étape la plus marquante intervient le 1er octobre 1987, avec la publication conjointe de trois articles dans la revue Nature (2). Glaciologues français et soviétiques travaillant main dans la main, nous révélons que la teneur en gaz carbonique de l’atmosphère et la température de celle-ci ont évolué parallèlement au cours des cent soixante mille dernières années, soit l’ensemble du dernier cycle glaciaire-interglaciaire (3). Notre démonstration s’appuie alors sur l’analyse méticuleuse de la carotte de glace prélevée à la station antarctique de Vostok. Depuis, les archives polaires ont confirmé la corrélation entre le CO2 et la température depuis huit cent mille ans, soit huit cycles astronomiques complets (voir « La planète a de la fièvre ») (4). D’autres mesures ont également établi un lien entre la proportion de méthane (CH4) dans l’atmosphère et la température, ce qui accrédite l’idée que les variations de l’effet de serre ont joué un rôle important dans celles du climat du passé.

De telles découvertes ne pouvaient que nous échapper, et questionner l’ensemble de l’humanité. Un an après la publication des résultats de Vostok, à l’initiative du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), naissait le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC, IPCC en anglais). Sa mission, à laquelle nous fûmes associés, était et demeure d’évaluer périodiquement l’état des connaissances scientifiques, socio-économiques et techniques sur les changements climatiques.

L’interrogation sur le lien possible entre les activités humaines et l’évolution du climat se posait désormais au niveau des gouvernements. La courbe du Mauna Loa montrait sans ambiguïté possible la constante croissance du CO2, ce qui ne laissait plus guère de doute sur son origine anthropique. Et l’air fossile piégé à Vostok révélait que le taux en CO2 de l’atmosphère des années 1980 — 352 parties par million (ppm), soit 0,0352 % en volume (5) — n’avait sans doute jamais été égalé au cours du dernier grand cycle glaciaire-interglaciaire. Ainsi, la courbe du Mauna Loa et celle de Vostok revêtaient une dimension mythique dans la genèse d’une prise de conscience.



Jane8re a écrit :

il y a un grande cohérence dans les résultats de ces différents chercheurs même s’il ne travaillent pas sur les même données.

Or cette comparaison a été faite, bien sur, dans le dernier rapport du GIEC. C’est ici.
http://www.ipcc.ch/report/graphics/imag … ig5-07.jpg

Comme de très nombreuses courbes sont utilisées, je précise la légende pour se repérer.

Il y a trois courbes de Mann et al. 2008 en fonction de l’exploitation mathématique (type de calcul de régression employé). Ce sont les courbes Ma08cpsl et Ma08eivl (méthode de calcul plus récente) qui concernent uniquement la reconstruction des températures terrestre de l’hémisphère nord.
La courbe Ma08min7eivf prend aussi en compte les données marines (terre + océan)

La courbe Lj10cps est celle de Ljungqvist qui correspond aussi à des données terrestres et marines.

Ces courbes sont très proches les unes des autres, en particulier Ma08eivl, Ma08min7eivf (Mann) et Lj10cps (Ljungqvist).
Mais dans tout les cas, les températures actuelles sont nettement supérieures à celles de l’Antiquité ou du Moyen Age.


Source : https://reflets.info/al-gore-le-nobel-m … ent-568578
dans ton lien nIQnutn, la dernière intervention à cet instant. wink

Edit :

diplo (suite) a écrit :

Compte tenu des risques non négligeables qu’implique ce scénario à « + 2 °C », certains, en particulier les petits Etats insulaires, suggèrent de limiter le réchauffement à 1,5 °C. Les scientifiques n’ont pas évalué ce dernier objectif en tant que tel, mais les éléments connus permettent d’estimer que les régions polaires, les zones côtières basses ou les hautes montagnes seraient alors beaucoup moins affectées. La sécurité alimentaire serait globalement préservée, en particulier en Afrique.

On comprend pourquoi les pays les plus menacés voudraient contenir le réchauffement à ce niveau, mais une telle solution demanderait un effort plus grand de limitation des émissions, engendrerait à court terme des coûts plus élevés et accentuerait notre dépendance à des techniques encore à inventer ou à perfectionner. Une question-clé reste posée aux scientifiques : celle de l’existence d’effets de seuil irréversibles entre 1,5 °C et 2 °C.

La « communauté internationale » devra prendre rapidement des décisions en tenant compte de ces incertitudes. Néanmoins, plutôt que comme un objectif, le seuil des 2 °C apparaît aujourd’hui comme une limite à ne pas dépasser. Mieux vaudrait même ne pas trop s’en approcher…

Dernière modification par smolski (12-11-2015 19:55:53)


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#29 13-11-2015 02:56:08

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux 3.16-amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

En ayant côtoyé de loin le monde de la recherche, il est très difficile de faire des travaux indépendamment. On peut bien me raconter et argumenter dans tous les sens, le GIEC n'est pour moi pas une source d'information fiable et même de la recherche publique peut être orientée. Si on arrive à financer des travaux de recherche via du financement participatif, je prendrai les choses avec plus de sérieux.

A la limite, on n'a même pas besoin d'eux pour savoir comment réduire nos émissions de CO2. On connaît le principe d'effet de serre et on connaît toutes les activités, les pays et les acteurs qui émettent du CO2. Le reste c'est de la propagande.

Pour prendre un exemple, si on argumente sur la déforestation uniquement sur l'aspect réchauffement climatique, je pense qu'on a tout faux. Après on peut aimer s'appuyer sur des projections qui seront fausses pour faire des effets d'annonces ou rester pragmatique en protégeant l'environnement.

Après on peut faire des conférences avec tous les dirigeants du monde et les entreprises les plus vertueuses comme EDF et cie, mais de toute façon on en tirera rien au final.

En plus ce terme de "réchauffement climatique" est utilisé pour tout et rien dire avec tous les superlatifs possibles. J'ai encore revu un doc qui parlait de l'érosion des plages et de son impact et on arrive par une pirouette à conclure que c'est à cause du réchauffement climatique. C'est d'une malhonnêteté sans nom.
Toute cette sémantique qui est utilisée n'est pas neutre et a bien un objectif, je ne suis pas dupe. Si certains veulent faire les autruches et ne pas pointer du doigt les responsables de la pollution, du pillage de matières premières, destruction d'éco-système et j'en passe pour préférer parler de phénomènes qui se basent sur des projections plus ou moins exactes, je m'en fout.
En tout cas, les responsables de tout ça s'en sortent plutôt bien si on fait les comptes dans 50ans ou 100ans pour les plus patients d'entre nous.

Pour moi le réchauffement climatique c'est ça alors qu'on peut faire ça.

Hors ligne

#30 13-11-2015 05:08:55

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux 3.16-amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

Sur le ton de l'humour ça donne ça
https://www.youtube.com/watch?v=xlhelqs … e=youtu.be

Hors ligne

#31 13-11-2015 05:48:41

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

Devant les manipulations, il faut en démonter les mensonges et on ne peut le faire vraiment qu'avec des méthodes qui ne sont pas celles de la dissimulation et du reniement. Il faut s'appuyer sur tout ce qui rappel à la probité et non singer leur mascarade.

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#32 13-11-2015 08:54:46

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

jean tirole, lauréat du prix décerné par la banque de suède en 2014 a pris la plume pour défendre l’idée d’un « marché de permis d’émission, dans lequel une organisation multilatérale attribuerait aux pays participants des permis interchangeables. » Ainsi, chaque pays posséderait une certaine quantité de droit à polluer, qu’il échangerait avec les autres. Ce qui de fait, conduirait à définir un prix du CO2 unique au niveau mondial.

Le marché du carbone est une grosse bêtise. D’abord en Europe, où, constitué selon les règles de tirole, il s’est lamentablement effondré. En effet trop de permis avaient été distribués aux entreprises européennes braillant qu’elles allaient perdre en compétitivité si on les pénalisait. Résultat : le cours de la tonne de CO2 est aujourd’hui proche de zéro. Autrement dit, les entreprises peuvent polluer presque gratuitement.

La preuve de l’effet tout relatif de la taxe carbone nous vient de suède. Si la suède a avancé beaucoup plus vite que nous, c’est parce que des mesures ambitieuses y ont été prises :

  • investissements dans les barrages et dans les énergies renouvelables,

  • subventions publiques pour la réhabilitation thermique des logements,

  • déductions fiscales pour les investissements climatiques des entreprises,

  • modification des systèmes de chauffage avec la quasi-élimination du fioul et du gaz…


Tout cela a été possible grâce au consensus social qui prévaut dans l’un des pays jusqu’à il y a peu l’un des plus égalitaires au monde.
La preuve que l’environnement, c’est avant tout social, et non « un prix. »

Jacques Littauer
Charlie Hebdo 10 novembre 2015 N° 1216

Dernière modification par smolski (13-11-2015 09:01:37)


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#33 13-11-2015 09:08:33

Kusajika
Membre
Inscription : 08-04-2015

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

Les mots " droit à polluer" mis ensemble me font saigner les yeux...

Hors ligne

#34 13-11-2015 09:17:03

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

Surtout que dans l'article il y est ajouté :

Cela n'a pas empêché l'état d'emboîter le pas à tirole. jean-louis blanco, conseillé spécial de ségolène royal, a donc affirmé l'engagement du ministère pour une « tarification globale du carbone ».

cool

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#35 13-11-2015 10:13:47

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux 3.16-amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

droit à polluer wink c'est tellement joli et d'un cynisme absolu.
on arrive même à marchander et à spéculer sur la pollution !! youpi, c'est l'oncle picsou qui va être content.

du moment qu'on peut participer au système et en profiter grâce à une belle fraude à la taxe carbone, tout va bien.

Hors ligne

#36 13-11-2015 10:26:28

Kusajika
Membre
Inscription : 08-04-2015

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

Lorsque je serais pris de crise de flatulence aiguë, devrais-je payer une taxe de pollution ?

Hors ligne

#37 13-11-2015 10:39:01

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

La sémantique est importante, y disent : « permis carbone » qui est un « permis de chasse » dans les faits, que je préfère aussi qualifier comme vous de « droit à polluer » pour être mieux perçu par tous. wink

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#38 13-11-2015 11:18:50

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

Voir et comprendre les clés :

Qui a organisé le tout premier des sommets de la terre, celui de stockholm en 1972 ?
maurice strong.

Qui a créé puis dirigé le Programme des Nations Unis pour l’environnement (PNUE) ?
maurice strong.

Qui a organisé le sommet de la Terre de rio, édition 1992 ?
maurice strong.

Qui est devenu sous-secrétaire général à l’ONU ?
maurice strong.

Qui a ouvert ès qualité la grande conférence mondiale sur le climat, à kyoto, en 1997 ?
maurice strong.

Mais qui est-il donc ?

Strong a dirigé ou présidé un nombre impressionnant d’entreprises dégueulasses, souvent fondées sur l’exploitation d’énergies fossiles, comme :

dome petroleum,
caltex (groupe chevron),
norcen energy ressources,
petro-canada.

Quelques-fois dans le même temps qu’il parlait pour le compte de l’ONU !
On a confié les clés à quelqu’un qui avait un intérêt direct à ne pas limiter les émissions de gaz !

En résumé express, les transnationales tiennent « la négociation » en cours.


Fabrice Nicolino
CharlieHebdo N°1216
10 novembre 2015

Dernière modification par smolski (13-11-2015 11:22:02)


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#39 13-11-2015 11:33:26

Kusajika
Membre
Inscription : 08-04-2015

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

On est presque en pleine théorie de Karpman ...
Le persécuteur change juste de rôle pour donner l'illusion d'être un sauveur... pour peu il se ferait même passer pour une victime et la boucle est bouclée...

Hors ligne

#40 13-11-2015 11:41:09

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

big_smile

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#41 13-11-2015 14:08:32

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux 3.16-amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

quand j'ai commencé à répondre au sujet, j'ai cru que j'allais me faire allumer mais finalement on est plutôt d'accord sur le fond.

Je ne connaissais pas Maurice Strong mais rien ne me surprend maintenant (visiblement c'est quelqu'un de bien lol wiki). Toutes ces conférences ne produisent rien pour l’intérêt général, c'est simplement un entre-soi où chacun défendra son intérêt personnel.

Kusajika a écrit :

Lorsque je serais pris de crise de flatulence aiguë, devrais-je payer une taxe de pollution ?


en tant que citoyen, tu n'as pas de droit à polluer et tu devras payer au prix cher. si tout le monde fait comme toi, on va droit à la catastrophe et c'est un comportement totalement irresponsable que personne ne peut accepter.

Hors ligne

#42 13-11-2015 15:14:22

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

/me passe un bouchon à Kusajika...

big_smile

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#43 13-11-2015 15:23:38

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux 3.16-amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

est ce que tu acceptes la responsabilité d'une éventuelle combustion spontanée de Kusajika ? lol

Hors ligne

#44 13-11-2015 15:42:01

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

PLOP !

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#45 13-11-2015 15:48:44

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

Les arguments convergents sont les sources d'un même fleuve raisonné. wink

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#46 13-11-2015 16:04:38

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux 3.16-amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

smolski a écrit :

Les arguments convergents sont les sources d'un même fleuve raisonné. wink


tu parles de la crise de flatulence aiguë Kusajika ?

Hors ligne

#47 13-11-2015 16:21:36

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

Oooooh vent mauvais...

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#48 13-11-2015 16:47:35

O'Smash
Membre
Lieu : Qliphoth
Distrib. : Jessie
(G)UI : LXDE
Inscription : 27-05-2015

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

Kusajika a écrit :

Lorsque je serais pris de crise de flatulence aiguë, devrais-je payer une taxe de pollution ?



Tu m'as devancé !

Profitons-en maintenant alors : prout prout prout

Hors ligne

#49 13-11-2015 16:54:27

Kusajika
Membre
Inscription : 08-04-2015

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

Comme Smolski aime la prose , mon grand-père disait souvent:

Petit vent du nord,
Passant entre deux collines,
Annonçant avec fracas,
L'arrivée du général caca.

lol c'était un grand poète lol

Hors ligne

#50 13-11-2015 16:59:52

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : ces émissions incontrôlées de gaz à effet de serre

smile

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

Pied de page des forums