Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 31-01-2016 11:42:42

paskal
autobahn
Lieu : ailleurs
Inscription : 14-06-2011
Site Web

Philosopher à l’ère d’internet avec Paul Mathias

Dans le cadre de sa spéciale du vendredi 29 janvier "Une journée dans nos vies numériques", France Culture a passé un entretien très intéressant avec Paul Mathias : Philosopher à l’ère d’internet.

Il est émaillé en particulier par :
- la Déclaration d'indépendance du cyberespace, de John P. Barlow, à 12:55
- un extrait du Phèdre de Platon, à 35:50 , toujours d'actuaité.  cool

Le podcast de l'émission
La grille des programmes

I'd love to change the world
But I don't know what to do
So I'll leave it up to you...

logo-sur-fond.png

Hors ligne

#2 31-01-2016 12:32:57

paskal
autobahn
Lieu : ailleurs
Inscription : 14-06-2011
Site Web

Re : Philosopher à l’ère d’internet avec Paul Mathias

À propos, un lien vers la traduction en français de la Déclaration d’indépendance du Cyberespace  cool

I'd love to change the world
But I don't know what to do
So I'll leave it up to you...

logo-sur-fond.png

Hors ligne

#3 31-01-2016 15:30:52

Maximilien LIX
Membre
Distrib. : Archlinux
(G)UI : GNOME
Inscription : 17-12-2013
Site Web

Re : Philosopher à l’ère d’internet avec Paul Mathias

Merci pour le partage big_smile

J'ai bien aimé le passage de Platon avec Phedre.

Quand  ils  auront,  en  effet,  beaucoup  appris
sans  maître,  ils  s’imagineront  devenus  très  savants,  et  ils  ne  seront  pour  la  plupart  que  des  ignorants  de
commerce incommode, des savants imaginaires au lieu de vrais savants.


J'y vois bien une critique sévère de l'autodidaxie. Le fait d'écrire nos pensées qui seraient aussi une atteinte à notre mémoire sauf que...

Ce n'est pas le livre qui fait la mémoire mais la lecture que l'on en fait.



Autrement dit, internet n'est pas nécessairement une atteinte à notre mémoire et qui plus est, le partage des connaissances (provenants d'une multitude de savants) permet d'enrichir notre mémoire.

J'ai bien aimé aussi le passage où il précise que la technologie informatique ne dépend pas uniquement de contraintes techniques ou commerciales mais aussi de l'éthique ainsi que le fait qu'internet fasse bien partie de notre monde. (et donc que ce n'est pas une technologie constituant un monde parallèle)

Dernière modification par Maximilien LIX (01-02-2016 23:21:58)


Acer AX3810  (Archlinux & Debian )
Acer Aspire V5 (ubuntu-Mate)
Lenovo Thinkpad Edge E330 ( Archlinux )

Hors ligne

#4 31-01-2016 17:38:40

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Philosopher à l’ère d’internet avec Paul Mathias

Maximilien LIX a écrit :

la technologie informatique ne dépend pas uniquement de contraintes techniques ou commerciales mais aussi de l'éthique


Sur cette citation, n'en est-il pas de même pour toutes sciences humaines ?
On y retouve bien à l'identique le fameux :
« Sciences sans raison n'est que ruine de l'âme. »

Non ? smile


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#5 31-01-2016 17:42:24

Frosch
Adhérent(e)
Lieu : Sion (CH)
Distrib. : Chakra
Noyau : Linux 4.5.7
(G)UI : Plasma 5.8
Inscription : 09-12-2015
Site Web

Re : Philosopher à l’ère d’internet avec Paul Mathias

« Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. »

cool cool cool

Dernière modification par Frosch (31-01-2016 17:42:58)


Schokolade ist keine Lüge.

Hors ligne

#6 31-01-2016 19:07:05

paskal
autobahn
Lieu : ailleurs
Inscription : 14-06-2011
Site Web

Re : Philosopher à l’ère d’internet avec Paul Mathias

Maximilien LIX a écrit :

Merci pour le partage big_smile

C'est un plaisir  big_smile

Maximilien LIX a écrit :

Ce n'est pas le livre qui fait la mémoire mais c'est la lecture de ce livre.

Et j'insisterais : c'est la lecture que l'on en fait.  smile


I'd love to change the world
But I don't know what to do
So I'll leave it up to you...

logo-sur-fond.png

Hors ligne

#7 01-02-2016 23:23:31

Maximilien LIX
Membre
Distrib. : Archlinux
(G)UI : GNOME
Inscription : 17-12-2013
Site Web

Re : Philosopher à l’ère d’internet avec Paul Mathias

« Sciences sans raison n'est que ruine de l'âme. »



Exactement big_smile

Et j'insisterais : c'est la lecture que l'on en fait.  smile



Corrigé tongue


Acer AX3810  (Archlinux & Debian )
Acer Aspire V5 (ubuntu-Mate)
Lenovo Thinkpad Edge E330 ( Archlinux )

Hors ligne

#8 02-02-2016 18:39:54

paskal
autobahn
Lieu : ailleurs
Inscription : 14-06-2011
Site Web

Re : Philosopher à l’ère d’internet avec Paul Mathias

big_smile

En fait, je voulais englober deux niveaux : le fait de lire et l'appropriation du contenu.  wink

I'd love to change the world
But I don't know what to do
So I'll leave it up to you...

logo-sur-fond.png

Hors ligne

Pied de page des forums