Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 11-12-2016 12:43:49

Guppy88
Membre
Lieu : Rambervillers Vosges
Distrib. : Stretch + Jessie
Noyau : Linux 4.9.0-3-amd64 + Linux 3.16.0-4-amd64
(G)UI : Gnome 3.22
Inscription : 07-01-2012

Installation Debian, questions théoriques

Bien, vous avez suivi mes démélés pour mes diverses installations de Jessie ou de Stetch.

Avec ma première stretch, j'ai découvert que la taille de la partition allouée automatiquement à la partition racine par l'installeur Debian, n'était pas suffisante.
Grâce à cela j'ai découvert deux choses,
- la première
celle que donne Gparted pour modifier en direct la taille des partitions, augmenter celle de la partition racine en recopiant la swap existante dans l'espace précédemment affecté à /home,et en augementant ensuite la taille de la partition racine en mordant sur l'espace libéré par la swap, puis en recréantt une nouvelle home, dans l'espace reformaté libre à la fin.
- La deuxième
qu'à l'installation du cd net install, il était plus commode de passer en manuel pour déterminer la taille des partitions.
Là je me suis aperçu que si l'on donne une taille pour la swap du disque b, l'installateur reformate aussi la swwap du disque a.
Il semble donc déterminer qu'il existe un aute endroit de la machine où il ya une swap et la reformate aussi.      Pourquoi?

Et puisque l'on semble pouvoir choisir les partitions et leur emplacment, peut on par exemple décider qu'il n'y aurait :

-qu'une seule swap sur un des disques, qui serait utilisé de manière commune par les deux versions?
ou bien les swap de Jessie ou de Stetch sont elles différentes ? dans leur mode de fonctionnement, dans leur usage.

-qu'un seul home sur l'un des disques, ça je pense qu'il ne devrait pas y avoir de porbllème j 'ai partagé pendant des années des partitions entre Linux et Windows7, avec des fichiers indiféremment créés,puis modifiés par les uns ou les autres.
Et aujourd'hui je peux sans problème aller chercher avec Jessie un fichier sur le home de Stretch le modifier et le réécrire, puis l'ouvrir de nouveau avec Stretch et inversement.

Ma question, est donc comment organiser tout cela plus rationnellement avec un seul home pour les deux versions et si c'est possible une seule swap.

Guppy

Dernière modification par Guppy88 (11-12-2016 12:49:04)

Hors ligne

#2 11-12-2016 13:49:29

raleur
Membre
Inscription : 03-10-2014

Re : Installation Debian, questions théoriques

Toutes ces questions qui n'ont rien de théorique ont déjà été abondamment traitées. On va encore rabâcher.

Guppy88 a écrit :


Avec ma première stretch, j'ai découvert que la taille de la partition allouée automatiquement à la partition racine par l'installeur Debian, n'était pas suffisante.


Seulement avec stretch ? Ce n'est pas nouveau, ce problème est récurrent depuis longtemps.

Guppy88 a écrit :

celle que donne Gparted pour modifier en direct la taille des partitions, augmenter celle de la partition racine en recopiant la swap existante dans l'espace précédemment affecté à /home,et en augementant ensuite la taille de la partition racine en mordant sur l'espace libéré par la swap, puis en recréantt une nouvelle home, dans l'espace reformaté libre à la fin.


Si je comprends bien, ta solution implique de détruire la partition home en plus de la partition de swap.C'est lourd s'il y a des données à sauvegarder.

Guppy88 a écrit :

qu'à l'installation du cd net install, il était plus commode de passer en manuel pour déterminer la taille des partitions.


Ce n'est pas limité à l'installateur netinstall, c'est valable pour toutes les variantes de l'installateur.
Et tant qu'on y est, on peut utiliser LVM pour pouvoir redimensionner plus facilement les volumes.

Guppy88 a écrit :

Là je me suis aperçu que si l'on donne une taille pour la swap du disque b, l'installateur reformate aussi la swwap du disque a.
Il semble donc déterminer qu'il existe un aute endroit de la machine où il ya une swap et la reformate aussi. Pourquoi?


Parce que tu n'as pas été assez attentif et que l'installateur a deux fonctionnalités que je considère comme des bugs :
- il marque automatiquement "utiliser comme swap" toutes les partitions de swap existantes ;
- il impose de reformater toutes les partitions marquées "utiliser comme swap".
Pour éviter que les partitions de swap existantes soient reformatées, il faut les marquer "ne pas utiliser".

Guppy88 a écrit :

peut on par exemple décider qu'il n'y aurait qu'une seule swap sur un des disques, qui serait utilisé de manière commune par les deux versions?


On peut à condition de ne pas utiliser l'hibernation (qui stocke le contenu de la mémoire dans le swap), mais si on ne fait pas attention le swap va être reformaté lors de la seconde installation.

Guppy88 a écrit :

qu'un seul home sur l'un des disques, ça je pense qu'il ne devrait pas y avoir de porbllème j 'ai partagé pendant des années des partitions entre Linux et Windows7, avec des fichiers indiféremment créés,puis modifiés par les uns ou les autres.
Et aujourd'hui je peux sans problème aller chercher avec Jessie un fichier sur le home de Stretch le modifier et le réécrire, puis l'ouvrir de nouveau avec Stretch et inversement.


Mais accéder aux fichiers d'une partition n'est pas la même chose que l'utiliser en tant que /home.
Il y a deux problèmes majeurs avec le partage de /home :
- les fichiers de configuration utilisateur de l'environnement de bureau et des applications qui sont stockés dans /home/<user> peuvent être incompatibles entre les versions des deux installations ;
- les UID (numéros identifiants d'utilisateur) des utilisateurs peuvent être différents entre les deux installations. Si l'utilisateur toto a l'UID 1000 dans le premier système (qui a créé /home/toto) et 1001 dans le second, alors il ne pourra pas accéder à /home/toto, ni probablement ouvrir de session.

Une solution pour éviter ces problèmes consiste à créer dans chaque système des utilisateurs avec des noms différents, donc des répertoires personnels distincts.

Hors ligne

#3 11-12-2016 14:20:45

Guppy88
Membre
Lieu : Rambervillers Vosges
Distrib. : Stretch + Jessie
Noyau : Linux 4.9.0-3-amd64 + Linux 3.16.0-4-amd64
(G)UI : Gnome 3.22
Inscription : 07-01-2012

Re : Installation Debian, questions théoriques

Merci pour ta réponse claire et argumentée, tu as vraiment répondu à mes questions.
Quand à ta remarque,

Si je comprends bien, ta solution implique de détruire la partition home en plus de la partition de swap. C'est lourd s'il y a des données à sauvegarder.


J'ai conscience que c'est une sloultion qui me concernait spécifiquement du fait que je ne stocke presque rien sur mon home, seulement les fichiers du moment, mes fichiers sont recopiés (en double et même en triple) une fois sur  l'autre sdd de ma machine et deux fois sur un disque externe de 1 T0 .
Donc ça ne me gênait absolument pas de reformater ma partition/home.

Je pense que j'utilisais l'hiberbation sans le savoir sur ma stretch alpha-4, parceque même après avoir éteint complètement ma machine,c'est à dire débranché, lorsque je la réallumais elle s'ouvrait dans la seconde à l'endroit où je l'avais quitté, dans le même état.

Guppy

Hors ligne

#4 11-12-2016 14:49:52

raleur
Membre
Inscription : 03-10-2014

Re : Installation Debian, questions théoriques

Guppy88 a écrit :

je ne stocke presque rien sur mon home,


Dans ce cas le partitionnement assisté de l'installateur n'était pas adapté car il alloue la plus grande partie de l'espace disque à /home.

Guppy88 a écrit :

Je pense que j'utilisais l'hiberbation sans le savoir sur ma stretch alpha-4, parceque même après avoir éteint complètement ma machine,c'est à dire débranché, lorsque je la réallumais elle s'ouvrait dans la seconde à l'endroit où je l'avais quitté, dans le même état.


C'est un ordinateur portable ou un fixe ?
Le réveil quasi-instantané correspond plutôt à un retour de mise en veille (suspend to RAM). Le réveil d'hibernation (suspend to disk) repasse par l'affichage du BIOS, du menu de GRUB (et son délai d'attente de 5 secondes par défaut), le chargement du noyau et de l'initramfs. Donc même avec un SSD ultra-rapide, ça doit être plus long.

Hors ligne

#5 11-12-2016 18:32:11

Guppy88
Membre
Lieu : Rambervillers Vosges
Distrib. : Stretch + Jessie
Noyau : Linux 4.9.0-3-amd64 + Linux 3.16.0-4-amd64
(G)UI : Gnome 3.22
Inscription : 07-01-2012

Re : Installation Debian, questions théoriques

Guppy88 a écrit :

je ne stocke presque rien sur mon home


raleur a écrit :

Dans ce cas le partitionnement assisté de l'installateur n'était pas adapté car il alloue la plus grande partie de l'espace disque à /home.


Ben oui, mais je ne comprends pas vite, et seulement après avoir fait des erreurs.
De plus bien que tu dises que les infos sont rabâchées, il n'est pas si facile de trouver ce que l'on cherche, surtout quand on ne sait pas ce qu'on devrait chercher.
Je ne m'en suis rendu compte qu'après avoir utilisé une /Racine trop petite au détriment d'une /home trop grande.

Et même maintenant au bout d'un an uniquement sur Debian, j'ai toujours du mal à savoir quelle serait la bonne partition  pour moi.
Pour l'instant celles que j'ai me conviennent, je verrais à l'usage.
Enfin pour commencer ma migration sur Debian j'ai été bien content de trouver un cd qui l'installait quasiment automatiquement, avec ses défauts bien sûr, mais automatiquement, donc avec une version fonctionnelle à 95 %. Immédiatement utilisable.

raleur a écrit :

C'est un ordinateur portable ou un fixe ?

C'est une tour.

La première fois, c'était à la suite d'une coupure de courant, d'environ une minute. Le micro s'est rallumé instantanément dés que le courant a été rétabli.
Ensuite j'ai vérifié, avoir demandé l'arrêt en cliquant sur éteindre,  j'ai débranché la prise, et au redémarrage  la réouverture s'est également faite instantanément.
Je ne sais pas comment c'était possible, ni pourquoi. Cela me paraissait plutôt relever de la magie, et je trouvais étrange que la procédure de ré allumage ne passe pas par l'affichage d'abord du logo de la carte mère, puis par le grub.

Maintenant c'est du passé, puisque j'ai eu la malencontreuse idée d'essayer la stretch alpha 8
J'ai perdu une stretch alpha 4 qui fonctionnait très bien pour moi, contre une alpha 8 , que j'ai bien du mal à faire fonctionner à 100 % même avec les indications de robert2a.

Guppy

Hors ligne

Pied de page des forums