Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 31-07-2017 11:09:50

melancholya
Membre
Distrib. : Debian 9
(G)UI : Gnome
Inscription : 29-07-2017

La défense de Linux

Bonjour,

J'ai un sujet à vous présenter.

La défense de Linux peut être organisée selon 3 axes : l'April, Debian-Facile et l'Aful.

L'April représente l'esprit de Linux, Debian le coeur et l'Aful la racine (le coeur peut être changé).

C'est l'union des trois qui apportera un avenir durable à Linux.

Le premier s'occupe de la publicité, le deuxième fournit le logiciel et le troisième le diffuse.

Il faut soutenir l'implantation des GUL par une journée nationale "install-partie".

Créons cet évènement pour renforcer la base et ses adhérents. Solidarité.

Je souhaiterais avoir vos avis.

Dernière modification par melancholya (03-08-2017 08:51:52)

Hors ligne

#2 31-07-2017 11:22:43

Caribou22
Membre
Lieu : 22, Côtes d'Armor, Bretagne
Distrib. : Debian Stretch
Noyau : 4.9 amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 10-11-2014
Site Web

Re : La défense de Linux

On oublie Linux Elysée du coup ? smile (Pourquoi ce nouveau compte linux_alx_333 ? )

Dernière modification par Caribou22 (31-07-2017 11:57:19)

Hors ligne

#3 31-07-2017 11:36:34

Croutons
Membre
Distrib. : Handylinux 2.5 vers Jessie et Debian Stretch
Noyau : Linux 3.16.0-4-686-pae, Linux 4.9.0-3-686-pae
(G)UI : xfce
Inscription : 16-12-2016

Re : La défense de Linux

Il faut comprendre que l'adversaire privatif est bien installé et qu'il faut s'unir pour réussir.


Je ne crois pas que c'est dans l'etique du libre, j'avais cru comprendre que on se battait pour faire respecter les droits des gens...la sauvegarde de leur vie privée
Car l'enjeu c'est le trafic des données personnel faut pas si trompé, ça les rend tous fou de voir comment certain on amassé des fortunes colossal
et ils aimeraient en croquer aussi ,d'ailleur pour cela que on essaie de nous refiler un nouveau compteur électrique nommé Linky


-->les cahiers du debutant<--      WikiDF-->Découvrir les principales commandes Linux<--
L' expérience, c'est le nom que chacun donne à ses erreurs. Oscar Wilde

Hors ligne

#4 31-07-2017 11:46:21

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : La défense de Linux

Voir un adversaire dans le privatif c'est devenir soi-même privatif.

"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#5 31-07-2017 11:49:42

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Buster/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.12)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.13)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : La défense de Linux

Le principe du libre, c'est plus de faire ce que l'on veut et peut, pas de décider ce que les autres doivent faire (ça, c'est privateur de liberté comme concept.)
Si tu veux créer un logiciel, libre à toi. Si tu veux en faire la promotion, libre à toi. Si tu veux créer de la documentation, libre à toi. Si tu veux t'associer à un projet pour l'aider à faire ce qu'il fait, libre à toi smile
Sur Debian-Facile, on aide les utilisateurs à faire le pas vers Debian, à s'intéresser au libre, à y contribuer. On ne force personne, on ne fait la guerre à personne smile

De plus, je pense que tu fais une confusion. Debian-Facile ne crée pas de logiciel, certains de ses membres oui. Debian n'en crée pas vraiment non-plus (pas au sens où tu l'entends à mon avis). Debian « distribue » des logiciels déjà créés par des utilisateurs (le tout enrobé d'outils permettant d'assurer une certaine stabilité, uniformité, etc.)

captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#6 31-07-2017 22:25:30

otyugh
Membre
Lieu : Quimperlé/Arzano
Distrib. : Debian Stable
Inscription : 20-09-2016

Re : La défense de Linux

Je diverge un peu là-dessus. Je pense que pour une société aux citoyens "libres" - selon ma définition - il faudrait refuser certaines libertés à l'ensemble. La liberté de contraindre la liberté d'un autre précisément devrait être... Interdite (à mes yeux). Même si la victime donne son accord : on trouvera toujours un parti assez faibles, assez tenu en otage (par désinformation, par désintêret, par obligation...), ou des situations assez extrêmes pour qu'un homme accepte de prendre la laisse... La liberté de faire "ce qu'on veut" ne tient que si on était des hommes de lumières, parfaits et rationnels. Je n'y crois pas, genre, un seul instant. Si on avait la liberté de se vendre en esclavage, alors cette liberté serait employée et pas qu'un peu, y aurait bizarrement beaucoup de gens des pays pauvres à le faire, tout à fait volontairement avec une signature à l'envie. Après tout on le fait déjà sans que ce soit autorisé.

Après les modalités de cette "obligation pour la liberté" de contraindre à ne pas contraindre, c'est un sacré paradoxe et je ne connais pas de société qui aient trouvé de solutions qui semble acceptable. Cela dit c'est de la philosophie, ça ; on est très loin de la position de force pour exiger quoique ce soit, donc ça reste un peu comme parler du sexe des anges.

Cela dit tant que je suis sur ma lancée : je pense que la société idéale formerait des citoyens assez robustes pour que l'obligation de préserver sa liberté et celle des autres coule tellement de source qu'on ait besoin d'aucun pouvoir ou d'aucune police pour l'appliquer. Ça présuppose tellement de choses que je doute que ce soit possible (les relations humaines sont beaucoup de choses, mais aussi des rapports de pouvoir, dixit Foucault yikes /argument d'autorité (de pouvoir big_smile)), mais un idéal n'a pas forcément besoin d'être atteignable, si on ne veut qu'y tendre.

Dernière modification par otyugh (31-07-2017 22:43:19)


Agenda du libre : se faire dépanner/dépanner IRL ! Le libre n'est pas qu'un phénomène internet.
Framapad sur les balados : Emissions audio pro/amateur, votre radio sur-mesure !

Hors ligne

#7 01-08-2017 15:08:03

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Buster/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.12)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.13)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : La défense de Linux

@otyugh: J'ai été prudent dans ma formulation, je n'ai pas dit « Le principe du libre, c'est de faire ce que l'on veut et peut » j'ai dit « Le principe du libre, c'est plus de faire ce que l'on veut et peut » smile Plus, plutôt, plus proche de. On est plus proche de l'anarchisme que de la dictature quoi smile
Ou pas ?

captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#8 01-08-2017 16:46:30

Maximilien LIX
Membre
Distrib. : Archlinux
(G)UI : GNOME
Inscription : 17-12-2013

Re : La défense de Linux

Pour ma part j'ai pas envie d'être dans un rapport de force. Je suis des principes et respecte une ligne de conduite. Linux ne doit pas être "défendu" mais soutenu. Écrivez du code, de la documentation, partagez et apprenez ensemble.
Pour moi c'est plutôt ça le logiciel libre...

Acer AX3810  (Archlinux )
Lenovo Thinkpad Edge E330 ( Archlinux )
Asus Rog GL553VD-FY393 ( Archlinux & Windows10)

Hors ligne

#9 01-08-2017 17:06:53

otyugh
Membre
Lieu : Quimperlé/Arzano
Distrib. : Debian Stable
Inscription : 20-09-2016

Re : La défense de Linux

Maximilien LIX a écrit :

Pour ma part j'ai pas envie d'être dans un rapport de force.


Mwarf. À mon sens il y a bien un rapport de force à avoir, mais certainement plus contre "ces choses" qui érigent des monopoles plutôt que contre les monopoles eux-même - la campagne de Framasoft de Degooglisons internet porte à confusion ; mais dans leur discours c'est clair, ce n'est pas les monopoles malveillants les problèmes, c'est le fait que "l'environnement s'y prête" : si Google disparaît demain sur une bombe nucléaire, il y en aurait un second le lendemain.
Je pense qu'on peut dire de même de Microsoft. En ça y a un rapport de force, face aux institutions (qui en quelques subventions de projet libre pourraient faire énormement pour le Commun numérique) mais surtout face aux habitudes des citoyens: si tout le monde était dans le DIY, ou au moins dans des communautés d'entraides avec 1% de DIYeur, le problème des monopoles des recettes toutes faites ne serait pas un problème.

Dernière modification par otyugh (01-08-2017 17:13:01)


Agenda du libre : se faire dépanner/dépanner IRL ! Le libre n'est pas qu'un phénomène internet.
Framapad sur les balados : Emissions audio pro/amateur, votre radio sur-mesure !

Hors ligne

#10 01-08-2017 19:12:01

melancholya
Membre
Distrib. : Debian 9
(G)UI : Gnome
Inscription : 29-07-2017

Re : La défense de Linux

Croutons a écrit :

Je ne crois pas que c'est dans l'etique du libre, j'avais cru comprendre que on se battait pour faire respecter les droits des gens



Justement, la vente forcée ne respecte pas les droits des gens par exemple.

Croutons a écrit :

...la sauvegarde de leur vie privée
Car l'enjeu c'est le trafic des données personnel faut pas si trompé, ça les rend tous fou de voir comment certain on amassé des fortunes colossal
et ils aimeraient en croquer aussi ,d'ailleur pour cela que on essaie de nous refiler un nouveau compteur électrique nommé Linky



Le trafic de données personnelles a non seulement des intérêts financiers, mais aussi d'espionnage, Microsoft ayant des liens avec les services secrets américains.

smolski a écrit :

Voir un adversaire dans le privatif c'est devenir soi-même privatif.



J'exprime le privatif Windows en particulier qui est un cas à part. Le logiciel privé est libre d'exister, sauf que dans ce cas il est utilisé comme cheval de Troie étatique.

captnfab a écrit :

Le principe du libre, c'est plus de faire ce que l'on veut et peut, pas de décider ce que les autres doivent faire (ça, c'est privateur de liberté comme concept.)



Si la majorité de la population ne connaît pas le libre, il lui est difficile de vouloir et pouvoir librement.

captnfab a écrit :

De plus, je pense que tu fais une confusion. Debian-Facile ne crée pas de logiciel, certains de ses membres oui. Debian n'en crée pas vraiment non-plus (pas au sens où tu l'entends à mon avis). Debian « distribue » des logiciels déjà créés par des utilisateurs (le tout enrobé d'outils permettant d'assurer une certaine stabilité, uniformité, etc.)



Effectivement, Debian-Facile ne créé pas, mais il faut un fournisseur. DFLinux pourrait être choisi pour représenter le Libre face à Windows.

Maximilien LIX a écrit :

Pour ma part j'ai pas envie d'être dans un rapport de force. Je suis des principes et respecte une ligne de conduite. Linux ne doit pas être "défendu" mais soutenu. Écrivez du code, de la documentation, partagez et apprenez ensemble.
Pour moi c'est plutôt ça le logiciel libre...



Le logiciel libre ne peut être défendu que par ses membres. Personne ne remplacera les associations. Je dirais même plus : "partagez, apprenez et défendez ensemble".

Hors ligne

#11 01-08-2017 19:40:28

otyugh
Membre
Lieu : Quimperlé/Arzano
Distrib. : Debian Stable
Inscription : 20-09-2016

Re : La défense de Linux

La défense de Linux peut être organisée selon 3 axes [...]


Le père, le fils et le saint-esprit

DFLinux pourrait être choisi


Tel Jésus pour descendre sur terre apporter la bonne parole, en fait.

représenter le Libre face à Windows.


Amener la parole de Dieu quand tant sont égarés par le Diable !



Mwaiiip.

Dernière modification par otyugh (01-08-2017 19:49:35)


Agenda du libre : se faire dépanner/dépanner IRL ! Le libre n'est pas qu'un phénomène internet.
Framapad sur les balados : Emissions audio pro/amateur, votre radio sur-mesure !

Hors ligne

#12 01-08-2017 20:02:07

seb95
Membre
Distrib. : Debian Stable et SID
(G)UI : Xfce et KDE
Inscription : 19-02-2017
Site Web

Re : La défense de Linux

Amen smile

Hors ligne

#13 01-08-2017 22:56:57

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : La défense de Linux

Ah le délire !
... character0009.gif

"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#14 02-08-2017 08:15:33

melancholya
Membre
Distrib. : Debian 9
(G)UI : Gnome
Inscription : 29-07-2017

Re : La défense de Linux

otyugh a écrit :

Le père, le fils et le saint-esprit

Tel Jésus pour descendre sur terre apporter la bonne parole, en fait.

Amener la parole de Dieu quand tant sont égarés par le Diable !



Si c'est une prière, pourquoi ne pas l'exaucer ? Ce qui n'est pas partagé est perdu.

Hors ligne

#15 02-08-2017 09:46:57

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : La défense de Linux

melancholya a écrit :

Ce qui n'est pas partagé est perdu.


Le débat sur le sujet est faussé par le contenu du post#1, d'où les réponses qui te sont faites.

En bref, le Code libre suit son propre idéal, il n'a donc pas à copier celui du privateur pour progresser dans sa voie tel qu'il est, ni dans ses raisons, ni dans ses agissements.
canabis-je-vole.gif


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#16 02-08-2017 11:31:06

melancholya
Membre
Distrib. : Debian 9
(G)UI : Gnome
Inscription : 29-07-2017

Re : La défense de Linux

smolski a écrit :

En bref, le Code libre suit son propre idéal, il n'a donc pas à copier celui du privateur pour progresser dans sa voie tel qu'il est, ni dans ses raisons, ni dans ses agissements.



Il ne faut pas copier le privateur (ce serait malheureux), mais organiser et mutualiser la défense. En canalisant les forces du Libre, on permet de faire connaître une distribution à moindre coût, puisqu'ils sont répartis.

Hors ligne

#17 02-08-2017 11:43:37

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : La défense de Linux

melancholya a écrit :

organiser et mutualiser la défense


melancholya a écrit :

une distribution à moindre coût


Voici 2 exemples typique des agissements du privateur à ne pas suivre justement.

melancholya, pourquoi utilises-tu le libre ?
À chacun la sienne et on ne peut les fédérer toutes sans amoindrir le sens qui permet au Code libre d'être ce qu'il est.

Dernière modification par smolski (02-08-2017 13:19:00)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#18 02-08-2017 13:04:32

otyugh
Membre
Lieu : Quimperlé/Arzano
Distrib. : Debian Stable
Inscription : 20-09-2016

Re : La défense de Linux

Surtout *concrètement*, où tu veux en venir, faire quoi qui n'est pas déjà entrepris ? x)

Dernière modification par otyugh (02-08-2017 13:05:26)


Agenda du libre : se faire dépanner/dépanner IRL ! Le libre n'est pas qu'un phénomène internet.
Framapad sur les balados : Emissions audio pro/amateur, votre radio sur-mesure !

Hors ligne

#19 02-08-2017 14:36:46

Caribou22
Membre
Lieu : 22, Côtes d'Armor, Bretagne
Distrib. : Debian Stretch
Noyau : 4.9 amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 10-11-2014
Site Web

Re : La défense de Linux

melancholya a écrit :

Il ne faut pas copier le privateur (ce serait malheureux), mais organiser et mutualiser la défense. En canalisant les forces du Libre, on permet de faire connaître une distribution à moindre coût, puisqu'ils sont répartis.



Le Libre n'a pas la vocation d'affronter le privateur, mais d'en proposer des alternatives.
Imposer des cohésions afin que le libre s'impose face au privateur, c'est contraire à la vocation du Libre.

Hors ligne

#20 02-08-2017 14:58:00

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : La défense de Linux

On peut ajouter que dans une optique d'affrontement, comme le souligne Caribou22 précédemment, le libre ne peut gagner quoique ce soit sinon à se perdre lui-même parce qu'il n'a pas fondamentalement les outils pour le faire.

"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#21 02-08-2017 15:30:50

melancholya
Membre
Distrib. : Debian 9
(G)UI : Gnome
Inscription : 29-07-2017

Re : La défense de Linux

[

smolski a écrit :

Voici 2 exemples typique des agissements du privateur à ne pas suivre justement.



Quand je dis d'organiser et de mutualiser la défense, je donne un rôle à chacun pour mieux toucher le public. Le but est d'agir en équipe pour améliorer la diffusion du Libre.

smolski a écrit :

melancholya, pourquoi utilises-tu le libre ?



J'utilise le libre pour le côté éthique, considérant que le logiciel n'est pas une rente. C'est le combat de l'être et de l'avoir, avec entre les deux, l'accessibilité.

smolski a écrit :

À chacun la sienne et on ne peut les fédérer toutes sans amoindrir le sens qui permet au Code libre d'être ce qu'il est.



Pour le grand public, il cherche simplement à mettre un logiciel sur son PC. Il ne s'agit pas de fédérer mais de promouvoir une distribution qui puisse concurrencer Windows.

otyugh a écrit :

Surtout *concrètement*, où tu veux en venir, faire quoi qui n'est pas déjà entrepris ? x)



Les 3 axes sont sensés former une antenne qui relaie l'information du Libre et donnent un nouvel élan aux install-parties.

Caribou22 a écrit :

Le Libre n'a pas la vocation d'affronter le privateur, mais d'en proposer des alternatives.
Imposer des cohésions afin que le libre s'impose face au privateur, c'est contraire à la vocation du Libre.



On ne doit pas offrir plus qu'une alternative à un logiciel d'espionnage.

smolski a écrit :

On peut ajouter que dans une optique d'affrontement, comme le souligne Caribou22 précédemment, le libre ne peut gagner quoique ce soit sinon à se perdre lui-même parce qu'il n'a pas fondamentalement les outils pour le faire.



Je n'ai pas parlé d'affrontement direct, mais d'améliorer la communication du Libre. Le but recherché est d'agrandir la communauté.

Hors ligne

#22 02-08-2017 15:47:01

Caribou22
Membre
Lieu : 22, Côtes d'Armor, Bretagne
Distrib. : Debian Stretch
Noyau : 4.9 amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 10-11-2014
Site Web

Re : La défense de Linux

linux_alx_333 a écrit :

Pour le grand public, il cherche simplement à mettre un logiciel sur son PC. Il ne s'agit pas de fédérer mais de promouvoir une distribution qui puisse concurrencer Windows.



linux_alx_333 a écrit :

On ne doit pas offrir plus qu'une alternative à un logiciel d'espionnage.



J'ai bien l'impression que c'est la sensibilisation aux méfaits du privateur qui te motive surtout. (Windows n'en est qu'un framgment. Tu peux rajouter les GAFAM ainsi que potentiellement chaque logiciel privateur.)

Je ne vois vraiment pas l'intérêt de créer une n-ième distribution pour ça. (Ce serait même contre-productif.)

C'est avant tout un travail de sensibilisation. Quand on connaît les abus et pratiques du privateur, on ne peut que se précipiter vers le Libre et les solutions existent déjà.

Hors ligne

#23 02-08-2017 16:34:59

melancholya
Membre
Distrib. : Debian 9
(G)UI : Gnome
Inscription : 29-07-2017

Re : La défense de Linux

Caribou22 a écrit :

J'ai bien l'impression que c'est la sensibilisation aux méfaits du privateur qui te motive surtout. (Windows n'en est qu'un framgment. Tu peux rajouter les GAFAM ainsi que potentiellement chaque logiciel privateur.)



Je ne suis pas contre le privateur, mais contre certaines méthodes (vente forcée par exemple).

Caribou22 a écrit :

Je ne vois vraiment pas l'intérêt de créer une n-ième distribution pour ça. (Ce serait même contre-productif.)

C'est avant tout un travail de sensibilisation. Quand on connaît les abus et pratiques du privateur, on ne peut que se précipiter vers le Libre et les solutions existent déjà.



Le principal est de proposer un logiciel lors de cette réunion, nouveau ou pas.

Hors ligne

#24 02-08-2017 16:50:57

Caribou22
Membre
Lieu : 22, Côtes d'Armor, Bretagne
Distrib. : Debian Stretch
Noyau : 4.9 amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 10-11-2014
Site Web

Re : La défense de Linux

melancholya a écrit :

Je ne suis pas contre le privateur, mais contre certaines méthodes (vente forcée par exemple).


Qu'est-ce que tu vois de positif dans le privateur dans ce cas ?

melancholya a écrit :

Caribou22 a écrit :

Je ne vois vraiment pas l'intérêt de créer une n-ième distribution pour ça. (Ce serait même contre-productif.)

C'est avant tout un travail de sensibilisation. Quand on connaît les abus et pratiques du privateur, on ne peut que se précipiter vers le Libre et les solutions existent déjà.



Le principal est de proposer un logiciel lors de cette réunion, nouveau ou pas.



Sensibiliser contre le privateur et ne donner qu'UNE alternative = décider soi-même de ce qui est bon pour l'autre = être privateur soi-même.

Dernière modification par Caribou22 (02-08-2017 16:52:39)

Hors ligne

#25 02-08-2017 17:09:37

melancholya
Membre
Distrib. : Debian 9
(G)UI : Gnome
Inscription : 29-07-2017

Re : La défense de Linux

Caribou22 a écrit :

Qu'est-ce que tu vois de positif dans le privateur dans ce cas ?



Rien, mais on ne peut pas empêcher le privateur, seulement l'encadrer. Après, on peut toujours créer une version libre en parallèle.

Caribou22 a écrit :

Sensibiliser contre le privateur et ne donner qu'UNE alternative = décider soi-même de ce qui est bon pour l'autre = être privateur soi-même.



On peut communiquer sur plusieurs logiciels mais on dilue l'information.

Dernière modification par melancholya (02-08-2017 18:01:31)

Hors ligne

Pied de page des forums