Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 02-09-2017 02:15:04

winproof
Membre
Distrib. : debian 8
Noyau : Linux 3.16.0-4-amd64
(G)UI : sans
Inscription : 15-05-2013

raid 1: interet des arrays multiples? (md0,md1, etc..)

salut

je suis en train de remonter mon système, en raid 1 via mdadm, et en relisant des tutos histoire de me rafraichir la mémoire, je me pose une question:

dans beaucoup de tuto, un système RAID 1 avec partitionnement multiple (sda1, sda2, sdX) est réalisé en créant les partitions sur le premier disque, puis sur le deuxième, puis après en créant les arrays raid correspondant, donc a la fin (après installation du système) on obtient ça :

/ monté sur md1 (qui contient sda1 et sdb1)
/home monté sur md2 (sda2,sdb2)
swap sur md3 (sda3 et sdb3)
etc...

y'a t'il une raison de faire comme ça, plutôt que de créer une seule partition prenant tout le disque, pareil sur le deuxième, puis un seul array raid sur lequel on fera le partitionnement?

autrement dit, créer sda1 qui prend tout le disque sda, sdb1 qui prend tout le deuxième disque, puis un seul array (md0) contenant sda1 et sdb1, et après partitionner md0?scratchhead.gif

pour moi ça me parait plus logique, dans le premier cas le daemon mdadm est obligé de gérer la réplication sur plusieurs array, alors qu'une seule suffit, non?

Minute existentielle : "Si nous ne sommes pas sensés grignoter la nuit, pourquoi y a-t-il une lumière dans le frigo?"

Hors ligne

#2 02-09-2017 09:44:40

raleur
Membre
Inscription : 03-10-2014

Re : raid 1: interet des arrays multiples? (md0,md1, etc..)

Il y a des raisons historiques. Initialement, il y a longtemps, un ensemble RAID ne pouvait pas être partitionné, ou plus exactement le noyau Linux et mdadm ne prenaient pas en compte la table de partition sur un ensemble RAID. Les moyens habituels de créer plusieurs volumes en RAID étaient donc de créer plusieurs ensembles RAID ou un seul ensemble RAID et d'utiliser LVM par dessus pour créer des volumes logiques.

Ce sont d'ailleurs toujours les seules méthodes supportées par le partitionneur de l'installateur Debian qui ne sait pas partitionner un ensemble RAID. Par contre il sait utiliser un ensemble RAID déjà partitionné.

Aussi, les anciens chargeurs d'amorçage (LILO, GRUB 1) ne supportaient pas LVM ni n'autres niveaux de RAID que 1, donc si on voulait une redondance de l'amorçage avec du RAID autre que 1 pour le système, /boot devait être dans un ensemble RAID 1 séparé. D'ailleurs je ne sais pas si l'actuel GRUB 2 supporte les ensembles RAID partitionnés, alors qu'il supporte LVM sur RAID.

Indépendamment de ces restrictions, il reste néanmoins des raisons de créer plusieurs ensembles RAID, notamment le besoin de niveaux de RAID différents, par exemple RAID 1 pour /, RAID 5 ou RAID 10 pour /home...

winproof a écrit :

le daemon mdadm est obligé de gérer la réplication


Ce n'est pas le demon mdadm qui gère la réplication, c'est le noyau. Le démon mdadm ne gère que la supervision. D'ailleurs ce n'est pas vraiment de la réplication, les données sont écrites simultanément sur les deux membres, et pas copiées d'un membre vers l'autre.

Dernière modification par raleur (02-09-2017 09:49:04)

Hors ligne

#3 02-09-2017 14:32:24

winproof
Membre
Distrib. : debian 8
Noyau : Linux 3.16.0-4-amd64
(G)UI : sans
Inscription : 15-05-2013

Re : raid 1: interet des arrays multiples? (md0,md1, etc..)

ok, c'est plus clair, merci smile

Minute existentielle : "Si nous ne sommes pas sensés grignoter la nuit, pourquoi y a-t-il une lumière dans le frigo?"

Hors ligne

Pied de page des forums