Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 04-10-2017 10:01:56

bendia
Admin stagiaire
Distrib. : Stretch (et un peu Jessie)
Noyau : Linux 4.9.0-2-amd64
(G)UI : Gnome + Console
Inscription : 20-03-2012
Site Web

Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

Un article de Serge Tisseron, qui prend pour prétexte l'annonce de l'interdiction du smartphone au collège pour réfléchir sur les outils numérique, pour une fois, pas tellement sur la technologie permettant de les concevoir, mais plutôt sur leurs cahier des charges réels (sont-ils conçus pour le bien-être des utilisateurs, ou pour capter des données ?), et sur les conséquences en terme de communication de l'utilisation de ces outils.

A lire l'article, je dirais qu'il n'y a pas que les enfants à éduquer, je crois qu'il faut que chacun d'entre nous ait en tête les informations qu'on y lit lorsqu'on écrit via les zinternets (ici ou ailleurs) smile

Le lien vers l'article : http://m.huffingtonpost.fr/serge-tisser … _23220979/

Ben
___________________
La seule question bête, c'est celle qu'on ne pose pas.
file-Re06858991f6f328b4907296ac5cea283

Hors ligne

#2 04-10-2017 10:22:06

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Stretch
Noyau : Linux 4.9.0-3-amd64
(G)UI : Gnome
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

le ministre de l'éducation est assez lunaire et cette interdiction me semble à la fois surréaliste et inutile.
pour rappel, il avait lancé "Le ministre de l’éducation propose à toutes les écoles, collèges et lycées d’accueillir en musique les nouveaux élèves, le 4 septembre prochain.": https://www.la-croix.com/Famille/Educat … 1200857258

si on se borne aux fondamentaux de l'école, elle doit donner les clés aux jeunes de comprendre le monde qui les entoure et l'apprentissage du numérique et de ses outils doit logiquement en faire partie.
plus que l'aspect qui est développé dans l'article, c'est la distraction d'un smartphone qui est à craindre et surtout du caractère instantané et impulsif.
sur le coté, on nous manipule et faut expliquer aux jeunes, c'est déjà compliqué avec des adultes alors je ne vois pas comment on ferait mieux.

En ligne

#3 04-10-2017 19:09:35

Lancelot du Lac
Membre
Lieu : France
Distrib. : Jessie | Stretch
Noyau : Linux 3.16.0-4-amd64 | 4.5.0-1-amd64
(G)UI : ZSH / LXDE, Openbox | KDE
Inscription : 22-02-2016

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

En tant que prof qui a connu des collèges avec et sans smartphones, je peux vous dire que je penche très favorablement pour l'interdiction, et je ne connais aucun collègue qui est favorable à son utilisation.
Les problèmes posés par les smartphones sont multiples :
- sonneries intempestives en cours
- élèves qui ne se défoulent pas en récréation mais passent leur temps penchés sur l'écran (le défoulement se faisant en cours...)
-  mépris des élèves sans portable, ou simplement avec un portable vieillissant (même problème qu'avec les marques de vêtements, chaussures, etc.)
- vols, parfois avec violence (et ce même dans des petits collèges de province apparemment sans problèmes : je ne suis pas en banlieue)
- informations court-circuitées par les élèves

Je pourrais vous faire une liste longue comme le bras. L'année dernière, dans mon ancien établissement, il y a même eu une histoire grotesque : un élève ayant cassé l'écran de son portable et se l'étant fait confisquer pour avoir joué en cours avec, a ensuite accusé le prof de l'avoir cassé, lequel a été contraint de le repayer de sa poche car l'assurance ne voulait pas prendre cela en charge.
Alors le portable à l'école, non merci. Il y a déjà assez de problèmes comme ça.

Dell Inspiron 7500 series - Debian Stretch - KDE/openbox - ZSH
Samsung - Debian Jessie - LXDE/pas de graphique - ZSH

Hors ligne

#4 04-10-2017 19:22:15

bendia
Admin stagiaire
Distrib. : Stretch (et un peu Jessie)
Noyau : Linux 4.9.0-2-amd64
(G)UI : Gnome + Console
Inscription : 20-03-2012
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

En fait, dans cet article, le smartphone est anecdotique.

Il parle plus de son utilisation principale (si on enlève la télé/walkman), à savoir les rezosocios, et d'une manière plus générale, la communication oralo-écrite instantannée. Et l'éducation au numérique devrait tout autant se pencher sur cette problématique que sur le fait de savoir faire a avancer un chat avec Scratch, ou de faire un Hello World en Python. Bref, faire de l'éducation plutôt que de préparer de la main d'œuvre pour le futur de l'industrie numérique wink

Ben
___________________
La seule question bête, c'est celle qu'on ne pose pas.
file-Re06858991f6f328b4907296ac5cea283

Hors ligne

#5 04-10-2017 19:36:17

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Stretch
Noyau : Linux 4.9.0-3-amd64
(G)UI : Gnome
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

le téléphone/smartphone pose des problèmes mais je vois mal comment on pourrait créer un monde sans dans un établissement scolaire.
en fait, je pense que c'est le symptôme. quand j'étais collégien, au commencement des portables, on avait a peu près les mêmes problèmes sauf qu'on respectait peut être d'avantages les règles (plus ou moins) et qu'il n'y avait pas trop de débordements.
je pense qu'un élève de primaire est capable d'intégrer quelques règles simples comme éteindre son smartphone (a minima en silencieux), etc.
si un gamin n'est pas capables d'intégrer ce genre de règles et ne sait pas s'adapter dans les différents lieux qu'il doit fréquenter, je ne vois pas qu'est ce qu'on pourra faire de lui et comment il pourra s'en sortir par la suite.
je ne suis pas persuadé que ça soit le problème centrale de l'éducation nationale.
d'autant plus qu'on croise régulièrement des adultes avec des comportement complètement idiots.
à l'évidence, ça fait partie de notre quotidien et celui des plus jeunes. il faut juste redéfinir la place de cet objet.

@bendia: chaque génération voit ses habitudes et ses comportements changer. au delà des réseaux sociaux et tout ce qu'il peut y avoir derrière, il y a bien évidemment la place de l'éducation à revoir.
je repense à la conférence de  François ELIE qui date de 2013 https://blog.niqnutn.com/index.php?arti … #c0061-397

En ligne

#6 04-10-2017 20:54:27

bendia
Admin stagiaire
Distrib. : Stretch (et un peu Jessie)
Noyau : Linux 4.9.0-2-amd64
(G)UI : Gnome + Console
Inscription : 20-03-2012
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

nIQnutn a écrit :

je repense à la conférence de  François ELIE qui date de 2013 https://blog.niqnutn.com/index.php?arti … #c0061-397

Il a l'air fort intéressant cet article là aussi wink J'ai pas encore tout lu, mais le début me laisse à penser que les 2 auteurs sont un peu sur la même idée directrice : la science. Qu'elle soit du langage, de la communication, économique, ou informatique, c'est effectivement ça qui importe d'apprendre bien plus que la technologie qui en découle smile


Ben
___________________
La seule question bête, c'est celle qu'on ne pose pas.
file-Re06858991f6f328b4907296ac5cea283

Hors ligne

#7 05-10-2017 06:37:35

cyrille
Membre
Lieu : Saint-Pierre la Mer
Distrib. : debian stable
(G)UI : Xfce
Inscription : 08-07-2016
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

Dans les établissements agricoles, on assiste à une multiplication des enseignants qui utilisent le téléphone portable en cours. Je le fais utiliser moi-même dans le cadre de l'enseignement professionnel, pour les sorties pédagogiques, ce sont les élèves qui prennent les photos et qui rédigent les articles sur le blog dédié. J'ai un collègue de Bretagne qui fait valider des compétences en informatique par le smartphone et qui fait même utiliser mahara depuis les portables. On voit des établissements qui apportent des modifications au règlement intérieur pour l'utilisation du portable en cours.

Le portable je l'ai vu arriver à l'école, je le vois évoluer, aujourd'hui, il devient de moins en moins un problème. A une époque c'était la bataille dans chaque classe, je n'ai pas pris un seul élève en flag depuis le début de l'année avec le portable sorti, et ce n'est pas eux qui sont meilleurs, ou moi qui ai la vue qui baisse, on a réussi à plus ou moins banaliser l'objet.

Tout ça pour dire que le portable n'est certainement pas la priorité, je pourrai vous en donner quelques unes mais ça va tourner à un remix de on va tous mourir, c'était mieux avant, pour finir à chanter la Marseillaise, ce dont personne n'a envie sauf peut-être Bendia qui est un bon client des discours réactionnaires. big_smile

Hors ligne

#8 05-10-2017 07:07:36

bendia
Admin stagiaire
Distrib. : Stretch (et un peu Jessie)
Noyau : Linux 4.9.0-2-amd64
(G)UI : Gnome + Console
Inscription : 20-03-2012
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

cyrille a écrit :

sauf peut-être Bendia qui est un bon client des discours réactionnaires. big_smile

ah mais non, je ne te lis que pour pouvoir m'indigner facilement en tant que gauchiste tongue


Ben
___________________
La seule question bête, c'est celle qu'on ne pose pas.
file-Re06858991f6f328b4907296ac5cea283

Hors ligne

#9 05-10-2017 19:29:29

cyrille
Membre
Lieu : Saint-Pierre la Mer
Distrib. : debian stable
(G)UI : Xfce
Inscription : 08-07-2016
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

c'est le principe de l'équilibre, le bien, le mal, le gauchiste, le réac ...

Dernière modification par cyrille (05-10-2017 19:29:43)

Hors ligne

#10 05-10-2017 19:47:57

bendia
Admin stagiaire
Distrib. : Stretch (et un peu Jessie)
Noyau : Linux 4.9.0-2-amd64
(G)UI : Gnome + Console
Inscription : 20-03-2012
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

J'aurais cité aussi le yin et le yang là, tout est dans tout et réciproquement tongue

Sinon, vous avez aussi tous le droit de lire l'article, où il n'est guère question de smartphone que dans le titre et dans l'intro. Et j'ai regardé la conf donné en lien par @nIQnutn, elle est super bien (même si relayé par le site d'une asso de gauchiste, mais comme tout est dans tout, c'est pas grave big_smile )

Ben
___________________
La seule question bête, c'est celle qu'on ne pose pas.
file-Re06858991f6f328b4907296ac5cea283

Hors ligne

#11 05-10-2017 23:01:15

nono47
Membre
Lieu : dans l'engrenage ...
Distrib. : sid
Noyau : Linux 4.14.0-1-amd64
(G)UI : gnome-shell
Inscription : 09-05-2012

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

Salut,

Il serait temps que les élèves soient équipés d'une tablette pour remplacer les 50 kg de livres qui cassent le dos, et aussi pour se documenter sur internet big_smile .

Hors ligne

#12 05-10-2017 23:59:25

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Stretch
Noyau : Linux 4.9.0-3-amd64
(G)UI : Gnome
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

@bendia: c'est difficile de ne pas aimer cette conférence. dommage pour la qualité de la vidéo.

le problème du numérique, c'est qu'il véhicule trop de fantasme et qu'il est généralement réservé à une pseudo élite d'expert.
quand tu prends des gens comme Bayard qui te parle d'algorithme, ça parle à tout le monde.
quand on a des dirigeants qui ne jure que par les startup et la croissance, difficile d'espérer une meilleure éducation pour les jeunes en particulier sur l'aspect du numérique.
d'une manière générale, j'ai l'impression que l'école évite de former des esprits critiques. quand on voit qu'on fait la promotion de l'apprentissage pour avoir des travailleurs le plus tôt possible et rapidement sur le marché du travail j'ai pas beaucoup d'espoir.

En ligne

#13 06-10-2017 19:22:16

cyrille
Membre
Lieu : Saint-Pierre la Mer
Distrib. : debian stable
(G)UI : Xfce
Inscription : 08-07-2016
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

nIQnutn a écrit :

quand on voit qu'on fait la promotion de l'apprentissage pour avoir des travailleurs le plus tôt possible et rapidement sur le marché du travail j'ai pas beaucoup d'espoir.



Je travaille avec des élèves de troisième de l'enseignement agricole, l'équivalent des troisièmes professionnels de l'éducation nationale. Pour certains élèves, ce n'est pas forcément la majorité, ils sont prêts pour aller bosser à l'âge de 14 ans, l'école étant un véritable calvaire pour eux. L'apprentissage c'est salvateur pour certains enfants, il faut arrêter d'imaginer que tout le monde peut traîner sur les bancs de l'école jusqu'à 25 ans. Je m'éloigne certainement du débat, mais certaines personnes ont besoin de réellement quitter l'école qui n'est pas forcément le milieu le plus épanouissant pour elles pour aller travailler même si cela signifie qu'un jour ils retournent sur les bancs de l'école.

Le problème peut être du numérique c'est que tout le monde s'en fout, sur des choses qui peuvent paraître évidente à nos yeux qui faisons partie de la pseudo élite. A des élèves de troisième ce matin j'ai dû expliquer que ce n'est pas Samsung qui développait Android, les élèves ont découvert que Google en était le patron et qu'accessoirement Google dirigeait Youtube. Je vous évite ceux qui pensent que Google appartient à Microsoft, que Safari appartient à Google et j'en passe. Ils ne sont pas intéressés, ils sont tout simplement consommateurs, tant qu'ils peuvent lancer snap ils sont les rois du monde.

De la même manière que la reproduction du rastaquouère mâle à crête mordorée ne passionne pas tout le monde, il faut admettre que l'informatique ne passionne pas forcément les foules.

Ce matin j'ai tenu un discours super nocif mais pourtant vrai sur le ciblage, sur le croisement des informations, sur la récupération des informations, j'ai balancé du Linux, du Firefox et du Qwant. J'ai montré que si on cherche Libreoffice dans bing, les premiers liens qui sortent ne sont pas le site officiel mais des sites potentiellement dangereux mais que Microsoft s'en fout parce qu'on a payé pour les monter en tête de liste. Qui réellement en France, dans les cours d'informatique essaie de faire cet éveil des consciences ? Essaie, parce que je ne pense pas qu'ils aient changé leurs habitudes suite à ce magnifique message libriste.

Mes collègues voient en ce moment sur leurs écrans l'abandon de office 2007 présents sur leur poste, je n'en ai pas un qui a crié au secours. Si on veut changer le système, il faut cibler les profs et ça marche.

Les gens les plus libres sont les profs de maths, résultat de courses en moins de 10 ans dans les manuels on a vu excel, les logiciels propriétaires gicler au profit des logiciels libres. Je peux par contre vous dire que pour le vivre au quotidien, éduquer un enseignant et éclairer sa lanterne, a été retenu comme le treizième travail d'Hercules auquel il a malheureusement échoué, on l'a retrouvé dans sa peau de lion en position fœtale après avoir essayé d'expliquer que Libreoffice dans sa dernière version de 2017 est peut être plus efficace que Microsoft Office dans sa version 2007 qui va être abandonnée.

c'est le moment de chanter l'internationale. Vous m'excuserez ce message, c'est vendredi, j'ai tapé 7 heures de cours dont 5 de troisième.

Hors ligne

#14 06-10-2017 19:54:34

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Stretch
Noyau : Linux 4.9.0-3-amd64
(G)UI : Gnome
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

sur l'apprentissage, il n'y a pas de jugement sur les gens qui prennent cette voie. c'est évident qu'on ne rentre pas tous dans le moule et qu'au final c'est contre-productif pour certains.
pour autant, tout misé sur un avenir professionnel, c'est un pari risqué. parmi certains amis d'enfance, il leur manque vraiment quelque chose, on ne peut pas avoir de discussion sérieuse tellement les réponses sont des clichés de ce qu'on peut entendre au JT de Pernaut. Clairement, ils manquent d'ouverture et ne semble pas capable de cerner la complexité du monde qui nous entoure pour toujours en revenir à des idées simples.
ça devrait un peu rejoindre les propose de Sal Khan  : https://www.ted.com/talks/sal_khan_let_ … est_scores

c'est évident que le numérique n'intéresse pas grand monde, mais généralement ils y sont sensible. 
quand on arrive à discuter et qu'on explique les évolutions du numérique et comment ça transforme notre environnement, tout le monde le comprend.
l'essentiel, c'est de percevoir les enjeux. mais pour ça, il faut être informé et ça n'est pas le cas.
je pense que l'utilisation et la maîtrise des outils numérique, c'est pas si important, du moins, ça vient après.

Abraham Lincoln a écrit :

Si vous trouvez que l'éducation coûte cher, essayez l'ignorance.

En ligne

#15 06-10-2017 21:15:49

cyrille
Membre
Lieu : Saint-Pierre la Mer
Distrib. : debian stable
(G)UI : Xfce
Inscription : 08-07-2016
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

nIQnutn a écrit :

c'est un pari risqué. parmi certains amis d'enfance, il leur manque vraiment quelque chose, on ne peut pas avoir de discussion sérieuse tellement les réponses sont des clichés de ce qu'on peut entendre au JT de Pernaut. Clairement, ils manquent d'ouverture et ne semble pas capable de cerner la complexité du monde qui nous entoure pour toujours en revenir à des idées simples.



Je trouve ton discours méprisant, on est toujours le con de quelqu'un. Aussi bien tes amis ont développé des compétences que tu n'as pas, ont des connaissances que tu n'as pas, j'espère qu'ils n'ont pas le même dédain que toi dans leur domaine de compétences. Je travaille avec des jeunes qui deviendront maçons, plombiers, aide soignant, viticulteurs, ils ont tous les jours des choses à m'apprendre.

Sur ces bonnes paroles je vais quitter ce thread avant de devenir insultant.

Bon week-end à tous.

Hors ligne

#16 06-10-2017 21:47:36

bendia
Admin stagiaire
Distrib. : Stretch (et un peu Jessie)
Noyau : Linux 4.9.0-2-amd64
(G)UI : Gnome + Console
Inscription : 20-03-2012
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

@cyrille : tu vois u l'as pas lu l'article à l'origine du thread (bon on est au bar en même temps, normal que ça dérive). On y lit qu'il est très difficile d'être zen en étant obligé d'écrire au lieu de parler tongue Devant une chopine, on ne réagirait pas pareil guantas.png

Bien d'accord avec toi sur le fond. Cependant, du fait de l'évolution des technologies (j'ai les 2 pieds dedans la plomberie, l'élec tout ça), il me semble qu'un bagage théorique est de plus en plus important. Pour te donner une idée, dans mon domaine (Chauffage Ventillation Climatisation), je manie tous les jour alternativement la clé de 50 et le masque de sous-réseau pour faire causer le gros machin que je viens d'installer avec l'automate wink

En tant que maître d'apprentissage, c'est le message que j'essaye de passer. Il faut comprendre un minimum la théorie qui sous-tend les technologies qu'on doit mettre en œuvre pour le faire à bon escient.

Ça recoupe un peu ce que j'avais déjà dit sur ton blog à propos du brevet : ce qui est demandé est le minimum à savoir pour ne pas se faire berner par le monsieur qui cause à la télé quand il montre un graphique. Ce que je voit dans mon boulot avec mes collègues, c'est que des gens qui ne s'intéressaient pas à ça (la théorie) dans leur jeunesse le regrette un peu, et en son assez friand par la suite.

Il faudrait en fait faciliter les études lorsqu'on est adulte. Je viens par exemple de baver devant les enseignements d'exploration proposés au lycée (filière générale encore). Je les suivrait bien tous maintenant, et je regrette qu'on ne m'ait pas proposé ça lorsque j'étais lycéen.

Ben
___________________
La seule question bête, c'est celle qu'on ne pose pas.
file-Re06858991f6f328b4907296ac5cea283

Hors ligne

#17 06-10-2017 21:55:42

cyrille
Membre
Lieu : Saint-Pierre la Mer
Distrib. : debian stable
(G)UI : Xfce
Inscription : 08-07-2016
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

Oui il est évident que les petits métiers sont dans le collimateur de la robotisation. Par exemple, avec la réforme du contrôle technique, un CAP de mécanique n'est plus suffisant, il va falloir avoir un BAC PRO. Il ne faut toutefois pas confondre niveau d'étude, intelligence, culture, et j'en passe.

A l'époque où j'étais ingénieur à la BNP, j'ai eu la chance de connaître des vieillards de l'informatique, des gens qui avaient démarré avec des cartes perforées. Il y en avait un qui avait commencé en tant que coursier à l'âge de 14 ans. Il avait une culture incroyable et des responsabilités monstrueuses alors qu'il n'avait pas le BAC. Le niveau ne fait pas tout, j'ai de nombreux collègues pourtant parfois titulaires de thèses qui ont des discours étriqués et méprisants. J'ai un ami de formation CAP qui est devenu commercial, qui m'apprend avec passion la maçonnerie, l'électricité et des tas d'autres choses qui va à l'opéra.

C'est avec les clichés et les amalgames qu'on finit avec des chemises brunes. Cyrille marque le point Godwin de ce vendredi soir big_smile

PS : je connais des gens qui sont revenus aux études car ils ressentaient un manque et regrettaient à posteriori d'avoir arrêté leurs études trop tôt. C'est souvent une constante chez certaines personnes, le regret de se sentir "inférieur" dans une conversation, de ne pas avoir de culture. Ce n'est pas une généralité, il y a des gens qui se complaisent dans leur bêtise, même parfois des sur-diplômés.

Dernière modification par cyrille (06-10-2017 21:57:50)

Hors ligne

#18 06-10-2017 22:09:24

bendia
Admin stagiaire
Distrib. : Stretch (et un peu Jessie)
Noyau : Linux 4.9.0-2-amd64
(G)UI : Gnome + Console
Inscription : 20-03-2012
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

cyrille a écrit :

Le niveau ne fait pas tout

C'est très clair. Ça n'est pas le diplôme qui importe, mais la curiosité (c'est le mot-clé qui m'a fait réussir mon entretien d'embauche tongue). Seulement, c'est plus compliqué (plus long en fait surtout) d'être curieux lorsque tu as tout à découvrir seul. L'intérêt de l'école, c'est que quelqu'un te guide pour ne pas partir dans tous les sens, et te dis plus vite lorsuqe tu pars sur une fausse piste.


Ben
___________________
La seule question bête, c'est celle qu'on ne pose pas.
file-Re06858991f6f328b4907296ac5cea283

Hors ligne

#19 06-10-2017 23:00:29

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Stretch
Noyau : Linux 4.9.0-3-amd64
(G)UI : Gnome
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

cyrille a écrit :

nIQnutn a écrit :

c'est un pari risqué. parmi certains amis d'enfance, il leur manque vraiment quelque chose, on ne peut pas avoir de discussion sérieuse tellement les réponses sont des clichés de ce qu'on peut entendre au JT de Pernaut. Clairement, ils manquent d'ouverture et ne semble pas capable de cerner la complexité du monde qui nous entoure pour toujours en revenir à des idées simples.



Je trouve ton discours méprisant, on est toujours le con de quelqu'un. Aussi bien tes amis ont développé des compétences que tu n'as pas, ont des connaissances que tu n'as pas, j'espère qu'ils n'ont pas le même dédain que toi dans leur domaine de compétences. Je travaille avec des jeunes qui deviendront maçons, plombiers, aide soignant, viticulteurs, ils ont tous les jours des choses à m'apprendre.

Sur ces bonnes paroles je vais quitter ce thread avant de devenir insultant.

Bon week-end à tous.


il n'a de méprisant que ton interprétation.
pour aller un peu plus loin, on pourrait former des jeunes pour travailler dans le bâtiment, ... à partir de 10 ans en ne leur enseignant que le strict nécessaire pour pratiquer leur activité professionnelle. pourquoi se faire chier à apprendre l'histoire, la géographie, ... quand t'es boulanger.
comme tu le dis, on est toujours de con de quelqu'un, la preuve on ne cesse de critiquer les facs de philo et psycho puisque c'est une fabrique à chômeur.

je rejoins entièrement bendia sur le fait de faciliter les études / formations une fois adulte. dans certains métier c'est possible/indispensable dans d'autres beaucoup moins.

sur l'évolution technologique, on verra de toute façon de très nombreux métiers disparaître et les autres se complexifier. personne ne sera épargner. ceux qui auront un sursis, c'est ceux qui seront capable de s'adapter. ça passera du caissier, banquier au médecin et développeur.

@cyrille: c'est pas le niveau d'études qui importe, c'est les opportunités et ce qu'on en fait. c'est le risque de s'enfermer dans quelque chose que je "dénonçais".
la connerie n'a pas de frontière et on la croise partout mais elle se manifeste de différentes façons.

En ligne

#20 06-10-2017 23:19:53

cyrille
Membre
Lieu : Saint-Pierre la Mer
Distrib. : debian stable
(G)UI : Xfce
Inscription : 08-07-2016
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

Je ne sais pas si tu enseignes, si tu as des gosses, je ne sais pas quelle est ton expérience de la vie mais mes 15 ans d'enseignement, le fait d'être parent de deux adolescents m'ont appris quelque chose : on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif.

Quand tu écris ici qu'on n'a qu'à leur enseigner le minimum syndical, j'écris que certains enfants et pas qu'un peu, sont en refus d'apprentissage. Tu vois une société qui forme des abrutis, je vois des jeunes qui en ont marre de l'école. La problématique c'est qu'aujourd'hui la tendance se généralise, lire ça les emmerde, l'actualité ça les emmerde, l'histoire ça les emmerde aussi parce que les gens sont morts il y a longtemps, et la géographie on s'en fout parce qu'on parle d'endroits où on n'ira. Je ne me permettrai pas de faire une généralité sur la jeunesse française, mais sur mon public qui donne de futurs apprentis. Ce n'est pas forcément le système qui veut des abrutis mais des gens qui ne veulent pas apprendre. Et comme je le précisais, la volonté de ne pas apprendre on la croise y compris chez des gens qui à priori doivent transmettre les savoirs.

Mon quotidien, c'est d'essayer de tirer des jeunes vers le haut, d'essayer de leur montrer une autre vision du monde et effectivement de ne pas se limiter à la base. Mes collègues, je vois en histoire ou en socio comment ils se font violence pour être attractifs se retrouvent confrontés aux mêmes problèmes, des gens qui préfèrent mieux Norman et Cyprien que comprendre comment fonctionne le monde.

L'Ecole avec un grand E n'est pas forcément responsable, l'Etat ne cherche pas forcément à fabriquer des crétins malgré certains titres de livres. Donc soit nous ne parlons pas de la même chose, soit effectivement nos points de vue divergent. Ce qui me paraît important c'est de se dire qu'il n'y a pas qu'une façon de réussir dans la vie, que je connais des gens bardés de diplômes qui sont cons comme des pierres et malheureux, des gens sans diplômes épanouis dans leur vie.

Ma vie m'a appris qu'on pouvait apprendre de tout le monde en toutes circonstances.

Dernière modification par cyrille (06-10-2017 23:20:44)

Hors ligne

#21 07-10-2017 00:14:28

nIQnutn
Modérateur
Lieu : Lyon
Distrib. : Stretch
Noyau : Linux 4.9.0-3-amd64
(G)UI : Gnome
Inscription : 16-03-2012
Site Web

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

je me suis presque emmerdé toute ma scolarité pourtant certains profs m'ont inspiré. c'est pourtant au collège et au lycée qu'on m'a dégoutté de la lecture avec des "classiques" et la "culture". Je ne vois pas comment l'école ne pourrait pas avoir sa part de responsabilité.

transmettre des connaissances et intéresser quelqu'un ça n'est pas facile, d'autant plus quand tu dois t'adapter dans un cadre rigide comme l'école.
surtout qu'on apprend pas au même rythme et qu'on est pas sensible aux mêmes choses.
de toute façon, même le plus fainéant s'intéresse à certaines choses, que ça soit le foot, la musique ... donc le problème à quelques exceptions prêts on peut faire quelque chose. il me semble que Chouard abordait ce sujet dans sur Thinkerview.
je ne sais pas si les jeunes "sont en refus d'apprentissage" ni si la situation est pire qu'avant mais j'ai l'impression qu'il y a moins de curiosité.
de toute façon, on n'a pas le choix les jeunes vaut mieux les tirer vers le haut que vers le bas et les laisser se faire embobiner par des enfoirés sur des théories absurdes comme la terre plate ou autres théories fumeuses. ça passe par l'école mais pas uniquement.

je pense qu'à force de faire peur les jeunes avec le chômage ça n'est pas vraiment incitatif et pousse à l'effort.. ce que je préfère, c'est la dévalorisation systématique des diplômes.  chaque année, on nous dit que le niveau du bac baisse c'est juste un moyen de rabaisser gratuitement les jeunes. à priori, ça marche avec n'importe quel diplôme.

pour Norman et Cyprien, je crois qu'on me disait la même chose avec les DBZ et les jeux vidéos donc c'est peut être pas si grave.

Marquis de Vauvenargues a écrit :

Il ne faut point juger des hommes par ce qu’ils ignorent, mais par ce qu’ils savent, et par la manière dont ils le savent.

En ligne

#22 07-10-2017 01:00:18

Antic Bomber
Adhérent(e)
Lieu : O.P-O.66
Distrib. : Debian 9 (Stretch)
Noyau : 4.9 amd64
(G)UI : xfce
Inscription : 10-08-2014

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

@ nIQnutn plus.png

@ cyrille: tu peux toujours couper les oreilles d'un âne, tu n'en feras pas un cheval de course !

bona nit a tots !

Si le problème a une solution, il ne sert à rien de s’inquiéter. Mais s'il n'en a pas, alors s'inquiéter ne change rien. (Proverbe Tibétain)

La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.  Albert Einstein

Hors ligne

#23 07-10-2017 01:30:58

mizapar
Membre
Distrib. : nutyx/debian8/ubuntu
(G)UI : openbox
Inscription : 26-10-2016

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

pardon je fait un aggloméras mais cela prend l'idée de la technologie a l'ecole, avec un preference du coté de l'apprentissage, meme si mon message est long je n'oublie pas les profs d'une phrase subtil et bienveillante, faut juste la trouve dans mon message.....

deja je trouve sympa de savoir ouvrir un dico pour aller chercher un mot que l'on ne connais pas, meme si on peut faire cela sur un navigateur.
y'a encore des bouquins qui sortent de nos jours, il reste encore d'un lecteur et surement de futurs lecteurs.
(la j'essaye d'insister sur la connaissance general,de nous tirer vers le haut comme dit cyrille, pour eviter de tomber sur "appuis sur un bouton ca fait le pain tout seul")

les medias peuvent apporter beaucoup,  un poeme, un film, une chansons, la je pense a sinsemillia "de l'histoire", meme si ce n'est pas forcement vrai pointe le doigt sur l'esclavage, (je voulais le caler^^).

Mais de premiere vue je ne souhaite pas que mes gamins aient une tablette ou tel trop vite dans les mains pour apprendre et faire des jeux flash tout moisi, alors que moi bah j'avais une telecommande pour regarder Dorothée ou jouer a la master system, la je peut deja voir que ma retiscence etait la meme que mes parents a mon époque et si on remonte plus loin certains voyaient d'un mauvais œil les livres racontant des histoires fictives.

il faut que j'explique mon dernier paragraphe: livre, tele console peuvent etre interessant et divertissant, ce n'est que l'utilisation qui en fait un bon outils et je suis persuadé qu'une technologie n'en n'a jamais remplacé une autre.

la ou on peut avoir un debat qu'un coté risque de gagner sur ce site c'est  la facon dont cela est utilisé par trois point:
        l'abonnement de l'ecolier :
la tendance des copains "koi tapa fb?????"
en cours comme en elec ou le lycee etait fournie par un grand constructeur les etudiant avais tendance a continuer avec cette marque, ca fait pareil avec les noms du moments sur tablette et phone appris en cours ou en recré....(tiens on retrouve pas l'idée de "je cherche pas plus loin on m'a appris comme ca" reduisant la conaissance?)

        comment fonctionne les medias englobant les dangers et le systeme un peu criticable du systeme economique:
si on a rien a vous vendre c'est que c'est vous le produit: moi j'aime bien me poser la question
ce qu'on ecrit un peut partout reseau sociaux, forum comme ici (peut etre que je regretterais ce que je j'ecris ou on me blamera pour ca...), et en meme temps comme cela s'emancipe on peut ecrire des conneries et cela sera noyer dans la masse des autres conneries, je trouve que c'est moins grave qu'avant peut etre par pour la cible d'un college (un film "marion 13 ans" parle un peu de ca).

         son utilisation:
couper son telephone, l'excuse de l'urgence est penible, jouer avec (j aurai ete le premier a le faire en cours je pense), aller voir des truc interdit pour notre age? (comment on galerais a l'epoque choper un bouquin, une cassette, pour le coup on voyais ca en cachette pas en cour) et de voir les gamins copier leurs idoles du moments (pas envie de donner d'exemple, enfin moi j'avais doc gyneco meme si je comprenais pas trop,c'etait juste tendance).

et un risque qui me semble le plus dangereux, au vu des burnout un peu partout, est le fait que l'on a toujours acces a internet ou autres (sms...) et que nous avons de moins en moins de temps libre, notre cerveau se blinde d'informations et savoir lacher son portable de temps en temps est une chose qu'il faut savoir faire.

sinon personnellement, j'avais essayer googletrad pour faire des exercices en anglais, j'avais le prof qui venais me voir embetter en me disant, "bah je ne sait pas ce que tu voulais dire je t'ai mis un zero",
j'ai pas ete plus loin ^^, et maintenant mes formations se voient minimisé par une théorie sur informatique, je vois que les applications ne sont pas toujours parfaites, cad que ceux qui l'on développé on fait comme on leur a dit sans laisser d'autre possibilités tout a fait valide et par comparaison qui est ce qu'elle est, ma theorie vue en cours est largement superieur a ceux qui l'on fait en cours informatique, meme si cela vient de ma maniere d'apprendre.  Cela dit je doit reconnaître que j'ai pris quelquefois conscience de ce que j'ai appris via d'autres support, un prof ne sera jamais reconnu de ce qu'il nous a appris a l'instant mais peut etre plus tard on comprendra qu'il nous a permis d'apprendre

je conclue donc par le fait que la technologie est la faut etre con pour pas s'en servir, apres ca coute cher, donc effectivement y'aura toujours des vols des engueulades sur qui a casser quoi, comme a l’époque des lecteurs cd portables naissant, cassage de lunettes, c'est plutot une histoire de mentalité meme si je comprend que mon idée a trop de recul par rapport au prof qui se retrouve accusé et j'aime pas trop l'idée de l'utiliser en cours et j'ai peur des "formation" des profs (je me suis arreté a la deuxieme ligne du cours de ma cousine qui disait "taper google.fr dans la barre de naviguation") et qu'il est difficile de savoir former des eleves aux nouvelles techno car il a plein de paramètre qui s'entremellent l'idée du respect , de la sociabilitée, l'idée du libre, de la vie privé, de comment ca marche, de l'economie....

ps:j'ai vaguement utilisé le correcteur orthographique, meme si j'ai essayé de donner un avis complet  en ecoutant de la musique, je suis le premier a etre addict a ses trucs de technologie.

Hors ligne

#24 07-10-2017 06:08:50

nono47
Membre
Lieu : dans l'engrenage ...
Distrib. : sid
Noyau : Linux 4.14.0-1-amd64
(G)UI : gnome-shell
Inscription : 09-05-2012

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

Une conférence sur le sujet : Éducation nécessaire de l’enfant à l’étudiant passe aussi par celle des professeurs - RMLL2017
https://www.april.org/education-necessa … s-rmll2017
la vidéo : https://rmll.ubicast.tv/videos/educatio … 793_65568/

Hors ligne

#25 07-10-2017 14:19:28

otyugh
Membre
Lieu : Quimperlé/Arzano
Distrib. : Debian Stable
Inscription : 20-09-2016

Re : Article : Interdire le smartphone à l'école, ou éduquer à l'outil ?

Je suis assez convaincu pour ma part que le smartphone est un mauvais outil, à immoler par le feu avec ses promoteurs.

Maiiis je suis tolérant. Juste j'attends mon jour. smile

Agenda du libre : se faire dépanner/dépanner IRL ! Le libre n'est pas qu'un phénomène internet.
Framapad sur les balados : Emissions audio pro/amateur, votre radio sur-mesure !

Hors ligne

Pied de page des forums