Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 06-11-2017 19:03:32

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Il était une fois... la finance

Il était une fois un bucheron et un boulanger.

Chaque jour le bucheron vendait ses fagots au boulanger pour 4 sous et le boulanger vendait en retour au bucheron du pain pour 4 sous aussi.

Vint un grand incendie qui détruisit la forêt où travaillait le bucheron. Le bucheron devait dorénavant marcher jusqu’à la forêt voisine et surtout en rapporter le bois sur ses épaules.

Face à cette nouvelle difficulté, le bucheron rapportait dorénavant moitié moins de fagots.

Le bucheron et le boulanger se concertèrent bien ennuyés car le bucheron n’avait plus assez de fagots à vendre pour acheter son pain. Le boulanger, lui, perdait un client et en était fort gêné aussi.

Que faire se demandèrent-ils ?


-    Il faut que tu achètes mon bois plus cher lui dit le bucheron, sans quoi je n’aurais plus assez à manger.
-    Impossible lui répond le boulanger, je n’aurai plus de quoi acheter ma farine.
-    Alors fabriquons ensemble une charrette pour aller chercher ton bois ou trouvons un remplacement : peut-être pouvons-nous cuire le pain avec un feu de tourbe.


Alors qu’ils se concertaient vint un économiste.

Il donna 4 sous au bucheron qui s’en trouva soulagé.

Le bucheron pu alors acheter son pain au boulanger. Le boulanger, lui, se retrouvant avec 8 sous au lieu de 4 se trouvait bien plus riche et fort embêté de manquer de bois accepta alors d’acheter son bois plus cher.

Finalement, au lieu d’avoir fabriqué leur charrette ou trouvé une alternative au bois, le boulanger et le bûcheron, plus riches de 4 sous se retrouvent en fait plus pauvres d’un fagot par jour et dans la situation même qu’ils souhaitaient éviter.

Le surplus de monnaie, en donnant l’illusion de richesse à court terme bloque les investissements nécessaires pour ajuster offre et demande au lieu même de favoriser ces investissements comme il est communément admis.

https://info.le-vaillant-petit-economis … e=XSW3T934 smile

"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#2 07-11-2017 23:18:47

arno71
Membre
Lieu : Bourgogne
Distrib. : Bunsenlabs - Hydrogen
Noyau : 3.2.0-4-amd64 x86_64
(G)UI : openbox
Inscription : 07-07-2016

Re : Il était une fois... la finance

Salut Smolski
Il y a un truc qui me dérange dans cette fable; je ne comprend pas pourquoi, au final, les deux personnes se retrouvent plus pauvres d'un fagot ?
D'autre part, je ne partage absolument pas la conception de la monnaie sous-jacente à cette fable; comme il est précisé dans le lien, elle est inspirée des travaux de Maurice Allais, économiste français très très libéral (d'ailleurs il a eu le prix en la mémoire d'Alfred Noble, ce qui veut tout dire !).
Or, comme l'explique de nombreux autres économistes (beaucoup moins libéraux, par exemple J.M.Keynes), le surplus de monnaie ne bloque pas l'investissement mais au contraire le rend possible !!! dans une économie, c'est la création de monnaie qui rend possible l'investissement. Lorsqu'une entreprise veut investir, elle a besoin qu'une banque crée de la monnaie pour pouvoir le faire.
Et c'est d'ailleurs parce que les banques ne jouent pas leur rôle que les investissements attendus (dans la transition énergétique par exemple) ne se font pas.
Donc je pense que le problème ne vient pas de la monnaie mais de objectifs poursuivis par les banques. C'est pour ça que, selon moi, il faut un système bancaire public, nationalisé et non pas privé.

Bon, en même temps, je dis ça mais je ne suis sûr de rien !!!! et merci pour avoir ouvert cet échange (qui pour le coup n'est pas marchand !!!!)

Hors ligne

#3 08-11-2017 00:46:41

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Il était une fois... la finance

arno71 a écrit :

je ne comprend pas pourquoi, au final, les deux personnes se retrouvent plus pauvres d'un fagot ?


Si tu regardes la situation, il manque un fagot au boulanger que le bûcheron seul ne peut fournir.
La monnaie ne fourni pas le fagot au boulanger et le bûcheron n'aura pas de pain non plus s'il n'est pas cuit !
Avec la monnaie, le problème entre eux deux reste identique.

Sans la monnaie, leur situation réciproque s'équilibre de façon pérenne :
- Alors fabriquons ensemble une charrette pour aller chercher ton bois ou trouvons un remplacement : peut-être pouvons-nous cuire le pain avec un feu de tourbe.

« Une fois que vous aurez détruit toutes les terres et pollué toutes les eaux, il ne vous restera que vos billets de banque pour mourrir. » smile

Dernière modification par smolski (08-11-2017 01:20:00)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#4 08-11-2017 01:10:02

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Il était une fois... la finance

smolski a écrit :

Et c'est d'ailleurs parce que les banques ne jouent pas leur rôle que les investissements attendus (dans la transition énergétique par exemple) ne se font pas.


Les banques ne servent qu'à fabriquer de la monnaie. Rien d'autre.

Exemple

Tu vas à la banque demander un prêt :

Monsieur le banquier, prêtez-moi un milliard s'il vous plaît.
Le banquier appelle la Banque Centrale et demande la création d'un milliard pour un prêt.
La banque centrale fabrique un milliard, les donne à la banque qui te les prête ensuite.

C'est tout. La banque a ainsi fabriqué un milliard de monnaie supplémentaire à partir de rien.

Cela rejoind directement ce qu'énonce la fable précédente. big_smile

Dernière modification par smolski (08-11-2017 01:23:39)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#5 08-11-2017 01:23:22

Philou92
Adhérent(e)
Lieu : Hauts de Seine
Distrib. : Debian Jessie 8.9
Noyau : Linux 3.16.0-4-amd64
(G)UI : Gnome 3.14
Inscription : 29-04-2015

Re : Il était une fois... la finance

arno71 a entièrement raison. L'auteur part d'un cas particulier pour en faire une règle générale. Cette pseudo fable déguise un discours fallacieux.

Dans l'histoire l'économiste perd 4 sous. D'où viennent-ils ? Quel est son intérêt ? Depuis quand les économistes distribuent des sous ?

Le boulanger pourrait investir ces 4 sous supplémentaires pour améliorer le rendement de son four à pain et consommer moins de fagot. Mais bon il faudrait faire intervenir un quatrième acteur, l'installateur de four à pain et cela complique la fable et rend sa conclusion sans consistance.

Enfin, si on raisonne par l'absurde l'histoire est valable en remplaçant  4 sous par 2 sous ou... 4 sous par rien. Dans un échange direct de marchandise quel est l'intérêt d'utiliser une unité monétaire ? scratchhead.gif

PS : Mon court d'économie personnelle : http://www.savoir-sans-frontieres.com/J … omicon.htm smile

Dernière modification par Philou92 (08-11-2017 01:27:58)

Hors ligne

#6 08-11-2017 01:26:36

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Il était une fois... la finance

Philou92 a écrit :

Dans l'histoire l'économiste perd 4 sous


Non, il les fabrique pour engager l'économie réelle dans l'économie virtuelle qu'il représente et dont il détient tous les leviers.

Quid les paradises papers sinon ? cool


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#7 08-11-2017 01:31:37

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Il était une fois... la finance

Philou92 a écrit :

Le boulanger pourrait investir ces 4 sous supplémentaires pour améliorer le rendement de son four à pain et consommer moins de fagot. Mais bon il faudrait faire intervenir un quatrième acteur, l'installateur de four à pain et cela complique la fable et rend sa conclusion sans consistance.


Tu vois bien qu'avec la monnaie c'est sans fin alors qu'avec la coopération cela se résoud, car l'un a absolument besoin de l'autre pour continuer à bûcheronner et boulangerer de concert.
tongue

Dernière modification par smolski (08-11-2017 01:34:59)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#8 08-11-2017 01:42:58

Philou92
Adhérent(e)
Lieu : Hauts de Seine
Distrib. : Debian Jessie 8.9
Noyau : Linux 3.16.0-4-amd64
(G)UI : Gnome 3.14
Inscription : 29-04-2015

Re : Il était une fois... la finance

C'est le banquier qui fait marcher la planche à billet oui, pas l'économiste. La question est pourquoi l'auteur dissimule le banquier derrière un économiste ?

Étrange non ?

Les paradises papers sont un moyen de détourner du pognon réel, pas d'en créer.

Hors ligne

#9 08-11-2017 01:45:51

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Il était une fois... la finance

Ce sont les banques centrales qui fabriquent la monnaie et elles sont régis par des économistes.
Les banques s'approvisionnent en monnaie aux banques centrales.

"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#10 08-11-2017 01:54:52

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Il était une fois... la finance

Philou92 a écrit :

Les paradises papers sont un moyen de détourner du pognon réel, pas d'en créer.


Les paradis fiscaux modifient la source des monnaies permettant par la suite la création de monnaies par-delà les banques centrales via les bulles financières par exemple.

Dernière modification par smolski (08-11-2017 01:57:24)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#11 08-11-2017 08:28:26

arno71
Membre
Lieu : Bourgogne
Distrib. : Bunsenlabs - Hydrogen
Noyau : 3.2.0-4-amd64 x86_64
(G)UI : openbox
Inscription : 07-07-2016

Re : Il était une fois... la finance

- Les banques centrales ne créent que 10% de la monnaie qui circule; tout le reste est crée par les banques privées. De même, les bulles financières ne conduisent pas à la création de monnaie mais à sa destruction.
- Comme l'écrit Philou92, dans cette fable on ne voit même pas pourquoi les agents utiliseraient de la monnaie; s'ils ont chacun besoin de ce que possède l'autre, alors ils pourraient faire du troc. A deux ça marche (peut-être) mais dès que le nombre de personnes augmente ça devient impossible (voir les analyses de Lordon sur ce sujet).
- selon moi le problème n'est pas la monnaie en soi (c'est un bien commun) mais l'utilisation qui en est faite par des banques privées.

Attention: pas de méprise : je ne suis absolument pas en train de défendre les banques !!! l'histoire des paradis papers témoignent encore de leurs rôles délétère sur l'économie et la démocratie; leur rôle dans la crise de 2008 aussi. Mais je pense que c'est ce tromper de cible que de s'attaquer à la monnaie en soi.

Hors ligne

#12 08-11-2017 12:12:08

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Il était une fois... la finance

arno71 a écrit :

tout le reste est crée par les banques privées


J'attends tes sources, les miennes, l'histoire du prêt, viennent d'un article de Bernard Maris (alias Oncle Bernard) paru dans Charlie Hebdo. Je le cite de mémoire pour les détails mais le fond est le même. Les états ne fabriquent plus la monnaie, seule la banque centrale européenne peut le faire. Le jeu des banques reste le même, ils demandent à ce que des sous soient fabriqués et les injectent dans l'économie monétaire.
À noter que Bernard Maris en tant qu'économiste fut nommé à la banque de france :
Le 21 décembre 2011, Jean-Pierre Bel, président du Sénat, le nomme membre du conseil général de la Banque de France.

arno71 a écrit :

les bulles financières ne conduisent pas à la création de monnaie mais à sa destruction


Tu mets la charrue avant les bœufs, les mouvements financiers créent des bulles en utilisant la monnaie, monnaie empruntée aux banques, banques qui font fabriquer la monnaie par la banque centrale (européenne pour l'europe) pour faire ces prêts uniquement spéculatifs.
Les bulles éclatent, la monnaie manquante de ces bulles est soit détruite, soient créées par les banques centrales qui en fabriquent plus pour combler les pertes des banques privées. Détruire ou créer c'est la même chose puisque ce n'est qu'une écriture, sauf que cette monnaie est redistribuée à la spéculation suivante et non à l'enrichissement des populations ouvrières.

Il n'y a que le travail qui produit de la richesse. Les sous s'emparent de la richesse réelle et la fait disparaître en la transformant en encore plus de sous, c'est à dire en faisant des bulles (spéculant) ainsi :
animal0028.gif
c'est tout.
lol

Dernière modification par smolski (08-11-2017 12:19:26)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#13 08-11-2017 13:02:16

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Il était une fois... la finance

Voilà le thème des banques et de la monnaie vu autrement :

« D’où vient l’argent que prêtent les banques ? », il répond avec franchise : « Elles le fabriquent elles-mêmes avec l’autorisation de la banque centrale (…) Quand on a compris ça, on a tout compris à la monnaie. C’est que la banque fabrique à partir de rien de l’argent. C’est le métier du banquier. La banque crée ex nihilo de l’argent. Ca c’est quelque chose qui est très difficile à comprendre ».


Source : https://olivierdemeulenaere.wordpress.c … aux-roses/

Ici, les banques fabriquent donc bien la monnaie, mais sous l'autorisation des banques centrales, ce qui revient totalement au même par rapport à ce que j'ai décris, non ?

Tchibâââ... lol


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#14 08-11-2017 13:17:22

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Il était une fois... la finance

Pour comprendre le principe financier une vidéo super simple (façon chalu) wink à suivre ici :
https://olivierdemeulenaere.wordpress.c … -robinets/

"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#15 08-11-2017 13:19:59

arno71
Membre
Lieu : Bourgogne
Distrib. : Bunsenlabs - Hydrogen
Noyau : 3.2.0-4-amd64 x86_64
(G)UI : openbox
Inscription : 07-07-2016

Re : Il était une fois... la finance

Mes sources: toute la pensée économique keynésienne, celle dont s'inspire Bernard Maris d'ailleurs. Donc des auteurs comme Keynes, Kalecki mais aussi Frederic Lordon, André Orléan.....

Manifestement on ne se comprend pas et je crois que tu n'as pas saisi ce qu'écrivait Bernard Maris ! Pourtant il écrit clairement: "D’où vient l’argent que prêtent les banques ? », il répond avec franchise : Elles le fabriquent elles-mêmes avec l’autorisation de la banque centrale". Et il précise: "La banque crée ex nihilo de l’argent." Donc elles créent l'argent avant même que la banque centrale n'interviennent. Ce sont donc bien les banques qui créent cet argent; la banque centrale ne peut pas ne pas les autoriser ! D'autre part, les états n'ont jamais crée de monnaie (ce sont toujours les banques et la banque centrale).

Notre "désaccord" provient peut-être du fait qu'on ne parle pas de la même chose: tu sembles parler des billets/pièces; dans ce cas, effectivement, c'est la banque centrale qui crée. Mais dans notre économie, les pièces et billets représentent moins de 10% de la monnaie en circulation. Le reste, c'est de la monnaie scripturale: des écritures sur des comptes. Les banques créent cette monnaie scripturales lorsqu'elles octroient un crédit à une entreprise ou un ménage.
Si une banque m'accorde un crédit de 1000€, elle crée alors 1000€. Et si je demande à récupérer 100€ en billets alors la banque centrale devra les créer !!! sinon la banque qui a octroyé le crédit fait défaut et donc faillite !!

Tu mets la charrue avant les bœufs, les mouvements financiers créent des bulles en utilisant la monnaie, monnaie empruntée aux banques, banques qui font fabriquer la monnaie par la banque centrale (européenne pour l'europe) pour faire ces prêts uniquement spéculatifs.


tout à fait d'accord avec toi ! sauf sur l'idée que les banques font fabriquer la monnaie par la banque centrale. Mais ce sont bien les banques qui sont à l'origine des bulles; d'où l'absolue nécessité de les contrôler.

Les bulles éclatent, la monnaie manquante de ces bulles est soit détruite, soient créées par les banques centrales qui en fabriquent plus pour combler les pertes des banques privées. Détruire ou créer c'est la même chose puisque ce n'est qu'une écriture, sauf que cette monnaie est redistribuée à la spéculation suivante et non à l'enrichissement des populations ouvrières.



à peu près d'accord avec toi aussi même si je ne comprend pas tous ce que tu veux dire. Ok sur le fait que les banques centrales ont crée de la monnaie pour sauver les banques suite à la crise de 2008; et ok sur le fait qu'elles auraient beaucoup mieux fait de distribuer cet argent à la population !!!! mais ça ne remet absolument pas en cause le fait que l'essentiel de la monnaie en circulation dans notre économie n'est pas créee par la banque centrale..... !!!!

Hors ligne

#16 08-11-2017 13:26:15

arno71
Membre
Lieu : Bourgogne
Distrib. : Bunsenlabs - Hydrogen
Noyau : 3.2.0-4-amd64 x86_64
(G)UI : openbox
Inscription : 07-07-2016

Re : Il était une fois... la finance

voici quelques articles pouvant être considérés comme mes sources: les deux premiers sont clairs et relativement faciles à lire; les deux derniers plus costauds mais super intéressants !!
http://www.atterres.org/page/question-s … C3%A9taire
http://www.atterres.org/page/r%C3%A9pon … C3%A9taire
https://blog.mondediplo.net/2009-01-05- … -du-credit
http://www.journaldumauss.net/?Genese-d … nese-de-la

Dernière modification par arno71 (08-11-2017 13:26:46)

Hors ligne

#17 08-11-2017 14:12:40

otyugh
Membre
Lieu : Quimperlé/Arzano
Distrib. : Debian Stable
Inscription : 20-09-2016

Re : Il était une fois... la finance

Pour moi c'était super simple.

Les banques créent de l'argent en la prêtant. C'est réglementé selon les cas, mais souvent c'est un certain multiple (de 3 à 30x ? Ma mémoire n'est plus très fraiche) de ce que la banque "a". Par exemple une banque X avec 100€ de déposé par ses clients pourra prêter 300€. Au passage 200€ artificiels ont été fait, et rembourser un prêt revient de fait à casser de l'argent.

Si demain tout le monde devenait "responsable" et arrêtait de contracter des dettes pour les rembourser, il n'y aurait plus assez de liquidité pour le faire tourner l'économie, l'argent qu'on a à 90%+ est de l'argent dette.
Notre économie repose sur de "l'argent dette".

Dernière modification par otyugh (08-11-2017 14:42:49)


Agenda du libre : se faire dépanner/dépanner IRL ! Le libre n'est pas qu'un phénomène internet.
Framapad sur les balados : Emissions audio pro/amateur, votre radio sur-mesure !

En ligne

#18 08-11-2017 14:24:10

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Il était une fois... la finance

arno71 a écrit :

la monnaie en circulation dans notre économie n'est pas créee par la banque centrale


Oui, en faisant mes recherches sur le sujet j'ai réviser mes propos dans le cours du fil. Il est donc de fait que la banque centrale autorise la banque privée à créer de la monnaie, c'est donc la même chose que si c'était la banque centrale qui la fabriquait cette monnaie... au bout du bout... non ?

Voir le lien de baignoires et robinets de mon post précédent que je transcris ici :
https://olivierdemeulenaere.wordpress.c … -robinets/

Merci à tous pour les liens, on a toujours à apprendre, je vais les feuilleter. big_smile

Dernière modification par smolski (08-11-2017 14:24:53)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#19 08-11-2017 14:50:14

arno71
Membre
Lieu : Bourgogne
Distrib. : Bunsenlabs - Hydrogen
Noyau : 3.2.0-4-amd64 x86_64
(G)UI : openbox
Inscription : 07-07-2016

Re : Il était une fois... la finance

@otyugh: ton raisonnement ne me semble pas juste; la banque ne prête par une partie de ce qu'elle possède; la preuve: si demain tu veux récupérer ton argent qui y est déposé, la banque ne peut pas te dire qu'elle ne le possède plus car elle l'a prêté ! les banques créent à 100% la monnaie octroyée lors d'un crédit. Ce ne sont pas les dépôts auprès des banques qui permettent de distribuer des crédits; ce sont les crédits qui génèrent les dépôts (exemple: si ma banque m'octroie un crédit de 10000 euros pour que j'achète une voiture, alors la personne a qui j'achète cette voiture reçoit cet argent et aura un dépôt de 10000. C'est le crédit initial qui a généré le dépôt).
Et dans cette séquence, il n'y a pas de monnaie artificielle mais de la monnaie tout court !! celle avec laquelle on peut acheter des biens et services.

@smolski: non, je pense que cela n'a rien à voir avec le fait que c'est la banque centrale qui crée la monnaie. Dans cette question, il y a deux positions possibles, qui opposent deux catégories d'économistes: des "super-libéraux (comme Milton Friedman par exemple - libéral mais conseillé de Pinochet...) qui pensent que c'est la banque centrale qui maîtrise la création monétaire; ta conception s'inscrit dans ce cadre.
L'autre conception est celle d'économiste plus keynésien qui pense que la banque centrale ne maîtrise absolument pas la création monétaire; elle est suiveuse; elle crée la monnaie dont les banques commerciales ont besoin, sur aux crédits qu'elles viennent d'octroyer.
Dans la vidéo que tu proposes, il y a des tas de points sur lesquels je ne suis pas d'accord !!!! par exemple l'idée que la création monétaire crée de l'inflation. C'est encore une fois l'idée de Friedman; alors pourquoi n'y a-t-il pas d'inflation depuis 2008 alors que les banques centrales ont crée tant de monnaie ?

En fait, c'est un sacré sujet !!!!!:D cela paraît (et c'est !) très technique, mais je pense qu'il est surtout très très politique;

Hors ligne

Pied de page des forums