Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 28-11-2017 03:37:34

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Le consentement sexuel.


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#2 28-11-2017 08:23:06

IceF0x
Membre
Distrib. : Jessie 8.7
Noyau : Linux 3.16.0-4-amd64
(G)UI : OpenBox
Inscription : 05-02-2012

Re : Le consentement sexuel.

Smolski, je veux pas être désagréable mais ça commence à me soûler ces histoire de harcèlement sexuel partout.

De un faudrait aussi à la base éviter d'élever au rang de star des type comme Rocco Siffredi et trouver le porno à tout va normal.

Il faut savoir qu'un jeune adolescent à ce qu'on appelle des montées hormonale qui provoque des pulsion de désir sexuel, c'est la nature et à ce moment là il a naturellement envie de rapport sexuel (désolé c'est la nature et l'homme est un animal qu'on le veuille ou non).

Il faudrait peut être leur apprendre à avoir un autre comportement OK, mais alors faut faire quoi ??? la danse de l'amour ???

si tu propose à une fille de boire un verre elle dira oui intéressé par toi ou non donc t'es pas plus avancé.

Il faudrait aussi apprendre à une fille qu'un homme ne doit pas offrir spécialement verre resto et cinéma et avoir une grosse voiture pour mériter de sortir avec, ça donne une image de fille intéressé par l'argent et le raccourci fille = pute est très vite fait.

Si l'homme doit être éduqué, la fille aussi, elle doit apprendre aussi à montrer son intérêt pour un garçon et pas attendre qu'il lui ai payé monts et merveilles.
Apprendre également qu'un garçon qui n'a pas spécialement une bonne situation ou pas de voiture peut aussi être un bon parti.

Cette partie de la BD m'a également fait bien rire:
1511849810.png

Si tu demande ça dans la réalité tu sera catalogué de pervers, je voudrait bien voir une fille qui répond oui à la question "tu veux niquer".

La sexualité ça se découvre, parfois avec des gestes maladroit, parfois avec succès, mais ça ne s’apprend pas au travers de cours et de porno diffusé à foison sur le net....

On vit dans un monde ou on a tellement voulu tout contrôler que nos repères sont tous faussé, et actuellement, si je devrais me séparer de ma compagne, je ne sait plus comment courtiser (désolé mais je ne suis pas de la génération snapshat "tu veux voir ma bite", à mon époque on invitais à danser).

Dernière modification par IceF0x (28-11-2017 08:23:40)


1475862269.gif

Hors ligne

#3 28-11-2017 08:40:16

lagrenouille
Adhérent(e)
Lieu : dans mes rêves
Distrib. : jessie/stretch
Noyau : linux-4.9.0-2-amd64
(G)UI : env- i3-weechat-w3m-clavier bépo
Inscription : 28-03-2012
Site Web

Re : Le consentement sexuel.


La seule Église qui illumine… est celle qui brûle !

Hors ligne

#4 28-11-2017 09:00:00

potemkine17
Membre
Distrib. : Débian 9
Noyau : i386
(G)UI : LXDE
Inscription : 17-09-2014

Re : Le consentement sexuel.

A faire hurler les bien-pensants; je ne partage pas tout à fait cette représentation des rapports femme-homme. Le respect envers les femmes, quelques soient leurs ages, est essentiel mais je ne crois pas qu'il soit du ressort de la loi ni même - ou si peu de l'éducation ( ne pas oublier les hormones) ;  mais, comme le racisme, si les actes sont réprimés, les pensées restent et les frustrations sont autant à craindre. Va-t-on encore aller plus loin dans l' emprisonnement moral et civique qui nous guette au nom d'une cause, oui, qui est juste mais dont je me méfie des promoteurs . L'amélioration des droits des femmes s'est aussi accompagnée de la paupérisation de beaucoup d'entre elles , c'est peut-être de ça qu'il vaudrait mieux s'occuper en priorité.

Hors ligne

#5 28-11-2017 10:26:51

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Le consentement sexuel.

potemkine17 a écrit :

Le respect envers les femmes [...] ( ne pas oublier les hormones)


IceF0x a écrit :

Il faut savoir qu'un jeune adolescent à ce qu'on appelle des montées hormonale qui provoquent des pulsion de désir sexuel


Bien, bien... Et chez les femmes, pas de montée identique vers la sexualité ?
Comment font-elles, elles ?

Actuellement, nous sommes tous manipulés, voir le post concernant le piège de la virilité en lien ici : https://debian-facile.org/viewtopic.php?id=19901 smile

Éducation et loi ne suffisent pas, je suis d'ac.
Que faire sinon de partager ouvertement le questionnement que ce constat implique ?
Le mouvement féministe qui se dessine actuellement est pour que le genre féminin soit défini à égalité de tout le genre humain. Nous avons des témoignages, des retours d'expériences, des paroles assourdies depuis des lustres aujourd'hui ouvertes !
De plus, ce mouvement en faveur des droits des femmes ne s'établit pas contre le masculinisme.

- Ah... Pourquoi ?
- Le masculinisme n'existe même pas !

On peut alors s'interroger sur l'absence de prise en considération des besoins propres au genre masculin, non ?
Et si cette définition manque, n''est-ce pas pour constituer le cadre irrationnel idéal à toutes les oppressions ?

Alors, plutôt que de décrier ce mouvement d'émancipation féministe et à défaut de pouvoir le comprendre dans notre chair, c'est à dire de la façon dont les femmes le ressentent, nous pouvons l'accompagner en partageant les données transmises via internet, comme nous transmettons l'usage du logiciel libre, ici, sans retenu.
... r2d2-message.gif

Ceux qui ne bougent pas, ne remarquent pas leurs chaînes. big_smile

Dernière modification par smolski (28-11-2017 10:37:43)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#6 28-11-2017 11:08:18

Severian
Membre
Distrib. : Debian GNU/Linux 8.7 (jessie)
Noyau : Linux 4.9.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : Openbox 3.6.1-4
Inscription : 13-12-2014

Re : Le consentement sexuel.


"il est urgent d'attendre" (bendia)
ob3-de10.pngbanner98x30.png

Hors ligne

#7 28-11-2017 15:17:59

IceF0x
Membre
Distrib. : Jessie 8.7
Noyau : Linux 3.16.0-4-amd64
(G)UI : OpenBox
Inscription : 05-02-2012

Re : Le consentement sexuel.

smolski a écrit :

potemkine17 a écrit :

Le respect envers les femmes [...] ( ne pas oublier les hormones)


IceF0x a écrit :

Il faut savoir qu'un jeune adolescent à ce qu'on appelle des montées hormonale qui provoquent des pulsion de désir sexuel


Bien, bien... Et chez les femmes, pas de montée identique vers la sexualité ?
Comment font-elles, elles ?


Les femmes ont aussi des hormones sexuelles qui jouent sur la libido mais ce n'est pas la testostérone qui est la plus importante (oui les femmes produisent aussi de l'hormones mâle mais en moindre quantités).
Je vais pas rentrer dans un cours d’endocrinologie pour expliquer tout cela mais en gros les œstrogènes sont les hormones sexuelles de la femme et les androgènes chez l’homme, ce sont eux qui contribuent aux développement des attribut sexuels chez l'homme et la femme.
Les œstrogènes sont le produit d'une conversion des androgène grâce à une enzyme on appelle ce processus l'aromatisation.
En gros si on annule ce processus d'aromatisation ou qu'on injecte de la testostérone chez la femme, elle deviendra vulgairement dit "un obsédé sexuel" et il en va de même si on inhibe la testostérone chez l'homme, il pourra dire adieu à sa libido smile
En gros tout est chimique et malheureusement même l'amour..

Severian a écrit :


Moi aussi

Dernière modification par IceF0x (28-11-2017 15:22:59)


1475862269.gif

Hors ligne

#8 28-11-2017 16:03:33

F1TRN
Membre
Inscription : 24-11-2017

Re : Le consentement sexuel.

Ouai ... old_geek.gif bref moi je reste consentant ... big_smile mais pas avec n'importe qui

Hors ligne

#9 28-11-2017 16:19:59

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Le consentement sexuel.

IceF0x a écrit :

En gros si on annule ce processus d'aromatisation ou qu'on injecte de la testostérone chez la femme, elle deviendra vulgairement dit "un obsédé sexuel"


Ah ?
Un obsédé sexuel féminin ?
On a réellement testé ça chez une femme ?
Les hormones féminins ont-ils été détruits auparavant ?
Et concrètement comment elle s'y prend ?
Sous l'emprise des hormones mâles elle se tourne alors résolument vers les femmes et les assaillent ?

En vrai, j'imagine mal les travaux scientifiques référents à tout ça... big_smile
Tu as des sources ?

Et enfin et surtout, que faire de la capacité commune chez l'humain à raisonner de lui-même ?
Parce que ce que nous montre aujourd'hui la parole ouverte des femmes et que tout homme peut entendre, c'est que le cas de l'obsession sexuel mâle, plus qu'un cas hormonal, est un état des lieux social maintenu artificiellement.

De fait, cet hormone masculinisé, n'est-il pas plutôt un charlatanisme déduit de l'état social anti-féminin actuel ?
Un équivalent aux bébés ignorants physiologiquement la douleur, assurait-on encore il y a peu, là où les enfants comme les femmes demeurent sans droit égaux au mâle dominant dans notre société. wink

Dernière modification par smolski (28-11-2017 16:28:11)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#10 28-11-2017 16:26:13

F1TRN
Membre
Inscription : 24-11-2017

Re : Le consentement sexuel.

smolski a écrit :

IceF0x a écrit :

En gros si on annule ce processus d'aromatisation ou qu'on injecte de la testostérone chez la femme, elle deviendra vulgairement dit "un obsédé sexuel"


Ah ?

On a réellement testé ça chez une femme ?



old_geek.gif j'veux bien tester big_smile moi.
Bon ok out.gif

Hors ligne

#11 28-11-2017 16:29:06

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Le consentement sexuel.

Tu te rases et tu mets une minijupe, ça l'fera sans hormone... Bô gosse... lol

"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#12 28-11-2017 16:33:13

F1TRN
Membre
Inscription : 24-11-2017

Re : Le consentement sexuel.

ça fait 2 fois que je lève le doigt old_geek.gif et que je ne vois rien venir... la drague c'est plus ce que c'était.

Hormone ou pas, dans toutes ces histoires pour moi le respect doit rester la norme et effectivement lorsqu'une personne (femme ou homme) dit NON c'est qu'elle n'est pas consentante. Maintenant comment parvenir à déterminer en fonction de l'âge de la personne le consentement, comment dire qu'a 14 ans ou qu'a l'âge X une personne soit totalement consentante sans pour autant l'avoir exprimé ? Et c'est bien là que doivent se poser les lois car sans lois tous reste permis... ou presque.

Hors ligne

#13 28-11-2017 16:57:40

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Le consentement sexuel.

F1TRN a écrit :

une personne soit totalement consentante sans pour autant l'avoir exprimé ?


Si ce n'est pas exprimé, c'est que c'est non.
Et si c'est exprimé, c'est au raisonnement d'indiquer si on s'y autorise aussi.
Nous gisons là dans le fait que pas un mâle adulte n'a jamais dérogé peu ou prou à ce principe. Que ce soit sexuellement, économiquement et autres...

Ainsi, cette foutue société de conquête nous tient par le sexe et tout ce qui vient avec, nos raisons, nos peurs et nos cupidités. Et ce n'est qu'avec l'aide des femmes soulevant leur propre joug avec notre reconnaissance pleine et entière unis dans cet effort que nous pourrons modifier ensemble cette société agonisante vers une société de partage constructive.

Tchibâââ..... lol


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#14 28-11-2017 17:02:50

F1TRN
Membre
Inscription : 24-11-2017

Re : Le consentement sexuel.

smolski a écrit :

Et si c'est exprimé, c'est au raisonnement d'indiquer si on s'y autorise aussi.


smolski a écrit :

Ainsi, cette foutue société de conquête nous tient par le sexe et tout ce qui vient avec, nos raisons, nos peurs et nos cupidités. Et ce n'est qu'avec l'aide des femmes soulevant leur propre joug avec notre reconnaissance pleine et entière unis dans cet effort que nous pourrons modifier ensemble cette société agonisante vers une société de partage constructive.



100% avec toi

Hors ligne

#15 28-11-2017 17:30:47

IceF0x
Membre
Distrib. : Jessie 8.7
Noyau : Linux 3.16.0-4-amd64
(G)UI : OpenBox
Inscription : 05-02-2012

Re : Le consentement sexuel.

smolski a écrit :


Ah ?
Un obsédé sexuel féminin ?
On a réellement testé ça chez une femme ?
Les hormones féminins ont-ils été détruits auparavant ?
Et concrètement comment elle s'y prend ?
Sous l'emprise des hormones mâles elle se tourne alors résolument vers les femmes et les assaillent ?

En vrai, j'imagine mal les travaux scientifiques référents à tout ça... big_smile
Tu as des sources ?


Un obsédé sexuel féminin ?  # oui bien sur cela à même un nom, la nymphomanie wink
On a réellement testé ça chez une femme ? # Oui et particulièrement dans le milieu du dopage sportif, vous savez, ces femmes qui ressembles à des hommes !
Les hormones féminins ont-ils été détruits auparavant ? # non, mais c'est très compliqué à expliquer.
Et concrètement comment elle s'y prend ? # c'est à dire ? s'y prendre pour quoi ?
Sous l'emprise des hormones mâles elle se tourne alors résolument vers les femmes et les assaillent ? # non ça ne rend pas lesbiennes

En vrai, j'imagine mal les travaux scientifiques référents à tout ça... big_smile # ya même eu des livres https://www.amazon.fr/Hormone-Desire-Te … 0609803867
Tu as des sources ? Oui, d'ailleurs Google en regorge, même si il faut faire le tri entre l'absurde et le vrai, mais oui il y a des sources.


1475862269.gif

Hors ligne

#16 28-11-2017 18:10:07

Caribou22
Membre
Lieu : 22, Côtes d'Armor, Bretagne
Distrib. : Debian Stretch
Noyau : 4.9 amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 10-11-2014
Site Web

Re : Le consentement sexuel.

IceF0x a écrit :

Il faut savoir qu'un jeune adolescent à ce qu'on appelle des montées hormonale qui provoque des pulsion de désir sexuel, c'est la nature et à ce moment là il a naturellement envie de rapport sexuel (désolé c'est la nature et l'homme est un animal qu'on le veuille ou non).



Bonjour,
Pas du tout d'accord. Avec un tel argument on justifie tout sous prétexte d'une pulsion sexuelle : du harcèlement, un viol, l'inceste, la pédophilie...
Mais contrairement aux animaux, nous sommes capables de contrôler nos pulsions et éduquer au respect et au consentement, non ?

IceF0x a écrit :


Si l'homme doit être éduqué, la fille aussi, elle doit apprendre aussi à montrer son intérêt pour un garçon et pas attendre qu'il lui ai payé monts et merveilles.
Apprendre également qu'un garçon qui n'a pas spécialement une bonne situation ou pas de voiture peut aussi être un bon parti.



Je ne sais pas quoi répondre à ça tellement ça me paraît surréaliste et déconnecté de la réalité lol
S'il y a des garçons qui pensent que l'amour et le consentement s'achètent, à eux d'aller se faire soigner.
(J'ai un tacot et je ne roule pas sur l'or, mais je n'ai pas du tout une vie sentimentale à plaindre.)

IceF0x a écrit :

On vit dans un monde ou on a tellement voulu tout contrôler que nos repères sont tous faussé, et actuellement, si je devrais me séparer de ma compagne, je ne sait plus comment courtiser (désolé mais je ne suis pas de la génération snapshat "tu veux voir ma bite", à mon époque on invitais à danser).



Snapchat & co, c'est la drague de caniveau. Rien n'a changé par rapport à ton époque wink

IceF0x a écrit :


Un obsédé sexuel féminin ?  # oui bien sur cela à même un nom, la nymphomanie wink



Nymphomanie ? Un terme sexiste à bannir, car il qualifie de manière péjorative l'hypersexualité chez la femme. Et il n'a pas d'équivalent masculin d'ailleurs. Car c'est bien connu : homme accro au sexe = normal, femme accro au sexe = trainée. Voilà l'idéologie que véhicule ce terme...

Dernière modification par Caribou22 (28-11-2017 18:26:06)

Hors ligne

#17 28-11-2017 18:30:41

naguam
Membre
Distrib. : Plusieurs
Noyau : Un kernel
(G)UI : La CLI il n'y a que ça de vrai!
Inscription : 13-06-2016

Re : Le consentement sexuel.

En effet, il faut faire justice au harcèlement sexuel et il faut apprendre aux gens à se contrôler, après on ne peut pas lutter contre la nature et les hormones, mais pour l'exemple un gas qui voit une jolie fille et bah au lieu de la violer il repart chez lui (phase contrôle) et disons se satisfait soit même (fase on ne lutte pas contre la nature mais on fait pas de tord à la personne )

Au niveau des accusations aussi c'est donnant donnant, je veux dire évidemment qu'il y a des agresseurs sexuels qui posent problème et qui sont incorrect.
Mais faut aussi que...

Imaginons quelqu'un aborde une personne de manière plus ou moins correcte et genre je sais pas drague et met la main sur l'épaule pour inviter au restau (ceci est un exemple)
si en fasse la personne crie au scandale et au procès juste à cause de cela cela est injuste.

Dans l'affaire où l'on parle de stars violées, je comprend que certaines l'ont été, mais j'ai peur que certaines en on profité pour surfer sur la vague et en rajouter sans que ce soit toujours le cas. Aussi le "faut coucher pour augmenter" c'est malhonnête, mais les femmes auraient aussi dû ne pas plier en disant "je ne vend pas mon corps, je vend mon talent d'actrice).

Je pense qu'il y a du mal et du bien partout.

C'est assez difficile de juger qui est le méchant sauf dans les cas flagrant.

Je parle bien de personne car même si on entend plus souvent les hommes, il y a aussi des femmes en temps qu'agresseur (je ne parle pas que dans le domaines des agressions chez les stars mais des agressions sexuelles partout mais on en entend moins parler).

Dernière modification par naguam (28-11-2017 18:33:50)

Hors ligne

#18 28-11-2017 18:32:12

IceF0x
Membre
Distrib. : Jessie 8.7
Noyau : Linux 3.16.0-4-amd64
(G)UI : OpenBox
Inscription : 05-02-2012

Re : Le consentement sexuel.

Caribou22 a écrit :

IceF0x a écrit :

Il faut savoir qu'un jeune adolescent à ce qu'on appelle des montées hormonale qui provoque des pulsion de désir sexuel, c'est la nature et à ce moment là il a naturellement envie de rapport sexuel (désolé c'est la nature et l'homme est un animal qu'on le veuille ou non).



Bonjour,
Pas du tout d'accord. Avec un tel argument on justifie tout sous prétexte d'une pulsion sexuelle : du harcèlement, un viol, l'inceste, la pédophilie...
Mais contrairement aux animaux, nous sommes capables de contrôler nos pulsions et éduquer au respect et au consentement, non ?

IceF0x a écrit :


Si l'homme doit être éduqué, la fille aussi, elle doit apprendre aussi à montrer son intérêt pour un garçon et pas attendre qu'il lui ai payé monts et merveilles.
Apprendre également qu'un garçon qui n'a pas spécialement une bonne situation ou pas de voiture peut aussi être un bon parti.



Je ne sais pas quoi répondre à ça tellement ça me paraît surréaliste et déconnecté de la réalité lol
S'il y a des garçons qui pensent que l'amour et le consentement s'achètent, à eux d'aller se faire soigner.
(J'ai un tacot et je ne roule pas sur l'or, mais je n'ai pas du tout une vie sentimentale à plaindre.)

IceF0x a écrit :

On vit dans un monde ou on a tellement voulu tout contrôler que nos repères sont tous faussé, et actuellement, si je devrais me séparer de ma compagne, je ne sait plus comment courtiser (désolé mais je ne suis pas de la génération snapshat "tu veux voir ma bite", à mon époque on invitais à danser).



Snapchat & co, c'est la drague de caniveau. Rien n'a changé par rapport à ton époque wink



tu confond mes propos, le harcèlement, un viol, l'inceste et la pédophilie n'ont rien à voir avec la sexualité mais sont des déviances sexuelles, à ne pas confondre.
Oui nous sommes capable de contrôler nos pulsion, je n'ai jamais dit le contraire, seulement les pulsion existent, même si ça n’excuse pas tout, me dit pas que quand tu vois une jolie fille tu n'a jamais eu de pensée obscène ?

Ou j'ai dit que les garçon pensent que l'amour s'achète ? par contre, des filles qui ne s'intéresse qu'au frics et qui t'ignorent parce que tu n'a pas de voiture ou une bonne situation, j'en ai connu à la pelle (voir même qui se sont marié pour raison d'argent avec des hommes qu'elle n'aimaient pas).


1475862269.gif

Hors ligne

#19 28-11-2017 22:41:51

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Le consentement sexuel.

On s'égare, le sujet proposé ici est le consentement sexuel et plus particulièrement celui lié aux femmes.

naguam a écrit :

après on ne peut pas lutter contre la nature et les hormones


Mais si et très bien même quand il le faut, comme on arrête subitement de fumer quand on attrappe l'un des cancers du fumeur ! tongue

naguam a écrit :

Aussi le "faut coucher pour augmenter" c'est malhonnête, mais les femmes auraient aussi dû ne pas plier


Si tu n'as pas d'issue sans le faire, comment s'en dispenser ?
Le problème là n'est même pas qui a tort ou raison mais comment on en arrive à ce type de situation extrême dans un quotidien normalisé ?

Caribou22 a écrit :

IceF0x a écrit :

Il faut savoir qu'un jeune adolescent a ce qu'on appelle des montées hormonales qui provoquent des pulsion de désir sexuel


contrairement aux animaux, nous sommes capables de contrôler nos pulsions et éduquer au respect et au consentement


yes.gif
C'est exactement ce à quoi je m'attache depuis le début : notre conscience commune d'exister et le raisonnement qui s'en suit. smile

IceF0x a écrit :

des filles qui ne s'intéressent qu'au frics et qui t'ignorent parce que tu n'as pas de voiture ou une bonne situation


Mais alors, qui est la victime dans ce cas dont nous convenons bien ensemble de la banalité ? big_smile

Dernière modification par smolski (28-11-2017 22:48:05)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#20 28-11-2017 22:54:07

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Le consentement sexuel.

IceF0x a écrit :

quand tu vois une jolie fille tu n'a jamais eu de pensée obscène ?


Et les filles, n'est-ce pas tout pareil vis à vis des garçons sans les mêmes dérapages ?

fille a écrit :

Quand on voit ce qu'on voit et qu'on se tape ce que l'on se tape...?


... character0001.gif

Dernière modification par smolski (28-11-2017 23:02:52)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#21 28-11-2017 23:10:03

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Le consentement sexuel.

IceF0x a écrit :

En vrai, j'imagine mal les travaux scientifiques référents à tout ça... big_smile # ya même eu des livres https://www.amazon.fr/Hormone-Desire-Te … 0609803867
Tu as des sources ? Oui, d'ailleurs Google en regorge, même si il faut faire le tri entre l'absurde et le vrai, mais oui il y a des sources.


Bien, tu peux être plus précis et en français puisqu'il y en a telllement plein... (Et éviter les GAFAM wink )


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#22 29-11-2017 00:34:24

naguam
Membre
Distrib. : Plusieurs
Noyau : Un kernel
(G)UI : La CLI il n'y a que ça de vrai!
Inscription : 13-06-2016

Re : Le consentement sexuel.

Smolski, comme je l'ai dis, c'est difficile de juger je ne fait pas l'avocat du diable, j'essaye juste de voir les différents point de vue possible, cela ne veut pas du tout dire que je pense que les agresseurs n'en sont pas smile  (je dis ça pour éviter les malentendus)

Hors ligne

#23 29-11-2017 06:28:40

otyugh
Membre
Lieu : Quimperlé/Arzano
Distrib. : Debian Stable
Inscription : 20-09-2016

Re : Le consentement sexuel.

"On est des animaux, n'oubliez pas que sous tous ces principes ce n'est qu'un singe qui se raconte des histoires".

Alors que ça semble "vrai au fond" et "courageux" de le dire,  je pense que globalement, les gens sont bien heureux de parler de mécanique biologique pour se défausser d'une notion de responsabilité à y faire quoique ce soit.

On est bien des singes, et on se raconte bien des histoires. Mais on vit par ces histoires. Et certaines histoires créent certaines sociétés qui ne créent clairement pas toutes autant de violence (...pour ne pas atteindre le point Godwin).

Certaines sociétés tuent les homosexuels sur une présomption, d'autres tolèrent. Certaines sociétés historiques ne caractérisaient même pas l'homosexualité (à Rome, il n'y avait pas de mot : tu baises qui tu veux, à dix ou un, de tout âge).
Certaines sociétés tolèrent qu'on paye ou pas, certaines sociétés tolèrent qu'on baise les animaux, ou définissent un âge très bas pour le début de la sexualité (on pouvait se marier à 14ans en occident si on recule d'assez de siècles ?).

C'est franchement que, et seulement, des choix de société. Le "bien" et le "mal" n'existent que si on le veut bien, et tout ça est profondément encré dans nos histoires, notre culture. C'est pourquoi les explication "biologique" pour orienter la politique ? Je trouve ça court.  On pourra dire ce qu'on veut de nos "pulsions" et de nos "gênes", ça fait depuis des millénaires que l'humanité évolue par société, "par des histoires", bien plus que par sa génétique.

Si on veut moins de violence et s'il faut commencer quelque part, 50% de la population ça semble pas mal.

Pour ma part, si les "mâles" on trop de pulsions, qu'ils aillent se palucher devant un bidule érotique, ni le cerveau reptilien ni les hormones ne sauront faire la différence : ça c'est pour le curatif.
Pour le préventif, faudrait ptéte casser l'obsession autour du sexe et revenir à une idée un peu plus libertaire du truc. Je suis sûr qu'on gagnerait beaucoup à pratiquer l'amour physique comme un jeu ou un sport ; les sentiments se développent avec et sans, comme n'importe quoi d'autre. Pour ce qui est du rapport de domination qui causent mécaniquement un harcèlement, on a encore toute une culture où la domination perce (tous nos livres, nos films...) a revoir. On voit le début de quelque chose quand même quand je regarde des séries comme "Steven Universe" avec un héros "ptit gros" avec pour famille des femme "battantes" - qui sont même attirées entre-elles.
Tu ajoutes une dizaines de machins culturel de ce genre "culte" qui écraseront petit à petit les star wars et le club dorothé... On tiendra ptéte un truc pour avancer. Je pense qu'on surestime beaucoup trop notre biologie (tout ce qui est behaviorism) et qu'on ne donne pas du tout assez de valeur aux histoires qui construisent assez directement notre morale et conception du monde.

Par contre je vais avouer être pessimiste en ce sens que je pense que le "moment magique" pour changer de conception du monde, c'est les vingt premières années. Convaincre les plus âgés faudra utiliser quelque chose comme une répression plus con-con, je crois. Pour moi un harcèlement sexuel vaut bien une bastonnade sans raison : ces gens doivent s'écarter, ou être écartés, ou traités. Je dénoncerai quelqu'un qui en tabasse d'autres, surtout s'il ne reçoit pas de résistance ; et si je causais ce genre de violence morale, je voudrai qu'on me batte avec jusqu'à ce que je comprenne.

Dernière modification par otyugh (29-11-2017 06:37:19)


Agenda du libre : se faire dépanner/dépanner IRL ! Le libre n'est pas qu'un phénomène internet.
Framapad sur les balados : Emissions audio pro/amateur, votre radio sur-mesure !

Hors ligne

#24 29-11-2017 06:30:04

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 3.16.0-4-amd64 - 3.16.39-1
(G)UI : gnome 1:3.14+3
Inscription : 21-10-2008

Re : Le consentement sexuel.

naguam a écrit :

c'est difficile de juger


Oui, aussi il faut bien voir que c'est le contexte qui est pervers, les bases sociales qui font que de tels faits se déroulent communément et non exceptionnellement.
Le mouvement de libération féminin actuel en montre l'ampleur et dire que certaines font de la retapent sur la vague  n'enlève pas le fait de la vague elle-même.

De plus, à supposer préalablement qu'une victime peut être consentante ou fabulatrice et donc préjuger d'elle dans un contexte tel qu'il se présente actuellement est en soi une atteinte à la dignité de toutes les victimes, une atteinte qui renforce même l'indignité sociale établie...

Par exemple, la guerre est une honte sociale sans borne et les crimes de guerre ne font que le montrer, ils ne sont pas des exceptions circonstancielles à celle-ci.

Résistance ! ... guantas.png

Dernière modification par smolski (29-11-2017 07:33:17)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#25 29-11-2017 09:36:27

Caribou22
Membre
Lieu : 22, Côtes d'Armor, Bretagne
Distrib. : Debian Stretch
Noyau : 4.9 amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 10-11-2014
Site Web

Re : Le consentement sexuel.

IceF0x a écrit :

tu confond mes propos, le harcèlement, un viol, l'inceste et la pédophilie n'ont rien à voir avec la sexualité mais sont des déviances sexuelles, à ne pas confondre.
Oui nous sommes capable de contrôler nos pulsion, je n'ai jamais dit le contraire, seulement les pulsion existent, même si ça n’excuse pas tout, me dit pas que quand tu vois une jolie fille tu n'a jamais eu de pensée obscène ?

Ou j'ai dit que les garçon pensent que l'amour s'achète ? par contre, des filles qui ne s'intéresse qu'au frics et qui t'ignorent parce que tu n'a pas de voiture ou une bonne situation, j'en ai connu à la pelle (voir même qui se sont marié pour raison d'argent avec des hommes qu'elle n'aimaient pas).



Les animaux pratiquent l'inceste et la pédophilie sans problèmes, ce n'est pas une déviance chez eux. Notre conscience ne nous permet pas de nous comparer aux animaux. (Je pense aux réacs qui condamnaient l'homosexualité car "contre-nature", sauf que l'homosexualité existe aussi chez les animaux pour leur gouverne wink )
Quant aux pensées obscènes je les garde très bien pour moi sans efforts, alors je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas le cas pour tout le monde. Et les femmes en général y arrivent très bien aussi comme l'a dit smolski, donc exemple à suivre wink

Sinon, évidemment qu'il y a des femmes vénales et manipulatrices, mais à quoi bon stigmatiser toutes les femmes à cause d'une minorité ?

Hors ligne

Pied de page des forums