Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 15-01-2010 01:35:26

oui
Membre
Inscription : 02-08-2009

Debian testing et PelicanHPC

bonjour

l'info du jour à distrowatch , à savoir la publication de PelicanHPC 2.0 par Michael Creel à l'université de Barcelone, ouvre à tous les utilisateurs de Debian SID, version testing, de nouvelles ouvertures: un démarrage très rapide de SID du liveCD et quel SID! un SID apte

- à simplifier ou supprimer l'installation (qui s'en plaindra big_smile !),
- à tourner en clusteur d'ordinateurs personnels...
- à être remasterisé par simple adjonction de désignations de programmes additifs dans un script listant les programmes,
- à mémoriser sur un support externe les données contenues dans /home/usr!

hum, c'est le début d'une ère SID non seulement pour les amateurs de clusteurs d'ordinateurs, mais aussi pour les simples fans de SID!

le forum de PelicanHPC est plein de bons conseils.

notamment portant sur l'art et la manière d'installer PelicanHPC en frugal sur le disque dur.

peut-être devrions nous créer aussi une subdivision francophone parallèle ici ou sur nabble, ou, autre possibilité, transcrire en wiki les multiples conseils donnés?

qu'en pensez vous?

salut

Dernière modification par oui (15-01-2010 01:42:11)

Hors ligne

#2 15-01-2010 03:30:30

martinux_qc
Administrateur
Lieu : Montréal (Québec)
Distrib. : Sid
Noyau : Linux 4.7.0-1-amd64
(G)UI : XFCE 4.12
Inscription : 12-10-2008

Re : Debian testing et PelicanHPC

Salut

Je suis tombé sur cette page qui mentionne justement la nouvelle dont tu fais mention. En lisant ce qui y est mentionné et en parcourant les liens se trouvant dans ton message, je dois avouer que je n'arrive pas à cerner ce que tu désires nous expliquer.

De ce que je comprends et lis, PelicanHPC 2.0 est basé sur la branche Debian testing (Squeeze) au lieu de la branche stable (Lenny). Nulle part il n'est fait mention de la branche unstable (Sid). Lorsque tu écris :

les utilisateurs de Debian SID, version testing


pour moi il y a non sens ; Debian Sid n'est pas la version testing.

Autre point nébuleux pour moi. Je lis que cette distribution est en fait un Live-CD qui permet de mettre en place facilement et rapidement un cluster de calcul haute performance. Elle répond donc, d'après ceci, à un besoin bien particulier. Pour les autres point que tu mentionnes, je ne trouves pas d'information à ce sujet.

Bref, comme je suis dans le brouillard, je ne peux te dire ce que j'en pense. Peut-être m'aideras-tu à mieux comprendre de quoi il en retourne.

À la prochaine
Martin
Un utilisateur de Sid


"L'éducation vise à former des citoyens pas trop tatas et non pas à envoyer le plus de tatas possible à l'université."
Pierre Foglia (Journaliste à la retraite à La Presse)
Note : au Québec, le mot tata a un sens péjoratif qui sert à désigner une personne un peu idiote ou insignifiante. D'où les expressions familières : Espèce de grand, de gros tata! Être, avoir l'air tata.

Hors ligne

#3 15-01-2010 11:55:47

oui
Membre
Inscription : 02-08-2009

Re : Debian testing et PelicanHPC

bonjour Martin

en titre, j'ai bien parlé de "testing". dans le sens des définitions et explications données dans la FAQ, il n'y a à mes yeux que 2 branches: "stable" et "instable". la branche "stable" se décompose en "actuelle" (lenny), précédente (etch) et la ribambelle des obsolètes, et la branche "instable" avec deux catégories très voisines "testing" et les purement instables, avec lesquelles on ne devrait que développer. en fait, j'ai utilisé, dans ma manière de penser, un raccourci dans le sens de ce que les paquets dans testing se trouvent entre ces deux extrêmes: si en quelques minutes on est dans la distribution "relativement stable" de la branche instable, on la préférera peut-être au pur SID (ce que font aussi SIDUX et Parsix! elles font un tri de SID et t'installent un système "stabilisé", donc qui n'est plus instable.. on joue sur les mots) installé selon la procédure d'installation et de mise à jour de pur Debian, bien différente de celle de SIDUX ou de PARSIX...

le système fournit par PelicanHPC a en effet d'excellentes propriétés pour les autres utilisateurs de logiciel "instable": il est aisément modifiable soi-même et peut être adapté à des tas d'usages
- en intervenant sur /home/user
- en confectionnant son propre liveCD via le script.

c'est une excellente base avec un navigateur mode graphique, et une petite collection des utilités de XFCE. si, via le script, tu rajoutes GnuCash, Osmo, Gxine, les applications de bureau de ton choix, soit OO, soit le bureau Gnome, puisque le bureau de KDE semble plus ou moins disparu de la circulation, tu as vite un système individuel très performant avec les applications de ton choix et ça c'est chic. car tous les gens qui se rabattent sur SID ne le font pas toujours par plaisir, mais souvent aussi pour contourner des difficultés quotidiennes sur les machines modernes que les versions stables de linux traitent parfois mal (backlight sur mon laptop acer emachines) et qui ne s'améliorent que rarement rétroactivement pour ce qui est de ces intégrations de matériel moderne.

le dilemme est en effet: plutôt quelque chose qui se plante à coup sûr (la videocam de mon laptop acer emachines ou d'autres), donc ne fonctionne pas, ou plutôt quelque chose qui fonctionne mais qui se plantera, peut-être wink !

salut

Hors ligne

#4 16-01-2010 05:17:45

martinux_qc
Administrateur
Lieu : Montréal (Québec)
Distrib. : Sid
Noyau : Linux 4.7.0-1-amd64
(G)UI : XFCE 4.12
Inscription : 12-10-2008

Re : Debian testing et PelicanHPC

Salut

Merci pour ta réponse. Pour le moment je me contenterais de revenir sur la question des branches de Debian. Ton explication me fait comprendre ta façon de voir les choses. Pour ma part, je préfère parler de trois branches comme il est expliqué sur le site officiel Debian concernant les versions de Debian. Pour la stable, pas de confusion, il n'y en a qu'une seule si on fait abstraction des anciennes (oldstable). Après il y a la unstable (sid) qui est plus stable que beaucoup d'autres distributions et peut être utilisée sur une base quotidienne. Depuis le temps que je l'utilise je peux dire que je n'ai jamais eu de problème majeur. Je ne jamais utilisé la version testing. Par contre mes lectures sur les forums m'ont permis de voir que lorsqu'une nouvelle stable arrive il y a un grand chambardement dans la testing (beaucoup de nouveaux paquets y sont placés) et que, pendant un certains temps (quelques semaines environs ou un peu plus), son utilisation pose des problèmes ; elle est alors moins fonctionnelle que la sid. Lorsqu'on approche de la sortie de la nouvelle stable, il est vrai que testing et sid sont vraiment proches.

Bon, malgré quelques petites nuances, je crois que l'on se rejoint sur le fond de la question. Règle générale la plupart des gens parlent des trois branches Debian et l'on y fait toujours référence sur ce forum (ainsi que dans le wiki). C'est pourquoi je crois préférable de parler de 3 branches, cela évite les confusions.

Je ferme cette parenthèse pour en revenir au sujet principal : la distribution PelicanHPC. Ce que j'essaie de comprendre et de savoir c'est quelle est son utilité au quotidien et comment elle peut servir dans un cadre standard (internet, bureautique, etc.). Pour avoir lu un peu sur la distribution Sidux je sais que c'est comme si on avait une sid pur mais avec un grand frère qui nous prends par la main et s'assure que l'on n'aura pas de problème. Avec un script, on peut aussi installer facilement le pilote nvidia. Avec Pelican, qui est un live CD, si je comprends bien, on peut se confectionner un système personnalisé performant et "stable". Mais encore. Si je l'installe sur une partition de mon DD est-ce que je me retrouve avec une sorte de sidux ; une sidux que j'aurais personnalisée ? En passant que veux-tu dire au juste par "installer PelicanHPC en frugal" ?

Bref, pour le moment, j'en suis encore au stade de comprendre exactement ce qu'est PelicanHPC. Il faudrait que je partout un peu plus en détail le site de PelicanHPC

"L'éducation vise à former des citoyens pas trop tatas et non pas à envoyer le plus de tatas possible à l'université."
Pierre Foglia (Journaliste à la retraite à La Presse)
Note : au Québec, le mot tata a un sens péjoratif qui sert à désigner une personne un peu idiote ou insignifiante. D'où les expressions familières : Espèce de grand, de gros tata! Être, avoir l'air tata.

Hors ligne

#5 16-01-2010 09:49:08

Kokotte
Membre
Inscription : 30-07-2009

Re : Debian testing et PelicanHPC

Cela ressemble à un live CD, basé sur la testing, donc. smile
Ma foi, si cela peut permettre à davantage de monde de rencontrer Debian plus facilement et d'en venir ensuite à une distro "normale" (j'entends une des trois), pourquoi pas?
Maintenant, je parle un peu dans le vide, parce que je ne l'ai pas essayée (si je trouve le temps, je vais la lancer en live, pour voir).
Merci beaucoup, oui, pour le partage et pour cette info. smile

Duxie (Duxlebowski)

Hors ligne

Pied de page des forums