Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#51 01-11-2018 16:31:15

Anonyme-7
Invité

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Bon, un cas de ci de là pour justifier vos propos. Nous sommes, je crois, dans un marxisme culturel, c'est à dire utiliser une minorité pour faire croire que nous sommes des victimes. C'est trè s simple, il suffit de remplacer le prolétaire par ce que vous voulez. Les escrocs peuvent être riches mais aussi pauvres!

Un impôt: il est effectué par voie d'autorité. L’impôt s’effectue sans  lien avec le fonctionnement du service. Donc il ne constitue pas le coût d’un service rendu et n’implique pas de contrepartie. Il sert surtout à financer des personnes publiques. 
Une taxe: Les taxes sont intimement liées à une prestation de service (public), la TVA est un impôt puisque non perçu en raison d’un fonctionnement d’un service public.
Une redevance: Cette somme trouve sa contre partie directe dans les prestations fournies par ce service public ou dans l’utilisation de l’ouvrage public. Seuls les usagers paient la redevance. Le montant est proportionnel au service rendu. Le montant correspond au coût du service. Le produit récolté sert uniquement au service.

Déjà, nous allons essayé d'utiliser le même langage pour essayer de mieux se comprendre.

#52 01-11-2018 18:45:35

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 9 (stretch) 64 bits + backports
Noyau : 4.9.65-3+deb9u2
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Tito a écrit :

la TVA est un impôt puisque non perçu en raison d’un fonctionnement d’un service public.


tatatatataaaaa...
Tu le dis : un impôt est effectué par voie d'autorité.

Tito a écrit :

la TVA est un impôt puisque non perçu en raison d’un fonctionnement d’un service public.


Acheter son pain ne se fait pas par voie d'autorité, la tva prélevée sur le pain est donc une taxe, ou une redevance, mais ce n'est pas un impôt !

L'impôt est inégalitaire parce que prélevé en fonction des richesses détenues par le particulier, son salaire, ses dividendes, etc... Là c'est en fonction de ce que chacun possède de ressources. Beaucoup de ressources, beaucoup de sous pour l'impôt et peu de ressources peu d'impôt à verser.

Comme les revenus de l'impôt servent à tous le public, cela en fait donc un moyen de redistribution des plus riches aux plus pauvres. big_smile


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#53 01-11-2018 19:04:56

Anonyme-7
Invité

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Acheter son pain ne se fait pas par voie d'autorité, la tva prélevée sur le pain est donc une taxe, ou une redevance, mais ce n'est pas un impôt !


~$ fail !


La TVA est intégralement supportée par le consommateur, mais collectée de manière fractionnée par les "organismes assujettis" à la TVA comme les entreprises, certaines professions indépendantes et certaines associations. Ceux-ci reversent à l'Etat la TVA en fonction de sa "valeur ajoutée" qui est la différence entre la valeur finale des biens et services (prix de vente) et la valeur des biens et services utilisés dans le processus de fabrication...

Mais je suis d'accord, acheter son pain n'est pas un acte autoritaire. Bon libre à toi de redéfinir le droit de la cinquième république Française dont certaine portions émanent de la déclaration des droits de l'homme.

#54 01-11-2018 19:43:02

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 9 (stretch) 64 bits + backports
Noyau : 4.9.65-3+deb9u2
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Tito a écrit :

libre à toi de redéfinir le droit de la cinquième république Française


Walà, il y a ce que défini le droit et ce qu'il est en réalité. smile

Tito a écrit :

La TVA est intégralement supportée par le consommateur,


Ça veut dire qu'elle est un prélèvement sans établir de redistribution depuis le consommateur riche au consommateur démuni. smile

Dernière modification par smolski (01-11-2018 19:48:44)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#55 01-11-2018 21:07:25

potemkine17
Membre
Distrib. : Débian 9
Noyau : i386
(G)UI : LXDE
Inscription : 17-09-2014

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Ça veut dire qu'elle est un prélèvement sans établir de redistribution depuis le consommateur riche au consommateur démuni.



Pas de redistribution parce que il y a détournement à d'autres usages ? ou dans d'autres poches ? C'est un sujet sérieux, les impôts. Qui mérite une bonne explication :

https://drive.google.com/file/d/18uUEG4 … 23K86/view

(A prendre au premier degré, je ne veux évidement pas saboté le poste mais le sujet, de saison en plus , est assez crispant. Un peu de dérision ...si possible. Quoi que je pense que certains, au pouvoir, ont pris la tirade pour argent comptant.)

Hors ligne

#56 02-11-2018 01:38:03

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 9 (stretch) 64 bits + backports
Noyau : 4.9.65-3+deb9u2
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Quel est le barème de l'IRPP [Impôt sur le revenu] ?

Le barème IRPP sur les revenus est établi en tenant compte de l'inflation. Celle-ci étant très faible, les tranches d'imposition ne sont relevées que de 0,1%. En 2018, les 5 tranches d'imposition et les taux applicables à celles-ci sont donc les suivants :

    Revenus jusqu'à 9 807 € : 0%
    De 9 807 € à 27 086 € : 14%
    De 27 086 € à 72 617 € : 30%
    De 72 617 € à 153 783 € : 41%
    Plus de 153 783 € : 45%.


Source : https://www.journaldunet.fr/patrimoine/ … et-bareme/

Pour les curieux, un gros inconvénient de la taxe sur les ventes est qu’il est difficile de dépasser un taux de 10 % ; au-delà, la fraude et les truquages se généralisent alors que la TVA, en réalisant un maillage des producteurs, permet des recoupements et ont permis d’atteindre des taux d’imposition beaucoup plus élevés (25 % est le maximum dans l’Union Européenne)



Le danger de la TVA, comme nous l’avons écrit maintes fois, est qu’on la paie en mangeant, buvant, et même en naissant ou en mourant. Incluse dans le prix des produits, on verse cet impôt sans même s’en apercevoir. Une très grande différence avec l’impôt sur le revenu dont tout un chacun mesure le poids lors de sa déclaration.

C’est un impôt béni par les étatistes. Introduit en France en 1954, il va servir l’expansion de la bureaucratie dont le nombre de fonctionnaires passe d’environ 970 000 en 1954 à 2,5 millions en 1984. Introduit d’abord comme un impôt sur la production des biens physiques, il va être peu à peu étendu à l’ensemble des biens et des services (sauf quelques-uns comme pour les banques ou les hôpitaux) ; chaque fois que les caisses de l’État commencent à se vider, il suffit de donner un nouveau tour de clé et d’augmenter les taux ou d’ajouter des secteurs.



Source : https://www.contrepoints.org/2015/03/31 … payee-cher

Dernière modification par smolski (02-11-2018 01:53:20)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#57 02-11-2018 03:12:04

Y316
Membre
Distrib. : stretch
Noyau : Linux 4.9.0-8-amd64
(G)UI : MATE 1.16.2
Inscription : 15-11-2012

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

L'impôt et la taxe sont similaires dans leur finalité : financer les moyens de fonctionnement de l'état (dont l'aide sociale et médicale mais pas la "sécurité sociale" et l'assurance chômage par exemple).
L'un se dit pour l'autre et vis-versa même si l'"impôt" se comprends généralement "sur les revenus".

Le fonctionnement de l'état est une charge commune à laquelle chaque un attaché au territoire doit participer de grè (payer son impôt) ou de force (exécuter un travail d'intérêt général pour non-paiement de son impôt). Qu'importe le moyen c'est par le travail que l'individu règle sa participation.

L'impôt est la charge qui est demandée à l'individu sur l'ensemble de ses revenus. Il est proportionnel au montant des revenus donc il est égalitaire; mais les taux de prélèvement sont différents donc il est inégalitaire. Un impôt juste devrait avoir un seul taux de prélèvement.

La TVA est une taxe comme la taxe foncière qui est un impôt. La Taxe sur la valeur ajoutée est donc aussi un impôt.
C'est le même impôt que celui sur les revenus : un prélèvement sur le travail effectué payé par l'individu en tant que consommateur final. La TVA est inégalitaire par ses taux différents et égalitaire parce qu'elle s'adresse à chaque un qui consomme. L'on supporte mieux l'inégalité parce qu'elle tient compte du nécessaire et du superflu.
Dans la TVA actuelle, le gouvernement a fixé d'autorité le prix de la valeur ajoutée. La TVA n'est autre qu'un impôt sur le travail ajouté dont la valeur est réglementé.

Mais parlons pain et baguettes par exemple :
A l'origine la Taxe est  un "Règlement fait par l'autorité pour le prix de certaines denrées. Faire la taxe des vivres, des denrées."(source Littré)
Avant 1978 c'était le prix total des pains et baguettes qui était réglementé.
Maintenant c'est l'impôt sur le travail du boulanger qui est réglementé.

Avant 1978, le gouvernement garantissait une redistribution équitable de première nécessité (un peu comme un début de dividende universel)
Aujourd'hui le gouvernement garantit la liberté de taxer.

A méditer si vous consommez de l'électricité.

Debian 9 (stretch)  + la pire ICC que vous ayez probablement jamais rencontré.

Hors ligne

#58 02-11-2018 06:33:37

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 9 (stretch) 64 bits + backports
Noyau : 4.9.65-3+deb9u2
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Y316 a écrit :

L'on supporte mieux l'inégalité parce qu'elle tient compte du nécessaire et du superflu.


L"impôt inégalitaire se doit de restituer l'équilibre des richesses entre tous, sinon c'est de la dissimulation de classe. Il paraît donc mieux répartie ainsi.
Le nécessaire et le superflu ne sont pas de bons critères car ils ne renvoient pas directement à la plus juste répartition des richesses possible. Ils favorisent les plus riches épicétou. smile

Y316 a écrit :

Un impôt juste devrait avoir un seul taux de prélèvement.


Pas du tout.
10€ de prélevés pour certains pèsent plus que 100 000€ prélevés pour d'autres.

La monnaie artificie l'aspect des rapports humains en les quantifiant, ce qui est en soit créer de l'injustice entre tous.
Par exemple, en amérique du nord, les rencontres se font couramment sur la question directe : « Combien tu gagnes ? » smile

Dernière modification par smolski (02-11-2018 06:35:15)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#59 02-11-2018 12:59:39

Philou92
Adhérent(e)
Lieu : Hauts de Seine
Distrib. : Debian stretch 9.6
Noyau : Linux 4.9.0-8-amd64
(G)UI : Gnome 3.22
Inscription : 29-04-2015

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Y316 a écrit :

@Tito :

Philou92 a écrit :

En temps de crise, ce sont les riches qui ont le plus à perdre

Deux hommes maigrissent chacun 60 kilos.
L'un en pesait 100, l'autre 40 : qui est mort ?


C'est simple, celui qui reste vivant est l'homme dont le poids initial est de 40kg.
L'homme de 100kg en perd 60, puis il meurt et est mangé par le survivant qui pèse au final 20kg smile


Chaque siècle fera son œuvre, aujourd’hui civique, demain humaine. Aujourd’hui la question du droit, demain la question du salaire. Salaire et droit, au fond c’est le même mot. L’homme ne vit pas pour n’être point payé ; Dieu en donnant la vie contracte une dette ; le droit, c’est le salaire inné ; le salaire, c’est le droit acquis.
             Quatrevingt-treize
             Victor Hugo.

Hors ligne

#60 02-11-2018 23:50:48

Y316
Membre
Distrib. : stretch
Noyau : Linux 4.9.0-8-amd64
(G)UI : MATE 1.16.2
Inscription : 15-11-2012

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

smolski a écrit :

L"impôt inégalitaire se doit de restituer l'équilibre des richesses entre tous, sinon c'est de la dissimulation de classe.

Je suis d'accord avec toi mais ce n'est pas une raison pour dire "égalitaire" quand c'est "inégalitaire". L'inégalitaire peut être moralement juste.

smolski a écrit :

Le nécessaire et le superflu ne sont pas de bons critères car ils ne renvoient pas directement à la plus juste répartition des richesses possible.

Alors disons le suffisant et le plus-que-suffisant.
La juste répartition des richesses dans un monde sans monnaie c'est bien gentil, mais qu'ai-je à faire d'une planche à voile sous une tente à oxygène ?
Et plus concrètement, supposons qu'une juste répartition des richesses attribue une somme identique à chacun. Comment vas-tu interdire le don qui sera ipso facto générateur d'une rupture d'égalité dans la répartition des richesses ?
Soit ! interdisons les dons autres qu'à la communauté.


smolski a écrit :

Y316 a écrit :


    Un impôt juste devrait avoir un seul taux de prélèvement.

Pas du tout.
10€ de prélevés pour certains pèsent plus que 100 000€ prélevés pour d'autres.

Le taux d'imposition est un pourcentage; il s'agit de prélever x pour cent d'un montant calculé. A un pour cent de prélévement, tu gagnes dix tu payes un, tu gagnes cent tu payes dix.
Question poids, il convient mieux d'évoquer les punitions et autres mises à l'amende; une contravention à montant fixe sera bien plus lourde à porter selon la classe sociale.

smolski a écrit :

La monnaie artificie l'aspect des rapports humains en les quantifiant, ce qui est en soit créer de l'injustice entre tous.

La monnaie est une interface entre les rapports que les humains ont avec le travail.
Typiquement tu réagis comme un actif. Combien de temps de ta vie comptes-tu rester actif ? De quoi vivais-tu avant d'être actif ?


Debian 9 (stretch)  + la pire ICC que vous ayez probablement jamais rencontré.

Hors ligne

#61 03-11-2018 00:03:30

Y316
Membre
Distrib. : stretch
Noyau : Linux 4.9.0-8-amd64
(G)UI : MATE 1.16.2
Inscription : 15-11-2012

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

@Philou92
Avec la méthode smolski personne ne meurt et c'est la décroissance inégalitaire qui sauve l'humanité.
Démonstration :
40+100=140
60x2=120
140-120=20
20/2=10

:-)

Debian 9 (stretch)  + la pire ICC que vous ayez probablement jamais rencontré.

Hors ligne

#62 03-11-2018 01:05:05

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 9 (stretch) 64 bits + backports
Noyau : 4.9.65-3+deb9u2
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Y316 a écrit :

L'inégalitaire peut être moralement juste.


Ben oui, par impôt inégalitaire, j'entends un impôt d'un taux beaucoup plus élevé sur le plus riche et beaucoup moins élevé sur le moins possédant. cool

Y316 a écrit :

Typiquement tu réagis comme un actif. Combien de temps de ta vie comptes-tu rester actif ? De quoi vivais-tu avant d'être actif ?


Typiquement tu réagis socialement par l'abstraction du calcul. wink
Actif et non actif sont des représentations artificielles dont on crée arbitrairement l'identité. Homme et femme pareil, etc...
Alors que, qui que l'on soit, quoique nous fassions, du premier au dernier souffle, chacun de nous est l'acteur propre du vivant de notre espèce commune. big_smile


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#63 03-11-2018 01:29:08

Philou92
Adhérent(e)
Lieu : Hauts de Seine
Distrib. : Debian stretch 9.6
Noyau : Linux 4.9.0-8-amd64
(G)UI : Gnome 3.22
Inscription : 29-04-2015

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

@y316 Un peu biaisé ta réponse, mais bon je la prends en compte.
Néanmoins ce n'est pas ce que j'ai interprété des écrits de smolski qui parle du coté vertueux de rétablir un équilibre entre riche et pauvre par l'impôt.

Cela peut se faire sans pour autant partir dans une décroissance économique.(mais on s'éloigne du sujet initial, quoique...)

L'impôt a-t-il vocation à être un outil de réduction des inégalités. N'est-ce pas une manière de composer avec le système économique en place sans remettre en cause les inégalités qu'il génère. En somme faire un pansement sur une jambe de bois.

Il y a un pourtant outil plus efficace (car il a fait ses preuves) pour réduire les inégalités, tout en assurant une croissance réelle du bien-être des populations, ce sont les cotisations sociales gérées collectivement.
C'est le seul mode de redistribution qui fonctionne car il est sans intermédiaire. Ce n'est pas par hasard que depuis 40 ans, les gouvernement successifs à la solde des puissances financières n'ont eu de cesse de diminuer celles-ci tout en en ôtant petit à petit  la gestion à la collectivité pour la substituer à des sacro-saints critères économiques.

Dernière modification par Philou92 (03-11-2018 01:29:39)


Chaque siècle fera son œuvre, aujourd’hui civique, demain humaine. Aujourd’hui la question du droit, demain la question du salaire. Salaire et droit, au fond c’est le même mot. L’homme ne vit pas pour n’être point payé ; Dieu en donnant la vie contracte une dette ; le droit, c’est le salaire inné ; le salaire, c’est le droit acquis.
             Quatrevingt-treize
             Victor Hugo.

Hors ligne

#64 03-11-2018 01:34:45

Y316
Membre
Distrib. : stretch
Noyau : Linux 4.9.0-8-amd64
(G)UI : MATE 1.16.2
Inscription : 15-11-2012

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

smolski a écrit :

...  chacun de nous est l'acteur propre du vivant de notre espèce commune.

Faut voir ...
Comme je disais plus haut, je suis une espèce de Con-Pauvre tendance rien-faire-par-nécessité.
Mais je me lave quand même.
:-)  C'est commun chez toi aussi ?

smolski a écrit :

Actif et non actif sont des représentations artificielles dont on crée arbitrairement l'identité.

L'on cause comptabilité du Trésor Public : ceux qui versent et ceux qu'on sert.


Debian 9 (stretch)  + la pire ICC que vous ayez probablement jamais rencontré.

Hors ligne

#65 03-11-2018 02:04:31

Y316
Membre
Distrib. : stretch
Noyau : Linux 4.9.0-8-amd64
(G)UI : MATE 1.16.2
Inscription : 15-11-2012

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Philou92 a écrit :

L'impôt a-t-il vocation à être un outil de réduction des inégalités.

L'impôt est le moyen donné aux gouvernants pour remplir leur mission.

Philou92 a écrit :

Il y a un pourtant outil plus efficace (car il a fait ses preuves) pour réduire les inégalités, tout en assurant une croissance réelle du bien-être des populations, ce sont les cotisations sociales gérées collectivement.
C'est le seul mode de redistribution qui fonctionne car il est sans intermédiaire.

Je ne connais pas mais j'entends les retraités qui manifestent : nos retraites sont un droit nous avons cotisé.

En quoi est-ce un mode de redistribution ? à qui ? sous quelles conditions ? Qui paie ? combien ? sur quelles base ?
Il existe un truc enterré depuis toujours c'est la TCSM. Cela se base sur une dégressivité des cotisations sociales pour les actifs (un actif qui se suffit à lui même ne paie pas de cotisations).
Comme tu dis, si c'est enterré, c'est que ce doit être juste.


Debian 9 (stretch)  + la pire ICC que vous ayez probablement jamais rencontré.

Hors ligne

#66 03-11-2018 04:47:10

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 9 (stretch) 64 bits + backports
Noyau : 4.9.65-3+deb9u2
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Y316 a écrit :

je suis une espèce de Con-Pauvre tendance rien-faire-par-nécessité.


Chaque figure est une facette de notre espèce, pourquoi la tienne serait plus extraordinaire qu'une autre ?
Chaque personne porte ce qu'il est, ce qu'il aurait pu être et ce qu'il est devenu, c'est de l'ordre de son individualité mais ça n'en fait pas une espèce différente de toute l'espèce humaine, il porte  juste une facette de celle-ci.

Y316 a écrit :

ceux qui versent et ceux qu'on sert.


Dans une fourmilière, chaque fourmi agit à sa façon, ça ne fait pas que chacune soit autre chose qu'une fourmi. smile
Seule la monétisation crée un contexte discriminatoire entre les humains, une illusion donc, c'est ce que je dis depuis le début. cool


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#67 04-11-2018 02:08:05

Y316
Membre
Distrib. : stretch
Noyau : Linux 4.9.0-8-amd64
(G)UI : MATE 1.16.2
Inscription : 15-11-2012

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

smolski a écrit :

Chaque figure est une facette de notre espèce, pourquoi la tienne serait plus extraordinaire qu'une autre ?
Chaque personne porte ce qu'il est, ce qu'il aurait pu être et ce qu'il est devenu, c'est de l'ordre de son individualité mais ça n'en fait pas une espèce différente de toute l'espèce humaine, il porte  juste une facette de celle-ci.

Ai-je dis cela ?
Au contraire, le modèle (disons modèle plutôt que espèce, tu as raison mais pas facette non plus, parce que là on en reviens aux cristaux et je vais encore douter) est de plus en plus répandu. L'on dit que ce serait par défectuosité des processus d'échanges et de partages; il semblerai que certaines facettes soit plus porteuses que d'autres qui elles mêmes n'en seraient pas pour autant légères; l'on dit.

smolski a écrit :

Dans une fourmilière, chaque fourmi agit à sa façon, ça ne fait pas que chacune soit autre chose qu'une fourmi.
Seule la monétisation crée un contexte discriminatoire entre les humains, une illusion donc, c'est ce que je dis depuis le début.


Faut voir !
Ce que tu propageais au début c'était que le discours de la presse favorisait la xénophobie :

La presse de masse contribua ainsi de manière décisive à la production des stéréotypes nationaux. La mise en intrigue du monde social transforma les individus réels en personnages définis à partir d'un seul critère de leur identité. Dans le même temps, la matrice du récit criminel [Les faits divers - Note à jojo] opposant constamment des victimes et des agresseurs eut pour effet d'alimenter ces phénomènes qu'on appela plus tard la « xénophobie ou le « racisme ».

Moi je dis que tu portes aussi un discours stéréotypé même sans le vouloir. Et voilà que tu m'assimiles à ton modèle par des "nous" :

Alors que, qui que l'on soit, quoique nous fassions, du premier au dernier souffle, chacun de nous est l'acteur propre du vivant de notre espèce commune.

Et que ce "nous" serait une fourmilière et par conséquence il serait incontournable pour nous de subir une organisation eusociale.
On qualifie enfin d’eusociaux les taxons où sont réunies ces trois caractéristiques : chevauchement des générations, coopération dans les soins parentaux, division du travail avec des castes d’individus stériles. Il y a quelque 12 000 espèces d’insectes eusociaux (termites, fourmis, abeilles…), soit moins de 2% de l’entomodiversité ; mais 75% de la masse. Un mode de vie garant du succès !

Et figures-toi que l'eusocialité est un concept qui n'existe que dans wikipedia.
Et que dans les espèces, il y a quantité de modèles.
Alors, je doute.
C'est gentil ton histoire de fourmi et de mode de vie garant du succès mais quand même,

chevauchement des générations, coopération dans les soins parentaux, division du travail avec des castes d’individus stériles.

je trouve que ça nauséabonde un tant soit peu l'euthanasie, l'éprouvette et l'eugènie.


Debian 9 (stretch)  + la pire ICC que vous ayez probablement jamais rencontré.

Hors ligne

#68 04-11-2018 09:19:47

chalu
Modératrice
Lieu : Anjou
Distrib. : Debian Stretch + backports
Noyau : Linux 4.9.0-8-amd64
(G)UI : Mate 1.20
Inscription : 11-03-2016

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

En passant, je n’ai pas du tout lu le fil ops.gif, le titre du fil utilise une (grosse) ficelle des magazines people non ?

Hors ligne

#69 04-11-2018 11:14:49

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 9 (stretch) 64 bits + backports
Noyau : 4.9.65-3+deb9u2
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

chalu a écrit :

le titre du fil utilise une (grosse) ficelle des magazines people non ?


C'est dans un bouquin historique cité au post#1 :

Histoire populaire de la france smile

L'idée du fil est de montrer historiquement combien la presse participe à la désinformation des peuples par l'usage du faitdiversifié (dixit Bourlieu), c'est à dire des articles ficelles qui, contrairement à ce post, ne proposent pas d'analyse par eux-mêmes, développant tous les préjugés permettant le démantellement des classes les moins favorisées.

Exemple, les travailleurs immigrés d'antan sont aujourd'hui nommés dans toute la presse des immigrés, devenant ainsi des envahisseurs/profiteurs/destructeurs d'emplois et non plus des forgeurs de richesses solidairement avec toutes la classe des ouvriers/exploités.

Pourquoi la presse agit-elle globalement ainsi ?
« - Pass' qui fô vendre du journal pour te payer... coco ! »

Mais pas que ! big_smile


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#70 04-11-2018 13:20:56

chalu
Modératrice
Lieu : Anjou
Distrib. : Debian Stretch + backports
Noyau : Linux 4.9.0-8-amd64
(G)UI : Mate 1.20
Inscription : 11-03-2016

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Ça reste un titre plus accrocheur que par exemple comment et pourquoi la presse façonne  nos préjugés
En utilisant de masse ça me rappelle des diatribes politiciennes (y en a de tous bords)  contre la presse quand elle ne fait pas comme il souhaite.
Mais bon ce n’est qu’un titre , il faut que je lise mais 3 pages quand même tongue

Hors ligne

#71 04-11-2018 14:17:42

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 9 (stretch) 64 bits + backports
Noyau : 4.9.65-3+deb9u2
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

chalu a écrit :

En utilisant de masse ça me rappelle des diatribes politiciennes (y en a de tous bords)  contre la presse quand elle ne fait pas comme il souhaite.


C'est exactement ça, la presse n'est pas libre de faire ce pourquoi elle se prétend d'être en raison de ses propriétaires.
Hier, c'était sous le coup de l'occupation :

« Radio-Paris ment, Radio-Paris ment, Radio-Paris est allemand… »
http://liberation-de-paris.gilles-primo … t-allemand

Aujourd'hui, c'est sous la coupe de la finance mondialisée.
Je ne vois pas pourquoi le dénoncer en indiquant la source historique de ce mécanisme, depuis 1789 et non, de conviction seulement, depuis maintenant c'est instrumentaliser le post... big_smile

Dernière modification par smolski (04-11-2018 14:29:25)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#72 04-11-2018 15:05:07

chalu
Modératrice
Lieu : Anjou
Distrib. : Debian Stretch + backports
Noyau : Linux 4.9.0-8-amd64
(G)UI : Mate 1.20
Inscription : 11-03-2016

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Ça montre aussi qu’il faut diversifier ses sources.

Hors ligne

#73 04-11-2018 15:12:06

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 9 (stretch) 64 bits + backports
Noyau : 4.9.65-3+deb9u2
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

chalu a écrit :

Ça montre aussi qu’il faut diversifier ses sources.


Je parle de la presse de masse, diversifier ses sources revient à rencontrer les mêmes thématiques traitées toutes de la même façon.
Il faut s'instruire pour diversifier ses sources, et l'instruction n'est pas accessible aussi librement et en continue pour la masse de la population concernée par le sujet. smile


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#74 04-11-2018 15:25:30

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 9 (stretch) 64 bits + backports
Noyau : 4.9.65-3+deb9u2
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

smolski a écrit :

    Chaque figure est une facette de notre espèce, pourquoi la tienne serait plus extraordinaire qu'une autre ?


Y316 a écrit :

smolski a écrit :

    ...  chacun de nous est l'acteur propre du vivant de notre espèce commune.



Faut voir ...
Comme je disais plus haut, je suis une espèce de Con-Pauvre tendance rien-faire-par-nécessité.
Mais je me lave quand même.
:-)  C'est commun chez toi aussi ?


La singularité des individus ne les retire pas du groupe de leur espèce, ils y forment d'autres groupes et d'autres individualités tout en demeurant essentiellement du groupe espèce initial.
À contrario, mon toutou est un canidé, c'est à dire un individu du groupe canidé et le fait qu'il vive et interagisse avec moi n'en fait pas un humain du groupe humain, ni un chat qui eux aussi vivent ici tout en restant du groupe espèce chat et non canidé donc. Etc... tongue

Dernière modification par smolski (04-11-2018 15:26:16)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#75 04-11-2018 15:30:33

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 9 (stretch) 64 bits + backports
Noyau : 4.9.65-3+deb9u2
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : la presse de masse - xenophobie et racisme

Y316 a écrit :

Moi je dis que tu portes aussi un discours stéréotypé même sans le vouloir. Et voilà que tu m'assimiles à ton modèle par des "nous"


Ben nous humains, pas nous fourmis. S' pèce de diablotin ! ... 2975.gif

L'information nous façonne, en détenir les leviers façonnent les moins aguerris d'entre nous.

Dernière modification par smolski (04-11-2018 15:32:45)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

Pied de page des forums