Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 10-09-2019 15:18:29

jarek
Membre
Lieu : Haute-Loire
Distrib. : debian 10.1
Noyau : Linux 4.19.0-4-amd64
(G)UI : Xfce4 - LightDM
Inscription : 24-06-2014

2 debian sur 2 dd [abandon]

Bonjour
Je souhaite installer DFLinux10 bêta sur un deuxième ssd (disque entier) juste pour voir (!), le premier contenant une debian10
Ce n'est pas prévu dans les tuto !?!

Dernière modification par jarek (10-09-2019 17:55:23)


Le Diable a inventé l'Administration afin que les Hommes perdent tout espoir à jamais.
Ryzen3 2200G - MSI A320M PRO M2 V2

Hors ligne

#2 10-09-2019 15:38:01

raleur
Membre
Inscription : 03-10-2014

Re : 2 debian sur 2 dd [abandon]

Un titre plus exact serait "2 Debian" et non "2 linux".
Comme il s'agit de deux Debian, attention si tu utilises l'amorçage EFI :
- si tu ne crées pas une partition EFI distincte pour la seconde installation cela va écraser le GRUB installé par la première ;
- même si tu crées une partition EFI distincte, cela va remplacer la variable de boot EFI qui pointait vers le GRUB de la première installation et la faire pointer vers le GRUB de la seconde.

Bref, l'amorçage sera géré par le GRUB de la seconde installation et ne fonctionnera plus si tu effaces celle-ci.

EDIT : à moins que les développeurs de DFLinux aient modifié le nom de la distribution inscrit dans le système, à vérifier.

Si tu utilises l'amorçage BIOS/legacy, c'est plus simple : il faut installer GRUB dans le MBR du second SSD, ce qui ne touche pas au GRUB de la première installation sur l'autre SSD. Pour gérer le multiboot, soit tu passes par le menu de boot du BIOS pour définir le disque à amorcer en premier, soit tu utilises le menu du GRUB de l'un des deux SSD après avoir exécuté update-grub depuis le système correspondant pour ajouter l'autre au menu.

Dernière modification par raleur (10-09-2019 15:42:08)

Hors ligne

#3 10-09-2019 16:03:09

jarek
Membre
Lieu : Haute-Loire
Distrib. : debian 10.1
Noyau : Linux 4.19.0-4-amd64
(G)UI : Xfce4 - LightDM
Inscription : 24-06-2014

Re : 2 debian sur 2 dd [abandon]

titre modifié

Le Diable a inventé l'Administration afin que les Hommes perdent tout espoir à jamais.
Ryzen3 2200G - MSI A320M PRO M2 V2

Hors ligne

#4 10-09-2019 16:12:28

Debian Alain
Adhérent(e)
Lieu : zone 51
Distrib. : W$10 / stable / ubuntu / F29 / testing
Noyau : Linux 5.2.0-2 amd 64 SMP debian 5.2.9-2
(G)UI : Gnome wayland / Gdm3
Inscription : 11-03-2017

Re : 2 debian sur 2 dd [abandon]

bonjour les gars .

buster (debian 10) + DFL 10 dans la même machine :

je crains un conflit .

1498812139.jpg OAKENFOLD -Resurrection
RYZEN7 1700X - PRIME X370 PRO - 16 Go DDR4 - RADEON PULSE RX 550 4GB DDR5 OC UEFI - CORSAIR RM750X - SSD crucial MX500 500GB

En ligne

#5 10-09-2019 16:13:11

raleur
Membre
Inscription : 03-10-2014

Re : 2 debian sur 2 dd [abandon]

Ah, un autre avertissement : si le premier système a une partition de swap, l'installateur risque de la marquer "à formater", ce qui empêcherait le premier système de l'utiliser. A surveiller lorsque l'installateur affiche le récapitulatif de ce qu'il propose de faire.

Tu peux aussi installer DFLinux sans te préoccuper de rien et réparer les dégâts sur le premier système après coup.

Hors ligne

#6 10-09-2019 17:54:47

jarek
Membre
Lieu : Haute-Loire
Distrib. : debian 10.1
Noyau : Linux 4.19.0-4-amd64
(G)UI : Xfce4 - LightDM
Inscription : 24-06-2014

Re : 2 debian sur 2 dd [abandon]

Abandon, trop compliqué pour moi.

Merci quand même wink

Le Diable a inventé l'Administration afin que les Hommes perdent tout espoir à jamais.
Ryzen3 2200G - MSI A320M PRO M2 V2

Hors ligne

#7 10-09-2019 18:05:28

otyugh
CA Debian-Facile
Lieu : Quimperlé/Arzano
Distrib. : Debian Stable
Inscription : 20-09-2016
Site Web

Re : 2 debian sur 2 dd [abandon]

Sinon le plus simple, tu ouvre les entrailles de ton PC, tu débranches physiquement ta Debian 10, tu branche ton autre SSD réservé pour DFL, et tu l'installes avec ta clé (tu peux même utiliser le mode automatique, tu n'aura rien à faire). Tu ne prend aucun risque. C'est ça qu'est bon, tu peux y aller comme un patachon.

Personnellement je ne m'amuse plus avec grub, j'ai viré les vis de mon PC, et je l'ouvre en 3 secondes quand je veux changer de système. Ça rend mes systèmes plus modulaires, et quand je veux utiliser windows, j'isole ce logiciel dangereux de mes autres disques, c'est toujours un plus smile

Si tu veux pouvoir avoir le choix dans ton grub et que tu as installé tes deux systèmes avec le même mode (efi ou legacy), tu branches les deux SSD ; tu démarres sur ta debian 10 (à l'aide de F12 ou suppr ou... Bref tu connais mieux que moi c'est ta machine !). Et une fois démarrés tu nous fais un

update-grub

. Et voilà.

J'ai rien du tout contre les instructions qu'on ta fait plus haut, mais c'est des trucs à dire à des gens passionné d'informatique ; entre béotiens, technique de béotiens. Par contre IRL je pense que je serai du genre à coller aux basques de Raleur avec un carnet de note. J'ai une fascination pour les gens qui font de l'informatique élégante, tout en étant plutôt du genre "KISS" dans mon usage perso... Par exemple mon approche de l'EFI, c'est ne pas utiliser l'EFI dans la mesure du possible, et ça me réussit assez bien ^^'


EDIT :

EDIT : à moins que les développeurs de DFLinux aient modifié le nom de la distribution inscrit dans le système, à vérifier.


Y a deux variables qui sont à debian par défaut qu'on a mis à "dflinux".

--iso-application "dflinux" \
--iso-volume "dflinux" \


https://framagit.org/dflinux/dfiso-bust … uto/config

Mais comme je le disais plus haut, je n'utilise pas le mode EFI donc j'ai pas vérifié. D'après la documentation ces variables ne touchent qu'à l'installateur lui-même...

EDIT2 : nah à priori faut changer autre chose. Genre en preseed. Je regarde.
EDIT3 : je vois un truc pour le nom sur le réseau... Meh.

netcfg  netcfg/get_hostname     string  debian
unknown netcfg/get_hostname     string  debian


Mhaip, et le nom du système lui-même s'édite pas par preseed mais à la bourrin en post-install on dirait : https://unix.stackexchange.com/question … me-setting

Ce qui fait que j'ai aucune idée de ce qui gère cet identifiant mis dans l'EFI... Diantre.

Dernière modification par otyugh (10-09-2019 18:45:44)


datalove-datalove-s1-2.png agendadulibre-lagendadulibre.png arzinfo-arzinfo.png

En ligne

#8 10-09-2019 18:45:25

raleur
Membre
Inscription : 03-10-2014

Re : 2 debian sur 2 dd [abandon]

otyugh a écrit :

tu débranches physiquement ta Debian 10, tu branche ton autre SSD réservé pour DFL, et tu l'installes avec ta clé (tu peux même utiliser le mode automatique, tu n'aura rien à faire). Tu ne prend aucun risque.


Pas si sûr. Si DFLinux est installée en mode EFI et s'identifie comme "Debian", alors elle va écraser l'entrée de boot EFI de Debian. Résultat : quand on remettra le SSD d'origine, il ne bootera plus car l'entrée de boot EFI "debian" pointe maintenant vers le SSD contenant DFLinux.

otyugh a écrit :

Si tu veux pouvoir utiliser les deux facilement le plus simple c'est que tu identifies si tu as installé debian 10 en EFI ou en legacy. Et démarrer sur la clé d'installation DFL dans le même mode


Pour quoi faire ? Installer les systèmes dans le même mode d'amorçage est utile pour un multiboot entre GNU/Linux et Windows, mais ça n'a aucun intérêt pour un multiboot entre des systèmes GNU/Linux. La distinction EFI/BIOS ne concerne que le chargeur d'amorçage, pas le reste du système GNU/Linux.

otyugh a écrit :

si c'est juste pour tester tu peux juste y aller en legacy


C'est la solution la plus simple et la moins risquée, et qui n'empêchera pas du tout que DFLinux soit géré en multiboot par le GRUB EFI de Debian.

Une autre solution sans risque consiste à ne pas installer de chargeur d'amorçage lors de l'installation de DFLinux si c'est possible, mais il faut procéder quelques ajustements pour que ça fonctionne proprement.

otyugh a écrit :

J'ai rien du tout contre les instructions qu'on ta fait plus haut, mais c'est des trucs à dire à des gens passionné d'informatique ; entre béotiens, technique de béotiens.


Non, c'est des trucs à dire aussi aux béotiens pour leur faire prendre conscience que ce qu'ils veulent faire n'est pas si simple et des risques qu'ils prennent en le faisant. On peut dire ce qu'on veut, le multiboot n'est pas et ne sera jamais quelque chose de simple. Et avec l'UEFI, ça ne s'est pas arrangé.

Tu opposes efficacité et élégance, je pense que les deux vont de pair. L'efficacité d'un hack rapide et dégueulasse (quick & dirty) n'est qu'apparente.

Hors ligne

#9 10-09-2019 18:47:28

raleur
Membre
Inscription : 03-10-2014

Re : 2 debian sur 2 dd [abandon]

raleur a écrit :

Y a deux variables qui sont à debian par défaut qu'on a mis à "dflinux".


Est-ce que ces variables influent sur le nom sous lequel la distribution est identifiée dans GRUB ?

Hors ligne

#10 10-09-2019 18:50:37

otyugh
CA Debian-Facile
Lieu : Quimperlé/Arzano
Distrib. : Debian Stable
Inscription : 20-09-2016
Site Web

Re : 2 debian sur 2 dd [abandon]

On dirait que non. Faudra chercher mieux que ce que j'ai fait. ;..;

EDIT : je crois que j'ai trouvé. C'est dans la configuration de grub. Je viens de voir dans la configuration de Emmabuntus ; ils ajoutent tout bêtement dans /etc/default/grub "GRUB_DISTRIBUTOR="Emmabuntus Debian Edition 2""

Dernière modification par otyugh (10-09-2019 19:14:22)


datalove-datalove-s1-2.png agendadulibre-lagendadulibre.png arzinfo-arzinfo.png

En ligne

#11 10-09-2019 19:17:31

raleur
Membre
Inscription : 03-10-2014

Re : 2 debian sur 2 dd [abandon]

Là, c'est simple. Dans Debian, c'est plus tordu :

GRUB_DISTRIBUTOR=`lsb_release -i -s 2> /dev/null || echo Debian`


En clair, si la commande lsb_release ne retourne pas d'erreur, alors on prend le nom qu'elle renvoie. Sinon, on prend "Debian".
La question est : d'où vient le nom que lsb_release renvoie ? J'avais cherché à une époque, et je m'étais perdu dans le jeu de piste...

Edit : si tu as la tentation de modifier cette valeur, fais attention. La dernière fois que j'ai regardé, la variante de GRUB EFI signée pour le secure boot (qui est installée par défaut avec Buster) avait "debian" en dur dans le chemin d'un fichier de configuration, et cela causait un dysfonctionnement de GRUB lorsqu'on l'installait en spécifiant un identifiant système différent de "debian".

Dernière modification par raleur (10-09-2019 19:25:11)

Hors ligne

#12 10-09-2019 19:33:19

otyugh
CA Debian-Facile
Lieu : Quimperlé/Arzano
Distrib. : Debian Stable
Inscription : 20-09-2016
Site Web

Re : 2 debian sur 2 dd [abandon]

Alooooors.
On peut voir dans la source de lsb_release -i fait appel à : 

print 'Distributor ID:\t%s' % distinfo.get('ID', 'n/a')



or

distinfo = lsb_release.get_distro_information(options.upstream)



et

def get_distro_information(upstream=False):
    lsbinfo = get_lsb_information(upstream)
    # OS is only used inside guess_debian_release anyway
    for key in ('ID', 'RELEASE', 'CODENAME', 'DESCRIPTION',):
        if key not in lsbinfo:
            distinfo = guess_debian_release()
            distinfo.update(lsbinfo)
            return distinfo
    else:
return lsbinfo



ducoup

def guess_debian_release():
    distinfo = {'ID' : 'Debian'}

    kern = os.uname()[0]
    if kern in ('Linux', 'Hurd', 'NetBSD'):
        distinfo['OS'] = 'GNU/'+kern
    elif kern == 'FreeBSD':
        distinfo['OS'] = 'GNU/k'+kern
    else:
        distinfo['OS'] = 'GNU'

    distinfo['DESCRIPTION'] = '%(ID)s %(OS)s' % distinfo

    if os.path.exists('/etc/debian_version'):
        try:
            release = open('/etc/debian_version').read().strip()
        except IOError, msg:
            print >> sys.stderr, 'Unable to open /etc/debian_version:', str(msg)
            release = 'unknown'
           
        if not release[0:1].isalpha():
            # /etc/debian_version should be numeric
            codename = lookup_codename(release, 'n/a')
            distinfo.update({ 'RELEASE' : release, 'CODENAME' : codename })
        elif release.endswith('/sid'):
            if release.rstrip('/sid').lower().isalpha() != 'testing':
                global TESTING_CODENAME
                TESTING_CODENAME = release.rstrip('/sid')
            distinfo['RELEASE'] = 'testing/unstable'
else:
distinfo['RELEASE'] = release



Conclusion : c'est hard-codé. Me trompe-je ? (je bite rien en python mais ça m'a l'air assez lisible après m'être repris deux-trois fois >.<)

Edit : si tu as la tentation de modifier cette valeur, fais attention.


Ben vu qu'on est en béta, c'est le moment où jamais d'essayer. - Je vais ajouter ça à la checklist yikes

Dernière modification par otyugh (10-09-2019 19:46:35)


datalove-datalove-s1-2.png agendadulibre-lagendadulibre.png arzinfo-arzinfo.png

En ligne

#13 11-09-2019 14:53:05

raleur
Membre
Inscription : 03-10-2014

Re : 2 debian sur 2 dd [abandon]

otyugh a écrit :

Conclusion : c'est hard-codé. Me trompe-je ?


Que fais-tu de ceci

lsbinfo = get_lsb_information(upstream)


qui semble lire des informations depuis un fichier /etc/lsb-release ?

Hors ligne

Pied de page des forums