Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 20-02-2012 19:23:57

vrms33
Modérateur
Distrib. : stable
(G)UI : LXDE
Inscription : 06-11-2011

Les liseuses électroniques

Bonsoir,
y-a-t-il parmi vous des passionnés de littérature, utilisant une liseuse électronique ?
J'aurais aimé avoir votre avis simplement (utilisation, les meilleures liseuses, les problèmes de formats, les qualités, les défauts, etc...).
Merci. smile

Dernière modification par vrms33 (20-02-2012 19:27:25)


Donnez votre avis ou participez :  projet ebook Debian débutants.

Hors ligne

#2 20-02-2012 20:35:46

Haricophile
Adhérent(e)
Lieu : Pignans (Var)
Distrib. : SID
Noyau : 4.0.0-1-amd64
(G)UI : Mate / i3 selon...
Inscription : 14-09-2009

Re : Les liseuses électroniques

PRÉSENT !

^_^;

J'ai une sony PRS-T1 qui a l'avantage de pouvoir récupérer facilement un livre sur un site (gratuit CQFD), il suffit de cliquer sur l'epub ou le pdf.

Je vais être très clair : C'est un instrument très spécialisé. C'est pour lire des longs textes, et le format ePub est LE format à utiliser (c'est une variante de XHTML zippée). C'est d'ailleurs un bien meilleur format que PDF pour les archives textuelles à long terme, car beaucoup plus simple.

Les PDF ne sont pas redimensionnables et très généralement pas prévus au format A5 ou A6 qui conviendrait, ça se traduit par des zooms et scrollings permanents très pénibles.

Les raisons majeures d'utiliser ces machines sont :

1) L'autonomie !!! Tu peux lire en continu entre 24 et 36 heures, pas d'emmerdement de prises TGV qui ne marche jamais quand elle existe, tu fais Brest-Marseille aller-retour sans te poser de question, tu pourra encore lire toute la nuit à l'hôtel.

2) L'écran réflectif, du coup il faut être dans un endroit éclairé comme le papier, mais tu peux lire très confortablement sur un banc en plein soleil.

3) Ça tient dans une grande poche de pantalon (en 6") ou de manteau, c'est très léger.

4) En ePub en tout cas, ça ne fatigue pas les yeux et c'est très confortable à lire, à peu près autant qu'un livre de poche.

Concernant le choix du matériel, tu va comprendre assez vite :
résultat de l'enquête

A noter :

-> Malgré le coût ça peut être rentabilisé assez vite si tu es un gros lecteur.

-> Les Kindle ne supportent pas ePub, pour moi c'est assez rhédibitoire même s'il y a moyen de convertir.

-> La Fnac, je boycotte complètement car ils se foutent de la gueule du monde (livres en ePub quasiment au prix du livre imprimé en beau format classique, donc bien plus cher qu'un poche), ils ont été un des principaux lobbyistes pour Hadopi and Cie et participent activement à l'OPA sur le patrimoine littéraire du 20eme & 21eme siècle qui a lieu en ce moment même à l'assemblée et au sénat. cf? plus bas.

-> Utilise Calibre (dans les dépôts) pour gérer ta bibliothèque, c'est super à l'usage, impeccable pour gérer ta liseuse, et ça permet des conversion de format (voire faire sauter des DRM mais je n'ai pas essayé car je n'en ai pas eu l'usage).

========
J'ai écris ça rapidement et énervé, brut de décoffrage,  en réaction à chaud à une discussion parlementaire, mais tu trouvera des infos sur AFUL et autres lieux concernés :


Exploitation" rel="nofollow">http://www.senat.fr/seances/s201202/s20 … ploitation numérique des livres indisponibles du XXe siècle http://www.senat.fr/seances/s201202/s20120213/s20120213004.html


Mme Bariza Khiari « Cette proposition de loi règle une question qui ne pouvait être résolue autrement que par la voie législative : la solution contractuelle, qui impliquait une renégociation de tous les contrats d’édition antérieurs à 2001, était matériellement inenvisageable pour les éditeurs. La loi permettra donc de remédier à un problème réel, celui de l’impossibilité, pour les acteurs, de donner au public accès à une offre culturelle très vaste, mais indisponible dans le commerce sous forme imprimée. »

C'est sûr que les éditeurs qui ont faillis à leur obligation de publication ont été scandaleusement dépossédés de ce droit. C'est scandaleux. Grâce à cette loi ils pourront piétiner les droits d'auteurs et du public pour se réapproprier autoritairement leurs "droits" légitimement perdus.


« Ce texte est très novateur sur le fond : grâce à lui, la France est le premier pays susceptible de rendre publique une version numérique des livres du XXe siècle qui ne sont pas tombés dans le domaine public. Cela constitue une alternative au projet Google Books de numérisation de l’ensemble du patrimoine écrit. »

Google book c'est le mal absolu. Cette loi est bien pire que la proposition de GoogleBook qui avait une certaine considération pour les droits d'auteurs, mais nous sommes les alliés de la justice donc c'est le bien (on ne va quand même pas laisser échapper des flux financiers vers Google).


M. Frédéric Mitterrand « Il n’est nul besoin, à ce stade, d’insister sur l’importance culturelle et patrimoniale considérable de cette loi, qui permettra de redonner vie, par une nouvelle exploitation numérique, à une grande partie de la production éditoriale française du XXe siècle, devenue difficilement accessible. »

C'est sûr que l'accès gratuit au patrimoine numérisé le rend difficilement accessible dans les rayons de la FNAC. En empêchant les personnes de rendre disponible sans rémunération élevée payable à un organisme doûteux qui ne reversera généralement rien aux auteurs, le patrimoine que les éditeurs ont, contrairement à leurs obligations, arrêté de publié va améliorer considérablement l'accessibilité.

Mme Catherine Morin-Desailly. « Monsieur le président, monsieur le ministre, mes chers collègues, une fois de plus, la Haute Assemblée montre tout son attachement à la culture, en nous proposant d’adopter un texte qui permettra l’exploitation numérique des livres indisponibles. Face au bouleversement que provoque l’arrivée massive du numérique dans le monde de la culture, notamment la numérisation « sauvage » opérée par certains groupes internationaux dans le plus grand mépris du droit d’auteur, il est de notre devoir de législateur d’apporter une réponse qui permettra de sécuriser cette démarche, tant pour la création que pour la diffusion. »

Dois-je commenter ?

Mme Catherine Morin-Desailly « Il est nécessaire que ces acteurs se « réinventent » afin de se construire un rôle déterminant dans ce nouvel environnement qui se développe à grande vitesse. Ainsi, ils deviendront de véritables acteurs d’un univers en quête de nouveaux repères et de nouveaux critères. »

ie. les marchands de chandelles et de suif sont l'avenir de la création, le numérique doit s'adapter aux nouveaux anciens repères. Il faut revenir en arrière, nous sommes le progrès.

« Parallèlement à l’évolution de la chaîne de création, il y a fort à parier que l’œuvre elle-même va se transformer. Il est entendu qu’elle restera toujours un bien culturel, à ne pas confondre avec un service ! »

ie. Un livre est un objet marchandisable par des intermédiaire et pas une œuvre de l'esprit conformément au droit d'auteur.

.....

Quel foutage de gueule pour un piratage en règle !!!

« La religion et l'art sont les luxes des lâches, qui permettent de fuir la réalité quand elle devient trop difficile à affronter. La différence c'est que la religion transforme tout mensonge en vérité alors que l'art transforme toute vérité en mensonge. »

Hors ligne

#3 20-02-2012 21:30:14

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Les liseuses électroniques

Merci Haricophile,

smile

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#4 20-02-2012 21:50:29

Thuban
Modérateur
Distrib. : OpenBSD
Noyau : current
(G)UI : xfce ou dwm
Inscription : 09-01-2009
Site Web

Re : Les liseuses électroniques

J'aime beaucoup lire, c'est pour ça que je ne peux me faire à l'idée d'une liseuse électronique. Car pour moi, un livre, c'est plus que des mots, c'est :
- la sensation que l'on a lorsqu'on l'ouvre et qu'on plonge dans un autre univers
- la texture du papier plus ou moins vieilli, plus ou moins rugueux. Le livre a son caractère
- c'est l'odeur du papier
- c'est pouvoir se dire que dans 100 ans, quelqu'un d'autre pourra l'ouvrir et rêver comme je l'ai fait avec ce même livre.

Bref, je suis pas prêt pour les liseuse. Quoi, c'est pas utile comme message? Bon bon, ça va, je retourne sur ma debian alors tongue

YA3HGA-H

Hors ligne

#5 20-02-2012 21:58:54

vrms33
Modérateur
Distrib. : stable
(G)UI : LXDE
Inscription : 06-11-2011

Re : Les liseuses électroniques

Merci beaucoup Haricophile pour ta réponse très complète. smile
J'ai commencé  à me documenter un peu de mon coté, effectivement EPUB semble être le bon format (ouvert en plus.).
Pour le prix des livres récents il semble que ce soient les éditeurs qui "forcent" les prix à l'identique quasiment avec le livre papier, ce qui est choquant en effet. Mais comme j' aime les auteurs anciens, ça ne me gênera pas souvent !

Pour Kindle tu as raison, ne supporte pas le format EPUB , mais il semble possible de convertir assez facilement d'après ce que j'ai pu lire ici ou là.

Merci beaucoup pour ta réponse, je pars explorer tes liens.

Thuban a écrit :

J'aime beaucoup lire, c'est pour ça que je ne peux me faire à l'idée d'une liseuse électronique. ... Quoi, c'est pas utile comme message? Bon bon, ça va, je retourne sur ma debian alors tongue


Bonsoir, merci Thuban,
je suis comme toi amoureux du papier, de son odeur, mais je pense que l'un n' exclut pas l'autre :
Je garde mes auteurs préférés dans de beaux volumes papier, mais pour découvrir de nouvelles choses, facilement, simplement, à des coûts raisonnables (car oui, les livres, c'est cher), l'outil liseuse me semble une solution peut-être, sans compter le faible encombrement indéniablement pratique. smile

Il faudra qu'on ouvre un post un jour : "Que lisent les Debianneux ?!" lol

Dernière modification par vrms33 (20-02-2012 22:14:57)


Donnez votre avis ou participez :  projet ebook Debian débutants.

Hors ligne

#6 20-02-2012 22:36:14

Thuban
Modérateur
Distrib. : OpenBSD
Noyau : current
(G)UI : xfce ou dwm
Inscription : 09-01-2009
Site Web

Re : Les liseuses électroniques

Pour découvrir généralement, c'est par des extraits que je passe, des commentaires de la critique, ou simplement selon les conseils de mon entourage ou mon libraire. Je ne pense pas que l'argument de découverte suffise à me faire tourner du côté obscur de la liseuse électronique tongue .
Un truc flippant aussi : "Oh zut, mon livre est tombé (flap) dans une flaque d'eau (plouf)... Bon, reste plus qu'à le faire sécher"
" Oh, méga-zut, ma liseuse est tombée (crac) dans une flaque d'eau (splotch)... Bon, reste plus qu'à en racheter une."

Je serais pour lorsque cela rendra vraiment la littérature plus accessible smile

YA3HGA-H

Hors ligne

#7 20-02-2012 22:44:39

vrms33
Modérateur
Distrib. : stable
(G)UI : LXDE
Inscription : 06-11-2011

Re : Les liseuses électroniques

Thuban a écrit :

Je serais pour lorsque cela rendra vraiment la littérature plus accessible smile


D'un certain coté, c'est la cas, car le coté "technologique" attirera peut-être plus les jeunes vers la lecture.
Les milliers de titres gratuits, c'est aussi un plus pour les gros lecteurs, et c'est pratique.
Après, le débat est éternel, j'en parlerai mieux quand j'aurai testé ! smile


Donnez votre avis ou participez :  projet ebook Debian débutants.

Hors ligne

#8 20-02-2012 22:54:53

Thuban
Modérateur
Distrib. : OpenBSD
Noyau : current
(G)UI : xfce ou dwm
Inscription : 09-01-2009
Site Web

Re : Les liseuses électroniques

D'un certain coté, c'est la cas, car le coté "technologique" attirera peut-être plus les jeunes vers la lecture.
Les milliers de titres gratuits, c'est aussi un plus pour les gros lecteurs, et c'est pratique.


smile . Ça j'ai bien envie d'y croire smile


YA3HGA-H

Hors ligne

#9 20-02-2012 23:01:06

phreg
Membre
Distrib. : Antix MX-15
Noyau : 4.3-0-liquorix-686
(G)UI : Xfce 4.12
Inscription : 02-04-2011

Re : Les liseuses électroniques

6 réponses en 3 heures smile Sujet chaud !
Personnellement, bien qu'étant gros lecteur et assez fan de technologie, je n’envisage pas du tout cet achat.
Les raisons ont été listées plus haut : prix du format électronique bien trop élevé, pérennité du lecteur, plaisir du contact avec le papier.
Je viens de relire quelques bouquins achetés il y a pas loin de 30 ans, mais j'ai quelques doutes sur la possibilité de relire des epub achetés aujourd'hui dans seulement 10 ans. Si le matériel fonctionne encore, pas sûr que j'aie encore les fichiers ou que les DRM acceptent encore que je lise.

Hors ligne

#10 20-02-2012 23:16:45

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Les liseuses électroniques

Perso, je reste fan de la lecture de poësies, et de quelques autres sujets qui me lasseraient sur une liseuse electronique comme m'en lasse la lecture sur un écran pc.
J'aime machouiller les mots, l'écran ne m'y invite pas.

Par contre, les débats et les machins tels, j'adore avec l'électronique !
Le rapiéçage d'un échange de convictions ou d'informations complémentaires, avec l'électronique, c'est super !

J'en viens à proposer que le livre électronique se doit d'être libre de copiage pour être vraiment intéressant à manipuler par le lecteur, non en soit pour être lu comme on lit un livre ou un article de fond.

Tchap ? roll

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#11 20-02-2012 23:27:04

vrms33
Modérateur
Distrib. : stable
(G)UI : LXDE
Inscription : 06-11-2011

Re : Les liseuses électroniques

Je note que tous les amoureux de lecture sont attachés au papier, ce qui est d'ailleurs mon cas aussi, ce qui revient à dire que le support, l'objet, a aussi une importance, c'est notre madeleine de Proust, si j'ose ! wink

smolski a écrit :

J'en viens à proposer que le livre électronique se doit d'être libre de copiage


> je pensais que c'était le cas au bout d'un certain temps, passage dans le domaine publique ?

phreg a écrit :

Je viens de relire quelques bouquins achetés il y a pas loin de 30 ans, mais j'ai quelques doutes sur la possibilité de relire des epub achetés aujourd'hui dans seulement 10 ans.


Pas faux... neutral
Bon, ben tout ça ne m'encourage pas à franchir le pas, mais merci de vos avis, j'aime que notre petite communauté parle de sujets variés, c'est toujours enrichissant. smile

Dernière modification par vrms33 (20-02-2012 23:31:46)


Donnez votre avis ou participez :  projet ebook Debian débutants.

Hors ligne

#12 21-02-2012 02:14:49

Haricophile
Adhérent(e)
Lieu : Pignans (Var)
Distrib. : SID
Noyau : 4.0.0-1-amd64
(G)UI : Mate / i3 selon...
Inscription : 14-09-2009

Re : Les liseuses électroniques

Je note que tous les amoureux de lecture sont attachés au papier, ce qui est d'ailleurs mon cas aussi, ce qui revient à dire que le support, l'objet, a aussi une importance, c'est notre madeleine de Proust, si j'ose !


Affirmation stupide, réactionnaire et sans aucun fondement. J'aime aussi les chandelles au dîner, c'est beau, c'est romantique, mais ce n'est pas ce que j'utilise le plus tous les jours. J'aime aussi beaucoup les photos artistiques en noir et blanc tirées à la main, mais je photographie ma famille en numérique couleurs.

On entendait beaucoup ce genre d'arguments avec des prétextes pseudo-audiophiles au début des CD où il y a ceux qui affirmaient préférer l'aspect et le contact du vinyle, le plaisir de la pointe qui descend et la chaleur du son des microsillons qui chuintent et craquent aux CD au son froid, trop "dur" et clinique, "sans intérêt pour la hi-fi".

Ceux qui se sont mis à la liseuse sont souvent de gros voire de très gros lecteurs parce que ça tient dans la poche et peut te suivre partout. Si c'est pour lire 3 bouquins par an, ça n'a strictement aucun intérêt.

C'est comme si tu me disais que ceux qui aiment la lecture n'achètent jamais de livre de poche, parce que le papier n'est pas beau, ça sent moins bon et toussa.

Ça n'empêche pas d'avoir de beaux livres à côté, ça n'empêche surtout pas d'avoir des livres d'arts ou ce genre d'ouvrage dont la qualité du support est un élément essentiel, mais un gros lecteur lis des livres de poche et est donc très susceptible de les remplacer par une liseuse plus légère et moins encombrante pour un confort de lecture proche.

De plus, comme je le disais, ça permet d'accéder aisément à un certain nombre de documents difficile à ou impossible à se procurer par d'autres moyens, langues étrangères, livre qui ne sont plus édités, ouvrages d'écrivains en herbe ou ouvrages libres et gratuits... donc pas édités sur papier, documents spécialisés, recettes de cuisine de la grand-mère du copain, des documents ou thèses, tes propres écrits...

J'en viens à proposer que le livre électronique se doit d'être libre de copiage


Pourquoi se limiter au livre électronique tongue

je pensais que c'était le cas au bout d'un certain temps, passage dans le domaine publique ?


Dépêche toi de spammer ton député, parce que si on laisse faire ça ne va pas durer ! C'est en cours de vote mad

https://scinfolex.wordpress.com/2011/11 … rphelines/
http://www.assemblee-nationale.fr/13/do … es_XXe.asp

Déjà que ça s'est réduit comme peau de chagrin avec des durées "walt-disney" de plus en plus longue. Perso je suis pour que au maximum, à la mort de l'auteur, hop, domaine public. Pourquoi détruire les familles avec des problèmes d'héritages et de gros sous qui dégénèrent presque toujours ? N'est-ce pas une œuvre de l'esprit ? Si l'esprit du créateur n'existe plus, au nom de quoi on attribuerait un droit de "propriété" sur l'esprit d'un mort ?

Je viens de relire quelques bouquins achetés il y a pas loin de 30 ans, mais j'ai quelques doutes sur la possibilité de relire des epub achetés aujourd'hui dans seulement 10 ans.


Comme je disais (au fait vous lisez les réponses ?) ePub est un format très simple, composé d'une variante de xhtml avec quelques metas en plus pour les infos et index, le tout zippé. C'est très assez facile d'écrire un parser pour le lire et je rappelle qu'avec un navigateur actuel, on lit très bien les plus anciennes pages HTML quand bien même la mise en page ne serait pas parfaite.

Bon, ben tout ça ne m'encourage pas à franchir le pas, mais merci de vos avis, j'aime que notre petite communauté parle de sujets variés, c'est toujours enrichissant. smile


Personne ne t'y oblige, TU fais bien ce que TU veux.

En plus le marché est bien lançé, je pense qu'avec le temps, ces petits appareils vont progresser rapidement. De nouveaux écrans réflectifs couleurs et plus réactifs apparaissent pour un confort et une autonomie proche des E-inks. Ça va être bien pour les mangas wink Je rappelle quand même que les écrans réflectifs n'ont rien à voir avec les écrans LCD classique pour le confort de lecture et la consommation en énergie. Les "tablet" LCD ça tue les yeux bien avant les 950 pages, et tu as rechargé les batteries de ton tablet LCD de 5 à 15 fois pour arriver au bout de Harry Potter ou du Seigneur des Anneaux, 0 à 1 fois pour un écran e-ink plus plat et léger.


Un truc flippant aussi : "Oh zut, mon livre est tombé (flap) dans une flaque d'eau (plouf)... Bon, reste plus qu'à le faire sécher"
" Oh, méga-zut, ma liseuse est tombée (crac) dans une flaque d'eau (splotch)... Bon, reste plus qu'à en racheter une."


Rien ne me réjouis plus que de lire mes livres de la Pléïade sous la pluie ou dans mon bain ! En plus ça doit être soluble dans le café avec une pochette étanche concernant la liseuse électronique. Pas avec le papier.

P.S. Pour garder un livre sur papier moderne plus de 100 ans, il vaut mieux choisir soigneusement son édition ou le faire désacidifier, peut-être même fixer l'encre, et le stocker dans un lieu à température et hygrométrie adaptée et/ou contrôlée.

Dernière modification par Haricophile (21-02-2012 02:35:26)


« La religion et l'art sont les luxes des lâches, qui permettent de fuir la réalité quand elle devient trop difficile à affronter. La différence c'est que la religion transforme tout mensonge en vérité alors que l'art transforme toute vérité en mensonge. »

Hors ligne

#13 21-02-2012 07:06:26

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Les liseuses électroniques

Rien ne me réjouis plus que de lire mes livres de la Pléïade sous la pluie ou dans mon bain !


Sans parti pris, ce que souligne il me semble vrms33 c'est qu'un livre offre une moindre dépendance à la mode comme moyen populaire de transmission du savoir en restant accessible quasi constamment malgré quelques accidents de manipulation après son acquisition (je rappelle qu'on peut beaucoup plus moralement l'emprunter instantanément dans la bibliothèque de son ami (ou plus facilement le consulter/voler à l'étal d'un marchand lorsqu'on est jeune et fringant étudiant par exemple...) qu'une liseuse...), plutôt qu'avec une électronique qui évolue sans cesse et pour un coût d'acquisition sans cesse grandissant, un coût et une praticité accrue qui sont aussi une limitation d'accès et de diffusion populaire.
Sans parler de l'aspect énergivore de la chose, en plus !

J'imagine aussi les résistants sociaux se passant sous le manteau les textes de révolte, les essais de liberté ou les chansons à propager dans les prisons avec une liseuse...
Pour le coup, il leur faudra un sacré... conteneur anal pour diffuser de telles choses par-delà les murs !
Bon, j'blague sur la présentation, mais pas sur l'intention de préserver un outil inaliénable de partage et d'entraide venant de quiconque pour tous.
C'est d'ailleurs la crainte soulignée avec clarté, talent, brio et beaucoup d'humour par Haricophile dans sa réponse initiale #post2, comme ici par exemple :

M. Frédéric Mitterrand « Il n’est nul besoin, à ce stade, d’insister sur l’importance culturelle et patrimoniale considérable de cette loi, qui permettra de redonner vie, par une nouvelle exploitation numérique, à une grande partie de la production éditoriale française du XXe siècle, devenue difficilement accessible. »

C'est sûr que l'accès gratuit au patrimoine numérisé le rend difficilement accessible dans les rayons de la FNAC. En empêchant les personnes de rendre disponible sans rémunération élevée payable à un organisme doûteux qui ne reversera généralement rien aux auteurs, le patrimoine que les éditeurs ont, contrairement à leurs obligations, arrêté de publié va améliorer considérablement l'accessibilité.


Tchap ! smile

Cela dit, je suis étonné que mes livres de la pléïade soient solubles dans l 'bain, surtout que j 'prends que des douches d 'ailleurs. big_smile


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#14 21-02-2012 08:18:43

phreg
Membre
Distrib. : Antix MX-15
Noyau : 4.3-0-liquorix-686
(G)UI : Xfce 4.12
Inscription : 02-04-2011

Re : Les liseuses électroniques

@Haricophile : pour préciser, le fichier epub ne m'inquiète absolument pas. Comme tu dis, on saura encore l'ouvrir dans très longtemps (merci aux formats ouverts). C'est le matériel de lecture qui posera souci en premier. Avec l'expansion actuelle des tablettes, j'ai l'impression que les liseuses seront moins vendues, donc deviendront plus rares. Pourtant, lire sur une tablette est loin de donner le confort visuel d'une liseuse.

Hors ligne

#15 21-02-2012 10:31:01

vrms33
Modérateur
Distrib. : stable
(G)UI : LXDE
Inscription : 06-11-2011

Re : Les liseuses électroniques

Eh bien, je ne pensais pas que ce fil susciterait autant de passions !
Haricophile, ce n'est pas parce que tu ne comprends pas le sens d'une phrase ou que tu n'es pas d'accord que c'est stupide, au contraire, il y a un point de vue où l'argument des autres est sensé, toujours.
Si j'écris 1+1=2 c'est sensé.
Si j'écris 1+1=10 cela semble sans fondement, mais si je laisse tomber le présupposé que je suis dans un système décimal, et que j'accepte le point de vue de celui qui voit ça en binaire, ça prend du sens. wink

Merci en tout cas de tous ces avis passionnés, je vous ferai un retour si je franchis le cap. smile

Donnez votre avis ou participez :  projet ebook Debian débutants.

Hors ligne

#16 21-02-2012 10:54:53

Haricophile
Adhérent(e)
Lieu : Pignans (Var)
Distrib. : SID
Noyau : 4.0.0-1-amd64
(G)UI : Mate / i3 selon...
Inscription : 14-09-2009

Re : Les liseuses électroniques

un livre offre une moindre dépendance à la mode comme moyen populaire de transmission du savoir en restant accessible quasi constamment malgré quelques accidents de manipulation après son acquisition


Compare le livre aux enregistrements musicaux, la problématique est strictement la même sauf que pour le livre on en est au début quand le mp3 (ogg, flac...) est utilisé depuis un moment. Je ne vois pas en quoi le flac ou le mp3 freinent la diffusion populaire de la musique malgré le coût élevé des lecteurs énergivores. D'ailleurs vu la consommation, on pourrait assez facilement les alimenter en solaire, et ma liseuse lit aussi les mp3, ogg et flac \(^_^)/. 

Par contre le kiosque a musique, ô combien gratuits et populaires, a disparu depuis longtemps des jardins publics. C'est sûrement regrettable, mais c'est un fait. Reste le problème de qui détient le privilège royal^h^h^h^h^h républicain de la copie ce qui est un vaste sujet brûlant d'actualité...

Pour la pollution globale il faudrait au grand minimum limiter les blanchissants et interdire les azurants dans les papiers dont la fabrication consomme pas mal d'énergie et énormément d'eau.

Cela dit, je suis étonné que mes livres de la pléïade soient solubles dans l 'bain, surtout que j 'prends que des douches d 'ailleurs.


Sans être soluble, avec la vapeur du bain et les mains humides, le papier gonfle et gondole. Je n'ai pas essayé avec un livre de qualité, mais les livres de poche acquièrent une drôle de gueule. D'ailleurs la plage ce n'est pas terrible non plus avec le sable fin qui vient se glisser à la jointures de pages. Bref, les beaux livres, je fais plus attention quand même.

C'est le matériel de lecture qui posera souci en premier. Avec l'expansion actuelle des tablettes, j'ai l'impression que les liseuses seront moins vendues,


Peut-être un jour, mais :

1) Les premiers prix d'une liseuse est passé en dessous de 100€ et je pense que ça va continuer.
2) Je pense que, vu le succès massif dans les pays anglo-saxons ou l'objet-livre n'est pas sacralisé, le prix et la technologie vont continuer à évoluer rapidement.
3) Ce n'est pas le même usage ni le même prix. Si on se met à faire des tablet avec écran réflectif, fin, léger avec une autonomie de minimum 24h en lecture à moins de 100-150€, on en reparlera peut-être effectivement. En attendant pour les quelques prochaines années, je suis assez optimiste sur l'avenir des liseuses spécialisées.

En tout cas j'ai jugé que, malgré toutes les limitations et défauts de ces appareils, ça valait largement le coup pour moi (en complément du papier et de l'ordinateur).

Si je fais mes comptes, je l'ai "rentabilisé" en très peu de temps. Sauf bien sûr si je compare non plus avec l'achat de livres mais avec la bibliothèque municipale, toutefois ça m'a permis de lire quelques ouvrages introuvables plus des ouvrages sympatiques en créative common non publiés autrement (foutue culture populaire qui contourne le "droit" des éditeurs), et ça reste moins cher que l'imprimante laser et plus pratique que le PC pour lire des textes un peu longs hors chez soi.

J'imagine aussi les résistants sociaux se passant sous le manteau les textes de révolte, les essais de liberté ou les chansons à propager dans les prisons avec une liseuse...


J'espère n'être jamais soumis a cette problématique... mais hormis la prison il me semble que actuellement certains trouvent un certain intérêt a mettre le paquet et investir un certain nombre (un nombre certain) de millions de $$$ en moyens et en corruption pour tenter de museler internet ce qui semblerait indiquer que la réalité est complètement à l'opposé de tes craintes...

Ne pas oublier qu'une publication électronique est plus adaptée à une culture Read-Write alors que la publication papier est, comme la télé,  plus orientée vers une culture  Read-Only. Ce n'est pas un point négligeable pour moi.

P.S. Si un certains nombre de manuels scolaires étaient en ePub ou PDF, les cartables des gamins ne pèseraient jamais de chez jamais plus de 8kg. Ne me parles pas de prix de l'appareil, vu le prix des manuels et de l'impossibilité de les faire évoluer d'une année sur l'autre, a fortiriori à chaque changement de programme ou on jette tout et on recommence !
http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag … tables.htm

Dernière modification par Haricophile (21-02-2012 11:07:31)


« La religion et l'art sont les luxes des lâches, qui permettent de fuir la réalité quand elle devient trop difficile à affronter. La différence c'est que la religion transforme tout mensonge en vérité alors que l'art transforme toute vérité en mensonge. »

Hors ligne

#17 21-02-2012 11:28:35

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Les liseuses électroniques

vu le prix des manuels et de l'impossibilité de les faire évoluer d'une année sur l'autre, a fortiriori à chaque changement de programme ou on jette tout et on recommence !


Nous voilà dans un contexte précis qui pourrait répondre favorablement, toutefois, je ne l'ai jamais volontairement suffisamment fréquenté pour avoir contribué à ce gaspillage me semble-t'il.
Très tôt, mon adage fut :
Vivre sa vie plutôt que de la rêver.
big_smile

Il faut considérer que la technicité mise dans la transmission d'un savoir nécessairement par le pouvoir établi peut altérer de plus en plus fortement la transmission d'un savoir de contre-pouvoir, non ?
Je renvoie à considérer les publications, les télés, le net et tout l'toutim de propagation, comme quoi :
Tout va bien, dormez bien bonnes gens !
Qui marchent tellement qu'on se demande ?

Contrairement à l'impression, la technicité de l'informatique n'est pas une technique neutre, elle dépend comme le nucléaire des maîtres des nations qui la cooptent à leur sauce au mépris de la connaissance de ce fait par la plupart.
N'allons-nous pas vers l'échafaud de nous-mêmes si nous nous portons zélateurs de cette cooptation épandue via notre satisfaction personnelle à l'utilisation beaucoup plus fun de la transmission du savoir plutôt que de considérer le contenu du savoir lui-même de tous, à tous, pour tous, avant tout, logiquement ?

De ce que j'apprends quotidiennement de cet outil informatique, je ne suis guère rassuré sur son indépendance et les bienfaits qu'il affirme détenir, comme je ne l'ai jamais été du développement du parc nucléaire mondial, même si je ne m'éclaire pas à la bougie quotidiennement.

lol


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#18 21-02-2012 11:42:35

phreg
Membre
Distrib. : Antix MX-15
Noyau : 4.3-0-liquorix-686
(G)UI : Xfce 4.12
Inscription : 02-04-2011

Re : Les liseuses électroniques

Smolski, en te lisant je pense à Farenheit 451 (un des vieux livres que j'ai relu récemment).
Repérer et effacer des fichiers serait bien plus simple que la traque au support papier.

Hors ligne

#19 21-02-2012 11:47:30

paskal
autobahn
Lieu : ailleurs
Inscription : 14-06-2011
Site Web

Re : Les liseuses électroniques

Sinon, est-ce que la liseuse possède une sortie imprimante ? wink
ok, c'est moi qui ==>[]

I'd love to change the world
But I don't know what to do
So I'll leave it up to you...

logo-sur-fond.png

Hors ligne

#20 21-02-2012 12:47:29

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Les liseuses électroniques

Sinon, est-ce que la liseuse possède une sortie imprimante ?


Cette saillie me porte aussi à considérer que l'apprentissage ou l'intégration d'un savoir dispensé via un écran electronique n'est pas du tout ancré de la même manière dans son récipendiaire.
roll

Autrement dit :
Un écran donne à lire dans la diagonale des textes et manque à revenir aisément sur un paragraphe précédent, de la même façon par exemple qu'une émission télévisuelle chasse directement quasiment tout ce qui a été perçu de l'émission précédente sans annotations extérieures, et ainsi de suite...
cool

Merci phreg de cette analogie avec Farenheit 451. big_smile


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#21 21-02-2012 12:54:13

Haricophile
Adhérent(e)
Lieu : Pignans (Var)
Distrib. : SID
Noyau : 4.0.0-1-amd64
(G)UI : Mate / i3 selon...
Inscription : 14-09-2009

Re : Les liseuses électroniques

Smolski, en te lisant je pense à Farenheit 451 (un des vieux livres que j'ai relu récemment).
Repérer et effacer des fichiers serait bien plus simple que la traque au support papier.


Ça reste à prouver, dans l'état actuel des choses c'est infiniment plus simple de bloquer la diffusion d'un document papier qu'un document électronique, compte tenu de la miniaturisation extrème ( va retrouver un micro-sd planquée quelque part ! ) et de la facilité de transfert et de réplication d'un fichier au niveau mondial.

Si on va dans la parano totale, on peut aussi remettre au goût du jour les microfilms qui n'ont pas totalement perdu de leur intérêt, loin de là.

Sinon, est-ce que la liseuse possède une sortie imprimante ? wink
ok, c'est moi qui ==>[]


Mais non, reste. Il y a un manque évident de bonne volonté de la part des constructeurs sous la pression des éditeurs et autres ayant-privilèges mais le PC fait ça très bien (^_^);

J'avoue que le grand complément de ma liseuse est mon PC, avec l'indispensable couteau suisse de la librairie électronique :
http://packages.debian.org/search?keywo … ection=all
http://calibre-ebook.com/

avec quelques compléments possibles :

https://code.google.com/p/sigil/
http://amanuensis.pagesperso-orange.fr/

dbtoepub                     DocBook XML to .epub converter
ebook-speaker             eBook reader that reads aloud in a synthetic voice                                                 
fbreader                       e-book reader     
okular-extra-backends   additional document format support for Okular
pandoc                        convertisseur général de balisage                                                                 
sisu                             documents - structuring, publishing in multiple formats and search
xmlto                           XML-to-any converter                       

et quelques tutos qui traînent pour passer de LaTeX à ePub, ou autre conversion avec tout logiciel capable de manipuler de l'XML, l'alternative élégante étant de faire un PDF... au format de la liseuse ! c'est à dire quelque chose entre A5 et A6 et surtout pas A4 qui est pénible (essayez d' imprimer 4 pages a4 par feuille a4 recto, vous allez voir ! ).

Et enfin, pour un truc plus de l'ordre de la chaîne d'édition :
http://www.pouleouoeuf.org/

Dernière modification par Haricophile (21-02-2012 12:58:48)


« La religion et l'art sont les luxes des lâches, qui permettent de fuir la réalité quand elle devient trop difficile à affronter. La différence c'est que la religion transforme tout mensonge en vérité alors que l'art transforme toute vérité en mensonge. »

Hors ligne

#22 21-02-2012 12:59:04

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Les liseuses électroniques

Haricophile,

Au vu du déploiement que tu assures pour ton usage personnel de la liseuse, je me demande si tu le conçois avec un édifice social réel le permettant à tous, pour tous, à tout moment ?

big_smile

Edit :

c'est infiniment plus simple de bloquer la diffusion d'un document papier


Et de le reproduire pour le conserver clandestinement aussi, non ?


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#23 21-02-2012 13:15:13

Haricophile
Adhérent(e)
Lieu : Pignans (Var)
Distrib. : SID
Noyau : 4.0.0-1-amd64
(G)UI : Mate / i3 selon...
Inscription : 14-09-2009

Re : Les liseuses électroniques

Haricophile,

Au vu du déploiement que tu assures pour ton usage personnel de la liseuse, je me demande si tu le conçois avec un édifice social réel le permettant pour tous, à tout moment ?


Je ne sais pas si je comprend bien la phrase, mais il y a déjà quelqu'un de très très actif et très avancé là:
http://www.ebooksgratuits.com/


« La religion et l'art sont les luxes des lâches, qui permettent de fuir la réalité quand elle devient trop difficile à affronter. La différence c'est que la religion transforme tout mensonge en vérité alors que l'art transforme toute vérité en mensonge. »

Hors ligne

#24 21-02-2012 14:13:30

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Les liseuses électroniques

Merci du lien Haricophile smile

Je voulais souligner que la barrière technique dans le principe d'utilisation à bon escient de la liseuse était aussi une frontière de classe sociale ajoutée aux autres.

Tchap ! big_smile

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#25 21-02-2012 18:32:04

vrms33
Modérateur
Distrib. : stable
(G)UI : LXDE
Inscription : 06-11-2011

Re : Les liseuses électroniques

phreg a écrit :

Smolski, en te lisant je pense à Farenheit 451 (un des vieux livres que j'ai relu récemment).
Repérer et effacer des fichiers serait bien plus simple que la traque au support papier.


Bonsoir,
dans cette thématique là, il y a hélas le fameux "faux pas" de Amazon, qui avait supprimé des livres des kindles.


Donnez votre avis ou participez :  projet ebook Debian débutants.

Hors ligne

Pied de page des forums