Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#76 20-11-2012 11:25:23

lorus
Modérateur
Lieu : /var/log/snort/alert
Distrib. : Debian Squeeze/Wheezy/Freebsd amd64
Noyau : 2.6.32 / 3.2/
(G)UI : Gnome 2.30.2 / 3.2.4 / (bsd)2.32.1
Inscription : 25-07-2010

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

Vi vi quand le libre copie le modèle dominant, il renforce le modèle dominant tongue
Est-ce l’offre qui conditionne la demande ou la demande qui conditionne l’offre ? big_smile

Le libre à un modèle propre à lui et il s’essoufle ainsi à copier les app store, Windows8app, et autres consorts et qui peut (conditionnel roll) « détourner» l’utilisateur d’un savoir informatique basique perpétuant ainsi le schéma de l’exploitation d'autrui…

Alors la logithèque dans tout ça, une soumission pratique à la loi des marchés ?



Par la pédagogie qu'elle déploie, sûrement lol wink

Excellent journée à tous


Si vous êtes fan du « Si ce n’est pas cassé, ne le corrigez pas » , vous serez un grand fan de BSD. Mais si vous êtes du genre à avoir besoin que tout soit le plus récent possible, vous feriez mieux de migrer vers Linux aussi vite que possible histoire de ne pas être à la traîne.BSD a un système de base comprenant de nombreux outils, ils sont tous développés et packagés ensemble pour être cohésif.

Hors ligne

#77 20-11-2012 15:22:44

bundy
Membre
Distrib. : wheezy
Noyau : desktop 3.2.0-4-amd64; laptop 3.2.0-4-686
(G)UI : desktop gnome 3 avec shell ; laptop lxde
Inscription : 14-09-2010

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

pourquois à-t-il fallu que je relise ça à cette heure ci moi ? roll

Y316 a écrit :

Je préfère la métaphore du réseau routier qui me semble bien plus descriptive de la réalité



elle risque de nous emmener loin ta métaphore; partons de ton postulat, oublions que nous avons cédé notre réseaux routier  pour peau de balle à vinci et qu'il n'est plus public:

je ne pense pas que ta metaphore marche, internet ce sont des lieux privés connéctés entre eux, tu es toujours chez quelqu'un.

Hors ligne

#78 20-11-2012 18:24:55

vince06fr
Membre
Distrib. : Debian Sid/experimental
Noyau : Linux 3.7-trunk-amd64
(G)UI : gnome-shell (gnome 3.6)
Inscription : 29-10-2012

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

smolski a écrit :

vince06fr post 74 :
La ligne de commande peut d'ailleurs être dangereuse si tu ne sais pas ce que tu fais


C'est pas la ligne de commande qui est dangereuse à pratiquer, c'est l'administration qui l'est, et davantage même en graphique (tu l'as indiqué pour les serveurs) ! lol


Tu me fais dire des choses que je n'ai pas dit, relis mon post s'il te plait, tu peux tres bien administrer un serveur à distance depuis un GUI du genre webmin, c'est l'installation d'une interface graphique SUR le serveur qui est dangereuse pour les raisons que j'ai cité..

De plus, c'est bien par la ligne de commande que le libre se distingue en insufflant l'insubordination contre l'obscurantisme graphique du privateur qui en dissimule toutes les arcanes.


Donc Gnome, KDE, XFCE, iceweasel, x-server, etc.. represente l'obscurantisme graphique du privateur alors que DOS(ligne de commande) represente l'insubordination contre cet obscurantisme
Non mais serieusement hmm

C'est aussi directement par elle(la ligne de commande) que le savoir informatique s'acquié et entre ainsi librement en partage plutôt qu'en exploitation d'autrui.



Non mais vous vous rendez compte que ce genre de discours est totalement opposé aux principes du logiciel libre tel que le defend R. Stallman 

R. Stallman a écrit :


La liberte 0 est celle d'executer le programme comme tu veux pour faire n'importe quoi


Ramener à la une interface graphique(GUI) vs la ligne de commande (CLI)
ça signifie que ça na pas d'importance puisque je peux utiliser le programme pour faire n'importe quoi. Si vous dites qu'il faut utiliser un programme en ligne de commande plutot qu'un GUI, vous êtes en opposition évidente avec ce principe et si vous dite qu'il faut utilser un GUI plutot que la ligne de commande vous êtes aussi en opposition évidente avec ce principe yikes
cette liberte veux dire aussi que ce que fait le programme n'a pas d'importance pour determiner s'il est libre.

R. Stallman a écrit :

La liberté 1 est la liberte d'etudier le code source et de le changer pour que le programme fasse ton informatique comme tu veux


Ramener à CLI vs GUI ça veut dire que si j'ai un programme en ligne de commande et que je veux modifier le code pour avoir une UI en ligne de commande, je dois pouvoir le faire et vice versa

R. Stallman a écrit :


La liberté 2, c'est la liberte d'aider les autres, faire des copies exactes du programme et de les distribuer quand tu veux



Stallman a écrit :


La liberté  3 est celle de contribuer à ta communauté celle de faire des copies de tes versions modifiées et de les distribuer comme tu veux


Et surtout ne pas oublier que

R. Stallman a écrit :


Pour qu'un programme soit libre il doit avoir les 4 libertés mais aucune de ces quatres liberte n'est obligatoire


Ça signifie que l'utilisateur n'a aucune obligation, ça veux dire que pour la liberte 0 il peux tres bien utiliser le programme comme il ne veux pas ou ne pas l'utiliser
pour la liberte 1 il n'est pas obligé d'étudier le code source ni de le modifier
pour la liberte 2 il n'est pas obligé d'aider les autres et peux ne pas distribuer de copies de son programme
pour la librte 3, il n'est pas obligé de contribuer à sa communauté et peux garder pour lui ses versions modifiés

La chose la plus importante avec les logiciels libres, c'est pourtant pas compliqué à comprendre, c'est la liberté, lorque vous essayez d'imposer votre vision de l'informatique, vous êtes en evidente contradiction avec cette philosphie.
Les principes de partages et d'echange de savoir sont plus un effet secondaire de cette liberté car quand on est libre, on partage plus facilement.

Un dernier truc
- Je cherche et installe mon logiciel de montage vidéo favori, kdenlive, à l'aide de la logitheque, selon vous, ma demarche et contraire à la philosophie du libre?
- sudo apt-get install skype
selon votre point de vue ma demarche est en accord avec la philosophie du libre?

Je voudrais vous rappeler également que quand vous vous servez d'apt-get ou d'aptitude vous ne savez pas plus ce que fait le programme que lorsque vous vous servez de la logitheque. Dans les 2 cas, il s'agit d'interface utilisateur, une graphique, l'autre en ligne de commande mais pour savoir ce que fait vraimment le programme, dans un cas comme dans l'autre, il faut etudier le code source. Combien d'entre vous ont étudié le code source d'aptitude? bande d'ignorants lol

Alors la logithèque dans tout ça, une soumission pratique à la loi des marchés ? tongue


la logitheque, un programme libre competitif face à ses concurrents privateurs...
Et il n'est absolument pas interdit qu'un programme libre soit competiif, il peux même être vendu et on peut vendre des copies sans rien demander à personne aux prix que l'on désire..

R. Stallman a écrit :

Les prix sont des details, la liberte est essentielle

Dernière modification par vince06fr (20-11-2012 18:46:51)

Hors ligne

#79 20-11-2012 19:13:41

phreg
Membre
Distrib. : Antix MX-15
Noyau : 4.3-0-liquorix-686
(G)UI : Xfce 4.12
Inscription : 02-04-2011

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

R. Stallman est un grand homme ! Et vince06fr un de ses apôtres big_smile
J'adore le "aucune de ces quatres liberté n'est obligatoire" : la liberté par excellence.
J'avoue que, personnellement, passer par GUI ou CLI ne me pose aucun problème moral.
Pour certains softs, j'installe par besoin : Skype n'est pas dans l'éthique RMS mais je n'ai pas trouvé mieux pour faire de grosses économies en communications internationales !
J'utilise rarement apt-get et ses options une fois que j'ai un environnement graphique donc quand synaptic me permet de voir en 2 clics exactement ce qui sera installé (ce n'est pas le cas de la logithèque).

Hors ligne

#80 20-11-2012 20:15:35

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

Oups, je dis pas qu'il y a une obligation de faite ou à faire dans l'utilisation du libre mais que le sens du libre face au privateur comporte un concept de partage et donc d'acquisition et que la ligne de commande permet d'affiner ce concept.
C'est en ce sens que la logithèque me paraît inopportune, non qu'il faille l'interdire d'utilisation, mais, à mon avis, elle porte à la confusion d'utilisation avec le privateur, voire maintient des inaptitudes à utiliser le libre correctement.
Utiliser le libre comme on utilise le privateur n'est pas contraire aux 4 lois du libre mais en contradiction avec le sens qui soutient, utilise et prolonge le développement du libre pour tous devant le privateur pour les élus.

Comme cela fait quelques fois que tu relèves qu'on utilise bien des applications en ligne de commande sans en connaître tout le fonctionnement, je te renvoie au terme d'élégance et de sûreté déjà déclarées précédemment que comporte pour son utilisateur (quel que soit son niveau de savoir) une ligne de commande bien écrite. smile

Tu cites aussi Stallman :

Les prix sont des details, la liberte est essentielle


Il me semble que le contexte de cette phrase n'est pas dans le sens que tu lui donnes ici mais à l'inverse, cette phrase dénonce le principe privateur qui met le prix devant la création et l'utilisation de l'outil informatique.
Cette phrase affirme que plus cet outil est conçu pour être utile et performant avant tout, plus il est rentable économiquement autant que socialement de le développer et de l'utiliser. C'est tout et c'est surtout l'inverse de ce que nous vivons avec le privateur dominant le marché.
Il n'est que de rêver que le principe privateur s'éteigne pour voir ce que serait aujourd'hui l'outil informatique : un outil digne de nous-mêmes et de notre société commune. Non ? wink

Dernière modification par smolski (20-11-2012 21:32:45)


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#81 21-11-2012 02:26:39

vince06fr
Membre
Distrib. : Debian Sid/experimental
Noyau : Linux 3.7-trunk-amd64
(G)UI : gnome-shell (gnome 3.6)
Inscription : 29-10-2012

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

@phreg
Oui Stallman est un grand homme et il applique à lui même toutes ces idées, je ne connais pas beaucoup de personnes aussi intègre, il ne possède même pas de téléphone portable et utilise un ordinateur entièrement libre, jusqu'au firmware du processeur..
Par contre je suis loin d'être comme lui même si j'adhere totalement à ses idées

J'ai une débian entièrement libre sur un eeepc,
une debian sur un laptop avec un logicel privateur pour faire marcher sa carte wifi, j'utilise les drivers libres nouveau sur ce laptop, mais si il me prend l'envie de jouer dessus ou le besoin d'utiliser la sortie HDMI, j'installerais les drivers proprio  nvidia.
un desktop sous ubuntu avec les drivers nvidia (pour le jeux et le montage vidéo) , j'utilise sur cette machine 3 solution de virtualisations libres mais une de ces solutions utilise un add-on proprio pour gerer l'usb2. J'ai diverses machines virtuelles avec différents os libre et non libre avec lesquelles je m'amuse
aucune de mes trois machines ne contient de bios libre, j'ai flash d'installer sur 2 d'entre elles et je pense que les firmware des trois quart des appareils que j'utilise ne sont pas libres.
hmm

@smolski
La ligne de commande n'est pas synonyme de libre, je t'ai déjà cité DOS qui est un programme privateur en ligne de commande. Initialement R. Stallman a commençé à dévelloper GNU car pour faire fonctionner un ordinateur à cette époque il fallait installer un OS et tous les OS était privateur. GNU s'inspire d'UNIX qui n'était pas libre à l'époque. Les lignes de commandes utilisées sous unix sont semblable à celles qu'on utilise sous GNU/Linux. Le  Bourne, le shell historique d'unix n'était pas libre à sa création.

- Le batch de microsoft est très similaire au bash que l'on utilise sous GNU/Linux

- L'installeur windows est utilisable en ligne de commande (http://msdn.microsoft.com/en-us/library … 85%29.aspx)

- On peut administrer un serveur IIS à l'aide de la ligne de commande (http://msdn.microsoft.com/en-us/library … 85%29.aspx)
Pourtant aucun des outils en ligne de commande de microsoft n'est libre

La ligne de commande est cachée sous windows en édition desktop) car microsoft a décidé que c'était mieux ainsi et si tu n'es pas d'accord tu ne peux rien faire puisque tu ne peux pas modifier ou faire modifier windows (logiciel privateur)
Aucune distribution GNU/Linux, qu'elle utilise un gestionnaire de paquet  graphique ou non, ne cache la ligne de commande (emulateur de terminal et terminal accessible facilement), et si une distrribution décidait de cacher la ligne de commande, ce ne serait pas un probleme puisque tu as le droit de modifier le programme..

je te renvoie au terme d'élégance et de sûreté déjà déclarées précédemment que comporte pour son utilisateur (quel que soit son niveau de savoir) une ligne de commande bien écrite


Pas d'accord (j'ai l'esprit de contrariété big_smile )
imagine que je sois un développeur de logiciel extremement doué en marketing et que je développe un logiciel en ligne de commande semblable à aptitude que j'appelle aptitude$, je publie ce programme sous une licence privatrice et convainc un maximum d'utilisateurs qu'il est mieux qu'aptitude, car plus rapide, et qu'il donne plus d'informations sur les paquets installés. Bien sûr comme je suis vicieux, j'ai rajouté un programme malicieux dans le code d'aptitude$.
une ligne de commande avec aptitude$ peut bien être élégante, apprendre des choses sur l'installation des paquets et le fonctionnement du système, son utilisateur est pourtant bel est bien en danger...

Un autre parrallele est entre une encyclopedie éléctronique privatrice et une encyclopedie libre comme wikipedia, les deux servent pourtant bien à partager de la connaissance, mais la premiere le fait d'une façon injuste...

La phrase sur le prix, je l'ai cité exactement dans le contexte ou il a été prononcé par R. Stallmanl'a pronoçé

Evidement, ce n'est pas une question de gratuité,dans les libertés qui définissent le logiciel libre, il y a la liberte de vendre des copies, n'importe quel utilisateur est autorisé à faire des copies et les vendre, donc il ne s'agit pas de la gratuité[...]Les prix sont des details, la liberte est essentielle


Il ne me semble pas que ça ne signifie pas que plus cet outil est conçu pour être utile et performant avant tout, plus il est rentable économiquement autant que socialement de le développer et de l'utiliser
Ça signifie plutot que peu importe que ce logiciel soit utile ou performant, que tu l'ai dévelopé ou non, tu as le droit d'en vendre des copies, au prix que tu veux ou que tu peux, ça n'a pas d'importance, L'important c'est la liberté
effectivement c'est l'inverse de ce que nous vivons avec le privateur dominant le marché qui se réserve le droit de vendre le produit et interdit d'en vendre des copies.



Pour revenir sur le thème de la logitheque t
Quand je dis

la logitheque, un programme libre competitif face à ses concurrents privateurs


j'ai oublié de rajouter : mais de là à dire que c'est un poid lourd du libre...

Les compétentes en informatiques sont très variés, je reprend mon exemple de montage vidéo, l'installation des bibliotheques necessaires pour faire tourner mon logiciel, ça peut tres bien ne pas m'interesser, mais étant un crac en montage vidéo, je partage librement mes connaissances sur ce sujet sur differend forum et à mes amis...(c'est juste un exemple, je ne suis pas du tout un crac en montage vidéo et j'aime bien voir défiler le nom des trucs qui sont installées avec mes logiciels, même si je ne sais pas forcement à quoi ça correspond lol )

Il n'est que de rêver que le principe privateur s'éteigne pour voir ce que serait aujourd'hui l'outil informatique : un outil digne de nous-mêmes et de notre société commune. Non ?


Oui bien sûr, avec des GUI et des CLI pour satisfaire chaque utilisateur sans l'enfermer dans un mode d'utilisation qui ne lui convient pas

Dernière modification par vince06fr (21-11-2012 02:42:30)

Hors ligne

#82 21-11-2012 05:53:34

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

La ligne de commande n'est pas synonyme de libre


Ben pourquoi la quasi totalité des utiilsateurs du privateur ne l'utilisent pas ?
C'est bien parce qu'elle ne s'intégre pas dans l'usage courant proposé par le privateur, bien sûr qu'on peut se taper des lignes de commande sous privateur, j'en ai peu d'expérience, je ne peux en déterminer le degré, toutefois, lorsque je vois que mon fournisseur informatique assez féru pour m'en remontrer n'utilise pas du tout la ligne de commande pour les pc cassés qu'on lui apporte, c'est tout le contraire de ce que l'on pratique avec le libre !

Pour la sûreté de la ligne de commande, je parle de nos ECC (Erreur Chaise Clavier) ! wink

je partage librement mes connaissances sur ce sujet


Ce n'est qu'une part de ce que signifie pour moi partage du savoir, ce partage n'est pas qu'un échange, il comporte aussi au possible la responsabilité d'avoir à s'élever soi-même constamment dans ses connaissances, non comme une règle, plutôt comme un artiste nourris ses contemporains de ses œuvres par exemple.

Pour la citation sur la gratuité nécessaire au développement des logiciels, je n'ai pas le temps là de faire la recherche, je verrai plus tard d'où je l'ai comprise ainsi,
Pardon pour le détournement, (j'ai bien mis un avis genre : Il me semble que...) j'aime les propos de Stallman, mais je n'en fais pas une bibliothèque référencée non plus.
Nous reviendrons sur ce point lors de nos prochaines veillées d'hivers. wink

Amitié, Joel smile

Dernière modification par smolski (21-11-2012 05:56:33)


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#83 21-11-2012 13:04:16

lorus
Modérateur
Lieu : /var/log/snort/alert
Distrib. : Debian Squeeze/Wheezy/Freebsd amd64
Noyau : 2.6.32 / 3.2/
(G)UI : Gnome 2.30.2 / 3.2.4 / (bsd)2.32.1
Inscription : 25-07-2010

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

@Y316

Et puis j'aimerais un tuto qui me dise comment m'assurer simplement que ma machine est protégée (ou une procédure à appliquer régulièrement et sauf erreur de manips évidement).



Je me permets de te donner quelques notions simples qui te permettront d'envisager un usage personnel serein de ton pc.

1: Ne pas installer de .deb via un site ou autre si tu ne disposes pas du code source et après avoir vérifier que le code installera le logiciel et rien d'autre (malware, virusetc). Donc toujours privilégier les dépôts Debain et rien d'autre.

2: Utiliser un pare feu, si c'est pour un usage personnel et domestique, le pare feu de ta box internet suffit amplement pour peu que tu actives le pare feu et que tu le positionnes à un niveau élevé en désactivant "réponses au ping", sauf si tu es joueur en ligne. Sinon tu as un pare feu logiciel libre, UFW mais pense a désactiver le pare feu matériel (de ta box).

3: si tu es parano, utilises Clamav, antivirus libre, ne pas installer de logiciel antivirus privateur (même gratuit) car comme le code source n'est pas dispo, c'est une faille potentielle en matière de sécurité.

4: dernière chose importante, vérifier les mises à jour quotidiennement de ton/tes pc.

Voir ici pour plus de détail http://debian-facile.org/logiciel:ufw et http://debian-facile.org/?do=search&id= … urit%C3%A9

En 5 ans de Gnu/Linux, 0 cochonceté pour ma part big_smile

N'hésite pas à ouvrir un fil de discussion sur notre forum pour toute demande particulière.

Amitiés.

Lorus.


Si vous êtes fan du « Si ce n’est pas cassé, ne le corrigez pas » , vous serez un grand fan de BSD. Mais si vous êtes du genre à avoir besoin que tout soit le plus récent possible, vous feriez mieux de migrer vers Linux aussi vite que possible histoire de ne pas être à la traîne.BSD a un système de base comprenant de nombreux outils, ils sont tous développés et packagés ensemble pour être cohésif.

Hors ligne

#84 21-11-2012 19:40:46

Y316
Membre
Distrib. : stretch/sid
Noyau : 4.3.0-1-amd64
Inscription : 15-11-2012

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

Merci Lorus, pour te répondre, je passe sur un fil que j'avais commencé : http://debian-facile.org/viewtopic.php?id=6164

@bundy :

elle risque de nous emmener loin ta métaphore;

lol  oui je vois, j'ai l'impression d'avoir appuyé sur "le bouton qu'y faut pas".
Mais je maintiens, même si je renonce à essayer de clarifier mon propos.

@vince06fr :
Mes arguments ne sont pas exclusifs des votres.
C'est bien la philosophie libriste de Stallman qui, à l'origine, me fait choisir debian main et la promenade à pied avec l'espoir de trouver de l'eau chaque fois que nécessaire.

En partage , et après avoir re-visionné les vidéos de Stallman et ces textes qui avaient présidés à mon choix, voir ici une "distribution" pour le moins exotique  dont l'esprit ne devrait pas déplaire aux libristes purs et durs :
http://www.youtube.com/watch?v=FZjF9ei4UWA (aller à 3:30 pour faire court (fermer les yeux et penser à "logiciel à déployer")).

  smile   Avant la  "/", ....  il y a quoi ?   smile


Debian 8.3 (jessie)  + la pire ICC que vous ayez probablement jamais rencontré.

Hors ligne

#85 21-11-2012 22:00:46

bundy
Membre
Distrib. : wheezy
Noyau : desktop 3.2.0-4-amd64; laptop 3.2.0-4-686
(G)UI : desktop gnome 3 avec shell ; laptop lxde
Inscription : 14-09-2010

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

Y316 a écrit :



@bundy :

elle risque de nous emmener loin ta métaphore;

lol  oui je vois, j'ai l'impression d'avoir appuyé sur "le bouton qu'y faut pas".
Mais je maintiens, même si je renonce à essayer de clarifier mon propos.



au contraire le bouton qu'il faut  cool
  je suis dac avec toi sur la notion de partage, de libértée, je suis d'ac avec l'idée mais c'est juste que ta metaphore s'ouléve sur une vraie question fondamentale sur la nature même d'internet, à laquelle je ne pense que trés rarement (je suis sûr de pas être le seul) .

Et elle soulêve cette question car elle est fausse, je pense que l'image de reseau routier n'aide pas.Pour la simple raison que c'est l'image que beaucoup de gens en ont (moi le premier), et qu'elle nous induit en erreur et nous empêche de nous poser les questions fondamental lié à internet.Questions fondamentales sur notre société qui finissent vite par déborder le chan d'internet et de l'informatique.

Hors ligne

#86 22-11-2012 08:24:39

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

@vince06fr
mea culpa, effectivement, c'est ma tête qui avait détourné les propos que tu citais sur :

Les prix sont des details, la liberte est essentielle


smile

À entêté, entêté et demi.... wink
J'avoue que mon engagement dans le libre, logiciel et social confondus, reste en plein accord avec ce que j'ai proposé et que j'affirme encore ici :
La finance est un artefact (artefact : nm parasite, artifice, subterfuge) posé sur notre société dans le but de maintenir les avantages de quelques-uns par les restrictions faites à tous.

Le droit à la propriété s’arrête devant le droit à l’existence de chacun. Tout superflu s’assimile alors à du brigandage.
Robespierre


Yeaaaaaaaaaaaah lol


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#87 22-11-2012 14:38:05

lorus
Modérateur
Lieu : /var/log/snort/alert
Distrib. : Debian Squeeze/Wheezy/Freebsd amd64
Noyau : 2.6.32 / 3.2/
(G)UI : Gnome 2.30.2 / 3.2.4 / (bsd)2.32.1
Inscription : 25-07-2010

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

vince06fr a écrit :


Non mais vous vous rendez compte que ce genre de discours est totalement opposé aux principes du logiciel libre tel que le defend R. Stallman 

R. Stallman a écrit :


La liberte 0 est celle d'executer le programme comme tu veux pour faire n'importe quoi


Ramener à la une interface graphique(GUI) vs la ligne de commande (CLI)
ça signifie que ça na pas d'importance puisque je peux utiliser le programme pour faire n'importe quoi. Si vous dites qu'il faut utiliser un programme en ligne de commande plutot qu'un GUI, vous êtes en opposition évidente avec ce principe et si vous dite qu'il faut utilser un GUI plutot que la ligne de commande vous êtes aussi en opposition évidente avec ce principe yikes
cette liberte veux dire aussi que ce que fait le programme n'a pas d'importance pour determiner s'il est libre.



Non je n'impose rien mais je considère ( c'est subjectif, je te le concède) que les quatre libertés de la FSF sont le terreau d'un partage du savoir, encore une fois la logithèque ne répond pas à cette possibilité...
Elle partage que du logiciel libre (quoi que sous Buntu, du logiciel proprio arrive par elle STEAM par exemple), wé victoire pour le libre, Mme Michu installera des logiciels gratuits comme elle peut le faire avec un freeware sous Windows. Dans ce cas, ma citation favorite de R.Stallman va bien:

Il serait dommage que le logiciel libre ne libère que du code



Tel est mon sentiment que je partage sans rien imposer ni même remettre en cause la FSF, R.Stallman etc etc... smile
http://www.clubic.com/linux-os/actualit … linux.html
Amitiés!

Lorus


Si vous êtes fan du « Si ce n’est pas cassé, ne le corrigez pas » , vous serez un grand fan de BSD. Mais si vous êtes du genre à avoir besoin que tout soit le plus récent possible, vous feriez mieux de migrer vers Linux aussi vite que possible histoire de ne pas être à la traîne.BSD a un système de base comprenant de nombreux outils, ils sont tous développés et packagés ensemble pour être cohésif.

Hors ligne

#88 22-11-2012 15:04:19

BTK21
Membre
Distrib. : sid /experimental
Noyau : Linux 3.13-1 amd-64
(G)UI : Gnome 3.8
Inscription : 21-03-2010
Site Web

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

Perso, avec la logithèque ,ce qui me gène (et cela m'est arrivé) ce sont les paquets orphelins quand tu désinstalles un logiciel..Je m'explique
J'ai utilisé ubuntu fut une époque, je désinstalle un paquet( je ne sais plus lequel ,ca date),ca se passe ..Ok
Par acquis de conscience j'ouvre un terminal,un p'tit apt-get autoremove et la ,je retrouve les dépendances du paquet en question encore présentent.
Je ne sais pas si c'est encore le cas mais ca m'a refroidit direct

Dernière modification par BTK21 (22-11-2012 15:05:04)


debian sid/exp +Stable +Archlinux sur Asus Dualcore:2,60Ghz ,ram 2Go ,nvidia GeForce 8600 GT & debian sid/exp  +slackware64-current sur Dell Vostro 1000
"J'ai le plus grand respect pour le mepris que j'ai des hommes" P.Desproges 
"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade » Jiddu Krishnamurti

Hors ligne

#89 22-11-2012 15:26:07

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

Yep vince06fr ! big_smile

Bon, grâce à toi je me suis un peu replongé dans les discours à propos du libre.
Il en est un qui indique que l'essentiel est dans l'éthique que développe le libre et ses lois.
Sans cette éthique qui nous remet nous-même en question, nous amputons la signification de ce que nous partageons. wink
J'en mets une petite louche :

qu'entendez-vous par la notion de ce que j'appelle ici une société plus éthique ?

Nous avons besoin d'encourager l'esprit de coopération en respectant la liberté des autres de coopérer, et ne pas mettre en avant de projets destinés à les diviser et les dominer.


Et, rapport au prix du libre :

un terme très récent (1998) et qui, selon vous, est chargé de problèmes considérables. Des deux, c'est le terme « logiciel libre » qui implique une éthique de vie et qui porte la promesse d'une société plus juste ; l'autre, « open source », n'est pas porteur de ce message.

    Est-ce une déclaration correcte ? Pourriez-vous traiter cette question et clarifier les distinctions pour nos lecteurs ?

C'est tout à fait exact. Quelqu'un l'a dit un jour de cette façon : « L'open source est une méthodologie de développement ; le logiciel libre est une philosophie politique (ou un mouvement social). »
... _ ...

il y a une question plus importante en jeu : tous les programmeurs ont l'obligation éthique de respecter ces libertés chez les autres. Le profit n'est pas une mauvaise chose en soi, mais il ne peut justifier de maltraiter les autres.



S'coup-ci, j'ai le lien en français :
Stallman, le logiciel libre éthique devant l'open source. & Le profit et la liberté.

Yeaaaaaaaaah lol


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#90 22-11-2012 18:08:55

vince06fr
Membre
Distrib. : Debian Sid/experimental
Noyau : Linux 3.7-trunk-amd64
(G)UI : gnome-shell (gnome 3.6)
Inscription : 29-10-2012

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

C"est exactement mes propos, l'open source met en avance l'aspect technique alors que les principes du logiciel libre mettent en avant des principes de liberté et d'équité ...

Hors ligne

#91 22-11-2012 18:45:32

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

Tsss tsss tsss :

il y a une question plus importante en jeu : ... Le profit n'est pas une mauvaise chose en soi, mais il ne peut justifier de maltraiter les autres.


C'est donc bien que le prix du développement d'un logiciel privateur portant par définition sur le profit maltraite les utilisateurs de ce logiciel, ou sinon tu lis ça comment ? roll

Dernière modification par smolski (22-11-2012 18:48:45)


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#92 22-11-2012 19:33:11

vince06fr
Membre
Distrib. : Debian Sid/experimental
Noyau : Linux 3.7-trunk-amd64
(G)UI : gnome-shell (gnome 3.6)
Inscription : 29-10-2012

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

Le profit n'est pas une mauvaise chose en soi


Tu comprend ça comment?

mais il ne peut de justifier de maltraiter les autres


C'est là ou le libre introduit une notion totalement différente du modèle privateur, n'importe qui peut vendre ou donner des copies du produit. L’éditeur/développeur n'est donc plus le maître du marché et le simple utilisateur peut devenir un acteur du libre en distribuant simplement le produit (gratuitement ou contre rémunération) et n'est jamais asservi à la logique commerciale à sens unique du modèle privateur.

Nul besoin d'être technicien ou feru de li ligne de commande pour être libriste, ça c'est plutôt la logique open source...

Hors ligne

#93 22-11-2012 20:06:35

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

Oui vince06fr.
Mais dès lors que tu modifies la notion de profit pour tous en profit unique, tu introduis celle de l'échange et donc de la maltraitance par la perte qui résulte d'un échange (source de capitalisation) contre les gains générés par le partage. smile

Nul besoin d'être technicien ou feru de li ligne de commande pour être libriste


Mais c'est fatal de le devenir librement par rapport à ses possibilités pour le rester pleinement !

Yep ! big_smile


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#94 22-11-2012 20:34:54

vince06fr
Membre
Distrib. : Debian Sid/experimental
Noyau : Linux 3.7-trunk-amd64
(G)UI : gnome-shell (gnome 3.6)
Inscription : 29-10-2012

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

Ça depend de l'utilisation de la machine, quelqu'un qui administre des machines le deviendra fatalement, bien sûr.
Quelqu'un pour qui l'utilisation de l'informatique se résume à lire ses mails et à consulter des sites web, activité qu'il peut tres bien réaliser et qu'on encourage à réaliser avec des logiiels libres le deviendra sans doute jamais.

Mais faudrait décider de ce qu'on appelle un libriste.

Dernière modification par vince06fr (22-11-2012 20:35:55)

Hors ligne

#95 22-11-2012 20:40:02

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

Il faut donc bien croire ce qui a été évoqué précédemment, utiliser le libre ne rend pas libriste pour autant.
Par contre, la personne qui installe du libre chez de tels utilisateurs l'est certainement, oui ! big_smile

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#96 22-11-2012 21:18:23

vince06fr
Membre
Distrib. : Debian Sid/experimental
Noyau : Linux 3.7-trunk-amd64
(G)UI : gnome-shell (gnome 3.6)
Inscription : 29-10-2012

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

Il y a pas si longtemps tu aurais eu raison, mais aujourd'hui un tel utilisateur peux très bien avoir fait le choix de n'utiliser que du libre par conviction et installer lui même son OS, choisis lui même ses logiciels grace à un outil graphique libre de gestion des paquets..

Libriste :
-utilisateur de logiciels libres
        ou
-Développeur de logiciels libres
       ou
-Technicien capable d'administrer sa machine en ligne de commande

autant les 2 premieres me paraissent plausible, autant la derniere non....
et je ne dénigre pas la ligne de commande, je l'utilises tous les jours, je veux juste dire qu'elle n'est plus obligatoire sur un desktop

J'ai utilisé ubuntu fut une époque, je désinstalle un paquet( je ne sais plus lequel ,ca date),ca se passe ..Ok
Par acquis de conscience j'ouvre un terminal,un p'tit apt-get autoremove et la ,je retrouve les dépendances du paquet en question encore présentent.
Je ne sais pas si c'est encore le cas mais ca m'a refroidit direct


comportement exaxctement identique à un apt-get purge
desinstalle tes logiciels en faisant un simple apt-get purge, laisse passer un peu de temps et un apt-get autoremove --purge va te trouver plein de dependances , et si tu veux aller plus loin deborphan va encore te trouver des trucs qu'apt-get autoremove --purge n'a pas trouvé..
Et ça fait un bon moment qu'il existe un GUI sur deborphan pour les allergiques de la ligne de commande :
http://www.marzocca.net/linux/gtkorphan.html

Bref...

Dernière modification par vince06fr (22-11-2012 21:20:15)

Hors ligne

#97 22-11-2012 21:27:11

vince06fr
Membre
Distrib. : Debian Sid/experimental
Noyau : Linux 3.7-trunk-amd64
(G)UI : gnome-shell (gnome 3.6)
Inscription : 29-10-2012

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

Lorus a écrit :

je considère ( c'est subjectif, je te le concède) que les quatre libertés de la FSF sont le terreau d'un partage du savoir,


Tout à fait et c'est exactement ce que je dis que l'on partage plus volontiers son savoir quand on est libre..
Libere l'utilisateur et il arretera de considerer la connaissance comme une source de pouvoir et la partagera alors librement

encore une fois la logithèque ne répond pas à cette possibilité...


Pourquoi? tu ne peux pas étudier son code source?

Dernière modification par vince06fr (22-11-2012 21:28:08)

Hors ligne

#98 22-11-2012 21:37:08

BTK21
Membre
Distrib. : sid /experimental
Noyau : Linux 3.13-1 amd-64
(G)UI : Gnome 3.8
Inscription : 21-03-2010
Site Web

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

vince06fr a écrit :


comportement exaxctement identique à un apt-get purge
desinstalle tes logiciels en faisant un simple apt-get purge, laisse passer un peu de temps et un apt-get autoremove --purge va te trouver plein de dependances , et si tu veux aller plus loin deborphan va encore te trouver des trucs qu'apt-get autoremove --purge n'a pas trouvé..
Et ça fait un bon moment qu'il existe un GUI sur deborphan pour les allergiques de la ligne de commande :
http://www.marzocca.net/linux/gtkorphan.html

Bref...



Sauf qu'avec le terminal et/ou synaptic, il est indiqué qu'il faut utiliser une commande (apt-get autoremove ,en l'occurence )pour effacer les paquets orphelins .Chose qui n'existe pas avec la logithèque,idéal pour le débutant ,n'est ce pas?
Je trouve ca genial pour apprendre les subtilités d'apt-get, bref...

ps:J'aime pas trop qu'on me prenne de haut wink Depuis le temps que je suis sur  deb' ,j'ai pas trop de lecon à prendre de ce côté....

Dernière modification par BTK21 (22-11-2012 21:44:13)


debian sid/exp +Stable +Archlinux sur Asus Dualcore:2,60Ghz ,ram 2Go ,nvidia GeForce 8600 GT & debian sid/exp  +slackware64-current sur Dell Vostro 1000
"J'ai le plus grand respect pour le mepris que j'ai des hommes" P.Desproges 
"Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté à une société malade » Jiddu Krishnamurti

Hors ligne

#99 22-11-2012 21:55:00

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

aujourd'hui un tel utilisateur peux très bien avoir fait le choix


Tant mieux si d'aucun utilisateur du libre en prend un jour leçon, juste que tant que la conscience du partage du savoir n'est pas admise on ne peut considérer cet utilisateur comme libriste, bien qu'il participe au libre simplement par son utilisation.
On ne rend pas les gens libres, ils ne le sont que s'ils le désirent. C'est pareil pour le libriste.

Ce n'est pas la ligne de commande en soit qui est déterminante, c'est le fait que son utilisation permet une appréhension plus évidente avec ce que produit son pc par rapport à une utilisation graphique.
Par exemple, si tu lances une image dans gimp par la ligne de commande, tu pourras suivre dans le terminal ce qui se produit et que dissimule gimp en graphique.
C'est d'ailleurs un truc connu pour l'utilisation des logiciel graphique, si tu as des pépins avec un fichier dans l'utilisation tu lances l'application graphique via le terminal et tu pourras y suivre l'affaire pas à pas tout en actionnant conjointement le graphique.

Voili voilou... smile


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#100 23-11-2012 03:15:01

vince06fr
Membre
Distrib. : Debian Sid/experimental
Noyau : Linux 3.7-trunk-amd64
(G)UI : gnome-shell (gnome 3.6)
Inscription : 29-10-2012

Re : Futur "Poids Lourd" du Libre ?

C'est d'ailleurs un truc connu pour l'utilisation des logiciel graphique, si tu as des pépins avec un fichier dans l'utilisation tu lances l'application graphique via le terminal et tu pourras y suivre l'affaire pas à pas tout en actionnant conjointement le graphique.


Bien sur que la ligne de commande est incontournable pour les operations de debugage, mais c'est l'architecture des unix qui permet ça, Mac aussi fonctionne comme ça (enfin je crois, faudrait voir ce qui se passe quand on tape safari dans le terminal de mac OS-X....)
voir l'article sur les interpreteur de commandes sur wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Interpr%C3 … _commandes

Dans l'utilisation bureautique quotidienne, les gestionnaires de fichiers graphiques, et autres menus de lancement d'applications tendent à remplacer l'interpréteur, en fournissant une alternative plus conviviale. Néanmoins, l'interpréteur reste l'outil le plus polyvalent, encore irremplaçable pour certaines tâches. Ainsi interpréteur et logiciels utilitaires en mode graphique sont complémentaires dans toute utilisation poussée de l'outil informatique.



La ligne de commande reste un outil super puissant et bien pratique, j'en suis convaincu, mais il est inutilie de faire peur aux nouveaux arrivants en leur disant qu'elle est obligatoire.
On peut tres bien utiliser une distrib sans l'utiliser, mais une fois qu'on a compris à quel point elle nous simplifie la vie, on ne peux rapidement plus s'en passer lol

On ne rend pas les gens libres, ils ne le sont que s'ils le désirent


Lorsqu'on n'a connu qu'une prison dorée, que sait on de la liberté, évidement on ne devient libre que si on le veut mais si personne n'est là pour eveiller les consciences..

definition de libriste : (suite)
- personne promouvant les logiciels libres

Dernière modification par vince06fr (23-11-2012 05:08:19)

Hors ligne

Pied de page des forums