Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 26-09-2013 07:32:45

Invité-1
Invité

Re : Orthographe, tolérance et communication

Non. Preuve en est le (fructueux) débat sur l'uniformisation des balises du wiki pour qu'il profite à tous (lecteurs et rédacteurs).

Une langue unique et structurée (d'autant plus si elle l'est par la volonté commune et la langue française l'est puisque le droit d'usage est reconnu) facilite les échanges et développe de ce fait les compétences de chacun.

Ça ne remet pas en cause pour autant le rôe des "langages imagés", au contraire : les petits ruisseaux font les grandes rivières.
Ces langues sont un apport de richesse et de diversité pour la langue centrale qui de ce fait peut (et doit) les protéger.
Il y a là aussi un partage. smile


à plus,

Invité-1

#27 26-09-2013 07:35:06

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Orthographe, tolérance et communication

Et ça alors quoiqu't'en fait canaillou  :

blblblbbl tongue

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#28 26-09-2013 07:35:53

david96
Invité

Re : Orthographe, tolérance et communication

kao a écrit :

L'Azerty n'est pas toujours un amis pour la langue française.


C'est pour cela qu'il faut passer au BÉPO


Sinon, je suis partagé avec les arguments de smolski et les tiens. Je plussoie aux deux !  neutral


Si je devais trancher, je pense que la raison irait plus vers tes arguments, à savoir se faire comprendre grâce à un code commun.


Édite : bâ Invité-1, dont je viens de voir le poste, a plutôt bien résumé ma pensée.


Ça va vite ce matin dit dont !! yikes

Dernière modification par Invité-2 (26-09-2013 07:37:34)

#29 26-09-2013 07:42:21

kao
Modérateur
Distrib. : Testing
Noyau : Linux 4.quelquechose
(G)UI : Gnome 3
Inscription : 28-09-2012
Site Web

Re : Orthographe, tolérance et communication

david96 a écrit :

kao a écrit :

L'Azerty n'est pas toujours un amis pour la langue française.


C'est pour cela qu'il faut passer au BÉPO




A ce propos, je cherche un clavier bépo multimédia, et sans fils si possible smile Si vous en connaissez, je suis intéressé.

Hors ligne

#30 26-09-2013 09:02:40

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Orthographe, tolérance et communication

paskal a écrit :

Bonjour,

captnfab a écrit :


David Madore a écrit :

… autant pour moi) ; [...]


==> au temps pour moi   tongue wink


Claude Duneton a écrit :


Dans les Curiositez françoises d’Antoine Oudin publié en l’an de grâce 1640, un dictionnaire qui regroupe des locutions populaires en usage dès le XVIe siècle, soit bien avant les chorégraphes ou les exercices militaires on trouve : Autant pour le brodeur, « raillerie pour ne pas approuver ce que l’on dit ».

« Aucune formule ne saurait mieux seoir à ma conclusion [...]. »


langue-fr.net a écrit :

[...]la libre réflexion sur la langue et ses évolutions peut conduire à admettre plusieurs graphies possibles pour cette locution.


MOUAAAAAAAaaaah lol


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#31 26-09-2013 09:27:02

david96
Invité

Re : Orthographe, tolérance et communication

kao a écrit :

david96 a écrit :

kao a écrit :

L'Azerty n'est pas toujours un amis pour la langue française.


C'est pour cela qu'il faut passer au BÉPO




A ce propos, je cherche un clavier bépo multimédia, et sans fils si possible smile Si vous en connaissez, je suis intéressé.


Y'à les typematrix mais n'étant pas démocratisés ils ont un coût élevé.

j'ai vu il y a peu un autre fabricant qui s'est lancé dans les claviers BÉPO, impossible de retrouver le lien !


Sinon, il y a aussi les  autocollants Beaujoie

A ce propos


À ce propos. Avec le BÉPO les accentuations sur les majuscules sont toutes naturelles wink

Dernière modification par Invité-2 (26-09-2013 09:28:03)

#32 26-09-2013 09:52:42

Lunatic
Membre
Lieu : Lyon
Distrib. : Fedora 24
Noyau : Linux 4.6.5-300.fc24.x86_64
(G)UI : Gnome
Inscription : 03-08-2013
Site Web

Re : Orthographe, tolérance et communication

Mais c'est très bien de conserver son clavier azerty : ça incite à taper en bépo sans regarder ses mains tongue

Je suis aussi sur Twitter et nouvellement sur Diaspora*
Mon blog de geekeries : HAL-9000

(J'applique la règle de proximité)

Hors ligne

#33 26-09-2013 09:58:06

david96
Invité

Re : Orthographe, tolérance et communication

Tout à fait… Mais je dois dire que les autocollants Beaujoie, m'ont bien aidé au début big_smile
1380182240.png
Zoom : 1277 x 619 - 1.17 Mo


Aujourd'hui j'ai un typematrix BÉPO, mais avec le skin AZERTY wink

#34 26-09-2013 09:59:04

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : Orthographe, tolérance et communication

Invité-1 a écrit :

Non. Preuve en est le (fructueux) débat sur l'uniformisation des balises du wiki pour qu'il profite à tous (lecteurs et rédacteurs).



« Be conservative in what you send, and liberal in what you accept. » C'est-à-dire qu'il faut creuser un gouffre entre ce qu'on considérera comme une faute chez soi-même et ce qu'on signalera comme faute chez un autre


En tant que site proposant des tutos, nous souhaitons fournir une documentation la plus claire et homogène possible, c'est pourquoi nous nous fixons un standard que nous essayons de suivre.

Invité-1 a écrit :

Une langue unique et structurée (d'autant plus si elle l'est par la volonté commune et la langue française l'est puisque le droit d'usage est reconnu) facilite les échanges et développe de ce fait les compétences de chacun.


Le français que l'on pratique n'est pas issu d'une volonté commune, il est issu du français parisien qui a été imposé dans les régions.

Wikipedia a écrit :

Mais c'est en 1539 que débute officiellement la francisation de la France avec la proclamation de l’ordonnance de Villers-Cotterêts, signée par François Ier : elle impose le français comme langue du droit et de l’administration en France, en remplacement du latin.



Wikipedia a écrit :

Mais c'est la Révolution française qui va marquer une amplification considérable de la francisation du territoire avec le « plan Talleyrand », qui prévoit de n'enseigner que le français afin de chasser cette « foule de dialectes corrompus, derniers vestiges de la féodalité ». Pour la première fois, sont associées langue et nation, le français est alors considéré comme le ciment de l'unité nationale.



Pour ma part, je considère qu'une langue est un moyen d'expression, comme la peinture, la musique, etc. Certes on peut l'utiliser pour communiquer de l'information, dans ce cas il est impératif d'être compris par tous. Mais on peut aussi l'utiliser pour faire passer des émotions, des sentiments, et là, respecter les règles n'est pas tout le temps un atout. De plus, chaque langue apporte ses sens et ses notions, une diversité bien plus grande qu'une novlangue unique et simplificatrice pourrait apporter smile


captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#35 26-09-2013 10:08:12

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Orthographe, tolérance et communication

captnfab a écrit :

chaque langue apporte ses sens et ses notions, une diversité bien plus grande qu'une novlangue unique et simplificatrice pourrait apporter


Entendre les poèmes de Pouchkine en langue russe, même sans en comprendre un traitre mot n'a pas de comparaison possible !
Idem pour chèque & spire en english ou Rabelais et Villon en françois de bonne taille...

big_smile


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#36 26-09-2013 14:37:37

Invité-1
Invité

Re : Orthographe, tolérance et communication

captnfab a écrit :

Le français que l'on pratique n'est pas issu d'une volonté commune, il est issu du français parisien qui a été imposé dans les régions.



Rien de plus faux et de plus caricatural.
Il n'existe pas et n'a jamais existé de "français parisien".
Il ya eu des argots parsiens (verlan, javanais, langue des apaches ou des louchébems, etc...) mais le français tel qu'on le parle aujourd'hui est une construction commune auxquelles ont participé toutes les régions, étant toutes représentées, qui par un comte, qui par un duc, à la cour des monarques puis dans les assemblées.

La littérature n'est pas en reste puisque parmi nos plus grand stylistes, peu sont parisiens...

Et il y a loin d'une langue commune fédératrice à une novlangue simplificatrice ! Pour le coup c'est vraiment réducteur comme idée... sad

La preuve que le français "centralisé" n'est pas une novlangue est qu'il s'enrichit sans cesse (même en s'appauvrissant parfois, mais c'est le jeu) et qu'il nous permet de débattre confortablement. smile

smolski a écrit :


Et ça alors quoiqu't'en fait canaillou  :
blblblbbl tongue



J'aurais mis un ^ pour faire plus parisien. lol


à plus,

Invité-1

#37 26-09-2013 15:58:51

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : Orthographe, tolérance et communication

Je serais curieux de lire une source à peu près objective traitant de cette construction du français comme langue commune, et qui analyserait le résultat en fonction des différentes langues parlées alors. Pour ma part, je ne crois pas une seconde qu'une chambre composée d'élites (surtout à l'époque féodale) ne soit capable de créer une langue qui représente l'ensemble de la population smile

captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#38 26-09-2013 16:16:45

Invité-1
Invité

Re : Orthographe, tolérance et communication

À cette époque le français n'était qu'un parler parmi d'autres, appelée le « françoys », « franceis », ou « françois ». Mais l'atout de cette langue est qu'elle se trouve dans une région en explosion démographique, Paris et sa région5. Le françois s'enrichit donc très vite grâce à l'apport des autres parlers d’oïl alentour, et plus Paris prenait de l'importance, plus des gens de tout le pays y affluaient, apportant avec eux leur variante linguistique.



Extrait de http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ais

À lire aussi (c'est court) : http://www.lexpress.fr/culture/livre/la … 11997.html


à plus,

Invité-1

#39 26-09-2013 16:18:55

david96
Invité

Re : Orthographe, tolérance et communication

Une source assez conséquente sur les normes et leurs nécessitées :
http://www.legifrance.gouv.fr/Droit-fra … e/Sommaire

#40 26-09-2013 16:26:26

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : Orthographe, tolérance et communication

À cette époque le français n'était qu'un parler parmi d'autres, appelée le « françoys », « franceis », ou « françois ». Mais l'atout de cette langue est qu'elle se trouve dans une région en explosion démographique, Paris et sa région5. Le françois s'enrichit donc très vite grâce à l'apport des autres parlers d’oïl alentour, et plus Paris prenait de l'importance, plus des gens de tout le pays y affluaient, apportant avec eux leur variante linguistique.


J'ai bien lu cet extrait, et je n'estime pas qu'il répond à mes doutes smile

@david: nous ne sommes pas en train de dire que les normes sont inutiles, simplement qu'elles ne sont pas forcément à respecter 100% du temps. Elles ont leur utilité et leur champ d'application smile
Et merci pour ce lien qui semble fort intéressant !


captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#41 26-09-2013 16:35:28

david96
Invité

Re : Orthographe, tolérance et communication

nous ne sommes pas en train de dire que les normes sont inutiles, simplement qu'elles ne sont pas forcément à respecter 100% du temps


Je n'ai pas voulu dire le contraire smile

Et merci pour ce lien qui semble fort intéressant !


Oui, c'est pour celà que je me suis permis de le remettre une seconde fois cf #10 tongue


Je te conseille le passage sur les lettres capitales et leurs usages, il y a une étrangeté et matière à débattre.

Suite à la réforme de 1990, l’académie préconise l'accentuation des lettres capitales, ce qui est avec le temps une très bonne chose.

Le guide légistique lui apporte des exceptions, plutôt étonnantes. neutral

#42 26-09-2013 16:50:09

Invité-1
Invité

Re : Orthographe, tolérance et communication

captnfab a écrit :

J'ai bien lu cet extrait, et je n'estime pas qu'il répond à mes doutes



Que tu l'estimes ou pas, il y répond quand même. wink

Le françois s'enrichit donc très vite grâce à l'apport des autres parlers d’oïl alentour, et plus Paris prenait de l'importance, plus des gens de tout le pays y affluaient, apportant avec eux leur variante linguistique.

À moins que ce ne soit de la mauvaise foi (ce qui est ton droit)... big_smile


Pour résumer :

- oui, il y a eu volonté politique (donc parisienne) d'uniformiser le français pour en faire une langue officielle ;
- oui, chaque région a apporté son lot, certes de manière aléatoire et empirique mais incontestable.


à plus,

Invité-1

#43 26-09-2013 17:22:30

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : Orthographe, tolérance et communication

Invité-1 a écrit :

À moins que ce ne soit de la mauvaise foi (ce qui est ton droit)... big_smile


Ne mets pas la mauvaise foi sur le tapis, c'est une des choses les mieux partagées au monde.

Invité-1 a écrit :

- oui, chaque région a apporté son lot, certes de manière aléatoire et empirique mais incontestable.


C'est précisément ce caractère aléatoire que je n'estime pas satisfaisant. Un dialecte local enrichi par les gens qui viennent d'ailleurs, et un consensus national, ça n'a rien à voir. (Ou alors, faut être de mauvaise...  enfin, tu vois ce que je veux dire)


captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#44 26-09-2013 18:06:29

Invité-1
Invité

Re : Orthographe, tolérance et communication

Clairement, on ne va pas pinailler 107 ans sur le bien-fondé d'un schéma utilisé par toutes les langues nationales ou supra-nationales : l'apport occasionnel, aléatoire, volontaire ou non d'une langue locale à une langue supra-locale conduit de facto cette langue supra-locale à être une langue de sources diverses parce que ce n'est pas la manière dont est inclus cet apport qui compte mais qu'il soit inclus et qu'il mène à un résultat tangible c'est-à-dire le français que nous parlons aujourd'hui avec ses règles académiques (l'élite) et ses droits d'usage (la rue et la littérature) et qui en font une langue construite par tous.

Que Sa Fabuleuse Capitainerie estime ce shéma non satisfaisant n'a en fait pas grande importance. Le français continuera d'évoluer de cette façon peut-être jusqu'à disparaître (comme ont déjà disparu d'autres langues) mais en ayant apporté son lot au langage qui le remplacera.

Perso, j'arrête là. J'ai encore de la doc à lire sur le wiki. smile


à plus,

Invité-1

#45 26-09-2013 18:42:17

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : Orthographe, tolérance et communication

Hum, je ne vois pas bien où tu veux en venir, mais je te rappelle le début de notre désaccord.

captnfab a écrit :

Le français que l'on pratique n'est pas issu d'une volonté commune, il est issu du français parisien qui a été imposé dans les régions.



Tu m'as répondu que c'était faux.

J'ai argumenté pour dire que non, ça n'était pas une volonté commune. Et maintenant tu me dis que si ça ne me plaît pas, c'est pareil, ce qui n'est pas le sujet, vu que ce qui ne me plaisait pas était ton argument (en ce qu'il n'infirmait pas ma proposition initiale et donc n'appuyait pas ton « c'est faux ») et non pas cet état de fait que tu rappelles dans ton dernier message et avec lequel nous sommes d'accord depuis le début.

Mais comme tout est dit, inutile de poursuivre nos argumentations respectives smile

Bonne lecture du Wiki,


captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#46 26-09-2013 21:38:35

deuchdeb
Moderato ma non troppo
Lieu : Pays de Cocagne
Distrib. : Jessie 8 + backports
Noyau : linux-image-3.16
(G)UI : KDE4.14 - Mate
Inscription : 13-01-2010

Re : Orthographe, tolérance et communication

Une langue universelle, je ne suis pas d'accord car chaque langue c'est développée avec son environnement et chaque langue dit des choses qui ne peuvent pas être dites dans une autre.
Bon, le couplet classique mais vrai.

Mais quand même, cet été en Espagne chaque fois que je changeait de région, c'était une nouvelle langue régionale qui s'imposait à moi.
Moi c'est l'espagnol que j'ai appris à l'école, pas le catalan ou le sévillan ou le basque.
Et bien que croyez vous qu'il c'est passé?
On a baragouiné en anglais.
Dommage.  sad

Hors ligne

#47 20-10-2013 22:44:49

df871
Membre
Lieu : Limousin
Distrib. : Debian Wheezy 7.1 32b
Noyau : Linux 3.2.0-4-486
(G)UI : Xfce 4.8
Inscription : 17-09-2013
Site Web

Re : Orthographe, tolérance et communication

Bonsoir smile

J'ai lu votre discussion il y a quelques jours, et au cours de la discussion que j'ai ouverte ici :
http://debian-facile.org/viewtopic.php?pid=69686#p69686

Il y a un p'tit débat sur le temps que j'utilise dans ma signature, et que j’accommode à ma façon de "voir" smile

voici le copié collé de ma réponse :

Bonjour Y316 smile
Je te rassure... wink  j'ai appris et connais cette règle, or, pour moi, elle est erronée... aussi j'écris tous mes impératifs singuliers avec un s... !
Et pour cause, lorsque tu passes au pluriel, c'est la deuxième personne du pluriel qui est employée, cela signifie, donc par extension, que c'est bien à la deuxième personne du singulier que nous nous exprimons lorsque nous indiquons un "impératif" smile

Encore un doute sur cette règle... indiques un pronom personnel devant le verbe ainsi conjugué... c'est le "tu" qui s'imbrique" impeccablement devant le verbe... !
Tu manges ton dessert !
Tu ne marches pas vite !
Cependant, je te remercie de ta remarque smile
et tant, pour l’orthographe que pour la conjugaison, j"utilise un dico et un conjugueur wink
Sur au autre forum, où, un Ami avait aussi relevé "mon erreur"... il avait trouvé ceci :
<<S euphonique
En règle générale, les verbes du premier groupe (verbes en -er) ne prennent pas de s final à la deuxième personne du singulier de l’impératif. On écrira par exemple : Mange et va dans ta chambre. Cependant, lorsque ces verbes sont suivis des pronoms en ou y, le s est ajouté. Il en va de même avec quelques verbes en -ir (cueillir, ouvrir, offrir, etc.).
Exemples : - Donnes-en à ton frère....>>
Ce qui signifie, ( pour moi... que pour moi... wink ) que ces "gens", qui osent nous dicter des règles, ont des soucis de "comprenette"

Pour le "C" majuscule, il est, là aussi, voulu smile
De plus, tu utilises un beau terme "sublimation", qui s'adapte très bien à ce que je souhaite faire passer comme message, et cela en toute humilité smile
En lisant les reportages sur ces gens qui "réussissent", ils ont créé une entreprise, puis ils ont pris le temps de la consolider, et seulement après, ils ont continué à créer !

Puisque nous sommes dans un "HS" sur l'orthographe, j'évite au maximum, le pronom "on", que nous voyons utiliser à toutes les sauces...
ceci me "mettant" en colère... wink  je me suis souvenu, que "on" était un "c..."
depuis, lorsque je m'exprime de façon orale ou manuscrite, je soigne mes mots.. wink

Je fais en sorte, d'être "congruent" dans tout ce que je fais... smile
Lorsque je fais une erreur, je sais la reconnaître, ainsi que son inverse... mais de façon plus discrète wink
Bon Dimanche Ensoleillé smile



Je laisse Y316 mettre son copié collé, afin d'éviter de faire l'aller retour entre les deux discussions smile

A bientôt... wink


Cordialement
Bernard
Crées, Consolides... puis, Continues à Créer smile
Asus P4P800, P4C 2,6Ghz, Seagate laptop SSHD 500Go, Nvidia GF 6200 512 Mo avec Debian 7.0, Xfce 4.08

Hors ligne

#48 20-10-2013 22:54:02

df871
Membre
Lieu : Limousin
Distrib. : Debian Wheezy 7.1 32b
Noyau : Linux 3.2.0-4-486
(G)UI : Xfce 4.8
Inscription : 17-09-2013
Site Web

Re : Orthographe, tolérance et communication

Quant au sujet de la discussion, je comprends les fautes, et lorsque l'interlocuteur en fait à chaque mot, je lui indique qu'étant loin d'être un pro en langue françoise... wink j'utilise un dico, un conjugueur en ligne, et active le correcteur du navigateur que j'utilise... pas belle la Vie smile

Et, lorsque je vois du langage sms... et bien j'passe à coté smile

J'ai vu dans certains forums, que des étrangers à la France, participaient et s'exprimaient mieux que certains intervenants... tout en s'excusant... tout cela ressemble, pour moi... que pour moi, à du respect pour autrui smile

Cordialement
Bernard
Crées, Consolides... puis, Continues à Créer smile
Asus P4P800, P4C 2,6Ghz, Seagate laptop SSHD 500Go, Nvidia GF 6200 512 Mo avec Debian 7.0, Xfce 4.08

Hors ligne

#49 20-10-2013 23:13:13

david96
Invité

Re : Orthographe, tolérance et communication

Il faut le faire de façon ludique. Apprendre une langue, sa syntaxe, ses modes, son orthographe, sa grammaire etc. peut-être très amusant et même jubilatoire. smile

#50 20-10-2013 23:17:33

paskal
autobahn
Lieu : ailleurs
Inscription : 14-06-2011
Site Web

Re : Orthographe, tolérance et communication

Voici mon cc :

paskal a écrit :

Bonsoir,

Je viens bernacler un peu : personnellement, je suis choqué pas le "s" mais voilà, j'ai été à l'école au siècle passé. lol
Dans quelques années, ça passera sans doute.  smile


En précisant ceci : quand je dis "choqué", je ne veux pas dire mécontent mais que ça me saute aux yeux, et j'en vois bien davantage sur les copies. smile
Et cette règle sera vraisemblablement réformée plus tôt qu'on ne le pense. Vois la langue parlée au Moyen Âge, il n'y a que peu de temps en fin de compte.

Les C majuscules, je trouve qu'ils ont bien leur place dans ta "maxime".

Curieusement, le langage sms ne me heurte pas car je me place alors dans une démarche de "traduction". lol


I'd love to change the world
But I don't know what to do
So I'll leave it up to you...

logo-sur-fond.png

Hors ligne

Pied de page des forums