Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 24-10-2013 09:26:01

kao
Modérateur
Distrib. : Testing
Noyau : Linux 4.quelquechose
(G)UI : Gnome 3
Inscription : 28-09-2012
Site Web

DE, fragmentation et parts de marché

Pour moi c'est toujours Gnome 3, sinon voici un petit article sur la fragmentation de linux sur les desktop:
http://www.generation-nt.com/torvalds-l … 05262.html
C'est un troll depuis longtemps parceque aucun DE n'as réussit à devenir majoritaire auprès du public Linuxien.
Gnome 2 était bien partie avec l'aide d'Ubuntu puis il y a eu la scission Gnome 3 vs Unity.
Mais il est clair, pour moi, que la fragmentation nuit à la propagation de Linux sur les bureaux.

Hors ligne

#2 24-10-2013 10:57:48

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

kao a écrit :

Mais il est clair, pour moi, que la fragmentation nuit à la propagation de Linux sur les bureaux.


Je ne suis pas d'accord smile
Quand on voit les paradigmes que défendent Unity et Gnome3, et le fait qu'ils soient dirigés principalement par les intérêts de Redhat et Canonical, je suis bien content qu'ils n'aient pas réussis à s'imposer. Vous imaginez si un jour il était nécessaire d'utiliser un DE pour lancer une session X/wayland ?


captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#3 24-10-2013 11:02:03

paskal
autobahn
Lieu : ailleurs
Inscription : 14-06-2011
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

Et c'est une grande force d'avoir ce choix.

Chaque DE peut trouver son public ou disparaître.
Chaque utilisateur doit pouvoir "trouver chaussure à son pied".  smile

I'd love to change the world
But I don't know what to do
So I'll leave it up to you...

logo-sur-fond.png

Hors ligne

#4 24-10-2013 11:33:18

kao
Modérateur
Distrib. : Testing
Noyau : Linux 4.quelquechose
(G)UI : Gnome 3
Inscription : 28-09-2012
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

captnfab a écrit :

kao a écrit :

Mais il est clair, pour moi, que la fragmentation nuit à la propagation de Linux sur les bureaux.


Je ne suis pas d'accord smile
Quand on voit les paradigmes que défendent Unity et Gnome3, et le fait qu'ils soient dirigés principalement par les intérêts de Redhat et Canonical, je suis bien content qu'ils n'aient pas réussis à s'imposer. Vous imaginez si un jour il était nécessaire d'utiliser un DE pour lancer une session X/wayland ?


Je suis pas contre la diversité, c'est juste un constat. Si Linux sur le bureau n'ai pas populaire auprès du grand public c'est pour une grosse partie à cause de cette fragmentation.
Le fait qu'il y est trop de choix est en soit un problème pour qui n'as pas le temps de chercher. Et en même temps, trop réduire les choix enferme l'utilisateur dans un seul usage.
C'est pour cela que Debian est un bon compromis smile

Hors ligne

#5 24-10-2013 11:42:38

paskal
autobahn
Lieu : ailleurs
Inscription : 14-06-2011
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

kao a écrit :

Si Linux sur le bureau n'ai pas populaire auprès du grand public c'est pour une grosse partie à cause de cette fragmentation.


Je ne vois pas ce qui permet d'affirmer ça. En tout cas, ce n'est pas le retour que j'en ai.
Je pense que les raisons sont :
- d'autres distros sont très populaires
- la réputation de Debian = c'est pour les serveurs
- pour utiliser Debian, il faut mettre les mains dedans.


I'd love to change the world
But I don't know what to do
So I'll leave it up to you...

logo-sur-fond.png

Hors ligne

#6 24-10-2013 11:44:02

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

Que cette fragmentation nuise à la popularité de Linux auprès des windosomaqueux, oui, sans doute. Le côté image de marque notamment, par lequel la Gnome-Team semble obnubilée.

Elle pourait même sembler nuire aux utilisateurs, vu que les différents DE un se la jouant un peu à l'autiste se tirent dans les pattes (Lightdm ne supporte pas complètement Gnome et GDM ne supporte pas complètement Xfce4). Mais il faut comparer cela à la situation alternative qui serait l'inexistence de Xfce4 ou son amoindrissement, alors qu'il me semble être le plus raisonnable des DE ci-dessus smile

Aussi, je pense que cette fragmentation n'est pas une mauvaise chose pour GNU/Linux smile

[edit: réponse de kao oubliée par le déplacement :

kao a écrit :

paskal a écrit :

Je ne vois pas ce qui permet d'affirmer ça. En tout cas, ce n'est pas le retour que j'en ai.
Je pense que les raisons sont :
- d'autres distros sont très populaires


1% de part de marché, j'appelle pas ça populaire. Android = pas de fragmentation = 80% de part de marché sur le téléphone:
http://pro.clubic.com/actualite-e-busin … msung.html

paskal a écrit :


- la réputation de Debian = c'est pour les serveurs


Oui c'est le propos comment amener Debian  à dépasser ce rôle de serveur uniquement wink c'est bien dommage que Debian ne perce pas au delà du serveur.

paskal a écrit :


- pour utiliser Debian, il faut mettre les mains dedans.


Et bien là aussi c'est dommage, moi perso je préfère utiliser l'outil pour créer quelque chose avec plutôt que passer mon temps à essayer de comprendre comment il fonctionne à l'instant "T".


La diversité c'est bien, mais trop fragmenter Linux ou GNU ou Debian peut risquer de dissoudre la communauté dans trop de projets différents sans réelle force pour les soutenir.
Debian a un problème de contributeur comme Wikipedia et si elles n'attirent plus de nouveau contributeur elles risquent de s’effondrer sur elles même.

La fragmentation est une source de découragement, à trop diviser, on risque de se retrouver dans la tour de Babel avec plus personne avec qui pouvoir causer.


]


captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#7 24-10-2013 12:49:48

Octopus Riot
Membre
Distrib. : Wheezy
Noyau : Linux 3.2.0-4-686-pae
(G)UI : XFCE 4.8
Inscription : 16-10-2012

Re : DE, fragmentation et parts de marché

Salut à tous,

Je pense qu'en amont, LA raison qui fait que Linux reste confiné à 1 % d'utilisateurs, c'est la vente liée PC - Windows. Tout simplement les gens achètent le PC avec déjà un OS dedans sans même souvent savoir qu'il y a d'autres possibilités. Microsoft réussi tous les jours son putsch. C'est un scandale qui n'en finit pas de durer.

Je suis heureux qu'il y ait une diversité de DE car cela m'a permis de choisir XFCE que je préfère à l'évolution Gnome 2 --> Gnome 3.

Hors ligne

#8 24-10-2013 13:04:21

bendia
Admin stagiaire
Distrib. : Jessie
Noyau : 3.16.0-4-amd64
(G)UI : Gnome + XFCE + Console
Inscription : 20-03-2012
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

Octopus Riot a écrit :

Tout simplement les gens achètent le PC avec déjà un OS dedans sans même souvent savoir qu'il y a d'autres possibilités.


+1

Sinon, pour moi, cette fragmentation est une force. C'est la possibilité d'adapter le système tant à l'ordinateur qu'à l'utilisateur. De plus, les DE sous Linux me semble nettement plus configurable que Windows cool


Ben
___________________
La seule question bête, c'est celle qu'on ne pose pas.
file-Re06858991f6f328b4907296ac5cea283

En ligne

#9 24-10-2013 13:06:12

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

Octopus Riot a écrit :

Je pense qu'en amont, LA raison qui fait que Linux reste confiné à 1 % d'utilisateurs, c'est la vente liée PC - Windows. Tout simplement les gens achètent le PC avec déjà un OS dedans sans même souvent savoir qu'il y a d'autres possibilités. Microsoft réussi tous les jours son putsch. C'est un scandale qui n'en finit pas de durer.



Mhh, oui, initialement, je pense que c'était ça.

Et je pense que maintenant, la raison principale des 1% d'aujourd'hui ce sont les 1% d'hier smile

I.e :
« je veux jouer à <tel_jeu_médiatisé_et_donc_sous_windows> » -> need windows
« je veux ouvrir les documents Office de ma boîte » -> need windows
« je veux synchroniser mon iTruc avec mon ordi » -> need windows (ou pire)
« je veux que quand j'achète un <truc_qui_se_branche_sur_ordi>, le sav supporte son installation sur ma machine » -> need windows

Microsoft ont créé le trust, et maintenant les vendeurs gagnent à ne fournir de support que pour les plate-formes majoritaires.


captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#10 24-10-2013 13:42:49

bendia
Admin stagiaire
Distrib. : Jessie
Noyau : 3.16.0-4-amd64
(G)UI : Gnome + XFCE + Console
Inscription : 20-03-2012
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

kao dans l'autre fil a écrit :

Android = pas de fragmentation = 80% de part de marché sur le téléphone:



Si tu es utilisateur d'Android, tu peux remarquer que entre le Android AOSP, Android AOKP, les sur-couches constructeur, les sur-couches opérateur, les roms custom la fragmentation est quand même bien une réalité aussi. Et pourtant, ça n'empêche pas Android d'être populaire bien au contraire à mon avis smile


Ben
___________________
La seule question bête, c'est celle qu'on ne pose pas.
file-Re06858991f6f328b4907296ac5cea283

En ligne

#11 24-10-2013 13:49:31

kao
Modérateur
Distrib. : Testing
Noyau : Linux 4.quelquechose
(G)UI : Gnome 3
Inscription : 28-09-2012
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

Oui il y a un monopole parfois abusif de Windows, mais il ne faut pas toujours lui jeter la pierre. Si une distribution Linux était si bien que ça il y en aurait partout.

Linux a de grosses qualités mais à toujours des points faibles qui limite sa propagation dans tout les foyers:

- comme le support matériel: Tout n'est pas encore "out of box" même si beaucoup de constructeur font de gros effort.
- L'installation difficile: 40 cartons pour déployer une machine Debian. Mais Ubuntu et d'autres ont prouvé que l'on pouvait simplifier la chose.
- Toujours trop de chose à faire après l'installation, à commencer par la modification du fstab et le passage obligé par la ligne de commande.
- La trop grande disparité entre les distributions et les versions qui rebute les programmeurs à porter leur logiciel sur la plate forme.
- Une documentation éparpillé et pas toujours à jour qui rend la recherche de solution pas toujours simple.

Si on regarde ce schéma,
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/c … meline.svg
On se doute bien que l'on a perdu des plumes à vouloir tout diviser, plutôt que d'améliorer la branche centrale. Sur une vigne quand on veut de belle grappe on coupe les branches smile


bendia a écrit :

kao dans l'autre fil a écrit :

Android = pas de fragmentation = 80% de part de marché sur le téléphone:



Si tu es utilisateur d'Android, tu peux remarquer que entre le Android AOSP, Android AOKP, les sur-couches constructeur, les sur-couches opérateur, les roms custom la fragmentation est quand même bien une réalité aussi. Et pourtant, ça n'empêche pas Android d'être populaire bien au contraire à mon avis smile


Oui mais ça reste de la petite customisation liée à une version d'Android, adapté à un certain type de téléphone, c'est une sur-couches pas un fork. Comme Dell ou HP sur un Windows pré-installé.

Hors ligne

#12 24-10-2013 14:30:50

paskal
autobahn
Lieu : ailleurs
Inscription : 14-06-2011
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

kao a écrit :

On se doute bien que l'on a perdu des plumes à vouloir tout diviser  plutôt que d'améliorer la branche centrale.


Je ne vois aucune relation de causalité. yikes

kao a écrit :

Sur une vigne quand on veut de belle grappe on coupe les branches smile


Complètement faux et je le vérifie chaque année !
Si tu passes par ici un jour en début d'automne, je te le prouverai avec plaisir.
smile


I'd love to change the world
But I don't know what to do
So I'll leave it up to you...

logo-sur-fond.png

Hors ligne

#13 24-10-2013 14:33:33

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

kao a écrit :

Oui il y a un monopole parfois abusif de Windows, mais il ne faut pas toujours lui jeter la pierre. Si une distribution Linux était si bien que ça il y en aurait partout.

- comme le support matériel: Tout n'est pas encore "out of box" même si beaucoup de constructeur font de gros effort.


Je ne jette pas la pierre à windows mais aux éditeurs et constructeurs de matériel qui empêchent justement ce fonctionnement out-of-the-box, en pointant du doigt que leur justification économique est l'état actuel des parts de marché.

kao a écrit :


- L'installation difficile: 40 cartons pour déployer une machine Debian. Mais Ubuntu et d'autres ont prouvé que l'on pouvait simplifier la chose.
- Toujours trop de chose à faire après l'installation, à commencer par la modification du fstab et le passage obligé par la ligne de commande.
- Une documentation éparpillé et pas toujours à jour qui rend la recherche de solution pas toujours simple.


Ces points sont de vraies difficultés pour GNU/Linux, mais de vraies difficultés pour Windows également. Imagine un peut la simplicité d'une réinstallation Debian si on avait un DVD de restauration pour un modèle donné, fournit par le constructeur !

kao a écrit :

- La trop grande disparité entre les distributions et les versions qui rebute les programmeurs à porter leur logiciel sur la plate forme.


Mhh, là je ne suis pas totalement sûr. Ce sont plus les utilisateurs de la distro et des logiciels qui font ce paquetage, plutôt que upstream. De plus, une fois le paquet Debian fait, ce sont toutes ses dérivées qui en profitent gratuitement. Fragmentation due aux distros, certes, mais ce poids là est imposé aux distros et non aux développeurs.
Je suis bien d'accord qu'il y a là des efforts à faire, en particulier, convaincre les mainteneurs de bosser pour Debian plutôt que pour ses dérivées, de sorte que tout le monde en profite.

kao a écrit :

Si on regarde ce schéma,
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/c … meline.svg
On se doute bien que l'on a perdu des plumes à vouloir tout diviser, plutôt que d'améliorer la branche centrale. Sur une vigne quand on veut de belle grappe on coupe les branches smile


Je ne suis pas du tout pour l'explosion du nombre de distro qui me semble également être un gâchis d'énergie. Mais sur cette timeline, on ne voit pas le fait qu'une fois le paquet Debian fait, toutes ses dérivées en profitent sans aucun travail à faire, Il en est sans doute de même dans une certaine mesure avec Fedora, Slackware ou Arch.


captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#14 24-10-2013 15:23:29

sogal
Black Metal Modo
Distrib. : Debian Testing
Noyau : 4.7
(G)UI : Gnome
Inscription : 09-05-2013
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

kao a écrit :

Oui il y a un monopole parfois abusif de Windows, mais il ne faut pas toujours lui jeter la pierre. Si une distribution Linux était si bien que ça il y en aurait partout.

- comme le support matériel: Tout n'est pas encore "out of box" même si beaucoup de constructeur font de gros effort.


captnfab a écrit :


Je ne jette pas la pierre à windows mais aux éditeurs et constructeurs de matériel qui empêchent justement ce fonctionnement out-of-the-box, en pointant du doigt que leur justification économique est l'état actuel des parts de marché.



Windows n'est pas "out-of-the-box" non plus. Il peut donner l'impression de l'être car il est, la grand majorité du temps, pré-installé mais en essayant d'installer une version sur un machine vierge j'ai eu plus de difficultés qu'avec Debian (étape moins claires et moins guidées) et il m'a fallu installer certains pilotes un par un.

Est-ce que vraiment la diversité des bureaux nuit à la propagation de GNU/Linux? Parce que des bureaux, il n'y en a pas mille. On a cité les 3 principaux (je mets LXDE à part car, bien que je le connaisse moins, il me semble qu'il est encore en retrait par rapport à XFCE, GNOME et KDE) et 3 ce n'est pas un choix énorme, c'est un panel clair et appréciable qu'un utilisateur non linuxien peut appréhender même sans connaissance GNU/Linux.

Comme cela a déjà été dit, beaucoup de gens s'en foutent royalement de l'informatique, ils veulent un outil qui ne leur demande pas de travail, pas de soucis et donc se tournent vers Windows car très répandu, les copains ont le même et pré-installé. Et ils ne savent même pas que des alternatives existent, autres que Macintosh.

Ce qui nuit un peu à la montée en puissance de GNU/Linux c'est, je pense, plus la multiplication des distributions, des forks pour un rien etc... qui disperse "l'effort de guerre", alors que leurs développeurs pourraient peut-être contribuer à consolider et améliorer les branches principales.
Ajoutées à cela les volontés commerciales de faire les choses à sa façon (Unity) plutôt que de travailler sur une base interopérable (Mir / Wayland) qui bénéficierait à tous.


Machine perso : Thinkpad x230 Debian Stretch | Machine pro : Thinpad T450 openSUSE Leap 42.2

Hors ligne

#15 24-10-2013 15:47:06

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

Sous windows, tu as quand même le côté « tu branches, tu installes et ça marche, ou pas, mais si ça marche pas tu peux râler parce que ça devrait »

captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#16 24-10-2013 15:55:27

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : DE, fragmentation et parts de marché

Installer des windows, j'y travaille chez un ami qui en fait commerce pour l'aider.

Déjà, la consigne impérative est :
N'installe aucun pilote de matériel de windows sinon celui du fabricant.
Ne permet jamais à  windows de mettre à jour ce pilote.

Bon, sur cette base déjà, out of the box ? lol

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#17 24-10-2013 16:01:33

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

Héhé, on a une taupe qui nous donne des arguments anti-winwin tongue
Pas miro la taupe xD

captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#18 24-10-2013 16:11:36

paskal
autobahn
Lieu : ailleurs
Inscription : 14-06-2011
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

J'savais bien qu'y avait une taup' de l'est, ici.   mad

I'd love to change the world
But I don't know what to do
So I'll leave it up to you...

logo-sur-fond.png

Hors ligne

#19 24-10-2013 17:05:11

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : DE, fragmentation et parts de marché

En plus, le juron du copain devant les machines récalcitrantes est :
P...TAIN DE LOGICIEL DE M...DE !

J'ai les enregistrements ! tongue

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#20 24-10-2013 19:04:56

bendia
Admin stagiaire
Distrib. : Jessie
Noyau : 3.16.0-4-amd64
(G)UI : Gnome + XFCE + Console
Inscription : 20-03-2012
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

kao a écrit :

Oui mais ça reste de la petite customisation liée à une version d'Android, adapté à un certain type de téléphone, c'est une sur-couches pas un fork. Comme Dell ou HP sur un Windows pré-installé.



Non, c'est exactement comme la différence entre les DE, Voire pire ! Sans parler des rom custom, qui viennent avec leur noyaux compilés spécialement pour un type d'appareil, les sur-couches opérateurs ou constructeurs t'impose l'utilisation de leurs outils ou la non utilisation d'un outils présent de base dans AOSP. Même si le fond de la machine est identique et qu'on retrouve toujours les même fonctions


Ben
___________________
La seule question bête, c'est celle qu'on ne pose pas.
file-Re06858991f6f328b4907296ac5cea283

En ligne

#21 24-10-2013 19:08:45

captnfab
Admin-Girafe
Lieu : /dev/random
Distrib. : Debian Stretch/Sid/Rc-Buggy
Noyau : Linux (≥ 4.3)
(G)UI : i3-wm (≥ 4.11)
Inscription : 07-07-2008
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

Y'a CyanogenMod et GOLauncher qui ressemblent à des DE / WM aussi.

captnfab,
Association Debian-Facile, bépo.
TheDoctor: Your wish is my command… But be careful what you wish for.

Hors ligne

#22 24-10-2013 19:21:11

bendia
Admin stagiaire
Distrib. : Jessie
Noyau : 3.16.0-4-amd64
(G)UI : Gnome + XFCE + Console
Inscription : 20-03-2012
Site Web

Re : DE, fragmentation et parts de marché

Cyanogenmod, c'est même plus comme une Distro (faut être root pour l'installer).
Mais GoLauncher et les autres launchers sont effectivement un très bon parallèle avec les DE / WM. Tu peux installer ça sur n'importe quel téléphone de n'importe quel opérateur et ça change quand même pas mal l'expérience utilisateur wink Chouette, j'ai réussi à le placer celui là lol

Ben
___________________
La seule question bête, c'est celle qu'on ne pose pas.
file-Re06858991f6f328b4907296ac5cea283

En ligne

#23 25-10-2013 03:33:48

seb95deMLO
Invité

Re : DE, fragmentation et parts de marché

perso je m'en fou j'etais sous kde puis suis passé a unity donc gnome/unty m'a simplement permis de retourner a kde. je me sent moins prisonniers.
apres je vois pas de point faible de linux car sinon faudrait aussi parler des points faible des autres systeme proprios, si linux ne s'impose pas c'est simplement qu'il n'est pas vendu dans les magasins aupres du grand public et qu'il n y a pas de pub dessus. sans internet jamais j'aurais connu linux ça faut bien se le dire j'entendais parler de linux avec ceux qui touchait aux ordi(des imformaticiens principalement) mais eux avaient internet...

Pied de page des forums