Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 23-11-2013 16:08:12

Bunny_Euchrow
Membre
Distrib. : Debian 8
Noyau : Linux 4.1.0-0.bpo.2-rt-amd64
(G)UI : Openbox, i3, XFCE
Inscription : 07-08-2012

MOC, Alsa et l'égalisation du volume

M'sieurs dames,


Etant un utilisateur de MOC, je ne trouve pas d'autres moyens (un peu lourd) que de stopper Alsa, démarrer Jack, Jamin et configurer le brassage afin d'égaliser le volume de mes playlists afin de ne pas me lever toutes les cinq minutes de mon fauteuil pour avoir une écoute optimale.

Il n'y a pas un moyen plus simple ? Notez-bien, j'aime beaucoup Jack et Jamin pour certaines utilisations, mais ça me gonfle un peu de devoir faire tout ça et de chauffer le CPU à mon sens déraisonnablement, juste pour pouvoir faire parler ma fainéantise smile

Des solutions ? Des pistes ?

Hors ligne

#2 23-11-2013 18:31:31

kao
Modérateur
Distrib. : Testing
Noyau : Linux 4.quelquechose
(G)UI : Gnome 3
Inscription : 28-09-2012
Site Web

Re : MOC, Alsa et l'égalisation du volume

Comprends pas trop. Tu constates des niveaux sonores différents en fonction des morceaux que tu écoutes? c'est ça?
Le niveau sonore entre plusieurs albums peut être différent en fonction des mixeurs. Les mixeurs essayent généralement de ne pas dépasser un maximum, mais en dessous il font souvent ce qu'ils veulent. Faire une playlist avec des niveaux sonores ressentis homogènes est pas toujours simple.

Hors ligne

#3 24-11-2013 00:16:54

Bunny_Euchrow
Membre
Distrib. : Debian 8
Noyau : Linux 4.1.0-0.bpo.2-rt-amd64
(G)UI : Openbox, i3, XFCE
Inscription : 07-08-2012

Re : MOC, Alsa et l'égalisation du volume

C'est exactement ça. Note bien, ça ne me dérange pas des masses. C'est plus par curiosité qu'autre chose.

Hors ligne

#4 24-11-2013 11:32:51

kao
Modérateur
Distrib. : Testing
Noyau : Linux 4.quelquechose
(G)UI : Gnome 3
Inscription : 28-09-2012
Site Web

Re : MOC, Alsa et l'égalisation du volume

Cette différence de niveau entre les programmes, les morceaux, les films, les pubs etc. et une des grosses problématiques que l'on rencontre en télévision, en radio, au cinéma, en fait dès qu'il faut enchaîner des sources sonores venant de différent endroit.
Pour palier ce problème, une unité de mesure a été créé: le Loudness, elle mesure un niveau moyen sur l'ensemble du programme. Une norme récente, la R128, fixe pour la France un niveau moyen à -23LuFS (Loudness) que les mixeurs et diffuseurs doivent respecter.
Cette norme se base sur le ressentie au niveau des oreilles en sortie des enceintes et non sur un niveau électrique maximum en entrée des enceintes. Cette mesure est plus complexe à mettre en place et l'ajuster en temps réél est aussi plus difficile, par contre elle évite les sursauts lorsque l'on passe d'un programme à un autre. Cette norme donne plus de liberté au mixeur tant qu'il reste dans la moyenne sur l'ensemble de son programme. Pour la musique, je ne suis pas sur que ce soit encore place.

Sous Linux, ffmpeg permet de faire une mesure loudness je crois mais je n'ai pas vérifié.

Hors ligne

#5 24-11-2013 14:24:13

Bunny_Euchrow
Membre
Distrib. : Debian 8
Noyau : Linux 4.1.0-0.bpo.2-rt-amd64
(G)UI : Openbox, i3, XFCE
Inscription : 07-08-2012

Re : MOC, Alsa et l'égalisation du volume

Je pense que je vais continuer à rester sous Jack et Jamin pour les écoutes longues durées AFK. Ou alors je me la joue Hi-Fi Geek et je me prends un compresseur limiteur mais autant tuer une mouche avec un bazooka. Parce qu'avec Jamin, quand c'est bien réglé, ça passe tout seul.
D'ailleurs, pourquoi pas passer sous Jack de façon permanente ?

Hors ligne

#6 24-11-2013 20:34:30

kao
Modérateur
Distrib. : Testing
Noyau : Linux 4.quelquechose
(G)UI : Gnome 3
Inscription : 28-09-2012
Site Web

Re : MOC, Alsa et l'égalisation du volume

Pour moi, faire l'équalisation d'un cd sert surtout à compenser les défauts d'acoustique de sa pièce d'écoute.
Dans une pièce qui résonne, on va diminuer les graves, par exemple.  Il est possible de le faire à l'oreille mais ça reste compliqué.
Certains équipements à l'aide d'un micro, émette un bruit rose et propose une équalisation afin de compenser les défauts de la pièce.
Cette fonctionnalité peut être inclus dans certain ampli, même à un prix raisonnable.

Utiliser un compresseur, pour niveler le son me parait compliquer sans abîmer sa restitution. Les compresseurs sont souvent là pour atténuer les pics de niveau.

Hors ligne

#7 25-11-2013 07:49:38

Bunny_Euchrow
Membre
Distrib. : Debian 8
Noyau : Linux 4.1.0-0.bpo.2-rt-amd64
(G)UI : Openbox, i3, XFCE
Inscription : 07-08-2012

Re : MOC, Alsa et l'égalisation du volume

I Know. C'est bien pour ça que je dis autant tuer une mouche avec un bazooka. Y'aura des dommages collatéraux. Je ne veux surtout pas flinguer la dynamique. Je ne suis pas un gourou de l'audio, mais je reste conscient qu'un pc, ce n'est que du numérique, avec les défauts acoustiques qui vont avec.
Je crois que je vais tenter la solution de plugin pour Jack. Il doit bien y avoir un limiter quelque part.
En tout cas, merci pour tes lumières.

Dernière modification par Bunny_Euchrow (25-11-2013 07:50:05)

Hors ligne

#8 25-11-2013 17:54:15

kao
Modérateur
Distrib. : Testing
Noyau : Linux 4.quelquechose
(G)UI : Gnome 3
Inscription : 28-09-2012
Site Web

Re : MOC, Alsa et l'égalisation du volume

Personnellement, je lis un album après l'autre, je n'ai donc pas vraiment c'est problème de changement de niveau.
Sinon voici un programme linux pour FFmeg qui prend en charge la norme R128 (qui n'est pas la même en fonction des pays évidemment).
http://r128gain.sourceforge.net/
Nous, on doit être en EBU R128 v3 actuellement. La mesure de programme cours n'est pas la même que celle de programme long tongue
En fait il faut faire la mesure avec un de ces outils et appliquer une modification de gain sur tout le programme.
Par exemple, je me mesure -20Lufs sur mon morceau de musique, j'applique un gain de -3db sur l'ensemble de mon morceau pour le faire rentrer dans les clous à -23Lufs.

Ça doit même pouvoir se scripter big_smile

Hors ligne

#9 25-11-2013 18:15:21

vv222
Membre
Lieu : Bretagne
Distrib. : GNU/Linux Debian « Sid »
Noyau : >= Linux 4.5.0 (amd64)
(G)UI : Openbox + ROX
Inscription : 18-11-2013
Site Web

Re : MOC, Alsa et l'égalisation du volume

Pour mes fichiers .flac, j'utilise la commande suivante pour égaliser le volume de mes albums (fournie par le paquet 'flac') :

metaflac --add-replay-gain *.flac



Deux valeurs sont calculées puis ajoutées aux tags de chaque morceau :
_une valeur "album" prise en compte lors de la lecture d'un album complet (pratique pour ne pas avoir de variation du volume entre deux titres d'un concert)
_une valeur "piste" prise en compte lors d'une lecture aléatoire ou d'une compilation

Ces valeurs indiquent une modification du volume global du morceau à appliquer lors de la lecture, enregistrée dans les tags du fichier (le contenu n'est donc pas modifié, et le fichier .wav obtenu par décompression aura conservé son volume original), nécessitant un lecteur compatible avec cette norme (ReplayGain) comme par exemple MPD.


Jouer sous Debian ? Facile !

Hors ligne

Pied de page des forums