Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#76 30-12-2013 17:54:58

david96
Invité

Re : Le jeûne, qu'en pensez-vous ?

Attention à l'idée reçue que de manger bio est réservé aux riches… Si on suit la logique des médias, c'est clair que c'est oui ; si on bouge son cul (de poule) : c'est tout le contraire.


Il est évident que dans les grandes surfaces le bio est surévalué en terme de coût (1 l de jus de pommes : 3 € voir plus, n'importe quoi !!)


Le mieux est d'aller aux marchés, de faire connaissance avec des paysans ayant une petite production et produisant que des fruits de saisons, qui pousse dans le jardin et sans chimie s'il vous plaît…

À titre comparatif, quand je vais faire des courses aux marchés je remplis 2 cagettes de fruits et de légumes qui nourrissent ma petit famille pendant 2 semaines et tout ça pour moins de 20 € ; ça me vaudrait le double en grande surface et en plus ça serait de la merde.


Sans parler que le vendeur au marché nous fait toujours des petits cadeaux (bouquet de persils, aromates, jus de pomme,  etc.)


Donc acheter bio, le vrai hein, pas celui qui est empaqueté par une grande marque et destiné à la grande distribution, ça revient moins chère et c'est du tout bon pour le goût et la santé. cool

Dernière modification par Invité-2 (30-12-2013 17:57:07)

#77 30-12-2013 18:11:23

Invité-1
Invité

Re : Le jeûne, qu'en pensez-vous ?

À Privas ou à Aubenas peut-être... smile
Mais les marchés ardéchois et les marchés parisiens ne vivent pas du même côté du périphérique...
À Paris, toute la bouffe est chère de toute façon, même la merde ! lol


à plus,

érciji

#78 30-12-2013 18:55:54

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Le jeûne, qu'en pensez-vous ?

Le végétarisme permet une économie avec le bio car la viande est d'un budget sur-évalué par rapport à ses avantages nutritionnels.
En passant par le bio et en réduisant les achats de viande, disons un seul plat de viande tous les deux ou trois jours par exemple, combiné au fait qu'une nourriture bio est plus nutritives, on devrait se retrouver avec un budget équivalent.

J'ai vécu des mois avec juste du lait et des céréales bio (complètes) mi-cuites plus quelques fruits on the road, comme on dit... cool

Bien sûr, c'est à chacun son vécu et je ne peux pas servir de référence, pour le moins, là.
Si je témoigne, c'est juste pour qu'on n'élève pas non plus de principe trop abrupt sur le coût de la bouffe bio, ni dans un sens, ni dans l'autre. big_smile

Dernière modification par smolski (30-12-2013 23:27:25)


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

En ligne

#79 30-12-2013 21:00:10

david96
Invité

Re : Le jeûne, qu'en pensez-vous ?

Invité-1 a écrit :

À Privas ou à Aubenas peut-être... smile
Mais les marchés ardéchois et les marchés parisiens ne vivent pas du même côté du périphérique...
À Paris, toute la bouffe est chère de toute façon, même la merde ! lol


à plus,

érciji


À Villeneuve de Berg smile D'ailleurs il y a un producteur (Jérôme Jourret) qui fait du vin bio (certain crus sont sans souffre) qui est d'une finesse, ces vins sont divins, une simple gorgé et on voit les dieux… Excellent. cool


Sinon, je comprend, dans les très grandes villes ça doit être plus complexe de trouver des petits producteurs indépendants. Mais je suis persuadé que ça se trouve aussi… wink

Dernière modification par Invité-2 (30-12-2013 21:02:43)

#80 30-12-2013 22:51:58

avinash
Membre
Lieu : Rosnay 85320
Distrib. : Debian Jessie
Noyau : Linux 3.16.0-4-amd64
(G)UI : Gestionnaire de fenêtres (xfwm4)
Inscription : 04-06-2013

Re : Le jeûne, qu'en pensez-vous ?

@ Smolski
Je passe plusieurs jours en mangeant exclusivement végétarien . Quant à la découverte du bio j'ai commencé dans les années 70 en même temps que la découverte du zen et de la macrobiotique d'Oshawa. Je me souviens de la petite épicerie locale pur produit d'une association.  On participait à l'ensachage et il y avait beaucoup de bénévolat, mais il a fallu attendre une quinzaine d'années pour cela. Avant c'était la Vie claire et les fameuses bouillies de blé de Geoffroy. On faisait du pâté végétal avec les restes de pain. Aucune perte!
Mais je dois préciser que jusqu'à l'âge de 18 ans je mangeais bio sans le savoir car on se nourrissait les legumes du jardin .

Pour ce qui est du végétarisme on peut trouver sans problème les bons livres bien documentés. Sans faire de fixation sur la nourriture . J'ai rencontré parfois des végétariens campés dans leur ésotérisme participant à leur système de défense névrotique.
Je dis cela sans me moquer car ils en sont les premières victimes et ils détruisent peu à peu leur organisme.
Oui, il faut éviter le butinage sur Internet et s'approvisionner localement si l'on peut mais ce n'est pas évident dans les grandes villes car il y a un énorme marché et le marketing qui accompagne . Donc privilégier le local.
Donc commencer par les produits de base et non transformés: farine,riz, pâtes , huile, légumineuses , graines à germer...œufs.. Et ne pas oublier les 8 acides aminés et la fameuse methionine que notre organisme ne synthétise pas.
Si un jour je suis très pauvre j'essaierai de garder quelques produits de base.
Mais tout est plus facile à la campagne car on peut cultiver.
Je pense à Pierre Rabhi qui a eu la force de ne pas abdiquer et de tout quitter pour tenter l'aventure et à un couple d'amis qui galerent dans une zone de montagne et se lancent dans l'élevage de brebis pour vivre en harmonie avec leur sensibilité . La jeune femme travaille 16 heures par jour mais ne regrette pas ses choix...

Amitié ,
Jean-Pierre

Hors ligne

Pied de page des forums