Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 01-02-2014 11:13:37

Invité-1
Invité

Re : Sécurité et démocratie

En ce qui me concerne c'est assez simple, vu que je ne suis pas informaticien : j'ai commencé à utiliser un ordinateur le jour où j'ai eu connaissance de Linux et de sa philosophie du savoir pour tous par le partage et l'entraide, donc en 2004.

Vu que je n'en avais aucun besoin, je refusai d'utiliser des outils Microsoft ou Apple pour minimiser ma participation aux bénéfices des multinationales.
L'utilisation de GNU/Linux est donc d'abord un acte politique (en ce qui me concerne).
Mais je suis un très mauvais militant vu que je suis toujours le seul dans mon entourage à l'utiliser. lol

Ensuite pour ce qui est de "la bulle sécuritaire", elle est là où tu la poses car elle ne dépend que de toi (de tes peurs, de tes angoisses, de tes sytèmes de défenses, etc...).
C'est un principe général de la psychologie humaine - alterner la mise en danger et la mise à l'abri - mais chacun a ses propres curseurs qui élargissent ou restreignent le champ des possibles en fonction de sa personnalité et des expérience de vie qu'elle aura enduré. Et ça dure toute la vie ! smile

Impossible d'en faire une règle générale d'où la hantise générale pour les états policiers d'un côté (côté collectif) et l'avidité pour les histoires policières de l'autre (côté individu).


à plus,

Invité-1

#27 01-02-2014 13:09:06

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Sécurité et démocratie

Salut Hypatyranosaurus, wink

La démocratie prend pour cause le droit à la sécurité pour tous.
Par son processus, elle établit ce droit hiérarchiquement entre les individus sans plus de raison que :
Ce n'est pas parce qu'ils sont les plus nombreux à avoir tort qu'ils ont raison. - Coluche.  big_smile
L''insécurité se déplace alors hiérarchiquement jusqu'au pouvoir en place, établissant de facto l'atteinte au droit à la vie pour chacun. La cause sécuritaire se confond avec l'effet d'insécurité qu'elle produit.
En démocratie, ce processus d'échange de la cause et de l'effet s'alimente de causes indéterminables masquant la cause de la démocratie elle-même, ce qui ne peut être entendu lorsque chaque citoyen s'y définit lui-même comme potentiellement une proie via les priorités successives.
Notre serpent démocratique big brother ou rien s'y mord la queue avec délice ! tongue

Le chaos qui brise cette infernale tragédie n'est donc pas d'échanger l'inconfort des uns avec celui des autres mais avant tout de partager ce confort entre tous. smile

Hypatiente a écrit :

c'est quoi vos motivations


Je cherche encore... wink


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#28 01-02-2014 14:32:42

Hypathie
Membre
Lieu : Chambéry _ Montréal
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux debian 3.16.0-4-586
(G)UI : Cinnamon Mate Xfce
Inscription : 28-12-2013

Re : Sécurité et démocratie

misieur spockski a écrit :

l'atteinte au droit à la vie pour chacun



Dans quel sens "vie" ? Comme opposé au danger de mort physique, ou psychique ?

smokinthewater a écrit :

La cause sécuritaire se confond avec l'effet d'insécurité qu'elle produit.



De quelle sécurité il s'agit, et de quelle insécurité ?

smoltiliti a écrit :

Le chaos qui brise cette infernale tragédie n'est donc pas d'échanger l'inconfort des uns avec celui des autres mais avant tout de partager ce confort entre tous.



De quel inconfort et de quel confort parles-tu ? Par chaos entends-tu anarchie ? Ou le libre accès à la connaissance ?

smile

Hors ligne

#29 01-02-2014 15:51:51

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Sécurité et démocratie

Oui, la vie ou la mort physique. cool

De quelle sécurité il s'agit : L'insécurité est la CAUSE défendue par la démocratie (Voir première ligne, premier paragraphe du même post) tongue

L'inconfort est un retour sur ce que tu disais post16 :

Hypathénuse= a écrit :

Le chaos = c'est l'éventualité qui fait préférer à l'homme moderne...


smile


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#30 01-02-2014 16:35:50

Hypathie
Membre
Lieu : Chambéry _ Montréal
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux debian 3.16.0-4-586
(G)UI : Cinnamon Mate Xfce
Inscription : 28-12-2013

Re : Sécurité et démocratie

Si comprends bien, smolskilimandjaro tongue, tu dis, toi, que tu es d'accord avec ce qui est écrit là dedans : que si la démocratie a pour slogan identitaire la sécurité, elle va faire des citoyens des pantouflards passifs qui accepteront de se faire fliquer, au lieu d'être responsables de leur liberté !

Ah j'avais pas compris wink

Dernière modification par Hypathie (01-02-2014 16:36:21)

Hors ligne

#31 01-02-2014 17:45:52

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Sécurité et démocratie

Hypathipehourra a écrit :

des citoyens des pantouflards passifs qui accepteront


Ils n'accepteront pas, c'est le principe même de la démocratie d'avoir à s'imposer en continue non en tant que cause de l'insécurité mais en la maintenant par effets pervers. tongue

C'est inévitable pour les citoyens d'une démocratie de supporter une sécurisation progressive selon les individus qui la compose car la démocratie se fonde sur le principe de la hiérarchisation des citoyens entre eux fondée sur le plus grand nombre contre le plus petit et crée obligatoirement pour se justifier d'elle-même des élites pour subordonner tout ça, etc...

C'est ce que le chaos réfute en permanence. big_smile

Dernière modification par smolski (01-02-2014 17:48:17)


"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#32 02-02-2014 09:10:29

Hypathie
Membre
Lieu : Chambéry _ Montréal
Distrib. : Jessie
Noyau : Linux debian 3.16.0-4-586
(G)UI : Cinnamon Mate Xfce
Inscription : 28-12-2013

Re : Sécurité et démocratie

"hiérarchisation des citoyens" => l'expression dévoile bien la malhonnêteté de la réalité.

Comme si les fondements de la citoyenneté pouvait être fondée sur un quelque chose qui se hiérarchise, et être encore appelée propédeutique à la citoyenneté !
Bien alors, c'est dur, mais oui, à ces considérations, j'accepte d'appeler raison chaos, autant que cela puisse blesser mon idéalisme dinosaurien.


En effet, comme tu me le rappelles #29

Hypathie  #16 a écrit :

Le chaos = c'est l'éventualité qui fait préférer à l'homme moderne, la faim dans le monde et la guerre froide au désagrément causé par l'inconfort d'une ampoule grillée, quelques jours à son plafond.


Dans cette phrase, je n'exprimais encore que le regret qu'il est moderne et frileux, incapable alors de considérer les enjeux sous-jacents de la citoyenneté, voyant en ceux-ci, le chaos quand il s'agit de vie, mais je ne voulais encore accepter leur dénomination, et refusais d'appeler la vie, le chaos.
Dommage d'appeler chaos une chose si naturelle, mais pour tenir compte de la majorité, appelons donc avec toi et ce texte, la raison résonnante, le dialogue animé, les profondeurs innommables de l'être, et la vie, chaos.

Néanmoins je retiendrais, smolskilitus rec rictus,
que tu n'as pas répondu à ma question, quant à l'aspect chaotique de l'usage informatique intensif.
Inutile d'ailleurs, je présume avoir compris pourquoi cette absence permet la présence active.

wink

Dernière modification par Hypathie (02-02-2014 15:13:37)

Hors ligne

#33 02-02-2014 09:23:01

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 8 (jessie) 64 bits + backports
Noyau : 4.6.0-0.bpo.1-amd64
(G)UI : gnome 3.14.1
Inscription : 21-10-2008

Re : Sécurité et démocratie

smile

"Définition d'eric besson : S'il fallait en chier des tonnes pour devenir ministre, il aurait 2 trous du cul." - JP Douillon
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

Pied de page des forums