Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 17-05-2018 10:27:41

Sébastien
Membre
Lieu : Bayonnais exilé à Limoges
Distrib. : Solus 3
(G)UI : Mate 1.18
Inscription : 26-08-2016

Re : Libre / emploi : pas d'accord

laguespa a écrit :

otyugh a écrit :

Réglons le problème du chômage : fermons Pôle Emploi ; https://grisebouille.net/reglons-le-pro … u-chomage/



Fabuleux ce site je vais envoyer le lien à la psychologue qui me suit à Pôle Emploi. Peut-être pas une bonne idée...



Ben voilà, c'était là que j'avais vu l'histoire de la fermeture du mammouth!

Hors ligne

#27 17-05-2018 10:28:16

potemkine17
Membre
Distrib. : Débian 9
Noyau : i386
(G)UI : LXDE
Inscription : 17-09-2014

Re : Libre / emploi : pas d'accord

hyrr0 a dit:
je trouve ça presque déloyal vis-à-vis des salariés qui alimentent ce système et te fournissent ta pension.

.
En même temps, tu dis ne pas connaître pôle emploi, de n'avoir jamais été au chômage... et fait ta première déclaration d'impôts cette année. J' en déduit que , à peine rentré dans la vie active[modéré pas d'interpellation].

Hors ligne

#28 17-05-2018 10:47:34

laguespa
Membre
Distrib. : Stretch
Noyau : 4.9.0-4-amd64
(G)UI : Mate
Inscription : 25-09-2009

Re : Libre / emploi : pas d'accord

bendia a écrit :

C'est quoi le début de cette discussion ? Si elle à une queue, je ne vois pas la tête big_smile

Un petit lien vers le post qui l'a déclenchée sioux plait ?



On était parti sur un autre post traitant des navigateurs Internet que nous utilisons du fait que j'avais refusé une formation proposée par Pôle Emploi et financée par la région sous prétexte que durant cette formation on ne travaillerait que sur du Windows et avec du Windows. Mon refus m'a valu de ne plus être suivi par un conseiller Pôle Emploi mais par une psychologue du travail. Bref, on a basculé de l'accompagnement dans la recherche d'emploi au suivi social et psychologique. Je suis donc devenu quelqu'un de déviant. À partir de là deux visions des choses sont apparues. La première disant qu'on pouvait être libriste dans la privé mais qu'il fallait accepter Windows dans la sphère professionnelle et l'autre plus radicale qui rejoint la philosophie de Stallman et qui veut qu'on ne lâche rien et qu'on continue le combat. Voilà, maintenant c'est la guerilla... ;-)

Ma vision des choses c'est qu'il faut une minorité de gens qui se rebellent pour faire changer les choses et parmi ceux qui sont pris à la gorge avec les minima sociaux doit pas y en avoir beaucoup. Moi j'ai la chance d'avoir pu m'organiser pour vivre avec très peu d'argent et j'ai aussi la chance de maîtiser suffisamment le langage pour entrer dans des démarches de contestation, d'insoumission et de refus face à l'institution. C'est pas le cas de tout le monde, loin de là. Alors si c'est pas des mecs comme moi qui contestent qui c'est qui va le faire ?

Pour la petite histoire je vous rappelle que la gestion paritaire des caisses de cotisations sociales, c'est à dire la gestion qu'on connaît aujourd'hui avec syndicats de salariés et syndicats de patrons, est assez récente. Elle date de la création de l'assurance chômage dans les années 60. La contrepartie à la création de cette assurance pour les chômeurs a été que les employeurs puissent participer avec les salariés à la gestion des caisses de cotisations sociales. Autrement-dit c'est par là qu'a été enfoncé le coin.

Dernière modification par laguespa (17-05-2018 11:03:32)


"Ce serait peut-être l’une des plus grandes opportunités manquées de notre époque si le logiciel libre ne libérait rien d’autre que du code."

Hors ligne

#29 17-05-2018 11:05:48

smolski
administrateur quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : 9 (stretch) 64 bits + backports
Noyau : 4.9.65-3+deb9u2
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : Libre / emploi : pas d'accord

hyrr0 a écrit :

Je trouve le système Français vraiment merveilleux. Quoi qu'on en dise, on paie certes des impots (j'ai fait ma première déclaration cette année et je découvre que ça pique bien...) mais le système, on est quand même content de le trouver quand on en a besoin. Assurance Maladie, Chômage... autant de choses qui sont absentes dans certains pays et qui causent des désastres familiaux. Là, tu perds ton emploi, t'as quand même une chance de pas te retrouver à la rue. Tu tombes malade, t'as une chance d'être soigné même si t'as pas beaucoup de revenus.


T'as surtout de la chance lorsque dans une nation de multimilliardaires repus tu n'es ni affamé parce que sans emploi, ni malade abandonné (au bout d'un téléphone par exemple) et ni sans abri.
Parler de chance là où comparativement il y a un dû, c'est un peu excessif comme point de vue  positiviste, non ? lol

Dernière modification par smolski (17-05-2018 11:11:55)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#30 17-05-2018 11:43:22

laguespa
Membre
Distrib. : Stretch
Noyau : 4.9.0-4-amd64
(G)UI : Mate
Inscription : 25-09-2009

Re : Libre / emploi : pas d'accord

Tu as raison smolski. Faut arrêter de croire que si tu te retrouves sans revenus en France tu te retrouves pas à la rue. Pour avoir travaillé un moment dans l'acceuil de personnes sans domicile fixe je peux vous dire que c'est pas rose. Faites l'essai un soir d'hiver d'appeler le 115 pour voir si vous n'allez pas dormir dehors. Pour moi tout ça c'est la communication institutionnelle et la solidarité à bel et bien disparu. J'ai d'ailleurs fini par me faire virer de l'association pour laquelle je bossais parce que j'hébergeais chez moi des gars qui étaient dehors et parce que j'ai ouvert des squats avec eux.

"Ce serait peut-être l’une des plus grandes opportunités manquées de notre époque si le logiciel libre ne libérait rien d’autre que du code."

Hors ligne

#31 17-05-2018 13:31:01

laguespa
Membre
Distrib. : Stretch
Noyau : 4.9.0-4-amd64
(G)UI : Mate
Inscription : 25-09-2009

Re : Libre / emploi : pas d'accord

J'aime pas youtube mais j'ai trouvé ce lien sur le site grisebouille qui est assez intéressant.

https://www.youtube.com/watch?v=uhg0SUYOXjw

A+

"Ce serait peut-être l’une des plus grandes opportunités manquées de notre époque si le logiciel libre ne libérait rien d’autre que du code."

Hors ligne

#32 17-05-2018 14:49:43

otyugh
Adhérent(e)
Lieu : Quimperlé/Arzano
Distrib. : Debian Stable
Inscription : 20-09-2016

Re : Libre / emploi : pas d'accord

J'ai d'ailleurs fini par me faire virer de l'association pour laquelle je bossais parce que j'hébergeais chez moi des gars qui étaient dehors et parce que j'ai ouvert des squats avec eux.


Tu sais que tu fais échos à un prêtre de l'année 300 ?  Ioannes Chrysostomos critiquait l'église qui se mettait à créer des institutions et des maisons spécialisées pour s'occuper des pauvres et sans abris.
Il disait "Ne créez pas ces xenodochias (maisons pour les pauvres) ! Chaque maison chrétienne va cesser de réserver un lit en plus, un bout de chandelle et de pain au cas où un étranger frapperai à la porte- et cassant cette habitude - ils cesseront d'être des maisons chrétiennes."

Je trouve ça assez intéressant (et je suis un bouffeur de curé : je pense que certains élans originels des catholique pré-église avaient des proprété très anar/solidaire). En ce sens l'état à continué ce que faisait l'église en institutionnalisant toute chose au nom de l'efficacité technique, du rendement. Ainsi la charité n'est plus l'apannage des individus mais de collectifs, comme c'est le cas pour la plupart des "bonnes actions". On délégue l'écologie à des labels bio et des coloris verts sur les produis, on délégue l'entraide à des donations à des associations bienfaîtrices, etc.

C'est intéressant comme phénomène. Je constate ça aussi dans la culture populaire, où les musiciens ne font de fête que (payé ou non) lorsqu'une association organise une fête, quand il fut un temps, je pense qu'il n'y avait pas besoin à chaque fois d'institution intermédiaire pour faire péter la musique et la danse. La convivalité s'institutionnalise aussi apparemment.

@laguespa : T'as un comportement social patologique selon Durkheim - dans le sens neutre du terme même si on dirait pas wink - https://www.youtube.com/watch?v=4Jx0YMnIizE&t=1194s

Dernière modification par otyugh (17-05-2018 16:50:28)


Agenda du libre : dépannage par des bénévoles pour tout le monde !
Arzano Informatique : dépannage gagne-pain.
Liste de balados (aussi dit "podcast") : emissions audio pro/amateur

Hors ligne

Pied de page des forums