Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 08-01-2019 11:44:21

--gilles--
Membre
Lieu : Orléans - La Source
Distrib. : debian 10
Noyau : Linux 4.19.0-1-amd64
(G)UI : gnome 1:3.22+12
Inscription : 15-02-2016

Le bureau d'examen des permis de construire de la Ville de New-York

Je viens de trouver un document sur le site de fuites d'informations Cryptome, un équivalent de Wikileaks : https://www.cryptome.org/
Dans un document concernant les 21 buildings les plus dangereux de New-York fuités par l'organisation Cryptome, on peut lire à la fin de celui-ci un document du bureau d'examen des permis de construire de la Ville de New-York ( City of New-York - Housing and Development Administration - Departement of Buildings ) du 21 février 1975 rédigé par le Commissaire Jeremiah T. Walsh que celui-ci recommande un allègement substantiel des contrôles de la construction des bâtiments.

Commissaire Jeremiah T. Walsh a écrit :

In order to minimise delays in approval of applications for building permits and to expedite the issuance of such permits, examination of new building, alteration and building notice applications shall be limited to examination of applications and plans for compliance with Zoning Resolution and with the requirements of the buildings laws relating to egress and fire protection and with administrative of the laws.


Afin de réduire au minimum les retards dans l'approbation des demandes de permis de construire et d'accélérer la délivrance de ces permis, l'examen des nouvelles demandes de construction, de modification et d'avis de construction est limité à l'examen des demandes et des plans de conformité avec la résolution de zonage et avec les exigences des lois relatives à la sortie et à la protection incendie et avec les lois administratives des bâtiments. 

Traduit avec www.DeepL.com/Translator


Si je comprends bien la phrase alors aucune personne ne se déplace pour vérifier si les constructions sont bien conformes aux plans déposés au bureau d'examen des permis de construire. Ce qui pour des gratte-ciels me semble catastrophique pour le futur de la Ville de New-York et ses habitants. Le fric, toujours le fric.


L'organisation Cryptome a écrit :

Digital submissions to the City of New York Department of Buildings (DoB) are reviewed and approved through a corrupt and deceptive procedure. None of the "approved" submissions should be trusted by the public, by design professionals, by construction companies, by the insurance industry, by property owners, by investors, by finance, by developers.

Les soumissions de permis de construire numériques au Département des bâtiments de la Ville de New York (DoB) sont examinées et approuvées par l'entremise d'une procédure corrompue et trompeuse. Aucune des soumissions " approuvées " ne devrait être approuvée par le public, par les professionnels de la conception, les entreprises de construction, de l'industrie de l'assurance, les propriétaires immobiliers, les investisseurs, la finance et par les promoteurs.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator  traduction améliorée par moi



La source : http://cryptome.org/00/21-nyc-most-dangerous.pdf

Je me doutais que le capitalisme américain était assez pourri, mais pas à ce point.

Hors ligne

#2 11-01-2019 15:16:30

hyrr0
Membre
Distrib. : Debian stable
Inscription : 12-01-2018

Re : Le bureau d'examen des permis de construire de la Ville de New-York

Salut!

Merci pour ces infos mais tu sais, y'a pas besoin d'aller si loin pour y trouver les aberrations du capitalisme appliquées à l'immobilier smile

Une amie a loué un appartement dans une copropriété livrée il y a deux ans maintenant. Les portes frottent, humidité, fuites thermiques... Pour un bâtiment certifié aux normes, c'est un peu gros. Heureusement, elle était locataire. Mais pour tous les propriétaires qui vont devoir faire les frais des promoteurs véreux?

Un couple d'amis loue un appart des années 2000. L'isolation est si mauvaise qu'ils ne se chauffent pas l'hiver. Ils ont essayé la première année, 300€/mois. Elle est étudiante, lui au chômage.

Ma soeur, copropriété récente, les "jointures" entre les balcon et le mur porteur sont pourries. Ils te mettent des poutres etc pour éviter que ça se casse la tronche... rassurant.

Chez moi, copropriété de 2001, on habite en zone inondable et en bordure de bassins de rétention. On vient de faire faire l'étanchéité du bâtiment qui était inexistante alors que spécifiée sur la commande initiale. Bilan: 105.000€ pour la copropriété. Et quand tu appelles un avocat pour poursuivre le promoteur, on te dit que c'est sans espoirs puisque le délai légal est dépassé et qu'un constat d'huissier aurait dû être fait pour prouver le besoin initial. Là, c'est juste les dires de la copro contre lui. Du coup, y'a tous les travaux annexes à rajouter: refaire la peinture des sous-sols (tâches d'humidité partout), refaire les huisseries (moisies)...

Donc ouais, les américains sont bien pourris mais on est pas mieux. Et quand on voit les récents événements à Marseille, on ne peut que se dire qu'un truc ne tourne pas rond. Des immeubles entiers sont laissés à l'abandon, sans travaux pendant des années, parce qu'ils appartiennent majoritairement à des propriétaires bailleurs qui ne font aucun frais pour rentabiliser leur bien au maximum et qui vendent lorsque le vent commence à tourner. La loi Pinel qui voulait créer des logements fait gonfler les prix du neuf et condamne les propriétaires occupants de ces copropriétés.

Dernière modification par hyrr0 (11-01-2019 15:18:16)

Hors ligne

#3 11-01-2019 17:21:33

--gilles--
Membre
Lieu : Orléans - La Source
Distrib. : debian 10
Noyau : Linux 4.19.0-1-amd64
(G)UI : gnome 1:3.22+12
Inscription : 15-02-2016

Re : Le bureau d'examen des permis de construire de la Ville de New-York

hyrr0 a écrit :

Salut!

Merci pour ces infos mais tu sais, y'a pas besoin d'aller si loin pour y trouver les aberrations du capitalisme appliquées à l'immobilier smile

C'était suite à la lecture d'un commentaire de blog consacré à Julian Assange, un internaute qui disait qu'il préférait suivre les fuites dévoilées par Cryptome plutôt que celles de Wikileaks, alors je suis allé voir Cryptome et c'est du lourd : 3,4 To de fuites ( dont 56 Go en accès libre et gratuit ) rien qu'en provenance du bureau d'examen des permis de construire de la Ville de New-York en ce moment. Malgré que 21 immeubles de grande hauteur soient très dangereux, tout n'est pas à 100 % noir, Cryptome explique que certains architectes, certaines sociétés de construction ont continués à bien travailler malgré l'allègement des contrôles. Et puis les évènement du 11 septembre 2001 ont jeté un coup de pied dans la fourmilière, les new-yorkais ont fait pression sur les autorités de la Ville pour des meilleures constructions et il y a eu un coup de barre pour plus de contrôle en 2004, si je me souviens de la date que j'ai lue. Mais tu as raison, j'aurais pu aller moins loin !



hyrr0 a écrit :

Une amie a loué un appartement dans une copropriété livrée il y a deux ans maintenant. Les portes frottent, humidité, fuites thermiques... Pour un bâtiment certifié aux normes, c'est un peu gros. Heureusement, elle était locataire. Mais pour tous les propriétaires qui vont devoir faire les frais des promoteurs véreux?

A] Huissier très rapidement, avocat, expert immobilier, mise en ouvre de la garantie décennale ( garantie de 10 ans de bon achèvement ), l'entrepreneur a l'obligation de réparer, si il le fait OK ( mais faire quand même surveiller les travaux par l'expert immobilier ), sinon, procès, condamnation ( si ils sont encore en France ), perception de dommages et intérêts, réparations grâce au dommages et intérêts   : beaucoup de patience, de ténacité et de prises de tête, mais jouable ! Se laisser faire encourage les mauvais joueurs à persévérer dans leurs mauvaises pratiques.



hyrr0 a écrit :

Un couple d'amis loue un appart des années 2000. L'isolation est si mauvaise qu'ils ne se chauffent pas l'hiver. Ils ont essayé la première année, 300€/mois. Elle est étudiante, lui au chômage.

B] Il est fort probable que cela ne soit pas aux normes qui n'ont quasiment pas cessées d'être plus strictes depuis le choc pétrolier de 1974. Si on est locataire, il vaut mieux essayer de partir, si on peut …



hyrr0 a écrit :

Ma sœur, copropriété récente, les "jointures" entre les balcon et le mur porteur sont pourries. Ils te mettent des poutres etc pour éviter que ça se casse la tronche... rassurant.

C] Si le bâtiment a moins de 10 ans, même réponse que  A], sinon se renseigner à l'ADIL : Association Départementale d'Information sur le Logement https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/ pour voir ce qu'elle peut faire. mais cela dépend de la politique du gouvernement, certaines années l'ANIL a des fonds et tu peux consulter un juriste pendant des heures, puis la politique du gouvernement change et tu es obligé d'attendre longtemps pour avoir une consultation riquiqui !



hyrr0 a écrit :

Chez moi, copropriété de 2001, on habite en zone inondable et en bordure de bassins de rétention. On vient de faire faire l'étanchéité du bâtiment qui était inexistante alors que spécifiée sur la commande initiale. Bilan: 105.000€ pour la copropriété. Et quand tu appelles un avocat pour poursuivre le promoteur, on te dit que c'est sans espoirs puisque le délai légal est dépassé et qu'un constat d'huissier aurait dû être fait pour prouver le besoin initial. Là, c'est juste les dires de la copro contre lui. Du coup, y'a tous les travaux annexes à rajouter: refaire la peinture des sous-sols (tâches d'humidité partout), refaire les huisseries (moisies)...

D] C'est quoi déjà la pub : On est mal patron, non ? si j'étais à ta place, je tenterais si ce n'est pas trop tard dans la démarche, mais ce n'est pas sûr que les autres copropriétaires te suivent, de faire des démarches pour mandater un expert immobilier qui est aussi expert judiciaire auprès des tribunaux pour qu'il expertise les dégâts et fasse des préconisations de travaux détaillées. Préconisations qui serviront de bases aux consultations des entrepreneurs et puis cela les fera réfléchir : « Merde, le cahier des charges des travaux est rédigé par un expert judiciaire, j'ai intérêt  à effectuer un travail nickel, ça pas l'air d'être des commodes dans cette copropriété ! » mais bon, je n'aime pas trop le concept de construire en zone inondable. yikes

hyrr0 a écrit :

Donc ouais, les américains sont bien pourris mais on est pas mieux. Et quand on voit les récents événements à Marseille, on ne peut que se dire qu'un truc ne tourne pas rond. Des immeubles entiers sont laissés à l'abandon, sans travaux pendant des années, parce qu'ils appartiennent majoritairement à des propriétaires bailleurs qui ne font aucun frais pour rentabiliser leur bien au maximum et qui vendent lorsque le vent commence à tourner. La loi Pinel qui voulait créer des logements fait gonfler les prix du neuf et condamne les propriétaires occupants de ces copropriétés.

J'essayerais de répondre une autre fois, parce que là, tu soulèves du lourd et j'étais censé bosser  …

Hors ligne

Pied de page des forums