Browse Source

Création dossier dev debian-facile en chantier

master
bendia 6 years ago
parent
commit
a1afc64451
2 changed files with 156 additions and 0 deletions
  1. +22
    -0
      debian-facile/APropos
  2. +134
    -0
      debian-facile/intro.tex

+ 22
- 0
debian-facile/APropos View File

@@ -0,0 +1,22 @@
# Divers renseignements

La discussion sur le projet peut se dérouler [sur ce fil](http://debian-facile.org/viewtopic.php?pid=57672#p57672)

# Ressources :
L'outils utilisé pour réaliser cet ebook est Latex
Afin d'obtenir un peu d'aide sur latex :
- [Site du Zero](http://www.siteduzero.com/informatique/tutoriels/redigez-des-documents-de-qualite-avec-latex)
- [Vincent Lozano](http://lozzone.free.fr/index.php?vlunch=latex)

# Procédure :
- Les sources servant à construire l'ebook en pdf se trouveront dans src. Le fichier principal se nomme ebook-facile.tex. Les différentes parties peuvent être compilé dans le fichier principale avec un \include. Les images se trouvent dans le dossier images.
- Les différentes commandes et environnements de mise en page sont dans le fichier ebook-facile.sty. Il semble préférable de créer une commande ou un environnement et de l'appliquer ensuite dans le document plutôt que de faire la mise en forme directement dans le document.
- Pour lancer la création du document, se place dans le dossier src, puis lancer make. Cela compilera le fichier en PDF. Il peut être généré en DVI avec make dvi. Imagemagick doit alors être installé pour convertir les images png et jpeg en ps.

# Le contenu
Il doit s'agir d'un document permettant à un débutant d'installer, de configurer et d'utiliser son système depuis le choix de la distribution jusqu'à son administration en console en répondant aux questions habituelles que se posent les débutant (flash, firmwares, dvd ...). On peut expliquer les points théoriques et philosophiques au cours de cette progression. Ex : La notion d'utilisateurs et de droits lors de la création des mots de passe durant l'installation, la notion de logiciels libres à l'occasion de la modification du sources.list ...
Tout cela peut être agrémenté de TD.

#La forme
Le ton employé doit être léger (voir le document sur LaTeX de V. Lozano où l'article de @captnfab concernant le noyau (https://wiki.debian-facile.org/doc:systeme:noyau:theorie). Ainsi, c'est lisible rien que pour la forme.
On peut utiliser les ressources de la mise en page pour séparer les parties tuto des parties théoriques et philosophique. Ex: Un encart avec GNU dès qu'on donne un point de vue sur les logiciels libre.

+ 134
- 0
debian-facile/intro.tex View File

@@ -0,0 +1,134 @@
\part{Pourquoi installer Debian}{Vous ne connaissez pas Linux, vous ne connaissez pas Debian, mais vous en avez assez de payer un antivirus, de changer d'ordinateur tous les 2 ans pour le faire fonctionner (quand il fonctionne d'ailleurs ...) ou tout autre raison possible et imaginable .\\
Nous vous proposons dans ce modeste ouvrage de découvrir Linux (ou GNU/Linux devrait on dire, mais nous y reviendrons plus loin ...) et plus particulièrement la distribution Debian\\
Quant à ceux qui connaissent déjà un peu \em{Linux} et qui ont entendu que Debian, \emph{c'est super, mais c'est pour les geeks barbus}, on va vous prouvez que Debian s'adaptent aussi bien aux geeks qu'au débutants simplement curieux et intéressés.\\ Prêt, c'est parti !}%Syntaxe redéfinie \part{Titre]{Texte d'introduction]

\chapter{Un système d'exploitation}

\section{C'est quoi ça ?}
Puisque vous lisez ces lignes, vous savez probablement ce qu'est un ordinateur ! Oui, le truc en forme de tour sous le bureau, ou l'espèce de gros portefeuille avec un écran et un clavier ... Bref, lorsque vous soulevez le capot, c'est plein de machin électronique et quand on presse le bouton, ça s'allume (parfois) et on peut faire plein de choses avec, comme surfer sur Internet, consulter ses messages, écrire des textes ...
Et bien le système d'exploitation (\emph{Operating System} ou \emph{OS} dans la langue de Shakespeare), c'est ce qui va transformer tous les composants en une machine capable d'afficher des images sur un écran, de recevoir des ordres venant d'un clavier ou d'une souris ...
Un système d'exploitation se compose d'au moins 2 parties (décomposition parfaitement arbitraire mais bon):
\begin{itemize}
\item Un noyau qui fait le lien entre le materiel et les différents programmes
\item Un ensemble de programmes qui permet une utilisation de base du système (interface graphique, éditeur de texte ...)
\end{itemize}

Dans le cas qui nous occupe ici, le noyau, c'est \emph{Linux} et l'ensemble de programmes, c'est \emph{GNU}. Vous voyez donc pourquoi je parlais tout à l'heure de \emph{GNU/Linux} à utiliser à la place de \emph{Linux} tout court.
\begin{note}
On peut aussi faire fonctionner les programmes \emph{GNU} avec d'autres noyau, comme \emph{Hurd} ou bien encore \emph{BSD}. On peut alors parler de GNU/Hurd ou GNU/BSD
\end{note}

Vous connaissez sûrement déjà différents systèmes d'exploitation comme Windows, Mac OS (tiens le OS de \emph{Operating System} ) ou Android (tiens, ce dernier dispose d'ailleurs d'un noyau \emph{Linux})

\begin{note}
Le projet \lien{GNU}{http://www.gnu.org/home.fr.html}, a été lancé dans les années 80 par
\lien{Richard Stallman}{http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard\_Stallman}.

%Image de Gnu
\illust{GNU}{0.3}{Un gnou en lévitation, symbole du projet GNU}
\label{logo GNU}

Le \lien{noyau}{http://fr.wikipedia.org/wiki/Noyau\_Linux} \emph{Linux} a été mis au point dans les années 90 par un étudiant Finlandais \lien{Linus Torvalds}{http://fr.wikipedia.org/wiki/Linus\_Torvalds}.

%Image de tux

\illust{tux}{0.3}{Tux est un manchot, la mascotte de Linux}
\end{note}
\section{Et Debian dans tout ça}

Debian (prononcer Dé-biane) est un système d'exploitation libre, gratuit, et alternatif aux systèmes propriétaires et payants (Windows ou Apple par exemple).
\begin{note}
La distribution\footnote{Une distribution, c'est un ensemble complet et cohérent de logiciels libres avec leurs mises à jour.} Debian
a été fondé par Ian Murdock en 1993 et dispose entre autres d'une constitution, pour organiser son projet de système d'exploitation universel et non commercial.

Debian est produit par un millier de développeurs bénévoles de par le monde, propose environ 29000 paquets logiciels, et est réputé pour sa fiabilité et sa sécurité.

Elle est décliné en trois versions parallèles :
\begin{itemize}

\item La version \emph{stable}, conseillée aux débutants, nommée \Stable (du nom d'un personnage du film d'animation \emph{Toy Story} comme toutes les versions du projet).

\item La version \emph{testing} \testing dans laquelle se testent en réel les nouvelles applications destinées à la prochaine version stable.

\item La version \emph{unstable}, en constante évolution. On l'appelle également \emph{sid}, comme le garçon qui casse toujours ses jouets dans \emph{Toy Story}, mais aussi comme \emph{Still In Developpement} (Encore en développement).
\end{itemize}
%Image Logo Debian
\illust{logodebian}{0.3}{Le logo de Debian}
\label{logo debian}
\end{note}
\chapter{Les avantages de Debian}
\section{Debian et les OS propriétaires}
Coût financier
Principe des gestionnaire de paquets
\begin{libre}
Les logiciels libres
\end{libre}
La sécurité
\begin{note}
Linux serveur, Linux embarqué
\end{note}

\section{Debian et les autres Distribution GNU/Linux}
Faible temps de maintenance (pour stable)
Adaptabilité de l'OS au matériel et aux usages : choix de l'interface graphique
L'OS universel : nombre de paquets

\part{Comment Installer Debian}{Où trouver un installateur, quelle image choisir, les étapes de l'installation}
\chapter{Obtenir Debian}
Les différentes façon d'obtenir une image de l'installateur
Les différents types d'image
\begin{theorie}
Les micrologiciels ou Firmware
\end{theorie}

\begin{theorie}
Les différentes architectures
\end{thorie}

\chapter{L'installation}
Les différents types d'installation (simple, avancé)
Les étapes de l'installation
\begin{theorie}
Notion de partitionnement
\end{theorie}
\begin{theorie}
Notion d'utilisateurs et de droits
\end{theorie}

\part{Découvrir Debian}
\chapter{Les environnement graphiques}
\section{Gnome}
\section{KDE}
\section{XFCE}
\section{LXDE}
\begin{note}
Les autres environnements
\end{note}

\begin{theorie}
Le serveur graphique
\end{theorie}

\chapter{La console}
Pourquoi la console
Fonctionnement général : émulateur et console virtuelle
Les commandes de base (à classer)
ls
cd
\begin{theorie}
L'arborescence
\end{theorie}
cp
mv
rm
cat
nano





Loading…
Cancel
Save