Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 25-04-2020 16:46:00

Debian Alain
Adhérent(e)
Lieu : Bretagne
Distrib. : stable / testing
Noyau : Linux 5.9.0-1-amd64
(G)UI : Gnome X.org (X11) / GDM3
Inscription : 11-03-2017
Site Web

[clos] en parlant cuisine ...

qqun a une recette de chili ?

j'en ai créé une :

- viande hachée bolognaise (la moins chère : 400 - 500 gr. (~ 4 €))
- sauce bolognaise premier prix
- petit pot de purée de piments
- haricots rouges .

1 heure de cuisson en cocote minute des haricots rouges
puis , à la poële , dans un peu d'huile , faire revenir légèrement les  haricots ;
en profiter pour y faire cuire la viande hachée avec .
rajouter 3 bonnes  cuillères à café de piments (selon votre goût)
mélanger la sauce bolognaise .

une fois le tout cuit , coupez le feu . laisser refroidir un peu et servir .

normalement , dans une poële , vous en avez pour deux repas .
(voire 3 si petit  apétit)

régalez vous .  big_smile  big_smile   big_smile

Dernière modification par Debian Alain (08-05-2020 16:40:37)

En ligne

#2 25-04-2020 19:20:02

jarek
Membre
Lieu : Haute Loire
Distrib. : bullseye
Noyau : linux 5.8.0 amd64
(G)UI : Xfce4 - LightDM
Inscription : 24-06-2014

Re : [clos] en parlant cuisine ...

Une autre :  faire gonfler les raisins secs dans du vinaigre, pour donner une saveur étrange à vos salades.

Le Diable a inventé l'Administration afin que les Hommes perdent tout espoir à jamais.
Ryzen3 3200G - Asrock B450

Hors ligne

#3 25-04-2020 20:05:07

nico34
Membre
Distrib. : Buster et Stretch
Noyau : Linux 4.19.0-6-686
(G)UI : Xfce
Inscription : 25-07-2016

Re : [clos] en parlant cuisine ...

Bonsoir

Debian Alain a écrit :

qqun a une recette de chili ?


régalez vous .  big_smile  big_smile   big_smile



j'en ai un qui fini doucement de cuire en basse température au four smile
bourguignon à mijoter (600g et 4.66€) risolé
3 oignons risolé à part + un peu d'ail, sel et épices chili
au four (cocote fonte couverte) 1h à 80°
ajout haricots rouges (boite cool) et sauce tomate liquide
encore 1h même punition
Pour demain

Hors ligne

#4 25-04-2020 20:27:09

Debian Alain
Adhérent(e)
Lieu : Bretagne
Distrib. : stable / testing
Noyau : Linux 5.9.0-1-amd64
(G)UI : Gnome X.org (X11) / GDM3
Inscription : 11-03-2017
Site Web

Re : [clos] en parlant cuisine ...

Nico34  a écrit :

au four (cocote fonte couverte) 1h à 80°


t'es sûr que tu voulais pas dire 180 °C ?

Dernière modification par Debian Alain (25-04-2020 20:27:24)

En ligne

#5 26-04-2020 07:05:02

smolski
quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : backports (buster) 10
Noyau : Linux 4.19.0-8-amd64
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : [clos] en parlant cuisine ...

Debian Alain a écrit :

t'es sûr que tu voulais pas dire 180 °C ?


Cela s'appelle de la cuisson basse température, ça préserve tous les goûts du plat et un peu les composants de la nourriture.


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#6 26-04-2020 08:03:10

Debian Alain
Adhérent(e)
Lieu : Bretagne
Distrib. : stable / testing
Noyau : Linux 5.9.0-1-amd64
(G)UI : Gnome X.org (X11) / GDM3
Inscription : 11-03-2017
Site Web

Re : [clos] en parlant cuisine ...

euuuuhhh , veux bien ,mais vous faites comment ? help.gif

vous mettez un briquet ou un poëlon sous la cocote ?woohoo.gif

En ligne

#7 26-04-2020 08:09:51

bendia
Chadministrateur
Distrib. : openSUSE Tumbleweed, Stretch
Noyau : Linux 4.9.0-2-amd64
(G)UI : Gnome + Console et un peu Openbox
Inscription : 20-03-2012
Site Web

Re : [clos] en parlant cuisine ...

Beh, au four dans une cocotte wink

Ben
___________________
La seule question bête, c'est celle qu'on ne pose pas.

En ligne

#8 26-04-2020 08:11:40

chalu
Modératrice
Lieu : Anjou
Distrib. : openSUSE Leap 15.2
Noyau : Linux 5.3.18
(G)UI : KDE 5.18.5
Inscription : 11-03-2016

Re : [clos] en parlant cuisine ...

Ça dépend peut-être de ton four mais sur ceux avec ceux qui affichent la température ça se règle sans problème, pour ceux avec dés numéros ça doit être entre 2-3

Hors ligne

#9 26-04-2020 08:16:13

Debian Alain
Adhérent(e)
Lieu : Bretagne
Distrib. : stable / testing
Noyau : Linux 5.9.0-1-amd64
(G)UI : Gnome X.org (X11) / GDM3
Inscription : 11-03-2017
Site Web

Re : [clos] en parlant cuisine ...

Debian Alain est vieux , chez lui , c'est encore le four a gaz ....  big_smile

(qui sert peu d'ailleurs)  kernal_panic.gif

En ligne

#10 26-04-2020 08:25:20

melissa6969
Banni(e)
Inscription : 30-11-2016

Re : [clos] en parlant cuisine ...

le four au gaz comme les feux, c'est le.meilleur pour la cuisine.
les grands restos étoilés font tout au gaz.
la.cuisson électrique céramique etc dénature les plats...

et hélas les gazinières sont rare de nos jours (en neuf dans les magasins)
pour la.mienne j'ai galeré a trouver une full gaz.

pour l'équivalence des températures et pour le thermostat

http://www.lacuisinedannaetolivia.com/a … 86893.html

ca donne une idée approximative, même si ca peut varier d'une gazinière a une autre je pense.

Quamdiu est spes est, Est vitae.
Fiet in posterum melius

Hors ligne

#11 26-04-2020 08:29:04

nico34
Membre
Distrib. : Buster et Stretch
Noyau : Linux 4.19.0-6-686
(G)UI : Xfce
Inscription : 25-07-2016

Re : [clos] en parlant cuisine ...

Bonjour

Debian Alain a écrit :

Debian Alain est vieux , chez lui , c'est encore le four a gaz ....  big_smile

(qui sert peu d'ailleurs)  https://debian-facile.org/img/smilies/x … _panic.gif



c'est sûr ce doit être plus délicat ...
je pensais avoir tout mis dans la recette: basse t°, 80°...

sinon dans le terminal du four:

chili:
bourguignon à mijoter (600g et 4.66€) risolé
3 oignons risolé à part + un peu d'ail, sel et épices chili
au four (cocote fonte couverte) 1h à 80°
ajout haricots rouges (boite) et sauce tomate liquide
encore 1h même punition

tongue

et Alain, on est tous le vieux de qq, si jamais tu as un cuisinière fonte charbon ou bois, ça marche nickel aussi
il suffit de trouver le bon endroit où poser la cocote.

Hors ligne

#12 26-04-2020 08:41:59

smolski
quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : backports (buster) 10
Noyau : Linux 4.19.0-8-amd64
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : [clos] en parlant cuisine ...

Effectivement nico34, nous avons opté pour le grand poëlon de fonte épaisse (pour la bonne répartition de la chaleur) avec une cloche de verre, l'hiver, on cuit sur le poële à bois ralenti, sinon sur le gaz ralenti également.
Selon les plats, ça peut durer plus d'une heure sans desiller tout à fait les aliments de leurs vitamines, nutritions et goûts véritables en ajoutant opportunément un peu d'eau fraîche pour remédier à l'évaporation inévitable.

... angel-evil.gif

Dernière modification par smolski (26-04-2020 08:46:30)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#13 26-04-2020 09:07:06

nico34
Membre
Distrib. : Buster et Stretch
Noyau : Linux 4.19.0-6-686
(G)UI : Xfce
Inscription : 25-07-2016

Re : [clos] en parlant cuisine ...

smolski, tu peux expliquer desiller, stp?
j'imagine ne pas trop enlever...

j'ai le couvercle fonte qui va bien, où l'on peut mettre de l'eau.
par contre au four je le laisse sec.
autre avantage du four, ça n'accroche pas au fond - contrairement au feu (gaz) quand j'oublie de remettre de l'eau..

Hors ligne

#14 26-04-2020 09:19:39

smolski
quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : backports (buster) 10
Noyau : Linux 4.19.0-8-amd64
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : [clos] en parlant cuisine ...

Oui nico34, tu as bien deviné, dessiler dans le sens de supprimer petit à petit (comme découdre les yeux d'un oiseau de proie, d'où vient directement l'usage de ce mot), pardon, j'utilise beaucoup les mots aux bords de leurs sens, juste pour le plaisir de les imaginer, mais bon, c'est pas toujours cool, et je te dis pas dans les discussions en tête à tête..!

Mes amis parlent du language à la Jojo, pour dire... 43-262b.gif

Merci de ta remarque. cool

Dernière modification par smolski (26-04-2020 11:04:10)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#15 26-04-2020 10:50:29

jarek
Membre
Lieu : Haute Loire
Distrib. : bullseye
Noyau : linux 5.8.0 amd64
(G)UI : Xfce4 - LightDM
Inscription : 24-06-2014

Re : [clos] en parlant cuisine ...

melissa6969 a écrit :

la.cuisson électrique céramique etc dénature les plats...


Et comment elle s'y prend pour les dénaturer ???


Le Diable a inventé l'Administration afin que les Hommes perdent tout espoir à jamais.
Ryzen3 3200G - Asrock B450

Hors ligne

#16 26-04-2020 11:21:56

melissa6969
Banni(e)
Inscription : 30-11-2016

Re : [clos] en parlant cuisine ...

jarek a écrit :

melissa6969 a écrit :

la.cuisson électrique céramique etc dénature les plats...


Et comment elle s'y prend pour les dénaturer ???


La cuisson est beaucoup plus chiante sur plaque électrique, parce que tu peux pas régler correctement l'intensité de la chaleur, soit c'est trop, soit pas assez, et dans ce cas, un simple steak de bœuf a faire saisir devient pénible à faire sur plaque électrique, donc si trop cuit, tu perds en goût et texture, si pas assez bah c'est dégueux.
puis le temps que la plaque chauffe de façon homogène, ensuite faut arriver à maintenir la bonne température stable pour que ton steak ne soit pas une semelle de chaussure, ou au contraire dégoulinant de sang et mal cuit..

au gaz (surtout si t'as 3 ou 4 couronnes) le feu est homogène et stable, t'as juste à tourner le bouton pour régler ta flamme et t'es sur que ta cuisson sera homogène du début à la fin.
parce que les plaques en fonte des gazinière répartissent à merveille la chaleur sur tout le fond de ta poêle, casserole et autre.

c'est comme si tu essayais de faire un vrai barbecue avec un barbecue électrique, c'est vite problématique..

et les plaques électriques font un peu le même effet que le micro-ondes, cette tendance a assécher, et on sait tous qu'en cuisine l'asséchement des aliments est l'ennemi numéro 1 d'un goût partiellement absent/altéré.

d'ailleurs un vrai cuisto (un vrai de vrai, le cuisto de 50 ans triplement étoilé depuis des années) c'est de la cuisine 100% au gaz.

Dernière modification par melissa6969 (26-04-2020 11:23:00)


Quamdiu est spes est, Est vitae.
Fiet in posterum melius

Hors ligne

#17 26-04-2020 12:21:33

smolski
quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : backports (buster) 10
Noyau : Linux 4.19.0-8-amd64
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : [clos] en parlant cuisine ...

melissa6969 a écrit :

d'ailleurs un vrai cuisto (un vrai de vrai, le cuisto de 50 ans triplement étoilé depuis des années) c'est de la cuisine 100% au gaz.


Ok, on va se cuisiner au gaz un de ces vrais cuistots que tu dis...
Pour deux, on en prend un de combien d'étoiles à ton avis ?

Mouaaaaaaaaaah...  lol


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#18 26-04-2020 14:50:16

jarek
Membre
Lieu : Haute Loire
Distrib. : bullseye
Noyau : linux 5.8.0 amd64
(G)UI : Xfce4 - LightDM
Inscription : 24-06-2014

Re : [clos] en parlant cuisine ...

Ah melissa

si tu parles foyer 3 ou 4 couronnes et plaques de cuisinère en fonte je me retire sur la pointe des pieds . . .

Les anciennes plaques électriques avaient le défaut de monter et descendre lentement en température, ce qui est corrigé avec les "machin-céramiques".
Quand à l'effet micro-ondes il est inexistant avec les plaques électriques.

Pour le désèchement je viens d'y penser : une partie des résidus de combustion est constituée d'eau, est-ce que ça joue ?
Mais pour en profiter il ne faut pas de séparation entre la flamme et la poèle.

Le Diable a inventé l'Administration afin que les Hommes perdent tout espoir à jamais.
Ryzen3 3200G - Asrock B450

Hors ligne

#19 26-04-2020 20:02:05

ubub
Membre
Distrib. : debian 10 buster/stable
(G)UI : xfce
Inscription : 14-05-2019

Re : [clos] en parlant cuisine ...

Bon, perso, ma recette de chili sin carne
on fait tremper les haricots rouges (genre une nuit pour cuisiner le midi)
on fait revenir 1, 2 ou plus d'oigons dans l'huile d'olive , à doser suivant  (moi j'adore l'oignon)
on met les haricots gonflés/rincés et des boîtes de tomates en conséquence,
des soya-chunks (en francais proteines de soja déshydratées (trouvables en bio-cop même chez leclerc (beurk) maintenant)
Un peu d'eau avec pour que les prpteines de soja les suckent ..
une carrotte en morceau ou deux (super dans le chili)
du piment (suivant les gouts)
bien sûr thym et laurier, et laisser sans bouillir mais presque genre une heure..
et on bouffe..
Pour les viandistes, pourquoi pas, mais utiliser de la viande 1° prix veut dire des bestiaux élevés dans des conditions atroces, d'où souvent en plus de la viande bof, alors peu d'euros de plus, bref..
quand aux sauces bolognaises déja faites, on sait pas ce qu'y a dedans.. (fastoche à faire soi-même en vrai)
Sinon aussi, en ce moment, les feuilles de coquelicots dans les petits pois-carrottes (ça va être mon repas de ce soir) super ..
Ainsi que les feuilles de mauve ( la saison aussi) genre dans les lentilles, super .(muquilagineux qu'y disent, pas  faux), dans des pays, tres renommées...
Sans oublier les ,orties (faciles à trouver, en prenant les jeunes pousses) dans plein de plats pour faire du vert et du bien (pas abuser des orties, pas conseillé)
bon, confinement, ou pas, enfin, confinement  en vrai, on a la chance que la nature continue à pousser et à trouver autre chose que des légumes bof au supermarket..
bon ap'

Hors ligne

#20 27-04-2020 11:52:45

paul-riluma
Membre
Distrib. : debian...
Noyau : euh...
(G)UI : ah tiens !
Inscription : 22-09-2019

Re : [clos] en parlant cuisine ...

@Ubub concernant la fabrication et la provenance de pas mal de produit.
je suis d'accord avec toi quant à l'idée culpabilisante d'acheter pas mal de produits, comme de la viande... du fait du comment c'est "fabriqué".
d'autant que j'ai un peu travaillé dans des serres, et autres lieux agricoles industriels, quand ils ont besoin de monde dans des coups de bourres.
et aussi pour des industries, ou coopératives de productions, produisant par exemple avec les surplus "invendables" de tomates, les "sauces" ou "concentrés" de tomates...
bref, une fois que t'as expérimenté ce genre de "métiers", ben t'as tendance, simplement à cause de ce que tu as vu du "comment" ça se passe, (y compris par exemple pour les yaourts chez "yoplay"), à ne plus acheter grand chose...
on nous fait bouffer des trucs parfois dégueulasses, renvoyant à des films de sciences fictions, comme le perce neige, certes caricaturaux, où les gens manges des plaquettes de protéïnes fabriquées à partir de cafards...

ce qui induit des questions sctrictement pratiques quand on va faire ses courses :  qu'est-ce que j'accepte "encore" d'acheter dans les rayons de quelques magasins, ou sur les étalages de quelques marchés que ce soit ?
j'observe qu'assez tôt, même avant d'avoir travaillé dans des lieux comme ça, je savais pas mal de trucs, à cause de mon métier initial de géologue géochimiste, donc spécialiste de l'observation de l'environnements, et des diffusions de matériaux dans l'atmosphère autant que dans les sols et les eaux. et que donc, même l'eau de pluie pouvait être objet de méfiance quand on la récupère dans une mégapôle par exemple, et aussi dans pas mal d'autres régions pas forcément engorgée d'urbanisme...

mais là, effectivement, ben je constate que je n'achète qlus que ce qui est incontournable de produits "primaires" pour faire des repas simples...

donc, jamais de sauce bolognaise en fait...

mais malgré ça, quand je prépare les légumes, les pommes de terre qui ne viennent pas tout le temps du jardin, qu' j'utilise du poisson de source impossible à vérifier... me demande comme je m'y fais "empoisonner" d'une façon ou d'une autre...

Hors ligne

#21 27-04-2020 12:14:01

smolski
quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : backports (buster) 10
Noyau : Linux 4.19.0-8-amd64
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : [clos] en parlant cuisine ...

paul-riluma a écrit :

me demande comme je m'y fais "empoisonner" d'une façon ou d'une autre...


plus.png

Et même en faisant gaffe en tant que végétarien...


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#22 28-04-2020 12:52:55

paul-riluma
Membre
Distrib. : debian...
Noyau : euh...
(G)UI : ah tiens !
Inscription : 22-09-2019

Re : [clos] en parlant cuisine ...

oui, même en tant que "végétarien", ou toute autre voie nutritionnelle plus stricte encore.

y'a un truc tout simple que pendant mes études de géochimie on avait expérimenté sur les indications d'un de nos profs.
le cas de la récupération d'eau de pluie, autant que le cas de l'air respirée.
l'idée était de montrer comment on peut "voir" que les liquides et les gaz s'associent, par les effets des variations de concentrations et de dissolutions, contraintes par les variations de divers paramètres physiques et chimiques.
nous n'habitions pas tous dans le centre de la cuvette parisienne. certains étaient à la périphérie, donc un peu quand même "à la campagne".
on observait tous qu'au centre, à paris, quand il pleut, la pluie est "sale", on rentre "collants".
et qu'en revenche, quand on s'éloigne de ce centre, ben la pluie est beaucoup moins "sale", on colle beaucoup moins après...
donc on s'est amusé à tester avec des feuilles de papiers, pas forcément "buvards", mais surtout pas "glacés", ce qu'on pouvait récupéré par adsorbtion de surface, autant que par absorbtion de la matière...
et quand on pouvait faire passer ça dans un protocole d'analyse, dans un des labo de nos profs, à l'époque c'était encore possible de s'introduire comme ça en proposant nous mêmes des  petites manipulations de travaux pratiques, et d'avoir accès à des "grosses machines" coûtant plus cher qu'un avion de chasse,...
et là... ben on s'aperçoit de ce qui traîne autour de nous, de ce qu'on respire, même quand on n'est pas fûmeur, de ce qu'on mange quand on a fait des petites plantations dans des jardinières sur un balcon et qu'on pense faire du bio parce qu'on récupére sespropres matières fécales... qu'on peut aussi s'amuser à récupérer pour analyser cequ'on y trouve d'éléments "pas clairs"...
voilà...

doncaprès ça... quand on écoute les baratins de pas mal de militants de divers tendances... y compris contradictrices entre elles, rivales électoralement....

euh... comment dire...

j'avais déjà connu une "blessure narcissique" comparable pendant mon précédent cursus de sciences naturelles dix ans avant. j'entends par blessure narcissique, ce dont Freud parlait à propos des grandes croyances structurantes de la plus part des cultures et société, en désignant par exemple les travaux de Darwin comme une "blessure narcissique" de "l'humanité".
bon
là, c'est simple, ça concerne la croyance "subjective" personnelle que je vis dans un monde pas "si agressif que ça" puisque quand même je me défends, par mon système hymunitaire, de plein de bactéries :  en sortant d'un cours de microbiologie, on rigolait tous en se disant "me touche pas, tu vas m'agresser avec tes bactéries"...
derrière ça, y'avait le constat qu'à la fois on était menacé et structuré, construit, par des organismes et des éléments chimiques, une chose et son anti-thèse, pouvant à la fois nous permettre de se nourrir, comme de nous rendre malade et de nous tuer...
que bref, on pouvait "voir" qu'on ne "contrôlait" rien, que nous étions contraints, sans même pouvoir évaluer le degré de liberté de notre propre système somatique, même en entretenant sainement nos défenses hymunitaires en buvant des eaux diverses en randonnées campagnardes par exemple, histoire d'entretenir des auto-hymunisations...
nan...
là, on "voyait" que fallait faire simplement un pas après l'autre dans un brouillard dont les lumières et les ombres ne sont jamais catégorisables en terme stricte entre bien et mal...
qu'on n'est pas non plus libre de "choix", mais hyper déterminé... sans pour autant ne pouvoir jamais savoir dans quelle "mesure" et "erreur relative" on est hyper déterminé...

Hors ligne

#23 28-04-2020 12:54:12

paul-riluma
Membre
Distrib. : debian...
Noyau : euh...
(G)UI : ah tiens !
Inscription : 22-09-2019

Re : [clos] en parlant cuisine ...

bon, autre question concernant les modes de "cuisson"

comme vous habitez un peu partout en france :

est-ce qu'il y a des régions où l'on peut encore se servir d'une cuisinière à charbon ?
donc, pouvoir se fournir en charbon ?

Hors ligne

#24 28-04-2020 14:41:42

--gilles--
Membre
Lieu : Orléans - La Source
Distrib. : debian 11
Noyau : Linux 5.8.0-2-amd64
(G)UI : mutter 3.38.0-2
Inscription : 15-02-2016

Re : [clos] en parlant cuisine ...

paul-riluma a écrit :

bon, autre question concernant les modes de "cuisson"

comme vous habitez un peu partout en france :

est-ce qu'il y a des régions où l'on peut encore se servir d'une cuisinière à charbon ?
donc, pouvoir se fournir en charbon ?



Tu peux chercher avec l'intitulé : charbon, charbon de bois dans les pagesjaunes.fr


La liberté est liée à la qualité du langage, et les bureaucrates qui veulent détruire la liberté ont tous tendance à mal écrire et à mal parler, à se servir d’expressions pompeuses ou confuses, à user de clichés qui occultent ou oblitèrent le sens. Georges Orwell

Hors ligne

#25 28-04-2020 15:46:13

smolski
quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : backports (buster) 10
Noyau : Linux 4.19.0-8-amd64
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : [clos] en parlant cuisine ...

paul-riluma a écrit :

sans pour autant ne pouvoir jamais savoir dans quelle "mesure" et "erreur relative" on est hyper déterminé...


Pour le bio, ce qui compte, c'est la relativité et non la mesure stricte. wink


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

Pied de page des forums