Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).


L'icône rouge permet de télécharger chaque page du wiki visitée au format PDF et la grise au format ODT → ODT PDF Export

Présentation de Debian

  • Objet : Présentation de Debian.
  • Suivi :
  • Commentaires sur le forum : C'est ici1)

Qu'est-ce que Debian ?

Debian est un système d'exploitation GNU/Linux présentant deux caractéristiques principales :

  1. C'est la distribution libre qui offre le plus de stabilité pour les outils GNU et le noyau Linux ;
  2. C'est une distribution non commerciale suffisamment crédible pour concurrencer les distributions commerciales ;

GNU/Linux Debian est également un système d'exploitation multi-plates-formes. Il supporte douze architectures et ses milliers de paquets couvrent presque tous les matériels existants et des domaines d'application imaginables.

Il est vu comme une méta-distribution dont on extrait des distributions plus spécifiques et orientées vers un public particulier :

  1. Debian-Desktop pour un usage bureautique ;
  2. Debian-Edu orientée pour un usage éducatif et pédagogique en milieu scolaire (Skolinux) ;
  3. Debian-Med qui supporte les applications médicales ;
  4. Debian-Junior conçue pour les enfants.

La charte de Debian

La robustesse, la sécurité, la stabilité et la fiabilité de la distribution GNU/Linux Debian reposent sur des principes énoncés par la charte Debian. Les développeurs Debian se doivent de respecter cette charte. Pour en savoir plus sur ces principes, consulter le lien :

Manuel des politiques du développeur Debian

La charte est l'élément essentiel du projet Debian. Elle énonce les normes assurant à la fois la qualité des paquets et leur interopérabilité. C'est grâce à elle que Debian demeure cohérente malgré sa taille gigantesque. La charte n'est pas figée et évolue constamment.

La charte encadre tout ce qui a trait au côté technique de la mise en paquet.

L'engagement vis-à-vis de ses utilisateurs

Le projet Debian a ratifié un contrat social le 5 juillet 1997 et une nouvelle version a été ratifiée le 26 avril 2004. Le contrat constitue les engagements du projet Debian vis-à-vis de ses utilisateurs. Il énonce aussi les principes du logiciel libre selon Debian.

La charte Explications
Debian demeurera un ensemble logiciel totalement libre. C'est la règle numéro un. Debian est et restera constituée exclusivement de logiciels libres. De plus, tous les logiciels développés en propre par Debian seront libres.
Nous donnerons en retour à la communauté du logiciel libre. Toute amélioration apportée par le projet Debian à un logiciel intégré à la distribution est envoyée à l'auteur de ce dernier. D'une manière générale, Debian coopère avec la communauté au lieu de travailler isolément.
Nous ne cacherons pas les problèmes. Debian n'est pas parfaite, et l'on y découvre tous les jours des problèmes à corriger. Tous ces bogues sont répertoriés et consultables librement, par exemple sur le Web.
Nos priorités sont nos utilisateurs et les logiciels libres. Cet engagement est plus difficile à définir. Debian s'impose ainsi un biais lorsqu'elle doit prendre une décision, et écartera une solution de facilité pénalisante pour ses utilisateurs au profit d'une solution plus élégante, même si plus difficile à mettre en œuvre. Il s'agit de prendre en compte en priorité les intérêts des utilisateurs et du logiciel libre.
Programmes non conformes à nos standards sur les logiciels libres. Debian accepte et comprend que ses utilisateurs souhaitent utiliser certains logiciels non libres. Elle s'engage donc à mettre à leur disposition une partie de son infrastructure, pour distribuer sous forme de paquets Debian les logiciels qui l'autorisent.

Les principes du logiciel libre selon Debian

Les principes Explications
Redistribution libre et gratuite. La licence d'un composant de Debian ne doit pas empêcher un contractant de vendre ou donner le logiciel sous forme de composant d'un ensemble (distribution) constitué de programmes provenant de différentes sources. La licence ne doit requérir ni redevance ni rétribution sur une telle vente.
Code source. Le programme doit inclure le code source, et la diffusion sous forme de code source comme sous forme de programme compilé doit être autorisée.
Applications dérivées. La licence doit permettre les modifications et les applications dérivées. Elle doit permettre à celles-ci d'être distribuées sous les mêmes termes que la licence du logiciel original.
Intégrité du code source de l'auteur. La licence peut défendre de distribuer le code source modifié seulement si elle autorise la distribution avec le code source de fichiers correctifs destinés à modifier le programme au moment de la génération. La licence doit autoriser explicitement la distribution de logiciels générés à partir de code source modifié. Elle peut requérir que les applications dérivées portent un nom ou un numéro de version différent de celui du logiciel original ([i]ceci est un compromis : le groupe Debian encourage tous les auteurs à ne restreindre en aucune manière les modifications d'un quelconque fichier, source ou binaire[/i]).
Aucune discrimination de personne ou de groupe. La licence ne doit discriminer aucune personne ou groupe de personnes.
Aucune discrimination de champ d'application. La licence ne doit pas défendre d'utiliser le logiciel dans un champ d'application particulier. Par exemple, elle ne doit pas défendre l'utilisation du logiciel dans une entreprise ou pour la recherche génétique.
Distribution de licence. Les droits attachés au programme doivent s'appliquer à tous ceux à qui il est distribué sans obligation pour aucune de ces parties de se conformer à une autre licence.
La licence ne doit pas être spécifique à Debian. Les droits attachés au programme ne doivent pas dépendre du fait qu'il fasse partie du système Debian. Si le programme est extrait de Debian et est utilisé et distribué sans Debian, mais au contraire sous les termes de sa propre licence, toutes les parties auxquelles il est redistribué doivent jouir des mêmes droits que ceux accordés avec le système Debian.
La licence ne doit pas contaminer d'autres logiciels. La licence ne doit pas placer de restrictions sur d'autres logiciels distribués avec le logiciel licencié. Par exemple, la licence ne doit pas exiger que tous les autres programmes distribués sur le même médium soient des logiciels libres.

Les objectifs

La distribution GNU/Linux Debian, à l'instar de toutes les autres distributions, poursuit deux objectifs principaux :

  1. Installer un système libre sur un ordinateur vierge ou disposant déjà d'autres OS.
  2. Fournir une palette de logiciels couvrant tous les besoins de l'utilisateur.

Le premier objectif est rencontré par le programme d'installation debian-installer. Une gigantesque bibliothèque de logiciels répond au second.

L'installateur de GNU/Linux Debian

Ce programme de conception très modulaire offre plusieurs scénarios d'installation. L'installateur de la distribution GNU/Linux Debian paraît rébarbatif au départ.

J'ai eu cette impression lors d'une toute première expérience. J'étais quelque peu dérouté face à la quantité effarante de questions posées, surtout les questions sur l'aspect matériel. La version 4.0 de Debian, dite Etch, a apporté une nette amélioration à ce niveau.

L'installateur est maintenant doté d'une interface graphique et la détection du matériel est automatisée.
L'interface d'installation est maintenant très simplifiée sous l'actuelle branche stable (debstable) de Debian.

Voir aussi :

La bibliothèque Debian des logiciels

Cette bibliothèque contient des milliers de paquets source, au-delà de 10 000. La charte Debian et les longues périodes de test en assurent la cohérence et la stabilité. Les paquets sont disponibles sur de nombreux miroirs mis à jour quotidiennement. Cependant, la fréquence de sortie des versions stables étant liée à la longue période de test, l'intégration d'un nouveau logiciel ou d'une nouvelle version d'un logiciel n'est pas aussi réactive que pour d'autres distributions.

Par contre les nouveautés sont rapidement prises en charge dans la version de développement. Ce qui permet de les installer, mais pas dans un environnement de production car il y a risque de bogues, la plupart du temps en rapport avec le jeu des dépendances.

Debian et les autres noyaux

Debian ce n'est pas seulement GNU/Linux Debian

Debian n'est pas lié à un noyau spécifique, il existe d'autres portages pour d'autres noyaux. Notamment les suivants :

  • Debian GNU/kFreeBSD : Debian GNU/kFreeBSD est un portage composé de l'espace utilisateur GNU utilisant la bibliothèque GNU C au-dessus d'un noyau FreeBSD, associé à l'ensemble des paquets Debian.
  • Debian GNU/Hurd : Le GNU/Hurd est un tout nouveau système d'exploitation qui est réalisé par le groupe GNU. En fait, le GNU/Hurd est le dernier composant qui rendrait possible un système totalement GNU et Debian GNU/Hurd va être l'un des ces systèmes GNU (peut-être même le premier). Debian GNU/Hurd n'est pas encore officiellement sortie, et ne sortira pas avant quelque temps.
  • Debian GNU/NetBSD : Ce portage vise à rendre le système d'exploitation Debian complet, avec apt, dpkg et l'espace utilisateur GNU disponible avec le noyau NetBSD. NetBSD fonctionne sur du matériel que Linux ne fait pas fonctionner.

Liens pour ces portages qui ne concernent pas Linux :

Découvrir ou aider Debian

1) N'hésitez pas à y faire part de vos remarques, succès, améliorations ou échecs !
doc/debian.txt · Dernière modification: 27/10/2016 17:28 par louarn

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB