Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).


L'icône rouge permet de télécharger chaque page du wiki visitée au format PDF et la grise au format ODT → ODT PDF Export

Les branches de Debian

  • Objet : Les différentes branches de Debian
  • Suivi :
    • Création par smolski le 25/08/2009
    • Mise à jour par smolski le 20/1/2013
  • Commentaires sur le forum : C'est ici1)

Introduction

Debian est une distribution Linux non commerciale, lancée en 1993 par Ian Murdock avec le soutien de la FSF2) et elle a pour but principal de fournir un système d'exploitation composé uniquement de logiciels libres.

Debian se prononce phonétiquement : « débiane ».
Ce nom trouve son origine dans la contraction de deux prénoms : Debra, celui de la femme du créateur du projet, et Ian, celui de son créateur.

Les 5 branches de Debian + 1

Plusieurs branches de Debian GNU/Linux sont disponibles, chacune représentant un stade précis de l'évolution de la distribution. Il existe tout d'abord trois branches majeures :

  • La branche dite stable, qui porte actuellement le nom Release de Jessie.
  • La branche dite testing, qui porte actuellement le nom Release de Stretch.
  • La branche dite unstable, qui portera toujours le nom Release de Sid.

On peut y ajouter deux autres branches de moindre importance :

  • La branche dite experimental, qui portera toujours le nom Release de Rc-Buggy.
  • La branche dite Cut.

Et nous avons enfin l'ancienne stable dite oldstable qui reste disponible quelques temps après les migrations.

  • La branche dite oldstable, qui porte actuellement le nom Release de Squeeze.

POUR INFORMATION : Le suivi en sécurité de Debian GNU/Linux 5.0 Lenny, ancienne oldstable s'est terminé le 6 février 2012, soit, un an après la sortie de Debian GNU/Linux 6.0 Squeeze

Nota - Serveurs Debian :

Lors du passage d'une stable à oldstable et de testing à stable seul les dossiers avec le nom de la distribution ne bougent pas.
Les autres (stable testing etc .. ) sont reconstruits.

Les noms d'état (Oldstable, Stable, Testing et Unstable) sont de simples liens symboliques qui pointent vers les noms de code (Squeeze, Wheezy, Jessie, Stretch et Sid) qui, eux, sont des répertoires.

Ainsi, avant que Jessie ne devienne la nouvelle version stable (de Debian), nous avions :

  1. Oldstable qui pointait vers Squeeze,
  2. Stable qui pointait vers Wheezy et
  3. Testing qui pointait vers Jessie.

Et, maintenant [10-10-2015], nous avons :

  1. Oldstable qui pointe vers Wheezy,
  2. Stable qui pointe vers Jessie et
  3. Testing qui pointe vers Stretch.

Concernant Unstable, eh bien, il pointait, pointe encore et pointera toujours (?) vers Sid.

Voilà, c'est aussi simple que cela. ^_^

Vous avez la possibilité de lister l'ensemble de ces liens symboliques indirectement grâce à la commande ftp :

ftp ftp.fr.debian.org

De ce fait, vous ouvrez une session FTP, on vous demandera un nom d'utilisateur (user) et un mot de passe (pass). Vous n'avez qu'à entrer ftp à chaque fois, cela suffit pour accéder au serveur miroir français (de Debian) ftp.fr.debian.org en mode anonyme.

Par la suite et toujours dans votre session FTP, vous lancez les commandes suivantes :

cd debian/dists

Pour vous positionner dans le sous-répertoire debian/dists.
Et ensuite :

ls

Pour quitter la session validez :

quit

Et ça l'fera.

Source sur le forum là : robert2a et stephgarg sont sur un bateau...

Quelle branche choisir ?

Pour vous aider à choisir, voici une présentation en détail de ces différentes branches :

La branche stable

C'est la branche officielle de Debian.

Elle est figée, c'est-à-dire qu'elle ne reçoit que des mises à jour de sécurité.
La version des programmes disponibles ne change plus à partir de sa sortie, et ce pour toute sa durée de vie : elle a donc la fausse réputation d'être rapidement obsolète et pourrait poser des problèmes sur des machines trop récentes.
Pour éviter ce faux problème vous pouvez ajouter le dépôt backports où vous trouverez l'actualisation de plusieurs programmes (y compris le nouveau noyau)

Chaque stable reçoit un numéro de version (de la forme X.Y, où X et Y sont des chiffres) ainsi que des mises à jour à intervalles réguliers de ses médias d'installation qui reprennent l'ensemble des mises à jour depuis la version précédente (elles sont notées X.Y.1 puis X.Y.2, X.Y.3 …). Actuellement, la version disponible de stable est la 7.5.

Elle est recommandée pour tous les domaines réclamant un haut niveau de sécurité et de fiabilité, notamment celui des serveurs.
Elle constitue aussi un très bon choix pour un débutant qui souhaite découvrir Debian en toute tranquillité.

La sortie entre deux stables étant assez long (environ deux ans), une version dite And-A-Half est mise à disposition vers la fin de son maintien en stable et dans l'attente de la sortie de la nouvelle stable, intégrant un noyau Linux et quelques pilotes matériels plus récents.

ATTENTION ! Toutefois la STABLE n'est stable qu'avec du stable !

Le fichier des sources stable

Voir le tuto du fichier des sources stable ici :

La branche testing

C'est la branche de test de Debian qui prépare la sortie d'une nouvelle stable. Elle est régulièrement mise à jour par des paquets provenant de la branche unstable avant d'être gelée (c'est-à-dire qu'elle ne reçoit plus de nouvelles versions de paquets) puis déboguée pour devenir la nouvelle stable.

Ainsi, normalement, s'il y a un paquet qui pose problème dans testing, on pioche dans sid et non dans stable !

C'est une branche qui peut poser problème juste après la sortie d'une stable car elle bénéficie brutalement d'une mise à jour massive de ses paquets qui ne se passe pas toujours sans heurts. En dehors de cette période, elle constitue cependant un très bon compromis entre une stable et une unstable, mais ne devrait pas être utilisée sur des machines à la sécurité sensible.

  • testing n'est pas une distribution, debian n'en gère que 2, la stable et la unstable3).
  • testing n'est qu'un outil de travail pour les développeurs. Lors de grands chambardements ou lors du changement de la stable, la testing devient l'horreur.
  • testing n'a pas de cohérences des paquets comme peut l'avoir unstable ou stable.

Pour ceux qui désirent connaître la position officielle de Debian sur le sujet voir : La distribution de test de Debian.

Tu peux jouer avec un testing, mais si ta machine est une machine de travail, une fois que ça marche, tu la gèles.
Si tu as besoin d'une application récente sur une stable, tu cherches un backport ou tu le crées, ou encore tu utilises des paquets de la testing.
Si tu veux tous les paquets récents tu utilises unstable.

Merci à misaine pour cette explication détaillée concernant testing.
Sur le forum df, c'est là :

Installation de testing via stable

Installer une stable pour mettre à jour vers une testing, c'est du pur masochisme. À ne faire qu'en dernier recours si l'installateur de la testing ne fonctionne pas.
Il y a tellement de changements d'une version à une autre que la mise à jour est un processus dangereux et parfois pas très propre.
C'est en particulier à cause des difficultés lors de la mise à jour que l'on conseille aux gens d'attendre un mois après la sortie de la nouvelle stable avant de sauter le pas.

Les paquets de priorité « standard », « important » etc. changent d'une version à l'autre. Autrement dit, si tu installes une squeeze “standard” et mets à jour vers wheezy, tu gardes les paquets “standard” de squeeze qui sont peut-être obsolètes, et tu n'installes pas les nouveaux paquets “standards” de wheezy qui sont pourtant peut-être très pratique.
Donc d'une certaine manière, en faisant la mise à jour, tu n'as pas une « vraie » wheezy. Et bon, tout ça, c'est sans compter les paquets “optionnels” / “standards” qui deviennent “importants”, et vice versa…
Alors oui, ça a peut-être plus de chance de « marcher » (au sens élémentaire du terme), mais c'est moins propre et moins « dans l'esprit wheezy », c'est plus « une squeeze, très à jour ».

Cela dit, la solution d'installer une Debian quasi-minimale, de faire la mise à jour, puis d'installer les paquets (gnome, xfce, que sais-je) nécessaires ensuite limite largement les dégâts.
Je ne la conseillerai pas comme premier choix, mais la trouve très raisonnable.

Note copiée/collée depuis l'intervention du fabuleux et néamoins tendre captnfab sur le forum ici :

LOL

La branche Cut

C'est bien une testing mais qui reste figée à un moment “fonctionnel”.
Pour l'utiliser, des snapshots sont mis en ligne tous les mois.

La branche unstable

C'est la branche de développement de Debian qui, malgré son nom, est plus fiable qu'une grande majorité de distributions GNU/Linux.

  • Elle sert de tampon entre la sortie d'une nouvelle version d'un programme et son intégration dans la branche testing.
  • Elle est cependant plus difficile à administrer car elle demande plus de surveillances au niveau des mises à jour pour ne pas risquer de casser son système.
  • Elle ne doit pas être utilisée sur des machines de production ou à la sécurité sensible, mais constitue un choix incontournable pour qui veut vraiment apprendre à maîtriser Debian.

Une utilisation raisonnée de unstable est de créer un dual boot avec une branche stable et récupérer ainsi une erreur fatale de gestion de sid via cette branche de sécurité directement avec le grub de départ vers l'une ou l'autre !

Installation

  1. Installer Une stable d'abord : vouloir installer sid directement, c'est de la grande voltige, on maximise les chances que ça ne fonctionne pas.
  2. Upgrader vers sid. À l'upgrade, garder les sources des 2, comme ça s'il y a un soucis, on ne casse pas de dépendance.

Une fois bien installée, utiliser 2 versions : sid + experimental ou sid + wheezy, comme ça on est moins planté quand il manque quelque chose.

Après c'est au cas par cas, toujours faire safe-upgrade (j'utilise aptitude4) ) et réserver full-upgrade à chaque paquet au cas par cas après avoir bien lu les messages et en n'hésitant pas à tester avant d'installer (option : -s ).

Sid tourne très vite, inutile de s'enquiquiner à résoudre des choses qui vont avoir changé dans les quelques heures ou jours qui suivent. Forcer les installation apporte plus d'ennuis que de solutions.

Pour s'éviter quelques galères, on peut utiliser apt-listbugs qui vous évite parfois d'installer un paquet avec un bug connu :-)

Avec ça c'est très utilisable pour un usage personnel, sauf avec une mauvaise connexion à cause de la quantité de mises à jour.

De Haricophile sur le forum :

La branche oldstable

C'est l'ancienne branche stable de Debian. Il n'est pas recommandé de l'utiliser car elle est progressivement abandonnée au profit de la nouvelle stable.

La branche experimental

Il est impossible d'avoir un système complet avec seulement les dépôts d'experimental d'activés.

C'est plus un dépôt qu'une branche complète, car elle contient beaucoup moins de paquets que les autres, des paquets qui ne sont pas considérés comme étant suffisamment fiables pour intégrer unstable.

Gel

Pendant le gel d'une testing, unstable étant plus ou moins figée par ricochet, experimental peut cependant intégrer un certain temps des programmes considérés comme stables.

En effet, les paquets mis dans experimental sont en attentes de validation. C'est la version upstream stable on dira.
À ce le moment l'équipe debian est concentrée sur la stabilisation de la stable, du coup, sid et experimental ne bougent pas beaucoup.

Remerciements

Merci à enkar et Haricophile pour leurs renseignements fournis sur le salon #debian-facile. ;-)

Les noms de code

toy-story-image2.jpg Le nom d'une branche n'étant pas très sexy, chaque testing reçoit un nom de code5) tiré des films Toy Story.
Ce nom lui sera alors attribué définitivement lors de ses passages en stable puis en oldstable, ce qui permet de le spécifier avec sûreté dans les sources6) de son système7)
unstable garde toujours le même nom : sid, en référence au personnage de l'enfant qui casse les jouets dans le film.

Pour aller plus loin

La suite pour comprendre les dépôts est ici :

Et celles des sources.list (les sources où télécharger les dépôts) ici :

Ne vous privez pas de ces saines lectures…

:-P:-P:-P

1) N'hésitez pas à y faire part de vos remarques, succès, améliorations ou échecs !
2) Free Software Foundation
3) On dit de cette branche unstable quelle est une distribution rolling
5) release
doc/systeme/apt/branches-debian.txt · Dernière modification: 12/02/2016 09:12 par smolski

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB