Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).


L'icône rouge permet de télécharger chaque page du wiki visitée au format PDF et la grise au format ODT → ODT PDF Export

su

Fonction

La commande su dans un terminal2) ou une console3) permet de devenir un autre utilisateur pour la durée d'une session ou, si on n'indique aucun user4) de passer en root (voir le tuto du : superutilisateur).

Syntaxe

su

Utilisation

Pour débuter une session sous un login utilisateur particulier, utilisé lorsqu'il y a plusieurs user de disponibles enregistrés sur le même pc, tapez et validez :

su le_login

le_login est à remplacer totalement par le nom user tout simplement.

Pour débuter une session root utilisez simplement :

su -

ATTENTION ! root se doit de ne lancer que des logiciels très sûrs, afin de ne pas risquer de causer de faille de sécurité. En particulier, n'utilisez pas votre client IRC, un plugin Flash, ou tout autre faille de sécurité sur pattes, depuis votre session root.

Exemple

Connexion root

su
commande interactive
Mot de passe :[passwd_root]

Lorsque vous tapez votre mot de passe pour la première fois vous avez l'impression qu'il y a quelque chose qui cloche avec votre système. En effet, vous tapez les caractères le composant et le curseur semble bloqué, il ne bouge pas et rien n'apparaît à l'écran.

Pour les débutants, un tel comportement est pour le moins déroutant.
Rassurez-vous, tout est correct, le système est conçu comme cela : c'est une mesure de sécurité.

Rien ne bouge à l'écran mais tout ce que vous tapez au clavier est pris en compte. En le validant5) cela permet d'ouvrir la session indiquée.

Remarquez aussi que la ligne de commande en session user se termine par un $ qui devient un # en session root.

C'est une indication couramment employée dans les tutos linux pour indiquer la session sous laquelle opérer la commande qui suit ce signe6).
Le signe # est devant la ligne de commande si la commande s'opère en root exclusivement :

 # [commande_linux]

Le signe $ est devant la ligne de commande s'opérant en user.

 $ [commande_linux]

ATTENTION ! Toujours privilégier l'usage d'un terminal user sur celui d'un terminal root… On vous aura prévenu !

Session root option (-)

Passer en session root en allant directement à la racine du système et (non depuis le répertoire d'où vous vous trouvez) ainsi :

su -
commande interactive
Mot de passe:[passwd_root]

Une intervention sous session root peut être dévastatrice.
Voir pour exemple une précaution à prendre avec la commande rm ici : Commande rm, vigilance !

Session user

Par exemple, pour un user se nommant toto, on tape :

su toto
commande interactive
Mot de passe :[passwd_toto]

Session root temporaire option (-c) :

Par mesure de sécurité, on peut choisir de ne passer qu'une seule ligne de commande par exemple la commande d'administration fdisk réservée à root et que le terminal demeure en session_user après son exécution avec l'option -c ainsi :

su -c 'fdisk -l'
commande interactive
Mot de passe :[passwd_root]

Donnera la réponse ci-dessous (par exemple pour mon pc…) :

retour de la commande
Disk /dev/sda: 160.0 GB, 160041885696 bytes
    255 heads, 63 sectors/track, 19457 cylinders
    Units = cylinders of 16065 * 512 = 8225280 bytes
    Disk identifier: 0x00095bb2
 
       Device Boot      Start         End      Blocks   Id  System
    /dev/sda1               1          36      289138+  83  Linux
    /dev/sda2              37       19457   155999182+   5  Extended
    /dev/sda5            6689       19457   102566961   83  Linux
    /dev/sda6              37         607     4586494+  83  Linux
    /dev/sda7             608        1823     9767488+  83  Linux
    /dev/sda8            1824        4255    19535008+  83  Linux
    /dev/sda9            4256        4863     4883728+  83  Linux
    /dev/sda10           4864        6079     9767488+  83  Linux
    /dev/sda11           6080        6688     4891761   82  Linux swap / Solaris
   .../...

Et nous restons en user après cette commande validée en root.

N'omettez pas les quotes simples (') encadrant la commande fdisk.

important

Et voilà aussi simple que ça, pas possible. ^_^

Nota de geek

Quittez la session ou le terminal en tapant la combinaison des touches clavier : Ctrl+D ça l'fait grave…
De tetrix sur le forum là :

1) N'hésitez pas à y faire part de vos remarques, succès, améliorations ou échecs !
4) session utilisateur
5) appuyer sur la touche [Entrée]
6) Le signe $ ou # n'est donc pas à recopier dans l'énoncé de la commande indiquée
doc/systeme/su.txt · Dernière modification: 18/06/2016 08:14 par smolski

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB