Debian Debian-France Debian-Facile Debian-fr.org Debian-fr.xyz Debian ? Communautés

Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 19-04-2021 10:25:57

jce76350
Membre
Lieu : Rouen
Distrib. : Debian_Buster 10.9
Noyau : 4.19.0-17-amd64
(G)UI : XFCE
Inscription : 24-08-2016
Site Web

Debian Project Leader

Élection du responsable du projet Debian 2021, Jonathan Carter réélu.

--
Jc E

Hors ligne

#2 19-04-2021 14:43:03

Herve33
Membre
Lieu : Mérignac 33
Distrib. : Debian 11 Xfce
Inscription : 21-09-2016

Re : Debian Project Leader


Acer Aspire 5733 - Debian 11 Xfce / Windows 10

Hors ligne

#3 21-04-2021 22:36:03

ubub
Membre
Distrib. : debian sid && stable
(G)UI : xfce
Inscription : 14-05-2019

Re : Debian Project Leader

les programmes des deux candidats :
<P>Hello, mon nom est Jonathan Carter, connu aussi comme <EM>highvoltage</EM>, avec comme pseudo
dans Debian <EM>jcc</EM>, et je suis candidat à un second mandat de DPL. </P>

<P>Je suis un développeur Debian de 39 ans ayant plusieurs domaines d’intérêt dans le projet Debian.
Comme beaucoup d'autres individus et organisations qui contribuent à Debian, je participe au projet
parce que j'apprécie les produits de nos travaux et j'aimerai que cela continue à exister, parce que
Debian reste seule à fournir une distribution débarrassée des contraintes de licences strictes, tout
en fournissant des versions stables et des mises à jour de sécurité en même temps qu'une très large
sélection de paquets logiciels. Je crois que Debian est un projet logiciel extrêmement important et
que son contrat social ajoute au projet un caractère unique en mettant en avant de façon explicite les
priorités de nos utilisateurs. Nous ne dépendons pas d'actionnaires ou du résultat financier du
trimestre, mais nous travaillons plutôt tous ensemble pour essayer de trouver les meilleures solutions
pour nos utilisateurs. Bien que cela ne soit pas toujours facile ou simple, je trouve cela très gratifiant
et que faire cela vaut la peine d'être fait.</P>


<H2 CLASS="section">2. Pourquoi suis-je candidat au poste de DPL</H2>

<P>
Durant mon dernier mandat, je visais à apporter un sentiment de stabilité et de normalité au projet. En
dépit du chaos qui a régné dans le monde autour de nous, et avec l'aide d'autres membres du projet, je
pense que nous avons réussi à établir cette stabilité. Dans l'ensemble, notre projet possède de nombreux
points forts, nous avons une communauté active et dynamique, nous avons des ressources suffisantes pour
porter le projet pendant un moment, nous sommes également en bonne voie de produire une nouvelle version
stable cette année avec le gel initial de Debian 11 arrivant comme prévu.
</P>

<P>
J'aimerais assister à une poussée de croissance de Debian, mais je ne pense pas que le projet soit prêt pour
cela. Nous avons déjà beaucoup crû au fil des ans, mais d'un point de vue administratif, nous n'avons pas
suivi cette croissance. Nous avons actuellement plusieurs points faibles qui, à mon avis, doivent être
corrigés avant que le projet puisse continuer sa croissance, sinon cela pourrait avoir des conséquences
indésirables à l'avenir.
</P>

<P>
Dans ce mandat, j'aimerais poursuivre le travail que j'ai commencé durant le mandat précédent, en mettant
un accent supplémentaire à l'amélioration de nos problèmes administratifs.
</P>


<H2 CLASS="section">3. Approche</H2>

<H3 CLASS="subsection"> 3.1. Corriger les points faibles administratifs </H3>

<P><B>Améliorer la comptabilité.</B> Il est en réalité très difficile de suivre combien d'argent nous
avons et combien nous dépensons (et à quoi servent ces dépenses). Il n'y a pas beaucoup de transparences
sur nos finances, pas même pour les membres du projet. J'ai donné quelques nouvelles sur les finances
sur la liste debian-private et inclus certaines d'entre elles dans mes communications <q>Brèves du chef
du projet Debian</q>, mais je crois que c'est vraiment quelque chose à laquelle notre équipe de trésorerie
devrait veiller. Habituellement, ces rapports s'appuient sur les documents publics de nos organismes
habilités (« Trusted Organizations ») qui sont parfois vieux de plusieurs mois. L'équipe de trésorerie
a quelques excellentes idées pour résoudre certains des problèmes, comme une comptabilité avec des postes
donc les codes sont partagés entre les organismes habilités, de telle sorte que nous puissions obtenir de
meilleurs rapports en temps réel. Globalement, j'aimerais que l'équipe de trésorerie ait une meilleure
capacité pour faire ce qu'elle doit faire, ce qui, dans l'idéal, allègerait un peu la charge du DPL, et je vais
traiter de certains de ces problèmes dans les points suivants, dans la mesure où certains d'entre eux sont
indissociables.</P>

<P><B>Mettre en œuvre une politique de dépenses.</B> Pour réaliser notre travail dans Debian, nous avons
besoin de dépenser un peu d'argent du projet. Parfois c'est pour des réunions (transport, collations,
séjour, etc.), pour du matériel (équipement spécialisé, équipement personnel, coûts d'hébergement, etc.)
ou pour des raisons administratives (comme des noms de domaine, des droits de marque, des frais
légaux, etc.). J'aimerais mettre en œuvre une politique facilitant la compréhension par les développeurs
Debian de quel argent ils peuvent disposer et comment. Durant mon mandat, j'ai appris qu'il y avait
beaucoup d'incohérences parmi les membres de Debian sur ce qu'ils croyaient qui pouvait être fait avec
l'argent de Debian, faisant que certains membres n'utilisent pas les ressources du projet qui auraient
pu être employées au bénéfice du projet. Je crois qu'une politique adéquate pourrait encourager à mieux
dépenser et favoriser la croissance du projet. Je pense également que si nous avions une politique de
dépenses correcte, nous pourrions déléguer l’approbation des dépenses. Par exemple, nous pourrions avoir
une liste de prérequis qui, s'ils sont remplis, permettent aux délégués d'approuver la dépense sans
intervention du DPL, réduisant ainsi la charge du DPL. Je crois que ce serait une tâche qui pourrait
naturellement revenir à l'équipe de trésorerie, cependant, si elle pense que ce n'est pas logique, une
nouvelle délégation pourrait être créée.</P>

<P><B>Organismes habilités.</B> Nos relations avec les organismes habilités nécessitent davantage de
travail. L'année dernière, nous avons eu un conflit (au moins mineur) avec SPI aux sujets des frais
administratifs pesant sur les dons à Debian. Il apparaît qu'il y avait au moins deux accords différents
(contradictoires) conclus entre différents groupes de personnes qui avaient eu des discussions sur le
sujet. Dans le passé, nous avons pu être suffisamment petits pour des <q>gentleman agreements</q> oraux
aient pu fonctionner, mais nous avons clairement crû suffisamment pour que nous avons absolument besoin
que tous les accords soient passés par écrit. La situation concernant les dons à la Debconf a déjà provoqué
suffisamment de griefs, mais malheureusement il y a encore pire. D'un point de vue légal, les membres
impliqués souhaitaient représenter Debian, mais dans la mesure où Debian n'est nulle part constituée en
organisation enregistrée, nous pensions qu'il serait naturel de se replier sur SPI comme notre organisation
enregistrée dans ce dossier. L'entreprise légale voulait la convention ou le contrat liant Debian et SPI
pour poursuivre, mais de façon alarmante, ni moi-même ni SPI n'avons pu trouver de document et il ne
semble pas exister. Nous avons des critères pour les organismes habilités sur notre wiki, mais cela
n'équivaut pas à un accord juridique entre deux parties. Deux organismes habilités ont aussi disparus et
nous n'avons aucune idée de ce que sont devenus les fonds qu'ils détenaient. Nous avons fait tous les
efforts possibles pour contacter les individus responsables et essayer d'obtenir des réponses.
Malheureusement, j'ai peur que l'absence de quelconques accords formels puisse signifier que nous avons
perdu de l'argent définitivement. J'accorde une pleine confiance à nos organismes habilités actuels, qui
sont SPI, Debian France et Debian.ch, mais je crois que nous avons besoin de mieux formaliser nos
relations avec nos organismes habilités et également de mieux appliquer à ces organismes les exigences
listées sur notre <a href="https://wiki.debian.org/Teams/DPL/TrustedOrganizationCriteria">wiki</a>.
</P>

<P><B>Envisager l'enregistrement formel de l'organisation Debian</B>. J'aimerais lancer la discussion
sur l'enregistrement de Debian comme organisation formelle. L'an dernier, la campagne de chef de projet
de Brian Gupta tournait largement autour de l'établissement d'une Fondation pour le projet Debian. Je
suis d'accord avec beaucoup de ses raisons en faveur de la poursuite dans cette voie. C'est probablement
le moment de dire clairement que ma campagne de DPL n'est pas un référendum sur ce sujet pas plus qu'une
promesse de campagne, je crois que c'est un sujet que nous devons traiter sérieusement collectivement en
tant que projet. Plus haut j'ai mentionné que je pense que nous avons besoin de meilleurs accords avec
nos organisations habilités. Certaines personnes possédant des compétences juridiques (bien que non
juristes) m'ont rappelé qu'un accord entre une association non enregistrée de bénévoles et un organisme
habilité ne veut pas dire grand-chose dans beaucoup de pays et qu'il faudrait que nous devrions passer cet
accord en tant qu'organisation enregistrée pour que cela ait du sens. D'après ce que j'ai lu jusqu'à
présent, une Fondation serait surdimensionnée pour les objectifs de Debian. Cela nécessiterait un conseil
d'administration et exigerait des contrôles rigoureux. D'après ce que je comprends, une simple organisation
sans but lucratif déclarée, dont les membres seraient les membres du projet Debian, serait peut-être
bien plus appropriée. Et d'après ce que je comprends, la déclaration de cette organisation pourrait aussi
réduire la responsabilité juridique individuelle au sein du projet. Je crois que nous devrions dépenser
quelques moyens pour des consultations pour trouver ce qui pourrait être le mieux pour le projet et pour
que nous puissions décider collectivement comment nous souhaitons procéder. Cela pourrait probablement
aboutir au vote d'une résolution générale.</P>


<H3 CLASS="subsection"> 3.2. Poursuite des objectifs du mandat actuel </H3>


<P><B>Équipes locales.</B> Je suis très heureux que l'initiative des équipes locales ait été relancée
lors de DebConf 20. J'aimerais y insuffler encore plus d'énergie de manière à ce que nous soyons en
mesure de tenir beaucoup plus de réunions en présentiel dès qu'on pourra le faire à nouveau sans risque
et que les équipes locales aient tout ce dont elles ont besoin pour attirer les gens curieux dans leurs
manifestations. J'aimerais que la gestion des équipes locales se développe en une délégation qui pourrait
s'emparer d'une partie des responsabilités du DPL quand il s'agit de décisions concernant les équipes
locales. Je crois toujours que l'organisation de réunions et d'événements par les équipes locales est une
bonne stratégie pour accroître à la fois la diversité et la participation dans le projet et devrait être
une priorité.</P>

<P><B>Continuer à améliorer l'accueil.</B> J'aimerais remercier particulièrement Enrico Zini pour
le travail qu'il a entrepris l'année passée pour simplifier le processus d'admission des nouveaux
responsables, qui a déjà de façon certaine apporté d'importantes améliorations et qui a très
probablement eu pour résultat l'admission de plus de DD et DM que nous n'aurions eu sans ces
améliorations. Je pense vraiment que nous pouvons faire encore mieux et avoir des documents et des
vidéos d'introduction sur les outils que nous utilisons et sur leur fonctionnement (comme Salsa, le
wiki, les listes de diffusions, etc.). J'aimerais avoir de nouvelles suggestions du projet pour
savoir si nous pourrions envisager des concours ou des récompenses pour ce type de contenu.</P>


n°2
h2>Qui suis-je ?</h2>
<p>Je suis la première (et la seule) femme de Debian en Inde.
</p>
<p>Quelques-unes de mes activités consistent en :</p>
<ul>
    <li>entretien de paquets ruby, javascript, golang et
    de fontes (approximativement 200) depuis 2016 dont
    les plus importants sont gitlab, gitaly, rails, etc.
    <li>membre de l’équipe communauté depuis août 2020 ;
    <li>responsable de candidature depuis juillet 2020 ;
    <li>membre de l’équipe d’organisation de DebConf20 ;
    <li>participation à l’équipe Outreach depuis août/sept 2020 ;
    <li>conduite de l’équipe gagnante pour DebConf India
     et si possible celle de DebConf India 2023(?).
</ul>
<p>j’ai parrainé des personnes pour contribuer à Debian. Je me suis
impliquée dans l’organisation de nombreux ateliers d’empaquetage et dans
d’autres évènements concernant Debian (dont la dernière MiniDebConf India
2021 multilingue) dans toute l’Inde. Je me suis impliquée aussi dans
l’organisation d’autres évènements concernant le logiciel libre tel
<a href="https://camp.fsf.org.in/";>Free Software Camp</a>.</p>
<p>Debian est à la fois ma passion et mon activité (Gitlab Inc. parraine
l’empaquetage de gitlab que je réalise).</p>

<h2>Pourquoi je concours ?</h2>

<p>Préoccupée par le ratio hommes-femmes déséquilibré dans la communauté
du logiciel libre (et dans Debian), je m'efforce de faire toutes les
petites choses que je peux pour améliorer la situation. Combien de fois
avons-nous eu une candidature non masculine au poste de responsable du
projet ? Si je ne me trompe pas, lorsque je me suis présentée l’année
dernière, j’étais la seconde candidate au poste de DPL à ce jour. L’année
dernière, mon principal but était de mettre en avant les problèmes de
diversité. Je crois que j’ai réussi en partie. Cette année mon principal
but est le même.</p>
<p>Je suis consciente que Debian réalise des choses pour accroitre la
diversité, mais comme nous pouvons le constater, cela n’est pas suffisant.
Je ne suis pas fière, mais triste, quand je dois dire que je suis la
première et unique femme développeuse Debian dans un pays aussi grand
que l’Inde. Je crois que la diversité n’est pas quelque chose à discuter
dans Debian-women ou Debian-diversity. Cela devrait venir dans la
discussion pour chaque aspect du projet.</p>

<p>L’élection du DPL est quelque chose d’important dans notre projet et
je projette de mettre en avant le thème de la diversité à chaque élection
jusqu’à ce nous ayons un DPL non masculin.</p>

<p>Il me semble qu’une manière efficace d’encourager des personnes les plus
diverses à contribuer est d’avoir plus visibilité sur la diversité déjà
présente dans la communauté. Plus les femmes (aussi bien cisgenres que
transgenres), les hommes trans et les personnes non-binaires
qui font déjà partie du projet deviendront plus visibles plutôt que de
rester cachés quelque part dans le projet, plus les personnes de genre
différent se sentiront bien pour rejoindre notre communauté. La diversité
ethnique ou géographique est aussi un point important méritant notre
attention.</p>

<h2>Quels sont mes projets comme DPL</h2>
<p>Si on regarde en arrière, mon inexpérience était évidente pour mon
programme de DPL l’année dernière. Cette année, j’ai fait en sorte de
proposer un programme fort.</p>
<p>Voici quelques points importants et ce que j’ai prévu de faire.</p>

<h3>1. Diversité</h3>
<p>Puisque la diversité est ma principale préoccupation, commençons
par cela.
</p>

<h4><b>Budget Diversité</b></h4>
<p>En dépit de la dépense importante faite pour la diversité, il ne
semble pas que le résultat attendu soit là. Ma première tâche comme DPL
sera de revoir le modèle de dépense existant pour analyser pourquoi et
où nous nous trompons. Lorsque je dis que nous devons nous focaliser
sur la diversité, je ne veux pas dire que nous devons dépenser de
l’argent aveuglément au nom de la diversité. Je suis moi-même consciente
de cas où les dépenses pour la diversité ont fait du mal plutôt qu’un
quelconque bien.
</p>
<p>Une autre chose que je voudrais mettre en avant tout en respectant
le budget de diversité est de le médiatiser plus de façon que les
personnes qui le méritent le sachent et pour que nous n’arrivions
pas à le dépenser juste par souci de le faire.</p>

<h4><b>Activités Diversité</b></h4>
<p>J’ai entendu que le projet Debian-women a réalisé des choses
incroyables jusqu’à ce qu’il s’endorme. Désormais nous avons l’initiative
Debian-diversity, mais n’avons pas encore gagné un grand dynamisme. Je
projette de rationaliser son activité et, si possible, de déléguer une
équipe se concentrant sur la diversité. Celle-ci devra coordonner toutes
les activités relatives à la diversité dans Debian. Elle sera aussi
impliquée dans les décisions et les dépenses du budget diversité.</p>

<h4><b>Activités locales</b></h4>
<p>Debian-localgroups qui a été conceptualisé par notre DPL actuel est
une très bonne idée pour promouvoir la diversité géographique. Je prévois
d’utiliser son potentiel pour organiser plus d’évènements locaux et
pour avoir des personnes plus diverses contribuant à Debian.</p>

<h3>2. Outreach</h3>
<p>Ma deuxième préoccupation concerne les activités de promotion. Je
travaille avec l’équipe Debian-outreach depuis six à sept mois. Je pense
que la promotion est une des actions importantes qui n’est pas assez
valorisée. Note équipe outreach est devenue une coordination pour GSoC
et Outreachy. J’ai quelques idées pour outreach.</p>

<h4><b>Debian camp</b></h4>
<p>Debian camp est un concept que j’ai emprunté
à <a href="https://camp.fsf.org.in/";>Free Software Camp</a> pour lequel
je faisais partie des organisateurs centraux. Fondamentalement, le
concept est un programme de parrainage en ligne de trois à quatre mois.
L’avantage d’un programme spécifique à Debian est d’adapter le programme
à nos besoins.</p>
<p>Il y aurait deux parties dans le programme. En premier lieu, la
préoccupation principale concernerait la philosophie de Debian (et du
logiciel libre) et les raisons pour lesquelles il faut contribuer
à Debian, etc. Nous pourrions avoir des sessions communes sur ces sujets
avec les stagiaires. En second lieu, les stagiaires travailleraient avec
leurs mentors sur les projets de leur choix.</p>
<p>Dans cette activité, je prévois que l’équipe Debian-outreach
travaillerait comme coordinateurs avec les équipes Debian-diversity,
Debian-localgroups, Debian Academy, etc. L’équipe Debian-outreach
réaliserait les activités en toile de fond d’organisation, de
prévision, etc., tandis que les autres équipes aideraient avec leurs
ressources en personnes, mentors, projets, etc. J’envisage
particulièrement que les Debian-localgroups soient impliqués de façon
à avoir des activités régionalisées et pas uniquement en anglais.</p>
<p>Plus de nouvelles sont disponibles dans
<a href="https://salsa.debian.org/debian-camp-team";>salsa</a>.</p>
<p>La question de verser ou non des bourses pourrait être discutée et
décidée plus tard (nous n’avions pas de bourses pour le Free Software
Camp et ce fut un succès).</p>

<h4><b>DebConf Boot-camp</b></h4>
<p>C’est une rencontre physique qui pourrait se produire pendant le
Debcamp (c’est une idée que j’ai empruntée à mollydb). Je crois qu’il
n’y a rien de tel qu’un mentor présent physiquement.
</p>
<p>Souvent nous avons des nouvelles personnes qui assistent à la
DebConf et qui sont perplexes quant à la façon de contribuer. Cette
activité de démarrage peut les aider à trouver une voie. Je crois que
beaucoup seraient intéressés à nous aider de cette façon. La manière
précise de le mettre en pratique pourrait être discutée et décidée
plus tard.</p>

<h4><b>Examen de nos activités actuelles</b></h4>
<p>Un examen minutieux de nos activités de promotion est souhaitable
depuis longtemps. Nous avons besoin d’examiner l’efficacité de notre
participation à GSoC et Outreachy, que pouvons-nous faire mieux et que
pouvons-nous faire de neuf.</p>

<h3>3. Communauté</h3>
<p>La communauté Debian est une grande communauté. Mais cela ne signifie
pas que nous sommes parfaits. Quelques points que je serais intéressée
à continuer sont :</p>
<h4><b>Accueil</b></h4>
<p>Même si nous disons que nous accueillons la communauté, pour une
personne externe cela peut ne pas apparaitre ainsi. Il y a des tas de
raisons. La principale est que la communication en ligne amène à une
mauvaise communication et des échanges virulents. En tant que communauté,
nous avons besoin d’avancer pour rendre Debian plus accueillante, pour
les nouveaux venus, comme pour les anciens. Je suis très enthousiaste
de pouvoir faciliter les discussions en tant que DPL.
</p>

<h4><b>Acceptation du changement</b></h4>
<p>Il a été souvent observé que Debian en tant que communauté est
réticente au changement la plupart du temps. Comme DPL, je voudrais
développer une culture d’acceptation du changement. Je voudrais
encourager et faciliter la proposition d’idées nouvelles et le processus
d’amélioration de Debian.</p>

<h2>Engagement en temps</h2>

<p>
Un des avantages que j’ai sur la plupart des anciens ou actuels candidats
est le temps dont je dispose pour mes activités de DPL. Mon organisation
de travail est telle que je décide quand et pour combien de temps je
travaille. Cela signifie que le pourrais donner une grande priorité
à mes activités de DPL.</p>

désolé, c'est un peu brut de décofrage, mais je pense c'est interressant pour savoir qui est qui et qui est quoi..

Hors ligne

#4 22-04-2021 21:24:49

deuchdeb
Moderato ma non troppo
Lieu : Sud-ouest
Distrib. : Debian 10 Buster KDE et LinuxMintCinnamon
Noyau : Noyau stable
(G)UI : KDE Plasma 5.14
Inscription : 13-01-2010
Site Web

Re : Debian Project Leader

Merci ubub pour cette traduction des programmes des candidats.

C'est très intéressant.

Merci merci.gif

Une fleur, c'est magique non? smile
Association Debian Facile

Hors ligne

Pied de page des forums