Debian Debian-France Debian-Facile Debian-fr.org Debian-fr.xyz Debian ? Communautés

Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).


L'icône rouge permet de télécharger chaque page du wiki visitée au format PDF et la grise au format ODT → ODT PDF Export

installation complète Debian 10 KDE-Plasma

BASE

Utiliser l'image net-install de Debian. Elle est proposée par défaut sur la page d’accueil https://www.debian.org/. Pour la mettre sur une clé USB et rendre cette dernière bootable, utiliser Ventoy : https://debian-facile.org/atelier:chantier:ventoy

Une fois l'installation lancée, dans la partie “réseau”, saisir WORKGROUP, pour assurer la compatibilité avec les dossiers partagés par des ordinateurs Windows.

Si on veut tout chiffrer, choisir LVM chiffré. Il ne doit alors y avoir que cette installation sur le disque dur.

Partir d’une installation minimale de Debian et de KDE-Plasma

Ne pas sélectionner “Environnement de bureau Debian”, qui installe task-desktop et desktop-base avec quantités de dépendances. En effet, si on choisit durant l’installation l’environnement de bureau KDE-Plasma, cela a l’inconvénient d’installer les applis qui suivent (paquet kde-standard) sans pouvoir, sauf à désinstaller tout KDE-Plasma, en désinstaller une seule par la suite :

  • Akregator – RSS/Atom feed aggregator
  • Ark – archive utility
  • Dragonplayer – simple video player
  • Gwenview – image viewer
  • Juk – music player
  • Kaddressbook – address book
  • Kate – powerful text editor
  • Kcalc – calculator
  • Kde-spectacle – screenshot capture utility
  • Kmail – email client
  • Knotes – sticky notes
  • Kopete – instant messaging
  • Korganizer – calender and personal organizer
  • Okular – univeral document viewer
  • Skanlite – image scanner

Sélectionner le serveur d'impression, sauf si vous n’utilisez jamais, jamais, vraiment jamais d’imprimante.

Sélectionner “Utilitaires usuels du système”. Cela installe : apt-listchanges lsof mlocate w3m at libswitch-perl xz-utils telnet dc bsd-mailx file exim4-config m4 bc dnsutils exim4 python2.7 openssh-client aptitude bash-completion python host install-info bzip2 reportbug krb5-locales bind9-host time info liblockfile-bin whois aptitude-common patch ncurses-term mutt mime-support exim4-daemon-light ftp nfs-common python-reportbug rpcbind texinfo python-minimal procmail libclass-isa-perl python-apt python-support exim4-base debian-faq doc-debian

A la fin de l’installation, après redémarrage, on n’a pas d’interface graphique, on se connecte directement avec le compte root et on installe seulement :

apt install -y kde-plasma-desktop plasma-nm

Cela installe les applications suivantes :

  • Dolphin – file manager
  • Kfind – file search utility
  • Konsole – terminal program
  • Kwrite – basic text editor
  • Konqueror – web browser
  • Network-Manager

sources :

Ensuite, tant qu’on y est, pour que network-manager (plasma-nm) gère et affiche les connexions réseau, il faut modifier le fichier suivant :

nano /etc/NetworkManager/NetworkManager.conf

et changer ainsi la ligne suivante :

managed=true

Enregistrer en faisant Ctrl + O puis Entrée. Sortir en faisant Ctrl + X. Puis redémarrer le service :

/etc/init.d/network-manager restart

Ou mieux, tout redémarrer pour continuer avec l’interface graphique KDE-Plasma :

/usr/sbin/reboot

source : https://wiki.debian.org/NetworkManager

Installation d’applications essentielles

Ouvrir le terminal konsole quui est dans le lanceur d’applications ⇒ Applications ⇒ Système. Taper ce qui suit puis Entrée pour passer en root :

su -

Puis :

apt install -y apper ark clementine filelight firefox-esr-l10n-fr gwenview kde-spectacle keepassxc libreoffice libreoffice-l10n-fr libreoffice-kde5 okular vlc && apt autoremove -y libreoffice-base libreoffice-math

Pour Okular, si on a un grand écran, ouvrir Okular et aller dans configuration ⇒ configurer Okular : tout en bas, mettre le zoom par défaut sur 100 %

source : https://wiki.debian.org/fr/LibreOffice

Configurer le lecteur audio Clementine

Modifier les en-têtes :

  • supprimer piste, fichier, source, voire album
  • ajouter genre, année, débit
  • faire glisser les en-têtes pour les avoir dans l'ordre qu'on souhaite

Aller dans outils ⇒ préférences : ⇒ Comportement :

  • décocher « Laisser tourner en arrière plan lorsque la fenêtre est fermée »,
  • décocher « M’avertir lors de la fermeture d’un onglet de liste de lecture »,
  • cocher « Always show the main window »

⇒ Bibliothèque musicale :

  • ajouter un nouveau dossier
  • décocher « Mettre à jour la bibliothèque quand Clementine démarre » ?

⇒ Notifications : désactiver

Configurer le navigateur Firefox

Ctrl+B pour afficher les marques pages

Dans les préférences… ⇒ recherche :

  • ajouter la barre de recherche à la barre d'outils
  • sélectionner Qwant par défaut
  • dans les moteurs accessibles : ne garder que Google, DuckDuckGo, Qwant, Wikipedia

⇒ Vie privée : décocher « proposer d’enregistrer les identifiants et les mots de passe pour les sites web »

Thème sombre pour le cadre de la fenêtre : aller dans Modules complémentaires ⇒ Thèmes : choisir sombre

Thème sombre pour les sites visités : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/darkreader/

Bloquer les publicités : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/adblock-for-firefox/

Dans Konqueror, si on ne l’utilise pas, aller dans Configuration ⇒ Configurer Konqueror ⇒ Performances : décocher ‘toujours essayer d’avoir une instance préchargée »

Configurer le "tableau de bord"

Clic droit sur cette « barre des tâches » pour configurer.

Faire glisser contre le bord gauche de l’écran en attrapant le bouton « bord de l’écran ». Cela présente la barre à la verticale gauche de l'écran, comme Gnome et tire ainsi avantage de la largeur des écrans actuels. Et cela évite d’installer un Dock. Possible qu’il faille relancer la session ou rebooter ensuite pour que le contenu du lanceur d’applications s’affiche correctement

Depuis le lanceur d’applications, lancer les applications fréquemment utilisées (dolphin, firefox, keepassxc, konsole…) puis clic droit sur l’icône dans la barre des tâches puis clic sur « attacher ». Puis clic droit sur la zone des icônes des applications ⇒ configurer le gestionnaire de tâches :

  • mettre les fenêtres en surbrillance
  • action du bouton central : nouvelle instance
  • mettre le tri en « manuellement » pour pouvoir mettre les raccourcis dans l’ordre qu’on veut
  • décocher « regrouper seulement lorsque le gestionnaire de tâches est plein »

Ajout de composants graphiques :

  • Clic droit sur le fond d’écran ⇒ Déverrouiller les composants graphiques,
  • Clic droit sur le fond d’écran ⇒ Ajouter des composants graphiques,
  • Faire glisser le composant graphique choisi (par exemples : corbeille, verrouillage / déconnexion) sur la barre des tâches (ou ailleurs),
  • Clic droit sur le fond d’écran ⇒ Verrouiller les composants graphiques.

Pour configurer les composants graphiques, faire clic droit dessus : ⇒ boite à miniatures :

  • Dans général, décocher ce qui est inutile : la batterie pour un Desktop, le Bluetooth s’il n’y en a pas, KDE connect si on ne l’utilise pas…
  • Dans les entrées, mettre la visibilité en masqué pour ce qu’on ne veut pas voir s’afficher directement dans la barre « tableau de bord » : réseaux en cas de connexion filaire, les MAJ si leur automatisation fonctionne bien (cf plus bas)…

⇒ presse papier : par sécurité, mieux vaut décocher « enregistrer le contenu du presse papier en quittant », décocher « empêcher le presse-papier d’être vidé »

⇒ horloge : afficher la date au format court, afficher les numéros de semaine

⇒ verrouillage / déconnexion : décocher « verrouiller »

Configurer "le système"

Clic sur Lanceur d’applications ⇒ Configuration ⇒ Configuration du système :

⇒ Apparence de l’espace de travail : brise sombre

⇒ Comportement de l'espace de travail :

  • Éventuellement, désactiver le verrouillage de l'écran
  • Activités ⇒ vie privée : éventuellement, cocher « ne pas se souvenir »

⇒ Démarrage et arrêt ⇒ Session de bureau : décocher « confirmer la déconnexion », par défaut éteindre l'ordinateur, démarrer avec une session vide

⇒ Recherche ⇒ Rechercher des fichiers : activer éventuellement

⇒ Détails du compte ⇒ Utilisateurs : dans le cas où on a crypté le disque dur à l’installation et qu’il n’y a qu’un seul utilisateur, on peut ici activer la connexion automatique

⇒ Applications :

  • Applications par défaut : pour le navigateur, choisir firefox-esr dans le menu déroulant
  • Associations de fichiers : interface compliquée. L'alternative est d’avoir un écahntillon des fichiers courants et de faire un clic droit sur un fichier de chaque type audio (mp3, wav, ogg, flac), image (jpg, jpeg, svg, png, gif) et vidéo (mkv, flv, mp4, mpeg, wmv, avi…) pour vérifier qu’il s’ouvre bien avec la bonne application. Si ce n’est pas le cas, clic droit sur le fichier puis propriétés puis options du type de fichier puis sélectionner (remonter) l'application souhaitée

⇒ Réseau configuration ⇒ Identification du navigateur : ajouter les informations de langue

⇒ Réseau connexions :

  • Sur chaque entrée, dans l’onglet « câblé » ou « wifi » : permettre la négociation automatique
  • Pour le wifi, dans l’onglet « sécurité wifi » : renseigner le mot de passe et sélectionner « conserver le mot de passe pour tous les utilisateurs (non chiffré) ». Sinon, c’est kwallet qui le gère en crypté et il demande le mot de passe de l’utilisateur à chaque ouverture de session

⇒ Périphériques d'entrée :

  • Clavier : activer le verrouillage numérique au démarrage (sous entendu de KDE-Pasma, donc cela n’active le verrouillage qu’après avoir saisi son idenifiant et son mot de passe)
  • Pavé tactile :

Tapes : cocher « émulation du clic souris » Défilement : cocher « verticale » en face de « défilement inversé »

⇒ Gestion de l'énergie :

  • économie de l’écran au bout de : à adapter. Pour moi, c’est 15 mn
  • évènement bouton : mettre éteindre

Clic droit sur le fond d’écran ⇒ Configurer le Bureau ⇒ Bidouilles : décocher « afficher la boite à outils du bureau »

Configurer le navigateur de fichiers Dolphin

Ouvrir Dolphin, puis en haut à droite, clic sur contrôle puis sur configurer :

  • Comportement : utiliser des propriétés communes à tous les dossiers
  • Confirmations : décocher fermeture de fenêtres comportant onglets multiples
  • Démarrage : éventuellement mode scindé, afficher l’emplacement complet dans la barre d’emplacement
  • Services : ne garder que compresser, extraire, ouvrir terminal ici, voire supprimer

En haut à gauche, sélectionner affichage détaillé.

En bas au milieu, régler le niveau de zoom.

Supprimer les dossiers Modèles et Public

Clic droit sur les entêtes pour ajouter le type.

Pour que Dolphin affiche dans sa partie gauche un dossier partagé par un autre ordinateur, clic droit dessus puis « ajouter aux emplacements appropriés » Pour que Dolphin garde en mémoire dans sa partie gauche un dossier partagé windows / samba : cliquer sur réseau puis dossiers partagés (SMB) puis Workgroup… puis clic droit sur le dossier et « ajouter aux éléments apparopriés ». Sinon, si l’autre ordinateur ne répond pas, ajouter un dossier réseau, puis renseigner un nom, l’adresse IP du serveur et à nouveau le nom du dossier.

Installer Redshift pour réduire la lumière bleue

apt install -y plasma-applet-redshift-control && reboot

Aller faire un clic droit sur la boite de miniatures de la barre des tâches, pour configurer : cocher Redshift dans les « éléments supplémentaires »

Retourner dans la boite à miniatures et faire un clic droit sur le nouvel icône, de Redshift pour le configurer. Aller dans avancé :

  • Régler la latitude et la longitude
  • Température : jour 5750, nuit 3500
  • Luminosité : jour 1, nuit 0,9
  • RGB : 1 / 0,95 / 1

Réduire l'utilisation de la swap

Buts :

  • améliorer les performances (les règlages de base sont plutôt orientés serveur) ;
  • économiser le disque, surtout si c'est un SSD.
nano /etc/sysctl.conf

Et ajouter à la fin :

vm.swappiness=5
vm.vfs_cache_pressure=50

Ainsi, la swap ne sera utilisée que lorsqu'il ne reste que 5 % de RAM disponible. Et les entrées / sorties disque sont réduites.

Installer le parefeu UFW

apt install ufw

Désactiver les réponses aux requêtes de ping (ICMP Echo Requests) :

nano /etc/ufw/before.rules

Dans la partie « ok icmp codes for INPUT », commenter (en ajoutant un “#”) au début de la ligne suivante :

# -A ufw-before-input -p icmp --icmp-type echo-request -j ACCEPT

Puis activer le parefeu :

ufw enable

Vérifier :

ufw status verbose

Cette dernière commande ne fonctionne que si on est devenu root en faisant « su - » et non pas seulement « su ».

Pour utiliser KDE Connect entre un ordi KDE et un téléphone Android, il faut installer KDE Connect sur le téléphone (aussi disponible dans le dépôt F-Droid) et ouvrir les ports suivants dans le parefeu de l’ordinateur :

ufw allow 1714:1764/udp
ufw allow 1714:1764/tcp
ufw reload

Automatiser les mises à jour Debian

Le paquet unattended-upgrades effectue lui même les MAJ, sauf quand il faut une confirmation, par exemple lorsque le fichier de configuration change.

nano /etc/apt/apt.conf.d/50unattended-upgrades

Il faut décommenter (enlever les deux “/”) devant les deux lignes suivantes :

"${distro_id} ${distro_codename}-security";
"${distro_id} ${distro_codename}-updates";

Dans ce même fichier, on peut faciliter les extinctions ou redémarrages pendant les mises à jour, en décommentant :

Unattended-Upgrade::MinimalSteps "true";

On peut, pour un portable, ne permettre les mises à jour automatiques que lorsqu'on est branché sur secteur, en décommentant :

Unattended-Upgrade::OnlyOnACPower "true";

On peut éventuellement limiter la vitesse de téléchargement des mises à jour (à 70 ko/s ci-dessous), en décommentant la ligne :

Acquire::http::Dl-Limit "70";

Toujours dans ce même fichier, si c’est un serveur qu’on installe (a priori, c’est pas le cas ici) et qu'il peut entièrement redémarrer tout seul (pas un mot de passe pour décrypter le disque au démarrage), on peut autoriser les redémarrages automatiques en décommentant la ligne suivante et en y mettant “true” :

//Unattended-Upgrade::Automatic-Reboot "false";

devient

Unattended-Upgrade::Automatic-Reboot "true";

Et alors, pour choisir l'heure du reboot (ci-dessous 2h du matin), décommenter :

Unattended-Upgrade::Automatic-Reboot-Time "02:00";

Il faut enfin modifier le fichier suivant :

nano /etc/apt/apt.conf.d/20auto-upgrades

Copier/coller dedans :

APT::Periodic::Update-Package-Lists "1";
APT::Periodic::Unattended-Upgrade "1";

source : https://www.kanjian.fr/automatiser-mises-a-jour-de-serveur-debian.html

OPTIONNEL

Colorer le prompt bash de root

su -
nano /root/.bashrc

copier dedans, en dessous de # umask 022

PS1='\ 
\[\033[00m\][\ 
\[\033[31m\]\u\ 
\[\033[00m\]@\ 
\[\033[35m\]\h\ 
\[\033[00m\]:\ 
\[\033[34m\]\w\ 
\[\033[00m\]]\ 
\[\033[00m\]\$\ 
'

source : http://sdz.tdct.org/sdz/ersonnalisez-votre-shell-en-couleur.html

Enregistrer, sortir de nano puis activer la modification :

source /root/.bashrc

Installation d’applications diverses (Gimp, Thunderbird...)

apt install -y acetoneiso akregator easytag gimp gimp-data-extras gimp-plugin-registry gparted handbrake k3b kcalc ktorrent mediainfo-gui muon pdfmod thunderbird-l10n-fr webcamoid

Si besoin, d’autres greffons supplémentaires sont disponibles pour Gimp : https://wiki.debian.org/fr/GIMP

Choix de gparted (GTK) plutôt que partitionmanager car ce dernier refuse de se lancer depuis une session utilisateur. De même, il faudrait trouver une alternative Qt à pdfmod (GTK)

Dans Thunderbird :

  • Edition ⇒ préférences ⇒ général : descendre jusqu’à « fichiers et pièces jointes », en face de « document pdf », mettre « autre » puis aller chercher /usr/bin/okular
  • Edition ⇒ préférences ⇒ rédaction : mettre la langue à Français (France)
  • Outils ⇒ Modules complémentaires ⇒ Thèmes : sélectionner sombre

Sortir de Thunderbird. Clic sur Lanceur d’applications ⇒ Configuration ⇒ Configuration du système ⇒ Applications ⇒ Applications par défaut : choisir “Utiliser un autre client de messagerie” et saisir :

/usr/bin/thunderbird

source : https://debian-facile.org/doc:reseau:thunderbird

Pour que le terminal renvoie des propositions de paquets à installer lorsqu'on utilise une commande “non trouvée” :

apt install command-not-found apt-file && apt-file update && update-command-not-found

Cela prendra effet une fois qu'on aura redémarré la session voire le système.

source : https://www.dwarmstrong.org/minimal-debian/

Installation de JDownloader via Flatpak

Installer Flatpak et un dépôt :

apt install flatpak
flatpak remote-add --if-not-exists flathub https://flathub.org/repo/flathub.flatpakrepo

Rechercher une application sur https://flathub.org/home pour voir sa disponibilité et récupérer la commande d’installation, par exemple :

flatpak install flathub org.jdownloader.JDownloader

Après un reboot, elle apparaîtra dans le lanceur d’applications, rubrique internet. Apparemment, il faut lancer 2 fois Jdownloader pour qu’il finisse lui même de s’installer.

Dans les paramètres :

  • changer le dossier de téléchargement,
  • désactiver zone de notification

Commandes utiles :

flatpak list
flatpak update
flatpak uninstall [nom de l’appli]

source : https://www.pragmaticlinux.com/2021/01/how-to-install-flatpak-applications-from-flathub/

Installer le firmware propriétaire du processeur

Utile si, dans les tout premiers logs du démarrage, on a un message du genre « firmware bug TSC_DEADLINE disabled due to Errata. Please update microcode to version… »

Installer alors, selon le type de processeur, Intel ou AMD :

apt install intel-microcode

ou

apt install amd64-microcode

source : https://debian-facile.org/doc:materiel:pilotes-privateurs

Installer les pilotes propriétaires d’une carte graphique Nvidia

Ces pilotes ne sont utiles que si on veut des performances 3D, par exemple pour faire du jeu vidéo. Sinon, autant rester sur le pilote libre qui s'est installé automatiquement.

Ouvrir le dépôt non-free :

nano /etc/apt/sources.list

Ajouter “contrib non-free” à la fin de chaque ligne, après “main”. Puis mettre à jour :

apt update && apt upgrade

Installation du paquet linux-headers correspondant au noyau : La commande ci-dessous indiquera si vous utilisez un système amd64 ou 686-pae ou 686

uname -a

Suivant le retour, installer le paquet linux-headers-amd64 ou linux-headers-686-pae ou linux-headers-686 Sur un ordinateur pas trop ancien, ce sera probablement :

apt install linux-headers-amd64

Identification et installation du driver propriétaire :

apt install nvidia-detect
nvidia-detect

Selon le résultat :

apt install nvidia-legacy-304xx-driver

ou

apt install nvidia-driver 
reboot

source : https://debian-facile.org/doc:materiel:cartes-graphique:nvidia:accueil

Installer la plateforme propriétaire de jeux Steam pour une architecture 64bits

ouvrir le dépôt non-free : cf partie traitant de Nvidia

dpkg --add-architecture i386
apt update && apt upgrade
apt install libgl1-nvidia-glx:i386 steam

Installation d’outils pour déficients visuels

1°) bien régler l’extension darkreader pour Firefox, précédemment installée

2°) dans configuration du système ⇒ affichage et écran ⇒ affichages : à droite, clic sur mise à l’échelle pour zoomer

3°) loupe :

apt install kmag

Lancer cette appli pour l’attacher au tableau de bord

4°) police Luciole : les télécharger là : http://luciole-vision.com/#download

mv /home/nom.de.l’utilisateur/Téléchargements/*.ttf /usr/share/fonts/
fc-cache -fv

Sélectionner cette police :

  • dans « configuration du système » ⇒ Polices ⇒ ajuster toutes les polices
  • dans LibreOffice Writer ⇒ Outils ⇒ Préférences ⇒ LibreOffice Writer ⇒ Polices standard
  • dans Firefox ⇒ Préférences ⇒ Général : Police par défaut
  • dans Thunderbird ⇒ Édition ⇒ Préférences ⇒ Général : Police par défaut

source : https://debian-facile.org/doc:environnements:x11:polices

5°) synthèse vocale :

apt install libttspico-utils

Télécharger et installer le paquet gspeech : https://launchpad.net/~jerem-ferry/+archive/ubuntu/tts/+packages L’ajouter aux applications qui se lancent au démarrage : « configuration du système » ⇒ démarrage

sources :

Optimiser l'utilisation d'un disque SSD

1°) activier le Trim :

apt install util-linux
systemctl enable fstrim.timer
systemctl start fstrim.timer

2°) Activer le discard et noatime On vérifie si le disque le supporte :

lsblk --discard

C’est le cas si DISC-GRAN et DISC-MAX sont supérieurs 0 Alors, modifier le fichier suivant :

nano /etc/fstab

Et ajouter discard et noatime dedans, comme suit :

UUID=.... / ext4 discard,noatime,errors=..... 0 1

source : https://debian-facile.org/utilisateurs:candriantafika:tutos:installation-minimal-ssd

Installer une imprimante HP

apt install hplip-gui
hp-setup

source : https://debian-facile.org/doc:materiel:imprimante-hp

Accéder en écriture à une partition système de Windows

Pour cela, dans Windows, supprimer la possibilité de veille prolongée / d’hibernation :

Appuyer sur le bouton Windows du clavier pour ouvrir le menu Démarrer ou l’écran d’accueil. Rechercher cmd. Dans la liste des résultats de la recherche, cliquer avec le bouton droit sur invite de commandes, puis sélectionner « exécuter en tant qu’administrateur ». À l’invite de commandes, taper powercfg.exe /hibernate off , puis appuyer sur Entrée. Tapez exit, puis appuyer sur Entrée pour fermer la fenêtre d'invite de commandes.

source : https://docs.microsoft.com/fr-fr/troubleshoot/windows-client/deployment/disable-and-re-enable-hibernation

Réduire le temps d'attente de Grub

nano /etc/default/grub

Réduire la valeur de la ligne GRUB_TIMEOUT= par exemple à 2 ou 3 secondes Sauvegarder et sortir de nano

Vérifier qu'aucun périphérique USB bootable n'est branché, puis actualiser :

update-grub

Prise en main à distance avec DWService

Sur l’ordinateur à contrôler, télécharger l’agent ici : https://www.dwservice.net/fr/download.html Puis le rendre exécutable. Pour cela, aller dans le dossier « Téléchargements », clic droit sur le fichier « dwagent.sh », aller à « propriétés » puis dans l’onglet « droits d’accès », cocher « est exécutable ». Double clic sur ce fichier « dwagent.sh », choisir « exécuter » et laisser la fenêtre ouverte.

Sur l’ordinateur qui prend la main, utiliser le navigateur internet pour aller sur cette page https://www.dwservice.net/fr/login.html et renseigner l'identifiant et le mot de passe avec les numéros donnés précédemment par l’agent de l’ordinateur contrôlé. Puis cliquer sur « écran »

echo "C'est fini. Je peux arrêter les copier coller"
utilisateurs/ianjus/tutos/memo-installation-complete-debian-10-kde-plasma.txt · Dernière modification: 18/06/2021 18:02 par ianjus

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB