Debian-facile

Bienvenue sur Debian-Facile, site d'aide pour les nouveaux utilisateurs de Debian.

Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 07-05-2020 18:28:52

Myghalloween
Membre
Inscription : 05-05-2020

Mon projet serveur sous Debian

Comme je l'explique dans ma présentation, je suis utilisateur de Windows depuis longtemps. J'ai plusieurs machines chez moi dont un portable sous Windows 10 pour le pro, une petite bête de guerre dans le salon (enfin quand je l'avait assemblé, désormais elle est un peu dépassée mais ça tourne encore très très bien) qui fait office de médiacenter avec gaming et rétro-gaming sous Win 10 également, un PC de bureau pour les simulations autos, aériennes et les applis type d'un PC de bureau, un NAS synology (avec quelques fonctions serveur) et la toute dernière arrivée est une box Android TV.
Madame commence (depuis un moment) à trouver que toutes ces bêtes prennent un peu de place d'un point de vue volumétrique et esthétique... Elle a pas tord... Aah les femmes ^^. Et puis j'avoue que tout n'est pas WAF, je suis en permanence à bricoler pour améliorer ceci ou cela du coup elle n'a jamais le temps de prendre ses habitudes et ça l'agace, qui plus est, comme rien n'est centralisé, y'en a toujours un que je bricole... Son chouchou c'est la box Android TV : c'est petit, ça s'allume, ça marche et l'interface est très proche de son téléphone donc elle n'est pas perdue.
J'ai donc réfléchis et décidé d'agir... Madame, je vous ai entendu ! big_smile
Je veux "simplifier" toute la chaine avec des machines plus discrètes, plus polyvalentes, plus accessibles, plus "faciles" à maintenir (dans le sens centralisées).

Comment ?
J'envisage un serveur sous Debian pour remplacer mon Syno (et même faire beaucoup plus) et lui attacher des clients type box Android TV ou mini PC.
Le serveur devra exécuter des VM (3 maxi, dont au moins 1 avec GPU passthrough) sous Windows 10 (je suis dépendant de Windows pour des applis métiers et les jeux) via Qemu pour streamer les bureaux vers les clients via Moonlight. Ceci permettra de jouer quelque soit la config du client et de lancer des applis que je n'aurais à installer et configurer que sur un unique PC en VM (Photoshop, Kodi, Appli métier, Office 365...).
Il devra aussi faire office de serveur de fichier (dont films et musique) avec une protection aux pannes avec OpenMediaVault et gérer des backups.
Il devra aussi gérer la diffusion des média avec un Docker Plex.
A cela s'ajoute les services utiles tels que serveur VPN et autres joyeusetés bien pratiques...

Pourquoi Debian ?
Je me suis documenté sur (K)Ubuntu, Debian, Mint, CentOS, Arch et Fedora (les plus utilisées en quelque sorte). J'y suis allé par élimination en fonction de mon cahier des charges. Il semble que Debian ne soit pas la distribution la plus simple pour mon projet, mais elle répond à mes attentes : gratuite, très stable, s'adapte aux besoins de nombreux projets (plus ou moins facilement), large communauté, grand choix de paquets, et historiquement bien implanté.

Mes questions :
Forcément je vais devoir apprendre et y aller par étape, donc avant de commencer je vais avoir besoin de réponses à quelques questions. J'ai déjà fait mes testes avec Moonlight et à cet instant je dois dire que ça marche très bien pour streamer les jeux ou un environnement de bureau quelque soit la machine qui exécute. C'est bluffant de fluidité. Ma grande question concerne les VM, puisque ce sont elles qui vont normalement me permettre d'avoir une continuité entre ce que j'ai actuellement et ce que je souhaite au final. Sur VMWare j'ai ma réponse, sur Qemu, que j'affectionne particulièrement pour les performances (clé de la finalité du projet), c'est moins clair : est-ce que si je fais ma VM sur mon système actuel je peux la transférer sur un autre système ensuite sans avoir à tout réinstaller, et, est-ce que cette VM peut être modifiée sans tout réinstaller également (nombre de coeurs, espace disque, ajout du GPU passthrough...) ? Ou bien, malheureusement, tout doit être pensé dès le départ et installé sur le système définitif (dur dur les évolutions par la suite kernal_panic.gif)

Ceci n'est que le début. J'aurais bien entendu beaucoup d'autres questions par la suite.

Je remercie tout ceux qui ont eu tout d'abord l'envie, puis, le courage de me lire jusqu'au bout ^^

EDIT : j'ajouterai au fur et à mesure ci-dessous des notes et l'avancement de mon projet. Lorsque tout sera opérationnel je tenterai de rédiger un tuto.

=== AVANCEMENT ET NOTES ===

Le but étant d'arriver à l'objectif sans que cela soit une usine à gaz trop complexe à maintenir en fonctionnement au cours des futurs upgrade du hardware et à ma porté en tant qu'utilisateur (je reste débutant sous Linux donc un peu de facilité ne sera pas de refus sans pour autant faire du "bricolage").
Suite aux échanges et à mes investigations, la solution la plus simple consiste à faire une machine Windows destinée aux jeux qui serait streamée via Moonlight et un serveur sous Debian pour tout le reste. Cette solution à l'avantage d'être moins complexe et probablement moins couteuse en hardware. L'inconvénient étant qu'on reste sur plusieurs machines à maintenir. Cette solution sera donc la solution de secours si je n'arrive pas à aboutir au projet initial.

En gardant en ligne de mire la facilité d'utilisation et de maintenance, la solution Proxmox (basée sur Debian) semble plus adaptée qu'une distribution Debian "pure". Proxmox est une distri intégrant l'hyperviseur KVM Qemu (dans sa version 4 pour la version actuelle donc fournissant les fonctionnalités avancées pour la virtualisation avec PCI passthrough). Proxmox utilise des paquets dérivés de ceux de Red Hat. Il est également possible d'utiliser les drivers VirtIO développés par l'équipe de Fedora. Proxmox est très utilisé dans le domaine professionnel et propose un support (payant) à sa distri gratuite. On a donc ici une solution sérieuse, stable et réactive aux innovations technologiques.

- Le premier point à vérifier pour mettre en œuvre la virtualisation des machines est que la technologie du CPU (Intel VT-x ou AMD-vi pour la vitualisation de système ET Intel VT-d ou AMD IOMMU pour le PCI passthrough) de la machine physique le supporte ET que la fonction de virtualisation est activé sur le BIOS de la mobo. Ça peut paraitre idiot, mais on n'y pense pas forcément.

- L'installation de Proxmox sur la machine de test est simple et rapide (le système prend moins de 4go). La configuration se fait soit depuis un terminal (c'est l'affichage lors du démarrage), ou depuis l'interface web (disponible depuis n'importe quel appareil). Très pratique, que ce soit pour les débutant ou les initiés. La documentation (en anglais) est très bien fournie.
Liens :
video pédagogique et surtout faite par un belge (^^) pour l'installation de Windows 10
Liste de tutos Proxmox plutôt biens utiles pour débuter
Un des tutos que j'ai suivi pour installer Windows 10
Présentation des nouvelles fonctionnalités (dont le PCI passtrough) de Proxmox v5.3

- J'en suis à l'étape de configuration de la première VM Win 10. C'est un jeu d'enfant à partir du moment où on suit correctement les nombreux tuto et la documentation officielle. J'ai choisi de faire ma VM sur bios UEFI et d'installer les drivers VirtIO (plus performants) pour Windows 10. Vraiment rien de compliqué pour le moment. Il suffit d'ajouter un "storage EFI disk" (si on sélectionne le BIOS UEFI dans le serveur, cela ce fait automatiquement, mais si on modifie le bios par la suite il faut l'ajouter manuellement), et ajouter un lecteur CD pour monter l'iso des drivers VirtIO.

- Lancement de la VM et suivi de l'installation de Win 10 en cours depuis la console (ne pas rater le boot depuis la console pour appuyer sur "espace" et lancer l'installation de Windows. Pour ma part j'ai perdu du temps en cherchant où l'écran de la VM s'affichait pour lancer l'installation).
Lors de l'installation, ignorer l'étape de configuration du réseau car les drivers de la carte réseau VirtIO ne seront pas détectés automatiquement par Windows 10.

- Une fois l'installation terminée, RDV gestionnaire de périphérique pour installer les drivers manquants : pilote réseau VirtIO NetKVM, VirtIO Serial Driver et VirtIO Balloon pour la gestion de la mémoire entre autre. En complément, installer Agent Qemu (sur l'iso VirtIO) et copier Balloon dans system32 de Win 10 pour l'activer avec la commande PowerShell ("CD Balloon" puis ".\blnsrv.exe -i"). Redémarrage.

- Après plusieurs update Windows 10 est désormais à jour. J'ai effectué un nettoyage global en supprimant les Apps Windows Store que je n'utiliserai pas, IE qui est très largement obsolète de nos jours (Firefox ou le nouvel Edge seront bien plus efficaces et secure). J'ai nettoyé les TEMP et les sauvegardes auto.

- Installation du client SPICE pour accéder à la VM de façon confortable avec toutes les fonctions d'utilisations d'une machine locale (ATTENTION, les drivers Virtual Viewer pour Windows sont buggués pour l'audio sur les dernières versions. La dernière version qui fonctionne correctement est la v7.0, à télécharger ICI)

- Création d'un template pour éviter d'avoir à tout refaire pour chaque future VM Windows.

- Voilà j'ai une machine virtuelle Win 10 fonctionnelle et performante (4 cœurs d'un i7 3770, 4096 RAM) pour de la bureautique quotidienne type navigation Web, O365, Photoshop (light).

Le résultat est plutôt concluant et satisfaisant compte tenu du temps passer à apprendre et configurer (au total si je comptabilise les heures, j'ai dû y passer 2 jours en tant que débutant Linux). C'est donc à la porté de "tous".

Prochaine étape : PCI passtrough pour envisager le jeu. Ça  n'a pas l'air trés compliqué en s'appuyant sur Proxmox, mais je dois avant tout changer mon CPU puisque malheureusement il n'est pas VT-d ^^

Dernière modification par Myghalloween (12-05-2020 16:00:28)

Hors ligne

#2 07-05-2020 19:30:20

nam1962
Membre
Distrib. : Manjaro, Debian, Xubuntu, Yunohost
Noyau : Ca dépend
(G)UI : Xfce
Inscription : 02-08-2017
Site Web

Re : Mon projet serveur sous Debian

Tu connais Yunohost ?
Projet développé autour de Debian sur lequel tu déploies en un clic Nextcloud qui remplacera ton Nas, puis de même à peu près toute ta liste.

Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Manjaro Xfce - Debian Xfce - Yunohost - Xubuntu Et vous ?
59 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).

Hors ligne

#3 07-05-2020 20:26:56

Myghalloween
Membre
Inscription : 05-05-2020

Re : Mon projet serveur sous Debian

Non je ne connais pas. Je viens de jeter un œil rapide. A vrai dire je ne sais pas si Nextcloud est utile pour moi dans l'immédiat. A titre professionnel j'ai un pack Office 365 Business, donc avec 1to sous Onedrive, et surtout Exchange SharePoint et Team. Y'a pas d'équivalent libre à ma connaissance, et encore une fois je suis très dépendant d'Office car mon CRM en a besoin.
YunoHost semble très accès administration serveur mais gère t'il les VM sous Qemu ? Quid de la gestion de parité des données et du raid ? Mon NAS actuel est un 8 HDD en SHR2. Après la solution semble jeune

Hors ligne

#4 07-05-2020 20:31:03

vv222
Administrateur
Lieu : Bretagne
Distrib. : GNU/Linux Debian « Sid »
Noyau : Linux ≥ 5.7 (amd64)
(G)UI : Openbox
Inscription : 18-11-2013
Site Web

Re : Mon projet serveur sous Debian

Salut Myghalloween202f !
Si je peux t’aider à te débarrasser du boulet Windows pour tes jeux, ce sera avec plaisir wink

Les applications métier par contre c’est hors de mon champ de compétences, mais je me dis que sans la contrainte d’utilisation de Windows pour les jeux tu éviteras peut-être aussi de devoir monter une VM avec du VGA passthrough.

Jouer sous Debian ? Facile !

Hors ligne

#5 07-05-2020 20:49:09

Myghalloween
Membre
Inscription : 05-05-2020

Re : Mon projet serveur sous Debian

Proposition intéressante même si j'ai du mal à comprendre comment ça marche en lisant le post, cependant je pense que ça bloquera sur la partie streaming.
Ça donne quoi en terme de performance sur les jeux ? Identique à Win ? C'est possible avec tous les jeux y compris du Assetto Corsa et P3D like ? Steam ?

Hors ligne

#6 07-05-2020 22:20:50

vv222
Administrateur
Lieu : Bretagne
Distrib. : GNU/Linux Debian « Sid »
Noyau : Linux ≥ 5.7 (amd64)
(G)UI : Openbox
Inscription : 18-11-2013
Site Web

Re : Mon projet serveur sous Debian

Myghalloween a écrit :

Proposition intéressante même si j'ai du mal à comprendre comment ça marche en lisant le post, cependant je pense que ça bloquera sur la partie streaming.



C’est peut-être plus clair avec la présentation sur le site Web.

En gros, ./play.it est un outil qui automatise l’installation et la pré-configuration d’une collection de jeux commerciaux, majoritairement à destination :

  • Des débutants, qui ne savent pas comment se servir des différents outils disponibles sour Linux pour jouer dans de bonnes conditions ;

  • Des maniaques du rangement, qui ne supportent pas que les jeux collent leurs fichiers n’importe où sur le système selon ce que les développeurs pensaient être la bonne idée du moment ;

  • Des très gros joueurs, avec des collections de plusieurs centaines de jeux, qui souhaitent donc pouvoir très facilement les installer, mettre à jour, et désinstaller.



Pour ce qui est de la partie streaming, j’ai pratiqué il y a quelques années avec xpra. Mais je ne connais pas les outils utilisés ajourd’hui, j’ai arrêté de m’intéresser à ce sujet il y a un moment déjà.

Myghalloween a écrit :

Ça donne quoi en terme de performance sur les jeux ? Identique à Win ?



Je n’ai plus utilisé Windows depuis bientôt 15 ans, donc je n’ai pas vraiment d’élément de comparaison wink
En tous cas je n’ai aucune difficulté à exploiter pleinement mon matériel.

Myghalloween a écrit :

C'est possible avec tous les jeux y compris du Assetto Corsa et P3D like ?



Je ne connais pas ces jeux, je crois que le plus gourmand que j’ai testé récemment est The Witcher 3, que je peux faire tourner sans aucun souci de performance.
À cause des prix indécents qui semblent être une pratique courante pour les jeux vidéo l’année de leur sortie, je m’intéresse assez peu aux dernières sorties avant qu’elles aient prix un an ou deux (et que leur prix ait perdu une dizaine d’euros ou deux).

Dans le cas de ./play.it, la liste des jeux actuellement gérés est limitée, et est donnée sur son site Web.
Nous ajoutons régulièrement de nouveaux jeux, généralement en fonction des requêtes effectuées via notre système de suivi des demandes.

Myghalloween a écrit :

Steam ?



Non, pour des raisons éthiques wink


Jouer sous Debian ? Facile !

Hors ligne

#7 07-05-2020 22:53:07

Myghalloween
Membre
Inscription : 05-05-2020

Re : Mon projet serveur sous Debian

C'est bien sur la page web de ./play.it que je suis allé. Je ne suis pas non plus un acharné des derniers jeux qui pour la grande majorité ne sont pas à mon gout (ou tout simplement mauvais ^^). P3D est une simu aérienne qui remplace FSX, elle est pas récente, Assetto Corsa non plus, mais ça reste des références.
Votre app à l'air très bien, mais je crois que dans mon cas elle ne me sera pas utile, déjà parce que dans la liste des jeux je n'ai que l'excellent Limbo smile et surtout parce que la partie streaming revêt un caractère important de mon projet. Et de toute façon j'ai quelques soft qui ne peuvent pas se passer de Windows (intégration Office et CRM, Photoshop, Illustrator...). Ceci dit cela me donne quelques idées pour d'autre projet sur des ordis que je gère pour la famille et qui eux ne nécessite pas forcément Windows wink

Hors ligne

#8 08-05-2020 09:02:10

d33p
Membre
Lieu : Cantal
Distrib. : Debian buster 64bits
Noyau : Linux 4.19.0-8-amd64
(G)UI : GNOME, branches stables
Inscription : 01-12-2015

Re : Mon projet serveur sous Debian

Hello,

Sincèrement, l'idée de centraliser est bonne pour gagner de la place, par contre mettre autant de services et de VM sur la même machine, tu vas devoir avoir une sacrée bête de guerre.
Et avoir la même pour faire du load balancing en cas de crash? Imagine les budgets.
Avoir une "computer room" avec une armoire de brassage, rassembler tes machines dedans et tirer des cables (HDMI, reseau, etc.) n'est pas une option possible?
Tu fais une étude des coûts entre du tirage de cable et une (deux) machine(s) bête de guerre pour centraliser tout ce que tu veux, ça peut être interessant pour éviter une deception.
Tu pourrais ainsi avoir un serveur pour la partie multimedia, partage de fichier, à la limite, et le reste conserver tes machines.

Pourquoi Debian ?
Je me suis documenté sur (K)Ubuntu, Debian, Mint, CentOS, Arch et Fedora (les plus utilisées en quelque sorte). J'y suis allé par élimination en fonction de mon cahier des charges. Il semble que Debian ne soit pas la distribution la plus simple pour mon projet, mais elle répond à mes attentes : gratuite, très stable, s'adapte aux besoins de nombreux projets (plus ou moins facilement), large communauté, grand choix de paquets, et historiquement bien implanté.


Une parenthese, c'est "Think free as in free speech, not free beer."
https://en.wikipedia.org/wiki/Gratis_versus_libre
Sans don le logiciel libre n'existerait pas, tout travail merite salaire, la seule difference c'est qu'au lieu de te forcer à payer, faire un hold-up, le libre repose sur la bonne volonté des gens à donner, à participer.

Il y a des alternatives à certains monopoles que tu citais:
https://cryptpad.fr/
https://cozy.io/fr/
nextcloud (tu peux creer ta propre instance en local)
tu parles de photoshop, gimp fait le job, faut juste se reapproprier l'interface.
pour le vectoriel inkscape.
libreoffice est largement viable si tu ne bricoles pas des fichiers ou des commandes proprietaires forcées par Microsoft "trop complexes". Ici on dit souvent que c'est impossible, mais libre aux gens d'imposer les formats libre, c'est inadmissible d'obliger des gens à utiliser des formats qui forcent les gens à payer. L'informatique reste une science, elle doit être accessible à tous. Pour moi, un exemple qui me revolte, c'est dans l'education nationale d'être presque obligé d'utiliser des licences payantes Microsoft. On peut oublier l'ecole gratuite de Jules Ferry, c'est même de la vente forcée de devoir utiliser Microsoft à l'école. L'etat est hors la loi. smile

Pour un serveur "qui fait tout", tu connais unraid ?
https://unraid.net/


Tout mettre sur une seule machine, de mon avis perso n'est pas terrible.
A toi de voir...

Bref, courage dans ta migration.

JC


science sans conscience n'est que ruine de l'âme...

Hors ligne

#9 08-05-2020 13:45:11

Myghalloween
Membre
Inscription : 05-05-2020

Re : Mon projet serveur sous Debian

d33p a écrit :


Sincèrement, l'idée de centraliser est bonne pour gagner de la place, par contre mettre autant de services et de VM sur la même machine, tu vas devoir avoir une sacrée bête de guerre.
Et avoir la même pour faire du load balancing en cas de crash? Imagine les budgets.



Déjà merci pour ton intervention et les points que tu soulèves auxquels je n'ai apporté aucune information dans mon post bien qu’inconsciemment ces points sont clairs dans mon esprit. Mon projet reste réfléchis depuis plusieurs mois, entre temps je me suis pas mal documenté et j'ai testé pas mal de chose, dont la plus grosse partie, le serveur, et celle que j'attaque désormais. La machine devra héberger 3 VMs dans un premier temps, mais finalement, rares seront les moments où elles devront fonctionner en même temps.
La majeure partie du temps il n'y aura qu'une VM en fonctionnement : celle qui héberge mes logiciels métier et le CRM. Elle me servirait la semaine de 8h à 20h grand max. Ensuite prendrait le relais la VM "mediacenter" qui ferait tourner les jeux, kodi, et la navigation internet (mais ça c'est loin d'être problématique). La 3eme VM ne serait qu'une "copie" de celle qui me servirait pour le media center, dans le but de faire quelques sessions de jeux en LAN. C'est le seul moment où 2 VMs fonctionneraient en simultanées.
Donc il me faudra au minimum un très gros CPU, voire un bi CPU, et 3 cartes graphiques, dont 2 plutôt véloces, et un bon 32 Go de ram. Ce qui dans tous les cas me reviendra moins cher que de maintenir 3 machines distinctes, tout en sachant que j'ai déjà les cartes graphiques. Mes CPU actuels ne feront pas le poids c'est certain (un i7 pour une machine ça va, mais pour un serveur avec 2 VMs simultanées c'est mort sauf si c'est pour faire du Scrabble en LAN ^^. J'en suis bien conscient)

Le load balancing ne m'intéresse pas dans l'immédiat. Un simple ghost du serveur pour le rétablir en cas de pépin me suffit, et de l'espace pour sauvegarder les VMs. Mes données sensibles et photos sont copiées également dans le cloud et sur un HDD externe. Les films et la musique, si c'est perdu, c'est dommage, mais c'est pas non plus un drame. J'envisage tout de même une sauvegarde vers un NAS qui ne serait pas chez moi (en gros l'idée est de croiser les données avec un ami : j'ai une copie de ses médias et il a une copie des miens. Si ça crash chez l'un, l'autre peut rétablir)

Avoir une "computer room" avec une armoire de brassage, rassembler tes machines dedans et tirer des cables (HDMI, reseau, etc.) n'est pas une option possible?
Tu fais une étude des coûts entre du tirage de cable et une (deux) machine(s) bête de guerre pour centraliser tout ce que tu veux, ça peut être interessant pour éviter une deception.
Tu pourrais ainsi avoir un serveur pour la partie multimedia, partage de fichier, à la limite, et le reste conserver tes machines.



Je suis en appartement. J'ai bien une baie de brassage avec le câblage grade 3 SAT et mon NAS dans une armoire, mais j'ai pas la place pour plus d'une machine. La configuration que tu évoques est approximativement celle que j'ai actuellement à la différence près que les machines sont dispersées à défaut de pouvoir les centraliser dans une armoire. Ce qui me plait dans un système à base de VM c'est que logiquement, je n'ai pas à tout réinstaller (Windows, MySQL pour le CRM, jeux, kodi, Photoshop, dossiers et données personnelles...) lorsque je fais un upgrade important de chipset (ce qui arrive tous les 2 ou 3 ans). Je n'aurais dans ce cas que le serveur à réinstaller.
Où alors je me trompe complétement ? Mais il me semble que les VMs sont en partie faites aussi pour ça ?

Sans don le logiciel libre n'existerait pas, tout travail merite salaire, la seule difference c'est qu'au lieu de te forcer à payer, faire un hold-up, le libre repose sur la bonne volonté des gens à donner, à participer.



J'ajouterais que le libre (et non le gratuit comme vous me l'avez bien reprécisé) demande aussi une bonne dose d'investissement personnel. Donc rien est gratuit c'est une certitude. Ceci dit le terme "gratuit" reste très largement utilisé dans le monde libre et open source ajoutant une bonne couche de confusion pour la majorité des gens. Soyons francs, l'inverse existe aussi, du gratuit au sens propre de soft non libre et non open source. C'est un autre débat wink

Il y a des alternatives à certains monopoles que tu citais:
https://cryptpad.fr/
https://cozy.io/fr/
nextcloud (tu peux creer ta propre instance en local)
tu parles de photoshop, gimp fait le job, faut juste se reapproprier l'interface.
pour le vectoriel inkscape.
libreoffice est largement viable si tu ne bricoles pas des fichiers ou des commandes proprietaires forcées par Microsoft "trop complexes".


J'utilise des soft libres autant que possible, c'est le cas d'Inkscape qui me suffit pour le vectoriel. Nextcloud que j'utilise aussi en dépannage, mais rarement puisque j'ai Office 365 business (donc Onedrive, Sharepoint et Team intégré). Par contre le libre a aussi des limites et parfois il est nécessaire, voire obligatoire, de passer à une autre solution, non libre, payante.
Gimp, j'ai testé, mais je suis revenu à Photoshop, d'une part parce que certains outils puissant de Photoshop sont absents de Gimp, d'autre part pour l'interopérabilité avec Illustrator et Indesign.
LibreOffice, pareil, j'ai testé, et je dois être clairement dans le cas que tu cites, à bricoler avec des commandes propriétaires, car je ne peux pas faire tout ce que je fais avec Office. Et, je le répète, je ne peux pas me passer d'Office puisque mes applis métier en dépendent (word excel et outlook) et que Sharepoint gère aussi une GED un wiki et un centre d'application. A la limite je pourrais passer en libre pour Powerpoint, mais ça n'a franchement pas de sens de multiplier les plateformes.

Cela ne m’empêche pas d'avoir installer LibreOffice à mes parents à qui cela suffit très largement pour ce qu'ils font et nous n'avons aucun problème lorsque nous échangeons des documents (sauf certains venant de moi, mais je prends soin de les mettre en pdf au préalable).

Je ne connaissais pas Cryptpad et Cozy. Ce dernier pourrait bien me servir pour remplacer du non libre justement. ^^ (merci pour cette découvert)

Pour moi, un exemple qui me revolte, c'est dans l'education nationale d'être presque obligé d'utiliser des licences payantes Microsoft.



Microsoft n'est pas qu'un grand méchant (il y a bien pire^^). Cela fait déjà un moment qu'une grande partie du pack Office est gratuite (version online certes) et que l'éducation nationale y trouve aussi divers intérêts à proposer Office. Et Microsoft, comme d'autres compagnies, reverse une grande partie de ses bénéfices justement au financement du libre. Là encore c'est un autre débat wink

Pour un serveur "qui fait tout", tu connais unraid ?
https://unraid.net/



Oui, lui je le connais, je m'y étais intéressé lorsque je comparé différents système notamment pour la gestion de fichier. Je l'avais écarté, mais je ne me rappelle plus de la raison, pour retenir finalement OpenMediaVault.

Tout mettre sur une seule machine, de mon avis perso n'est pas terrible.
A toi de voir...



Ton point de vu se défend, c'était le mien auparavant. J'avoue être encore hésitant, mais franchement si ça peut me permettre de ne pas me taper toutes les machines à réinstaller et configurer à chaque upgrade, je suis prêt à m’investir.
Cette aventure dépend aussi des réponses à mes questions, encore sans réponse claire. Il est certain que si je dois me taper la réinstallation des VMs à chaque upgrade, je n'ai rien à gagner à perdre mon temps.

Dernière modification par Myghalloween (08-05-2020 13:49:16)

Hors ligne

#10 08-05-2020 17:24:29

otyugh
CA Debian-Facile
Lieu : Quimperlé/Arzano
Distrib. : Debian Stable
Inscription : 20-09-2016
Site Web

Re : Mon projet serveur sous Debian

Myghalloween a écrit :

Aah les femmes ^^


sexism_everywhere.jpg

Dernière modification par otyugh (08-05-2020 17:38:46)


datalove-datalove-s1-2.png agendadulibre-lagendadulibre.png arzinfo-arzinfo.png

Hors ligne

#11 09-05-2020 00:42:42

d33p
Membre
Lieu : Cantal
Distrib. : Debian buster 64bits
Noyau : Linux 4.19.0-8-amd64
(G)UI : GNOME, branches stables
Inscription : 01-12-2015

Re : Mon projet serveur sous Debian

hello,

C'est pas facile d'avoir une réponse, à part tester... Car sur le net, en lisant, tu vas prendre une voie, mais parfois entre la théorie et la pratique.
En plus, il y a cette manie plus globale d'inventer / réinventer des concepts principalement pour faire consommer.
Franchement pour le gaming, c'est un puits sans fond niveau budget.
Tu pourrais essayer cela: https://shadow.tech/frfr ou d'autres du même style...
Et comme ça tu peux avoir un "serveur" plus modeste si t'enleves le gaming.
Faut faire le calcul.

ps: Microsoft n'est pas un grand mechant, j'ai jamais dit ça, je dis juste que la science, l'education doivent rester libres, ouvertes et accessible à toutes et à tous. Microsoft ne joue pas ce jeu là.

JC

Dernière modification par d33p (09-05-2020 00:48:06)


science sans conscience n'est que ruine de l'âme...

Hors ligne

#12 09-05-2020 11:37:50

vigen
Adhérent(e)
Lieu : Normandie
Distrib. : Debian Buster
Noyau : Linux 4.19
(G)UI : Mate
Inscription : 10-10-2015

Re : Mon projet serveur sous Debian

nam1962 a écrit :

Tu connais Yunohost ?
Projet développé autour de Debian sur lequel tu déploies en un clic Nextcloud qui remplacera ton Nas, puis de même à peu près toute ta liste.



Je ne connaisais pas !!

J e te remercie cela va être très utile !! yes.gif

Hors ligne

#13 09-05-2020 12:00:50

Debian Alain
Adhérent(e)
Lieu : Bretagne
Distrib. : stable / testing
Noyau : Linux 5.8.0-1-amd64
(G)UI : Gnome X.org (X11) / GDM3
Inscription : 11-03-2017
Site Web

Re : Mon projet serveur sous Debian

tu es très exigeant , Myghalloween ,

mettre en place tout ton projet prendra du temps sans doute .

je n'ai pas  assez de connaisances , je peux pas répondre à tout ,

mais , perso , un ryzen 7 et 16 Go de ram me suffisent pour faire tourner 2 - 3 V.M. VirtualBox (4 GB Ram et 4 coeurs chacune)

dans ton cas , si tu as les moyens , pense à t'orienter vers un ryzen 9 ou un threadripper .

mais c'est pas  du tout le mme prix  !

la plus recommandée , en ram , c'est la G.skill  .

Hors ligne

#14 09-05-2020 13:56:02

Myghalloween
Membre
Inscription : 05-05-2020

Re : Mon projet serveur sous Debian

d33p a écrit :

hello,

C'est pas facile d'avoir une réponse, à part tester... Car sur le net, en lisant, tu vas prendre une voie, mais parfois entre la théorie et la pratique.
En plus, il y a cette manie plus globale d'inventer / réinventer des concepts principalement pour faire consommer.
Franchement pour le gaming, c'est un puits sans fond niveau budget.
Tu pourrais essayer cela: https://shadow.tech/frfr ou d'autres du même style...
Et comme ça tu peux avoir un "serveur" plus modeste si t'enleves le gaming.
Faut faire le calcul.
JC



Je connais Shadow, c'est même grâce à eux que je connais Qemu : les serveurs Shadow font tourner leurs VMs sous Qemu en passthrough. Ça marche très bien, le problème c'est que les coupures de service sont fréquentes et il faut une bonne ligne réseau pour les jeux en HD sinon c'est la misère... Je vous parle pas de la 4K... Le gros défaut c'est l'espace disque et le budget. Un abonnement de 12 mois avec suffisamment d'espace sur leur config haut de gamme, autant se monter une machine de guerre chez soi. Je veux "simplement" faire la même chose en local ^^. Seulement moi j'ai pas des techniciens qui travaillent pour moi, et j'ai pas besoin d'une infrastructure aussi solide qu'eux (redondance, mirroring, qualité et disponibilité du service...)

Tester c'est aussi ce que je veux faire avant de m'investir à fond et d'investir dans le matériel (d'ailleurs je trouve que vous vous focalisez trop sur la partie hardware alors que mes interrogations portent plutôt sur la partie software). Mais avant de tester j'aimerais à minima savoir comment peut évoluer une image Qemu en fonction des updates machine, parce que si l'image est à refaire lorsque j'aurais à changer un composant important (type carte mère) de la machine ou tout simplement lorsque je passerai de la machine test à celle qui fera office de serveur, à mon grand regret, autant partir sur une machine physique c'est beaucoup plus simple à maintenir.
Elle est là la problématique de base wink

Debian Alain a écrit :

tu es très exigeant , Myghalloween ,
mettre en place tout ton projet prendra du temps sans doute .
je n'ai pas  assez de connaisances , je peux pas répondre à tout



Exigeant je ne pense pas, c'est juste que j'ai bien pris le temps de réfléchir, que je sais où je veux aller, que je connais dans les grandes lignes ce que je dois faire, mais qu'il me manque des billes sur certains points.

Pour le serveur, je compte partir (si tous les feux sont au vert pour l'utilisation et le fonctionnement de Qemu) sur un bi-xeon et 32 go de ram (j'en ai déjà 32 en récupérant celles des machines actuelles), appuyés par mes 2 Geforce 970 que j'ai déjà (plus une petite pour le serveur). Et si tout se passe bien je remplacerai les 970 par des plus véloces. Donc niveau budget, en occase je devrais m'en sortir pour pas tant que ça

Dernière modification par Myghalloween (09-05-2020 18:52:29)

Hors ligne

#15 09-05-2020 15:53:51

Myghalloween
Membre
Inscription : 05-05-2020

Re : Mon projet serveur sous Debian

Je continue mes investigations sur le net pour avancer et vous en fais également profiter pour ceux qui pourrait également être intéressé.
La solution PROXMOX VE peut être très intéressante pour simplifier le projet. C'est un hyperviseur, (et non un émulateur comme Virtualbox) sur base Debian. Il intégre directement KVM Qemu, et cerise sur le gateau, le passthrough est tout simplement intégré à la solution. Il suffit de sélectionner les périphériques que l'on souhaite rendre accessible directement par la VM.
Je vais approfondir, mais si certain connaisse ou en ont déjà entendu parlé, n'hésitez pas à partager vos impressions je suis preneur ^^

Hors ligne

#16 09-05-2020 20:11:01

d33p
Membre
Lieu : Cantal
Distrib. : Debian buster 64bits
Noyau : Linux 4.19.0-8-amd64
(G)UI : GNOME, branches stables
Inscription : 01-12-2015

Re : Mon projet serveur sous Debian

hello,

avec les cartes graphiques d'occasion faut voir niveau perf, ces dernieres annees, il n'y a pas de revolution, par contre beaucoup d'effort au niveau consommation d'energie, faudrait pas croire gagner quelques deniers sur une carte d'occaze et les perdre en electricité tongue

tu te poses des questions sur la portabilité, avant d'investir, teste sur ton matos existant.
tu pratiqueras et tu seras aguerri. et au moins tu verras le resultat de tes propres yeux.
perso j'ai pas encore exploré les qemu kvm & co donc je peux rien affirmer

JC

science sans conscience n'est que ruine de l'âme...

Hors ligne

#17 09-05-2020 22:38:56

vv222
Administrateur
Lieu : Bretagne
Distrib. : GNU/Linux Debian « Sid »
Noyau : Linux ≥ 5.7 (amd64)
(G)UI : Openbox
Inscription : 18-11-2013
Site Web

Re : Mon projet serveur sous Debian

Myghalloween a écrit :

La solution PROXMOX VE peut être très intéressante pour simplifier le projet. C'est un hyperviseur, (et non un émulateur comme Virtualbox) sur base Debian. Il intégre directement KVM Qemu, et cerise sur le gateau, le passthrough est tout simplement intégré à la solution. Il suffit de sélectionner les périphériques que l'on souhaite rendre accessible directement par la VM.


Une association que je suis de près, Khaganat, prévoit de passer à Proxmox sur ses serveurs.
Je ne me suis pas encore suffisamment penché sur ce sujet pour avoir un avis dessus, mais quelques administrateurs systèmes de l’association semblent très enthousiastes à l’idée de l’adopter.

Je vais leur signaler tes interrogations, peut-être que certains trouveront le temps de venir en causer ici wink


Jouer sous Debian ? Facile !

Hors ligne

#18 09-05-2020 23:55:27

Myghalloween
Membre
Inscription : 05-05-2020

Re : Mon projet serveur sous Debian

Merci à vous c'est sympa ce genre d'échange constructif. J'ai encore potassé pas mal ce soir sur Proxmox. A dire vrai cela me semble vraiment prometteur pour mon projet. J'ai regardé pas mal de tuto et pas mal de video du rendu où les gars décrivent également leur config. La dernière version de Proxmox tourne sur base Debian 10 et intégre KVM/qemu 4.0, donc les dernières fonctionnalités en terme de virtualisation. L'activation du passtrough semble une formalité sur ce système. De ce que j'ai lu, les images Qemu peuvent être modifiées, upgradées, transférées par la suite, donc compatibles avec mes attentes.
Je lance des tests au plus vite sur une de mes machines. J'ai installé Proxmox, il me faut encore le prendre en main (ça semble plutôt abordable avec l'interface graphique) et créer l'image Win 10. Je vous fais le compte rendu au fur et à mesure pour ceux que ça intéresse wink

@d33p de toutes façons, dès qu'on veut se donner la possibilité de jouer dans de bonnes conditions, il vaut mieux ne pas trop s'intéresser à la consommation électrique ou aux nuisances sonores ^^ (les GPU modernes s'en sortent pas trop mal mine de rien, y compris au repos. On est loin des turbines du début 2000)

Hors ligne

#19 10-05-2020 06:20:57

smolski
quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : backports (buster) 10
Noyau : Linux 4.19.0-8-amd64
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : Mon projet serveur sous Debian

Myghalloween a écrit :

Je vous fais le compte rendu au fur et à mesure pour ceux que ça intéresse


yes.gif

Et plutôt que de garder ça éparpillé sur le forum, une fois élaboré avec d'éventuelles questions réponses en prime (ou en même temps) tu peux en créer un tuto protégé dans ton espace perso :
https://debian-facile.org/utilisateurs:utilisateurs

tuto qui pourra rejoindre la cohorte des tutos df dans le wiki générique df de la part d'un admin enchanté qui sera ravi de t'aider pour l'utilisation du BBCode dans sa rédaction.

... character0026.gif

Dernière modification par smolski (10-05-2020 07:12:33)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#20 10-05-2020 13:21:05

Myghalloween
Membre
Inscription : 05-05-2020

Re : Mon projet serveur sous Debian

J'ai commencé par édité le 1er post pour ajouter mes notes. Je tenterai d'éditer un tuto au terme wink

Hors ligne

#21 10-05-2020 18:24:04

rodrigue7973
Membre
Lieu : beloeil
Distrib. : debian 10.3 buster
Noyau : Linux 5.4.0-0.bpo.3-amd64
(G)UI : kde plasma 5.14.5
Inscription : 19-11-2017
Site Web

Re : Mon projet serveur sous Debian

salut !
si le proxmox est simple un serveur virtualisation  smile

Etant dyslexique, j'ai des problèmes quant à la rédaction de messages en français courant. Je vous prie dès lors d'accepter toutes mes excuses si mes interventions peuvent vous paraître étranges et je vous remercie d'avance pour votre compréhension.

Hors ligne

#22 10-05-2020 19:41:43

Myghalloween
Membre
Inscription : 05-05-2020

Re : Mon projet serveur sous Debian

rodrigue7973 a écrit :

salut !
si le proxmox est simple un serveur virtualisation  smile


Excuse moi je ne comprends pas ta remarque hmm

Hors ligne

#23 10-05-2020 21:06:06

smolski
quasi...modo
Lieu : AIN
Distrib. : backports (buster) 10
Noyau : Linux 4.19.0-8-amd64
(G)UI : gnome
Inscription : 21-10-2008

Re : Mon projet serveur sous Debian

Myghalloween a écrit :

le proxmox est simple un serveur virtualisation


le proxmox est simplement un serveur virtuel


big_smile

Dernière modification par smolski (10-05-2020 21:10:53)


"Théo et Adama te rappellent pourquoi Zyed et Bouna couraient…"
"L'utopie ne signifie pas l'irréalisable, mais l'irréalisée." - T Monod (source :  La zone de Siné)
"Je peux rire de tout mais pas avec n'importe qui." - P Desproges
"saque eud dun" (patois chtimi : fonce dedans)

Hors ligne

#24 10-05-2020 21:08:59

Debian Alain
Adhérent(e)
Lieu : Bretagne
Distrib. : stable / testing
Noyau : Linux 5.8.0-1-amd64
(G)UI : Gnome X.org (X11) / GDM3
Inscription : 11-03-2017
Site Web

Hors ligne

#25 10-05-2020 21:49:51

Myghalloween
Membre
Inscription : 05-05-2020

Re : Mon projet serveur sous Debian

Proxmox VE est un hyperviseur de niveau 1, au même titre que vSphere ou Hyper-V. A la différence d'un émulateur comme Virtualbox ou VMWare Workstation. Les performances et capacités sont différentes sur ces points. C'est donc dans un sens un serveur de VM. La virtualisation est géré par KVM.

Hors ligne

Pied de page des forums